RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : CHIRAC, Jacques

Jacques Chirac jusqu’à l’indigestion

Philippe ARNAUD

Les dates ci-dessus sont celles qui vont l’annonce du décès de Jacques Chirac (26 septembre) à celle de ses obsèques (30 septembre). Qu’en dire, au vu des médias (France Inter, France 2, France 3) au travers desquels j’ai suivi l’actualité ?

1. Il y a une disproportion saisissante entre le temps d'antenne consacré à la nouvelle (peut-on même, à son sujet, parler d'événement ?) et la minceur de celle-ci. Le premier jour, toutes les autres informations ont été occultées par celle-ci, et cela ne s'est pas amélioré les jours suivants. On a dépensé beaucoup d'énergie à parler d'un non-événement. En effet, Jacques Chirac n'était plus président depuis plus de 12 ans, et trois autres présidents lui avaient succédé. Par ailleurs, il était déjà fort diminué avant la fin de son mandat, puisque frappé par un AVC en 2005. Et son état s'était largement dégradé car on ne le voyait même plus. Une de ses dernières apparitions, où il apparaissait, appuyé sur l'épaule d'un proche, mutique, le pas hésitant, donnaient plutôt l'impression d'un pauvre homme en sursis que du fameux Jacques de Chabannes, seigneur La Palice, "mort devant Pavie, et qui "un quart d'heure avant sa mort, faisait encore envie"... 2. Par ailleurs, l'épisode qu'on a sans doute le plus retenu des deux (...) Lire la suite »

La maison est contaminée, s’asphyxie et brûle, et ses amis regardent la tombe de Chirac...avant de retourner à leur nombril

Jean-Yves PEILLARD

L'article https://www.legrandsoir.info/2003-quand-chirac-s-opposait-a-la-guerre-... "2003 : quand Chirac s’opposait à la guerre en Irak me paraissant succin" , je tente de compléter avec d'autres articles mais si vous en avez d'autres...merci de rajouter. Il faut dire que Chirac est une ordure nucléaire comme les autres. Le thème de la manifestation de Nancy contre le projet de BURE ce samedi 28 octobre https://ventdebure.com/ tombait à pic pour Chirac ; L'ankou est venu le chercher et il viendra chercher les autres VGE, Longuet etc avec ou sans montre suisse à 50 ans. Il faut rappeler que par la perpétuation de l'Etat impérialiste français même en sous-traitance de l'états-unien, les gouvernants et leurs sbires envoient des millions d'hommes femmes et enfants (pas tous encore nés) vers la mort et la mauvaise santé. Le summum du cas nucléaire est exemplaire pourtant pour montrer cette barbarie civilisée que décrit Loewy.

Sur la phrase célèbre lire :https://reporterre.net/Jacques-Chirac-l-histoire-de-sa-phrase-culte-No... Chirac nucléocrate poseur de bombe en Polynésie hier Reprise des essais nucléaires en Juin 1995 http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/... 2016 http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2016/... à nos jours http://www.moruroa.org/Texte.aspx?t=199 juillet 2019 manif sur la place Chirac https://www.facebook.com/moruroaetatou - trafiquant d’armeS ; le coeur atomique balance entre Iran-Irak http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2016/... http://atomicsarchives.chez.com/bombe_irak.html Et on dit dans les médias dominants qu’il était « l’homme qui a refusé de faire la guerre en Irak » mais c’est parce que l’Irak était majoritairement équipé d’armement français avec les « instructeurs » qui vont avec non ? Et à la deuxième guerre les français participants ont été priés d’aller faire des missions plus loin dans le (...) Lire la suite »

2003 : quand Chirac s’opposait à la guerre en Irak

Les Nouvelles Libres

Drôle de hasard. L’ancien président de la France Jacques Chirac est décédé ce jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans. Au même moment je terminais le livre de Michel Carlier, ancien ambassadeur de Belgique, intitulé : Irak, le mensonge. Cet ouvrage publié en décembre 2008 démontrait comment les Etats-Unis, et leurs alliés, avaient envahi l’Irak de Saddam Hussein sous de faux prétextes (présence supposée d’armes de destruction massive, liens supposés avec le groupe terroriste d’Al-Qaïda). Mais il rappelait aussi comment la France s’était illustrée sur la scène internationale en réfutant cette intervention et en souhaitant une solution pacifique et diplomatique. Chose presque impensable aujourd’hui à l’heure où le suivisme est le plus souvent de mise.

« La guerre c’est toujours un échec et la pire des solutions ». Jacques Chirac Cette position de la France, qui se distinguait alors du Royaume-Uni ou de l’Espagne qui allaient suivre aveuglement l’Oncle Sam, se caractérisait par le discours remarqué de Dominique de Villepin, Premier ministre de Jacques Chirac, le 14 février 2003 à l’ONU. Les mensonges qui conduisirent à la guerre furent rapidement démontrés et les massacres et autres actes de tortures de la coalition, ainsi que le chaos qui s’installa en Irak donnèrent raison à l’ancien président de la France. Jacques Chirac fut aussi le premier président de la France à reconnaître la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des juifs lors de la seconde guerre mondiale. Il faut le reconnaître. Tout comme il faut rappeler les autres facettes (négatives) de sa politique : participation aux guerres du Kosovo (1999) et d’Afghanistan (2001), politique intérieure axée sur le libéralisme, nombreuses affaires (...) Lire la suite »
14