RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Je suis un Europhile - et parfois je comprends.

Eurosceptiques, pourquoi tant de haine ? Voilà que la presse de révérence nous apprend que depuis le #Brexit, la xénophobie est en hausse et que c’est la faute aux Britanniques. (Bande de connards).
Enfin, c’est surtout la faute aux Britanniques âgés. (Bande de vieux cons).
Et tous ceux qui se prononcent contre l’UE et tout ce qu’elle représente d’amitié et de fraternité entre les peuples. (Bande d’ordures).

Devant la détresse d’un jeune trader londonien interviewé au hasard, j’ai des larmes qui me montent aux yeux mais eux, ils rigolent. (Bande de Salauds).

Mais on les aura. On les fera voter ou pas, ou revoter encore et encore. Ou on les enverra balader, selon le cas. Jusqu’à ce qu’ils comprennent le sens du mot Démocratie. Non, nous ne laisserons pas s’installer une dictature, fût-elle celle de la majorité (oui, oui, je me comprends).

Car je suis un "Europhile", démocrate, tolérant, moderne et ouvert d’esprit. Lorsque "l’Europe" refuse ou méprise le résultat d’un vote "contre", ou ignore le résultat négatif d’un référendum, je fais "ouf" et j’affiche un grand sourire car, dans ces cas, j’ai l’impression d’avoir gagné. Parce que je n’ai toujours pas compris que lorsque "l’Europe" crache à la figure d’un peuple, elle crache à la figure de nous tous, y compris la mienne, sourire inclus.

Lorsque j’aurai compris ça, j’aurai enfin compris "L’Europe".

p/o Théophraste R.
(observateur de la nature humaine)

URL de cette brève 5121
http://www.legrandsoir.info/je-suis-un-europhile-et-parfois-je-comprends.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
29/06/2016 à 17:44 par gus de nantes

cela ne vous fait pas doucement rigoler ?

nan , j’veux dire , c’est l’histoire de furieux libéralistes , qui non content d’une europe ultralibérale ont armé payé et droitisé leurs discours qui voient par ce vote leur propre jouet péter .... enfin péter faut le dire vite

je détaille , mais quand même c’est pas G&S qui recommandait de favoriser l’extrême droite afin de faire disparaitre ce qui restait de social , ce sont eux qui ont construit l’europe dans leur seul intérêt , et voila ty pas que ces même forces d’extrêmes droites ce même discours délirant tenu par la droite qui pourrait mettre un terme à l’aventure euro-libérale , les cons sa ose tout , même le fascisme et c’est à cela qu’on les reconnait .

#125380 
RSS RSS Commentaires
   
Colombie, derrière le rideau de fumée. Histoire du terrorisme d’Etat
Hernando CALVO OSPINA
L’affaire Ingrid Betancourt et la question des otages ont mis la Colombie sous les feux de l’actualité… Mais, derrière le rideau de fumée médiatique, que se passe-t-il vraiment dans ce pays ? La violence politique, conséquence de l’intransigeance de l’Etat et des énormes inégalités sociales, est au coeur de cet ouvrage, Au fil de l’histoire, l’oligarchie nationale vorace, les Etats-Unis et certaines puissances européennes, avides de soumettre un peuple pour s’emparer de ses immenses richesses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Cette démocratie si parfaite fabrique elle-même son inconcevable ennemi, le terrorisme. Elle veut, en effet, être jugée sur ses ennemis plutôt que sur ses résultats. L’histoire du terrorisme est écrite par l’État ; elle est donc éducative. Les populations spectatrices ne peuvent certes pas tout savoir du terrorisme, mais elles peuvent toujours en savoir assez pour être persuadées que, par rapport à ce terrorisme, tout le reste devra leur sembler plutôt acceptable, en tout cas plus rationnel et plus démocratique.

Guy DEBORD

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.