RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Jean-Guy ...

Ce matin du mercredi 15 Août je me suis réveillé avec la nouvelle que Jean-Guy Allard était mort. Comme ça, sans plus. Il a cessé de respirer et de rire à Cuba.

Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois. Entre les vins, les rhums, les blagues et des éclats de rire, nous nous racontions ce que Cuba représentait pour nous.

Je sais qu’il est né au Canada. Qu’il a travaillé pour des journaux dans ce pays et qu’un jour, il a décidé de partir à Cuba, où il est arrivé pour travailler à Granma International, section française.

Je me souviens, entre autres choses, qu’il a dénoncé Reporters Sans Frontières de Robert Ménard pour ses relations avec l’extrême droite états-unienne à Miami et la CIA. Il l’a fait avec le co-auteur d’un livre sur le sujet, et très proche de l’association France-Cuba, (sa mère l’est encore) Marie Dominique Bertuccioli. A cette même époque ; Maxime Vivas et celui qui écrit ces lignes l’avons également fait.

Il a également écrit une sorte de dictionnaire de l’impérialisme américain, avec l’avocate de New York Eva Golinger. J’ai participé à l’embryon de ce travail. Nous en avions discuté dans un hôtel de Caracas. Je crus qu’il ne verrait pas le jour parce que tout était rires, parce que chaque fois qu’avec Eva, nous énumérions la quantité de crimes commis par les Etats-Unis, Jean-Guy disait, avec une tête de curé de village : mes pauvres voisins, ils sont coupables de tout ça ?

Le canadien cubain investigua et écrivit. Toujours avec le sourire. En inventant des histoires à tout le monde.

On dit qu’il est mort mardi. Je ne sais même pas de quoi et je ne veux pas le savoir. Je sais seulement ses sourires et ses blagues. Je sais son amour pour sa famille cubaine. Son amour pour Cuba et l’Amérique latine. Son amour pour ce que nous rêvions et nous unissait : un monde meilleur pour tous.

Chao, Jean-Guy, jusqu’à un de ces jours pour continuer à rire de tous et pour tous.

Hernando Calvo Ospina

EN COMPLEMENT, retrouvez les articles de Jean-Guy Allard publiés dans le Grand Soir

URL de cet article 30770
Même Auteur
L’Équipe de choc de la CIA
Hernando CALVO OSPINA
Le 18 Avril 2009, les autorités des États-Unis faisaient détourner un avion d’Air France qui devait survoler leur territoire pour la seule raison que l’auteur de ce livre, Hernando Calvo Ospina, était à son bord ! La publication de ce livre ayant été annoncée par la presse... Mais tout ce qui est écrit ici est vérifiable auprès des meilleures sources, notamment étasuniennes. On aura beau chercher, on ne trouvera jamais une autre équipe ayant de tels antécédents. Il s’agit bel et bien du groupe d’agents (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les rares personnes qui comprendront le système seront soit si intéressées par ses profits, soit si dépendantes de ses largesses qu’il n’y aura pas d’opposition à craindre de cette classe-là  ! La grande masse des gens, mentalement incapables de comprendre l’immense avantage retiré du système par le capital, porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts.

Rothschild Brothers of London, citant John Sherman, communiqué aux associés, New York, le 25 juin 1863.

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
66 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
17 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.