RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Congo Brazzaville

Le Congo-Brazzaville s’est offert une tribune d’envergure internationale, le Forum Forbes Afrique 2013

Jean de Dieu MOSSINGUE

Est-ce pour permettre de traiter ses difficultés économiques et donner confiance et espoir aux populations ?

Brazzaville, capitale de la république du Congo a ouvert un forum international dénommé Forum Forbes Afrique 2013 le 23 juillet 2013, organisé par Forbes Magazine, par le biais de sa franchise Forbes Afrique lancée il y a un an à Brazzaville. Le forum a été animé par la journaliste française, Christine Ockrent, des invités de marque ont honoré la cérémonie de leur présence. Les personnalités ayant répondu à l’invitation étaient nombreuses, parmi elles, l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Koffi Annan qui est intervenu à la tribune, l’ancien patron de la United Bank for African Toni Elimu, le patron d'Africa Search, les anciens premiers ministres de Jacques Chirac, Dominique de Villepin et Jean Pierre Raffarin, l’ancien Directeur général de l’Agence française de développement, Dov Zérah, le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie et ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, l’ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt. Hormis ces hôtes de marque, d'autres ont répondu à (...) Lire la suite »

Lueur d’espoir au Congo Brazzaville, par Josie Riffaud.

VIA CAMPESINA
Dessin : Enrique Lacoste Prince Via Campesina, 11 décembre 2007. Alors que le Congo Brazzaville a un potentiel agricole énorme, un climat favorable, une grande disponibilité de terres arables, il se trouve dans une situation de sous développement endémique, plaçant sa population dans une paupérisation inquiétante. Alors qu'il a le potentiel d'être auto suffisant voire exportateur, le Congo Brazzaville importe les ¾ de ce qu'il consomme. Sentiment de gâchis, d'incohérence, d'absurde. Visite de terrain Juste avant les guerres, un programme de mise en culture de la ceinture de la capitale avait été initié. Objectifs : - réduire le nombre de chômeurs , -produire des légumes pour nourrir Brazzaville . Exemple du groupement de« Sela », constitué de 30 maraîchers, 12 hommes et 18 femmes, plus 2 éleveurs. Ils ont suivi une formation, et un technicien passe de temps en temps. Il existe une dizaine de groupements similaires issus de ce programme. Mille mètres carrés de terre ont été (...) Lire la suite »