RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : CES (Confédération européenne des syndicats)

La CGT, l’Europe et l’Union Sacrée

Jean-Pierre PAGE
Le monde change, la multiplication d’évènements internationaux de première importance montre que le rapport des forces global tend à se modifier, l’initiative change de camp. L’unilatéralisme qui dominait dans les relations internationales rencontre des échecs, la situation n’est plus tout à fait la même et si les risques de conflits demeurent les opportunités grandissent. Il importe donc pour le mouvement syndical international et en France pour la CGT de se situer correctement en fonction de ces bouleversements auxquels contribue l’action des peuples et des travailleurs. Il est urgent de le faire avec audace et indépendance, en se dégageant « des prêts-à-porter » de la pensée unique, en sortant de la bulle de certitudes qui sont de plus en plus contredites par la réalité. L’ampleur de la crise d’efficacité et de légitimité des recettes néo libérales appliquées notamment au sein de l’Union européenne et aux EU, comme dans le reste du monde devrait favoriser cette prise de conscience. C’est dire si le (...) Lire la suite »

Malgré la magistrale leçon grecque la direction de la CGT continue d’entretenir l’illusion d’une "Europe sociale"

Front syndical de classe
Le 25 août se tenait à Montreuil l' Assemblée confédérale de rentrée, en présence donc des dirigeants des fédérations et des Unions départementales. C'est Fabrice ANGEI qui a introduit le débat à partir d'une déclaration qui a reçu l'approbation préalable du Bureau confédéral. C'est de manière justifiée qu'il est parti de la situation internationale. Nous retiendrons en particulier comment il analyse ce qui s'est passé en Grèce cet été dans la mesure où c'est la situation qui en Europe a le plus d'impact et comporte les enseignements les plus immédiats. Ce que le rapport dit Il souligne la signification historique des événements. Il met l'accent sur la violation du vote démocratique du peuple grec (referendum du 5 juillet plus de 61% rejetant la politique d'austérité infligée par la Troïka). Il évoque le "soutien financier" en contre-partie "d'ajustements budgétaires draconiens" et de "réformes douloureuses" (une hausse de la TVA, y compris pour ce qui est de l’eau, l’énergie et les produits alimentaires ; (...) Lire la suite »

L’Europe sociale : l’Arlésienne !

Front Syndical de Classe

Dans leur déclaration commune, Les organisations syndicales CGT, FSU, UNSA et Solidaires appellent ensemble à manifester le premier mai dans le cadre de l’appel de la Confédération européenne des Syndicats « pour exiger une construction européenne fondée sur le progrès social ».

Mais qu’en est-il vraiment de la CES et de la possibilité réelle d’une Europe sociale ? La Grèce, un révélateur Voilà un pays mis en situation d’urgence humanitaire par les mesures draconiennes imposées par l’Union européenne. Et que dit et que fait la CES pour se montrer solidaire vis-à-vis du peuple grec ? Qu’a-t-elle dit et fait à l’occasion des dizaines de grèves générales qui ont ponctué la résistance du peuple grec ? Rien, sinon implorer la compréhension de la Commission européenne ! Et quand à présent la même Commission et les dirigeants allemands épaulés par le gouvernement français ne consentent même pas le dégagement de 200 millions d’euros destinés par le nouveau gouvernement grec à financer des mesures d’extrême urgence que dit-elle ? Certes elle ne peut que constater les méfaits des réformes structurelles imposées par la Troïka, mais c’est pour immédiatement mettre en garde : " L’appel lancé par le Président Juncker à l’Eurogroupe pour qu’il agisse pour maintenir l’irréversibilité de l’euro est (...) Lire la suite »