RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Guerre froide

Culture et propagande : quand la CIA réécrivait les classiques de George Orwell (The New-York Times)

Laurence ZUCKERMAN
Beaucoup de gens se souviennent d'avoir lu le livre de George Orwell La ferme des animaux au lycée ou à l'université, avec son final effrayant dans lequel les animaux de la ferme regardaient les porcs tyranniques aux côté des fermiers-humains exploiteurs, mais où il était devenu impossible de dire qui était qui. Cette fin a été modifiée dans la version animée de 1955, dans laquelle les humains ont été effacés, ne laissant plus apparaître que les méchants cochons. Un autre exemple d'Hollywood massacrant un classique de la littérature ? Oui, mais pas seulement, car dans ce cas le discret producteur du film était la CIA. La CIA, semble-t-il, craignait que le public ne soit trop influencé par la critique que faisait Orwell autant des communistes représentés par cochons que des capitalistes représentés par les humains. Ainsi, après sa mort (en 1950) des agents furent envoyés (par nul autre que E. Howard Hunt, qui deviendra plus tard célèbre avec l'affaire du Watergate) pour acheter les droits (...) Lire la suite »