RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

12 

Grosses têtes et petites cervelles de RTL.

Entendu sur RTL dans une émission très écoutée, lundi 28 mars 2011, émission « Les grosses têtes ».

Philippe Bouvard : « … Des nouvelles d’un dictateur, Hugo Chavez… »

Les voix de ses comparses : « Il est fêlé, celui-là  », « Oui, il est fou… ».

Depuis 1998, Chavez a remporté, 16 ou 17 ou 18 élections (on en perd le compte, aidez-moi) qui se sont tenues sous le contrôle d’organismes internationaux. Il subit en permanence le feu des médias qui lui sont à 70/80 % hostiles et qui s’expriment librement, pratiquant impunément des débordements que la loi française n’autorise pas chez nous.

Le Brésilien Lula disait de Chavez : « C’est le plus légitime d’entre-nous. »

Mais une campagne médiatique mondiale travaille à faire passer pour fou, semi-dictateur, dictateur, ce révolutionnaire qui a rendu sa dignité et son pétrole à son pays et qui transforme le Venezuela en accumulant notamment des lois sociales qui améliorent la vie du peuple.

Dans le même temps, ici, sous nos fenêtres, un président démocrate détricote méthodiquement un à un tous les acquis sociaux, résistant, à grand renfort de CRS, à la colère de la rue, oeuvrant à l’anesthésier par des médias oligarchiques ou publics dont il nomme les chefs.

Théophraste R. (lecteur assidu du Programme du Conseil National de la Résistance).

URL de cette brève 1700
https://www.legrandsoir.info/grosses-tetes-et-petites-cervelles-de-rtl.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/03/2011 à 10:07 par yellow

les clébards aboient ,mais Chavez reste !

#68026 
30/03/2011 à 10:34 par BQ

En plus de l’utilisation ignorante du mot dictateur, pour l’anecdote, c’est intéressant de voir comment, sous couvert d’humour, Philippe Bouvard a repris une toute petite partie d’un discours sans le nuancer et comment une touche d’humour politique de la part de Chavez a été interprétée comme de la folie d’un dégénéré :

P.Bouvard aux auditeurs (reprenant de manière déformée une vidéo tronquée de tf1) : il (H.Chavez) a déclaré "je vais vous apprendre pourquoi la Planète Mars est déserte...c’est parce que des capitalistes se seraient installés sur la planète Rouge" (ici)
En réalité, Chavez mettait en marche une campagne pour l’accès à l’eau potable pour tous dans la ville de Caracas et ironisait sur le fait que s’il y avait eu une civilisation sur Mars, les capitalistes en auraient fini avec l’eau comme ils le font actuellement sur Terre (là )

Dommage pour Philippe Bouvard de ne pas comprendre le second degré et la portée sociale flagrante qu’il y avait dans le même discours d’Hugo Chavez qu’il prétend citer ! Encore une occasion ratée de nous informer sur un sujet de grand intérêt et de participer à l’enfumage massif sur les politiques menées par le gouvernement Chavez.

BQ

#68028 
30/03/2011 à 13:18 par Du rotary au col mao

Il n’y a pas que Philippe Bouvard ; en "une" du Canard Enchaîné d’aujourd’hui, il y a un article qui, sans qualifier franchement Chavez de "dictateur", le fait implicitement en le comparant à Kadhafi ou à Bachar El-Assad.

http://www.leplanb.org/Les-gros-boulets-du-%E2%80%89Canard.html

#68036 
30/03/2011 à 13:49 par kounet

Effectivement, nos médias aux ordres sont complètement hystériques sur Chavez ! C’est une honte. Castro subit d’ailleurs le même sort et le Hamas aussi, élu pourtant correctement et haut la main comme Chavez plusieurs fois .
Nos médias sont des pitres, des imbéciles heureux nés quelque part, très attachés à leurs privilèges qui doivent etre nombreux et variés, car ils sont tenaces !Comme BHL dont le monde fait des gorges chaudes tant il est sioniste et surtout nul !
Les journalistes sont lamentables, chez nous, nous ne les lisons plus ni ne les écoutons plus, trop stupides .

#68037 
30/03/2011 à 15:23 par Yo

Salut,

C’est ce que l’on veut entrer à coups de marteau radio-diffusés dans les têtes. Une alternetive au capitalisme financier est pure folie . Ce matin encore sur France -inter Emmanuel Tod qualifiait jean luc Mélenchon de Gugus sans aucune réaction des journamistes présents.

#68040 
30/03/2011 à 16:17 par pierre

Le 29 mars, France 2 dans son JT a profité d’un reportage sur le sort de Khadafi pour participer à cette campagne en affirmant que le leader libyen pourrait être accueilli dans un état ne faisant pas partie des états parties de la cour pénal internationale, tel que le Zimbabwe de Mugabe ou le Vénézuela de Chavez...Or, une rapide vérification du journaliste (2 clics et une recherche Google) lui aurait pourtant appris que le Vénézuela appartient aux états parties de la cpi et que donc Kadhafi ne saurait s’y réfugier pour échapper à la justice internationale...Mais bon, comme dans toute bonne calomnie, le mal est fait...

#68041 
31/03/2011 à 11:24 par Bernard Gensane

Sur Canal+, le journal du midi de Bruce Toussaint, avec Nicolas Domenach, est, globalement, plutôt de gauche (le plus à gauche étant certainement Domenach, le consultant extérieur). Mais leur limite, leur névrose politique, c’est Chavez. Il y a deux jours, il nous ont présenté 20 secondes extraites d’une émission de la chaîne de télévision pro-Chavez sur Khadhafi. Les intervenants exprimaient leur soutien au leader libyen à fond la caisse. Sous-entendu : voyez comme le journalisme au Venezuela n’est que pure propagande totalitaire. Pas un mot sur le fait que 90% des médias du pays sont hostiles à Chavez et libres d’exprimer leur hostilité.

#68055 
31/03/2011 à 13:42 par chab

Un autre exemple de cette campagne médiatique : le 28 mars sur Rue89, Blandine Grosjean fait l’amalgame Kadhafi, Dieudonné et Chavez.

#68061 
31/03/2011 à 14:45 par Michel Rolland

« Philippe Bouvard : « … Des nouvelles d’un dictateur, Hugo Chavez… »

Les voix de ses comparses : « Il est fêlé, celui-là  », « Oui, il est fou… ». »

« ….Mais une campagne médiatique mondiale travaille à faire passer pour fou, semi-dictateur, dictateur, ce révolutionnaire…. »

Je n’ai aucune sympathie pour les pseudo révolutions du Moyen-Orient, mais il m’apparaît évident que la propagande est en marche. Il faut voir ces interventions dans les affaires internes des pays du Moyen-Orient dans leur ensemble. Quelles sont les intentions réelles des forces de… l’Axe ?

Au lieu de parler des pays de la coalition internationale, je crois, en effet, qu’il serait plus juste de parler des pays de l’Axe (du bien...). Certains diront que cette appellation porte à confusion, mais, les dirigeants apparents de ce monde ont-ils tellement changé depuis 39-45 ? En 2011, pour maximiser l’effet de la propagande, plus puissante que les fusils, le Führer et le Duce portent le titre de président.

Il est devenu un cliché, au Grand Soir, de dire que les forces de… l’Axe n’agissent pas pour le bien des peuples du Moyen-Orient, qu’elles veulent s’approprier le contrôle du pétrole en cette région. Les sous-fifres du capital… Führer, Duce et consorts, mentent au reste de la planète sur leurs intentions impérialistes, comme ils ont menti pour envahir l’Irak, comme ils mentent déjà , en vue d’envahir l’Iran.

Si l’Occident reste coi, si la population, conditionnée par les médias, approuve les interventions militaires des forces de l’Axe contre des pays du Moyen-Orient, imaginez un peu, comme il sera facile pour ces forces, au service de l’argent, de perpétrer de « simples » coups d’État, dans l’apathie générale, en Amérique du Sud, contre leurs véritables ennemis, les pays socialistes, qui permettent à leurs citoyens de profiter des retombées économiques du pétrole, au lieu d’en laisser l’exclusivité au capital. Ils n’auront qu’à utiliser leurs médias, comme ils l’ont fait contre José Manuel Zelaya Rosales en Colombie, pour permettre à leurs juntes militaires de faire croire au monde entier, que les gouvernements renversés étaient corrompus et que leurs dirigeants devront comparaître devant les tribunaux de la junte…

La facilité avec laquelle le capital place ses pions sur l’échiquier mondial, me fait craindre pour l’avenir immédiat des républiques bolivariennes.

Michel Rolland

#68065 
31/03/2011 à 15:01 par yellow

Pour revenir au Gugus adressé a Mr Mélanchon par Mr TODD sur France inter je dirais que les plaisanterie les plus courte sont toujours les meilleurs.
C’était bien pour Machin chez Taddei mais pour le coup sa manque de créativité et tout autant pour sont speach.
Il m’est en avant des portes de sorties politique pour la France a savoir La compétence avec un grand A des grandes école de la république pour une éventuelle sortit de l’euro.
Sans doute cela est nécessaire et recommandé a la gestion d’un contenu, mais dans ce cadre uniquement, c’est un outil et non un sens politique. "aussi un bon outil ne fait pas forcement un bon ouvrier chacun peut apprécier la situation actuel, c’est valable pour le prochain aussi !
Et pour marqué un peut plus l’absence créative et critique du discours de Mr Tood, je lui dirais qu’un siècle des lumière bis est a pensé voir a maitre en oeuvre pour ce pays,plutôt que de se faire le prédicateur de l’avenir.
Cela marche a l’occasion, tel un Nostradamus en son temps.

Je passe aussi sur le manque de sérieux quand a évoqué la réalité du FN qui plafonne depuis son apparition en France"les chiffres sont réelle" votre discours lui reste flou et ambigue les français n’ont pas besoin d’être flatté comme vous le faite a dire qu’il ne sont pas raciste il suffit de parler de la réalité du FN sans plus.

Malgré l’éminence de votre position social les gens ne sont pas dupe, le Gugus comme vous l’invectivé est l’évènement politique de cette élection !

#68067 
31/03/2011 à 21:05 par JAR

de l’utilisation (ou non) du mot dictateur :

visite de Kadhafi en France - décembre 2007 - LE FIGARO :

"Mouammar Kadhafi" - "le dirigeant libyen" - "Le colonel Kadhafi" - "les deux dirigeants" mais aussi "un grand terroriste et un preneur d’otages international" (BHL) - "le sulfureux colonel libyen"...

Les déclarations des dirigeants français sur la Tunisie depuis 20 ans - article - LA DEPECHE/AFP

#68071 
01/04/2011 à 22:19 par Pascal Beaugeard

@ Du rotary au col mao

Qu’il s’agisse de Chavez, Castro ou autres ( Ahmadinedjab, la Chine, la Libye…), le « Canard » nasille bien haut sur le chemin de la pensée unique.

Quand à Bouvard, si ses « couilles en or » été à la place de son cerveau, nous pourrions dire qu’il vaut quelque chose. Là rien, néant.

#68101 
RSS RSS Commentaires
   

Palestine, photographies de Rogério Ferrari
Préface, Dominique Vidal - Texte, Leïla Khaled Rogério Ferrari n’est pas un reporter-photographe. Il ne scrute pas, ne témoigne pas, n’écrit pas d’images. Il s’emploie à rendre au plus grand nombre ce qu’il a reçu en partage : l’humanité tenace de celles et ceux à qui elle est déniée. Existences-Résistances est un alcool fort, dont l’alambic n’a pas de secret ; il lui a suffit de vivre avec celles et ceux qui en composent le bouquet. Au bout de ces images, point d’ivresse. Mais un silence. De ces silences (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

Aimé Césaire

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.