Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


HANDICAP INTERNATIONAL DENONCE LA RECENTE UTILISATION DE MINES ANTIPERSONNEL PAR ISRAEL

17 août 2011. L’armée israélienne a récemment indiqué avoir posé de nouvelles mines antipersonnel le long de sa frontière avec la Syrie, sur le plateau du Golan pour se prémunir de son franchissement par des civils. Membre fondateur de la Campagne internationale pour interdire les mines (ICBL), Handicap International demande à Israël de renoncer au recours à une arme déclarée illégale par une large majorité de nations.

Selon un représentant de l’armée israélienne, le major Ariel Iluz, dans un magazine militaire israélien, de nouvelles mines antipersonnel ont été posées sur le plateau du Golan. L’objectif affiché serait d’empêcher en septembre prochain d’éventuels manifestants venus de Syrie de pénétrer dans la zone du Golan, au moment où le vote des Nations Unies sur la reconnaissance d’un Etat Palestinien pourrait se traduire par un surcroit de tensions.

Bien qu’Israël ne soit pas partie au Traité d’interdiction des mines antipersonnel de 1997 (Traité d’Ottawa), qui réunit aujourd’hui 156 Etats, il s’agit de la première nouvelle utilisation confirmée de ces armes par l’armée israélienne depuis 10 ans selon les chercheurs d’ICBL. « Il est particulièrement préoccupant d’apprendre qu’Israël a choisi de recourir à nouveau à ces armes, pourtant clairement rejetées par la communauté internationale, dans le but affiché de se protéger contre des incursions de manifestants » déclare Paul Vermeulen, responsable du plaidoyer de Handicap International. « Même sans être partie au Traité d’Ottawa, l’armée israélienne ne peut ignorer que leur utilisation délibérée contre des civils est contraire aux règles du droit international humanitaire et en violation de la Convention sur certaines armes classiques, dont Israël est Etat partie ».

L’annonce de cette nouvelle utilisation intervient alors qu’Israël avait récemment déclaré travailler au déminage de plusieurs zones, en reconnaissance de l’impact humanitaire de ces armes. Israël a par ailleurs arrêté la production de mines antipersonnel depuis plusieurs années et mis en place un moratoire sur leur exportation.

« En tant que membre fondateur de la campagne internationale pour interdire les mines antipersonnel, mais aussi en tant qu’ONG travaillant auprès de leurs victimes dans de nombreux pays, nous appelons Israël à déminer les territoires sous son contrôle dans les meilleurs délais afin d’éviter toute nouvelle victime de ces armes inhumaines et aveugles. » ajoute Paul Vermeulen.

Selon les chercheurs d’ICBL, seuls deux autres Etats non parties au Traité d’Ottawa auraient récemment utilisé des mines antipersonnel - la Libye et le Myanmar (Birmanie). « Les mines antipersonnel tuent et mutilent chaque année des milliers de civils à travers le monde. Signataire ou non du Traité d’Ottawa, l’utilisation de ces armes par n’importe quel Etat ou groupe non étatique est contraire au droit » conclut Paul Vermeulen.

Contact presse :

Sophie Mazoyer - Handicap International France

+33 (0)4 72 76 12 64 / +33 (0)6 60 97 11 04 - @ : smazoyer@handicap-international.fr

URL de cette brève 1928
https://www.legrandsoir.info/handicap-international-denonce-la-recente-utilisation-de-mines-antipersonnel-par-israel.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
RSS RSS Commentaires
   
1914-1918 La Grande Guerre des Classes
Jacques R. PAUWELS
Dans l’Europe de 1914, le droit de vote universel n’existait pas. Partout, la noblesse et les grands industriels se partageaient le pouvoir. Mais cette élite, restreinte, craignait les masses populaires et le spectre d’une révolution. L’Europe devait sortir « purifiée » de la guerre, et « grandie » par l’extension territoriale. Et si la Première Guerre mondiale était avant tout la suite meurtrière de la lutte entre ceux d’en haut et ceux d’en bas initiée dès 1789 ? C’est la thèse magistrale du nouveau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La CIA contrôle tous ceux qui ont une importance dans les principaux médias."

William Colby, ancien directeur de la CIA


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.