RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
 

Millon ambassadeur de France !?

Charles Millon a été nommé ambassadeur de France à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, à Rome
D’accord Millon a fait alliance avec le Front National, pour se faire élire à la tête de la région Rhône Alpes, et puis il a fait une politique de droite avec du front national dedans.
D’accord Millon n’en a sûrement rien à faire de la faim dans le monde, mais en même temps il n’a été que ministre de la défense et les missiles ça se mange pas, en tout cas c’est peu digeste. Et puis labourer un champ au lance roquette c’est pas une méthode trop répandue.
D’accord Millon est très de droite et aussi il conduit bourré alors on lui a retiré son permis ce qui fait qu’il ne pouvait pas se reconvertir en chauffeur de Le Pen.
Mais il fallait faire de la place pour que le ministre de la justice de classe puisse se présenter sans risque à la municipalité de Lyon.
Au moins les lyonnais sont débarrassés de Millon qui pourra désormais prendre le thé avec Berlusconi qui ne devrait pas tarder à devenir son ami.
A la place les Lyonnais auront Dominique Perben qui est ministre de Sarkozy et parfois de la justice et qui fait des lois interdisant d’avoir des baskets dans les halls d’immeuble. A part ça il est de droite.

Moi j’ai peur que ce gouvernement abuse de ce système et qu’il exile dans des palais à l’étranger tous ceux qui pourraient les gêner.
Ca ne serait pas une très bonne idée de nommer Charles Pasqua ambassadeur à l’ONU pour laisser la place libre à Sarkozy dans les Hauts de Seine.
Ca serait pas une très bonne idée de nommer François Holande ambassadeur aux Pays Bas , pour pas qu’il y ait trop de candidats de droite aux prochaines élections
Ca serait pas crédible de nommer Roland Dumas à la cour internationale de justice, même si c’est pour faire de la place dans les hospices.

Par contre moi, si on ne me nomme pas ambassadeur à Cuba j’irai taguer « mort aux vaches » sur le ministère de la justice.

URL de cet article 985
La télécratie contre la démocratie, de Bernard Stiegler.
Bernard GENSANE

Bernard Stiegler est un penseur original (voir son parcours personnel atypique). Ses opinions politiques personnelles sont parfois un peu déroutantes, comme lorsqu’il montre sa sympathie pour Christian Blanc, un personnage qui, quels qu’aient été ses ralliements successifs, s’est toujours fort bien accommodé du système dénoncé par lui. J’ajoute qu’il y a un grand absent dans ce livre : le capitalisme financier.
Cet ouvrage a pour but de montrer comment et pourquoi la relation politique elle-même est (...)

Agrandir | voir bibliographie

 

La provocation est une façon de remettre la réalité sur ses pieds.

Bertolt Brecht

Colombie : Le poids des maux, le choc des photos.
Vous avez oublié les photos (bidons) du faux charnier de Timisoara en Roumanie ? En décembre 1989, elles démontrèrent au monde entier la férocité du régime communiste roumain. La presse avança le chiffre d’une dizaine de milliers de morts. Ceausescu renversé et exécuté, on a appris que les cadavres (moins de 200) avaient été sortis de la morgue d’un hôpital pour une mise en scène politico-macabre que les médias avalèrent illico et propagèrent urbi et orbi sans chercher à vérifier. Et voici que nous en (...)
12 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
19 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
113 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.