RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
 

Millon ambassadeur de France !?

Charles Millon a été nommé ambassadeur de France à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, à Rome
D’accord Millon a fait alliance avec le Front National, pour se faire élire à la tête de la région Rhône Alpes, et puis il a fait une politique de droite avec du front national dedans.
D’accord Millon n’en a sûrement rien à faire de la faim dans le monde, mais en même temps il n’a été que ministre de la défense et les missiles ça se mange pas, en tout cas c’est peu digeste. Et puis labourer un champ au lance roquette c’est pas une méthode trop répandue.
D’accord Millon est très de droite et aussi il conduit bourré alors on lui a retiré son permis ce qui fait qu’il ne pouvait pas se reconvertir en chauffeur de Le Pen.
Mais il fallait faire de la place pour que le ministre de la justice de classe puisse se présenter sans risque à la municipalité de Lyon.
Au moins les lyonnais sont débarrassés de Millon qui pourra désormais prendre le thé avec Berlusconi qui ne devrait pas tarder à devenir son ami.
A la place les Lyonnais auront Dominique Perben qui est ministre de Sarkozy et parfois de la justice et qui fait des lois interdisant d’avoir des baskets dans les halls d’immeuble. A part ça il est de droite.

Moi j’ai peur que ce gouvernement abuse de ce système et qu’il exile dans des palais à l’étranger tous ceux qui pourraient les gêner.
Ca ne serait pas une très bonne idée de nommer Charles Pasqua ambassadeur à l’ONU pour laisser la place libre à Sarkozy dans les Hauts de Seine.
Ca serait pas une très bonne idée de nommer François Holande ambassadeur aux Pays Bas , pour pas qu’il y ait trop de candidats de droite aux prochaines élections
Ca serait pas crédible de nommer Roland Dumas à la cour internationale de justice, même si c’est pour faire de la place dans les hospices.

Par contre moi, si on ne me nomme pas ambassadeur à Cuba j’irai taguer « mort aux vaches » sur le ministère de la justice.

URL de cet article 985
Claude Lanzmann. Le Lièvre de Patagonie. Paris : Gallimard, 2009.
Bernard GENSANE

Il n’est pas facile de rendre compte d’un livre considérable, écrit par une personnalité culturelle considérable, auteur d’un film, non seulement considérable, mais unique.
Remarquablement bien écrit (les 550 pages ont été dictées face à un écran d’ordinateur), cet ouvrage nous livre les mémoires d’un homme de poids, de fortes convictions qui, malgré son grand âge, ne parvient que très rarement à prendre le recul nécessaire à la hiérarchisation de ses actes, à la mise en perspective de sa vie.
Lanzmann est (...)

Agrandir | voir bibliographie

 

Les individus ne constituent une classe que pour autant qu’ils ont à soutenir une lutte commune contre une autre classe ; pour le reste, ils s’affrontent en ennemis dans la concurrence.

Karl Marx

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
88 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
46 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
114 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.