RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Dormez en paix, braves gens (mais loin des rails et des barrages).

Les aiguillages de Brétigny sont restés non conformes pendant un an après le déraillement qui a fait 7 morts en juillet 2013. Il a fallu des écoutes téléphoniques réalisées dans le cadre de l’instruction judiciaire pour qu’on l’apprenne.

Information qui n’a rien à voir : le gouvernement socialiste (je plaisante) privatise une cinquantaine de barrages hydroélectriques.

Moralité  : indien être sage. Lui monter sur colline non inondable sans prendre cheval d’acier.

Théophraste R. (confusionniste catastrophiste).

URL de cette brève 4984
http://www.legrandsoir.info/dormez-en-paix-braves-gens-mais-loin-des-rails-et-des-barrages.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
Dormez en paix, braves gens (mais loin des rails et des barrages).
26/02/2016 à 06:24 par calame julia

Cette affaire de Brétigny sentait le soufre ! Il me revient que le Président et son premier ministre s’y étaient
déplacés... avoir trouvé cela louche...

#122538 
Dormez en paix, braves gens (mais loin des rails et des barrages).
26/02/2016 à 09:43 par morvandiaux

"Mieux vaut le Président de la SNCF en liberté, que 9 de chez Goodyear menacé de peines de prison"
http://blog.cgt-goodyear-nord.com/

#122543 
Dormez en paix, braves gens (mais loin des rails et des barrages).
26/02/2016 à 21:58 par Placide

Sur la privatisation des barrages : un dossier spécial à lire pour agir
http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/energie-lu...

#122573 
RSS RSS Commentaires
   
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est très dur d’être libre lorsqu’on est acheté et vendu sur le marché. Bien sûr, ne leur dites jamais qu’ils ne sont pas libres, parce qu’alors ils vont se mettre à tuer et estropier pour prouver qu’ils le sont. Pour sûr, ils vont vous parler, et parler, et parler encore de droits individuels. Mais lorsqu’ils voient un individu libre, ça leur fout les jetons.

Jack Nicholson, dans le film "Easy Rider"

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.