Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Non, le couple Borloo ne bat pas de l’aile.

La vie politique est prenante et stressante. Celle des ministres encore plus, qui doivent renoncer à passer des soirées et des week-ends chez eux. Conférences internationales, rencontres en province, émissions dans les médias, tournées électorales, congrès du parti, nos hommes et femmes politiques délaissent leur foyer. Les couples se distendent.

Quand surviennent alors des déboires politiques accompagnés d’une « ringardisation » par les médias et un désaveu par le chef de l’Etat, l’épouse modèle et patiente se pose parfois la question : « Tout ça pour ça ? »

Après l’humiliation publique infligée à Jean-Louis Borloo, la rumeur a couru que Béatrice Schonberg"Ž, l’ex-présentatrice impartiale du JT de 20 heures sur France 2 avait abandonné l’hôtel particulier conjugal, telle une Cécilia fougueuse et fugueuse.

Or, il n’en est rien. Après une escapade à Venise (photo) ils ont été aperçus à Tunis, complices et rieurs, lors de la visite d’un souk qui ne devait pas trop les changer de ceux qui les avaient naguère employés.

Théophraste R.

(Singeur des médias dans l’art de tartiner sur des non-événements inventés).

URL de cette brève 1385
https://www.legrandsoir.info/non-le-couple-borloo-ne-bat-pas-de-l-aile.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
22/11/2010 à 10:24 par Bernard Gensane

Ce ne peut pas être la photo du couple Borloo/Schonberg : le type est plus grand que la femme.
Un peu de rigueur, je vous prie !

#64978 
22/11/2010 à 14:57 par Théophraste R.

Pardon, si l’on regarde bien, on voit que la photo a été prise un jour d’aqua alta. Chaussée de bottes, Béa a de l’eau jusqu’aux mollets tandis que Tignasse épargne ses mocassins sur les planches rehaussées.

Une bonne loupe permet de ne pas s’y tromper.

Théophraste R.(Cousin germain de Pinocchio).

#64984 
RSS RSS Commentaires
   
Harald Welzer : Les Guerres du climat. Pourquoi on tue au XXIe siècle
Bernard GENSANE
Il s’agit là d’un ouvrage aussi important que passionnant. Les conclusions politiques laissent parfois un peu à désirer, mais la démarche sociologique est de premier plan. Et puis, disposer d’un point de vue d’outre-Rhin, en la matière, permet de réfléchir à partir d’autres référents, d’autres hiérarchies aussi. Ce livre répond brillamment à la question cruciale : pourquoi fait-on la guerre aujourd’hui, et qui la fait ? L’auteur articule, de manière puissante et subtile, les questions écologiques, les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Pour moi, un réactionnaire c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est dans l’ordre naturel des choses. Un conservateur, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui pense qu’on n’y peut rien. Un progressiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui trouve que c’est injuste. Un communiste, c’est quelqu’un qui sait que 10.000 enfants meurent de faim par jour et qui est prêt à faire pour eux ce qu’il ferait pour ses propres enfants.

Ibrahim,
Cuba, un soir lors d’une conversation inoubliable.


Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.