RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Thème : Washington Post

Fake News : Ce titre du Washington Post est une fausse nouvelle.

Moon of Alabama
Le 30 mars, le Washington Post, le blog du PDG d'Amazon Jeff Bezos, a publié un article sur l'expulsion de quelques diplomates 'occidentaux' de Russie. Il s'agissait d'une mesure de rétorsion attendue et proportionnée à l'expulsion de diplomates russes de quelques pays 'occidentaux'. L'article a été publié à l'origine sous le titre : La Russie informe, l'un après l'autre, les ambassadeurs européens des dernières expulsions diplomatiques. Cela apparait dans l'adresse web (URL) de l’article qui a été formée à partir du titre original lorsqu'il a été publié pour la première fois. .../washingtonpost.com/world/europe/europe/one-by-one-by-one-russia-tells-european-ambassadors-of-latest-diplomatic-expulsions/2018/03/30/... Les rédacteurs n'ont apparemment pas aimé le titre original. Il était factuellement correct, mais ne donnait pas de raison suffisante de haïr la Russie. Le titre original a donc été remplacé par un titre factuellement faux : Un par un, les ambassadeurs européens apprennent qu'ils sont (...) Lire la suite »

Le New York Times et le Washington Post envoient leurs meilleurs journalistes se briefer aux folies de cinq heures.

Moon of Alabama
Lorsque l'armée étasunienne embarque un groupe de journalistes pour un pays étranger, elle a un but précis et elle prépare tout à l'avance dans les moindres détails. Il y aura des témoins et des locaux qui savent ce qu’ils doivent dire aux journalistes pendant leur interview de deux minutes pour faire passer exactement le message que les militaires veulent faire passer. Après les avoir laissés baigner dix minutes maximum dans la couleur locale, un officiel de la diplomatie étasunienne ou un général offrira aux reporters un bon whisky et un steak authentiquement local. L’officiel débitera un petit communiqué préparé à l’avance qui viendra renforcera ce que les locaux ont été chargés de dire. Le résultat est prévisible. Les articles que les journalistes rédigeront seront identiques. Michael Gordon dans le New York Times d'hier et David Ignatius dans le Washington Post d'hier parlent tous deux de leur dernier voyage embarqué à Tabla en Syrie. L’article de Gordon : Test pour la politique de Trump dans une (...) Lire la suite »

Une première dans l’Histoire du journalisme : le Washington Post demande l’inculpation de sa propre source - après avoir accepté le prix Pulitzer (The Intercept)

Glenn GREENWALD
Trois des quatre médias qui ont reçu et publié un grand nombre de documents secrets de la NSA fournis par Edward Snowden - The Guardian, le New York Times et The Intercept - ont demandé au gouvernement des États-Unis de permettre au lanceur d'alerte de la NSA de rentrer aux Etats-Unis sans risques. Un geste normal pour une organe de presse à qui il incombe de protéger ses sources et qui – par le simple fait d'accepter les documents de la source et de les publier – déclare implicitement que les informations fournies par la source sont d'un intérêt public. Mais pas le Washington Post. Face à une campagne grandissante menée par l'ACLU [Organisation de défense des droits civiques aux Etats-Unis - NdT] et Amnesty pour obtenir un pardon pour Snowden, en coordination avec la sortie ce week-end du biopic d'Oliver Stone, 'Snowden,' l'éditorial du Post aujourd'hui s'est non seulement prononcé contre un pardon, mais a explicitement demandé que Snowden - la propre source du journal – soit poursuivi pour (...) Lire la suite »

Le Washington Post se moque des théories conspirationnistes tout en en bâtissant une.

Moon of Alabama
Le Washington Post se moque de l’éruption de théories du complot sur la santé d’Hillary Clinton. « Ha ! Ha ! Ha ! Regardez-moi ces crétins ! » : Doubles, médecins secrets : les théories du complot sur Clinton fleurissent après le diagnostic de pneumonie. les théories conspirationnistes recueillies dans le cadre du hashtag #HillarysHealth (La santé d’Hillary) se sont multipliées avant dimanche matin. Pendant quelques heures, le fait que Clinton ait titubé en allant vers la voiture qui l'a conduite à l'appartement de sa fille, à New York, a été interprété comme la preuve que les pires théories du complot étaient vraies et, chose tout aussi importante, que les médias les avaient occultées. L'accusation d’avoir occulté ces théories était quelque chose que les rédacteurs du Washington Post ne pouvaient pas supporter. Ils en ont immédiatement trouvé une pour accréditer la leur : L'homme qui a découvert la CTE* pense qu’Hillary Clinton a pu être empoisonnée. Bennet Omalu, le médecin légiste qui a tellement (...) Lire la suite »
11 

La perspective "rupturielle" de la presse-système

Philippe GRASSET

• Un éditorial du Washington Post sur Poutine et l’Ukraine symbolise la course de la presse-Système vers une rupture. • La crise ukrainienne, test ultime pour la presse-Système et pour le Système.

L’éditorial du Washington Post du 1er septembre 2014 doit être considéré, par son contenu autant que les effets qu’il a engendrés, comme le symbole de ce qui pourrait être un événement considérable. Parvenue à ce degré d’inversion de la vérité de la situation, – les mots de “mensonges” ou de “propagande” sont désormais très loin d’approcher le commencement d’une explication du phénomène, – la presse-Système est menacée d’un effondrement de son crédit, de son statut, de sa perception d’elle-même, de sa capacité à s’assumer dans une atmosphère absolument imprégnée de la folie de son inversion, c’est-à-dire de son existence même en tant qu’organisation d’information et de communication. Cette perspective est d'une importance fondamentale parce que, dans un Système de plus en plus appuyé sur la communication pour manifester et développer sa surpuissance, la presse-Système est le socle essentiel de toute l'organisation et de toute l'activité du Système. On ne s’attardera, ni à une citation directe du texte du Post, ni à sa (...) Lire la suite »