RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

15 

La Hongrie veut faire plier les banques

BUDAPEST (NOVOpress) - Une information que la grande presse aux mains des groupes financiers ne risque pas de diffuser. Le gouvernement hongrois a décidé de faire plier les établissements bancaires !

En effet, une loi très importante a été adoptée par le parlement hongrois en septembre dernier. Comme le rapporte le journal Minute, cette loi permet désormais aux Hongrois ayant souscrit des crédits en francs suisses, euros ou yens, via des produits financiers complexes de banques étrangères, à effectuer leur remboursement en forints, la monnaie nationale ! Les ménages pourront donc rembourser à un taux de change fixe préférentiel. Les Hongrois ont donc jusqu’au 30 décembre prochain pour déposer leur demande auprès des banques et disposeront ensuite de 60 jours pour effectuer leur remboursement. Les endettés pourraient avoir accès à des crédits en forints pour financer leurs transactions, ce qui reviendra à reconvertir ces crédits dans la monnaie hongroise. Ce sont donc les établissements de crédits qui devront éponger la différence.
Taxe exceptionnelle sur les banques

Depuis sa nomination, le Premier ministre hongrois, Viktor Orban (photo ci-dessus) a décidé de « mettre fin à l’ère des banquiers » afin de « protéger les gens dupés par une pratique qui leur fait porter tous les risques et toutes les pertes ». Comme l’indique le journal Minute, depuis mai 2010, le gouvernement Orban a imposé une taxe exceptionnelle aux banques et aux multinationales étrangères. Le gouvernement hongrois a même réussi a rapatrié 11 milliards d’euros accumulés dans les fonds de pensions étrangers vers les caisses de l’Etat.

Des décisions qui déclenchent la fureur des banques

Cette loi a suscité une vive réaction de la part des banques autrichiennes très impliquées en Hongrie. Et évidemment ce que le système bancaire veut, l’Union européenne (UE) obtempère. L’UE a prévenu que ce projet de loi pourrait être illégal, déséquilibrer le marché du crédit et freiner la faible croissance économique de la Hongrie. Pour l’instant aucune mesure de rétorsion n’a été annoncée par l’UE, mais il y a fort à parier qu’elle devrait arriver dans un deuxième temps.

L’Union européenne et les banques ne veulent pas que cette loi fasse tâche d’huile en Europe

L’UE et les banques n’ont qu’une peur : que les peuples européens prennent conscience que de simples mesures sont en capacité de changer les choses. Avec cette question : qui doit gouverner la destinée d’un Etat, les banques ou le peuple ?

Les Hongrois ont choisi de prendre leur destin en mains.

http://fr.novopress.info/99919/la-hongrie-veut-faire-plier-les-banques/

URL de cette brève 2047
https://www.legrandsoir.info/la-hongrie-veut-faire-plier-les-banques.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/10/2011 à 21:33 par nat21

Otez-moi d’un doute.. Le Grand Soir publie un article venant du journal Minute, à la gloire du 1er ministre hongrois Orban ? C’est une blague ?

#72942 
16/10/2011 à 21:59 legrandsoir

Seule source trouvée pour une info qui parait importante et intéressante.

#72943 
17/10/2011 à 00:26 par Anonyme

L’article est repris sur Agoravox, avec d’abondants commentaires - entre autres, heureusement - sur son origine ’douteuse’, comme diraient les amis du Grand Soir.

Dont celui-ci :

"Qu’un journal de droite ou de gauche rapporte qu’un avion s’est écrasé , peut importe ce n’est pas idéologique.

L’article est donc une information surtout si nos médias n’en parle pas car cela derange le systeme institutionnel et financier francais (et internationnal)

Si nos gentils médias nous cachent des infos alors que les méchants médias disent la verité alors qui est gentil , qui est méchant ? hein ?"

#72945 
17/10/2011 à 10:21 par Scual

Oui mais attention quand même.

Il n’y a pas que l’origine du journal. La personne qui a repris cet article sur Agoravox est également à l’origine des pires articles que j’ai lu depuis que j’ai étudié la seconde guerre mondiale... sans plaisanter.

Disons simplement que depuis plus d’un an que je fréquente le site qu’elle abreuve plusieurs fois par semaine de ses tracts, c’est... le deuxième article qu’elle publie qui ne s’attaque pas au musulmans. Évidement ce n’est qu’une reprise sinon j’imagine qu’une fois de plus...

Pour ceux qui sont bien protégés je conseille d’ailleurs de lire son "oeuvre", c’est très instructif. Internet nous permet de nous enfermer dans la facilité de n’aller que sur des sites où nous sommes tous plus ou moins d’accord. Si vous voulez vous faire une idées de ce qui circule aussi, vous serez pas déçus.

En tout cas pour en revenir au sujet, je ne serais pas surpris si certains "détails", qui selon les critères de LGS seraient très important, avaient été occultés de cet info.

#72950 
17/10/2011 à 10:30 legrandsoir

en tous cas, on l’a reçu via des contacts de gauche...

#72953 
19/10/2011 à 13:02 par Safiya

C’est pas donner du grain à moudre aux tenants de la thèse "rouges-bruns" ? Quand même Minute c’est par trop nauséabond...

#72987 
19/10/2011 à 18:00 par act

Salut LGS,

Si je suis prêt à défendre l’intérêt de vos publications, auteurs et sources, y compris la plupart de celles et ceux qui provoquent certaines critiques -rarement fondées, souvent mensongères, étranges voire délirantes- de la part de quelques individus dont les buts et surtout la méthode me semblent suspects, il y a toutefois une limite. La reprise de cet article dépasse cette limite, de par sa source.
Si vous jugiez que l’information méritait d’être diffusée, pourquoi pas mais quelques recherches auraient certainement pu la confirmer, la recouper et indiquer une/d’autres sources.
Si d’autres sources n’étaient pas disponibles sur la toile, un coup de fil à l’ambassade aurait fait l’affaire.
Que l’article vous soit communiqué par un contact de gauche ne change malheureusement rien au fait que vous relayez un site "identitaire".
L’erreur n’est pas seulement de tendre ainsi le bâton...mais dans le fait lui-même.
Je ne vous ai jamais caché ma gratitude pour votre travail, je ne vous cacherai pas non plus mon opinion et dans ce cas mon incompréhension.

#72993 
19/10/2011 à 19:35 par legrandsoir

Nous allons encore nous faire traiter de menteurs, mais bon : celui qui a validé cette brève n’avait strictement pas la moindre idée que NOVOpress était "identitaire" et n’a même pas percuté sur le nom de journal "Minute" (ça existe encore, "Minute" chez nous ?).

Il y a des lecteurs du Grand Soir qui ont l’air de suivre tout ça et le font savoir. Comme toujours, merci à eux (car vous aurez probablement déjà remarqué qu’il ne faut pas trop compter sur nous pour suivre toutes ces mouvances).

#72997 
19/10/2011 à 22:15 par MOHSEN

Minute, papillons !

Cette vision étriquée devant les graves évènements graves qui risquent de peser très lourdement sur notre avenir et celui de nos enfants me laissent pantois ! A l’heure des blocs continentaux, de la guerre électronique , à l’heure où, sur le Web, les buts, les méthodes et les moyens du danger Mondialiste nous explosent à la figure, certains idéologues intraitables se murent dans une intransigeance quelque peu puérile.

La volonté inflexible de la finance internationale, des multinationales et des trusts de nous imposer par la force ou par consentement (dixit Paul Warburg banquier et sénateur milliatdaire US - 1950) un gouvernement supranational, doit nous préoccuper fortement . Que l’on soit de Gauche ou de Droite. C’est ainsi.

Les clivages organiques Gauche / Droite sont, à mon sens, contournés par la situation car les terribles épreuves que nous réserve le Big business mondialiste nous concernent tous. Le but final de cette ploutocratie vampirique planétaire étant bel et bien d’asservir tous les peuples sous la botte de leur " Nouvel Ordre Mondial " .
Devant le danger de la City of London et de Wall-Street qui nous menacent tous, le réalisme,le bon sens et l’efficacité doivent animer en priorité notre lutte contre les ravages de ce néo-libéralisme sauvage sans frontières et "non faussé " . Et, à ce titre, toute information vraie susceptible de nous éclairer et de déranger le Système est bonne à prendre en compte. La petite et laborieuse abeille, ne butine-t-elle pas les fleurs de ci , de là et fait son propre miel ?

#73006 
20/10/2011 à 01:12 par Anonyme

Extraordinaire... Il y a plusieurs commentaires critiquant ou bien l’origine de l’information, ou bien la journaliste qui publie l’information sur Agoravox, mais RIEN sur l’information elle-même. .. Comment ce fait-ce ?

Enfin : oui ou non, Orban a-t-il décidé de « mettre fin à l’ère des banquiers » ?
Si non, c’est un mensonge ! Mais pourquoi ? Interessant, peut-être, de chercher pourquoi...
Si oui, ceux qui ne sont pas de droite, du coup, hi, hi, vont-ils défendre les banquiers, en ne disant surtout pas ce qui pourrait les gêner ? En disqualifiant un discours et des mesures contre elles comme étant ... ’douteuses’... ?

Le suspens est à son comble...

#73014 
21/10/2011 à 07:13 par cf

http://www.legrandsoir.info/La-Hongrie-defie-le-FMI.html :
ORBAN , 2010, article de Duval ( http://www.cadtm.org/ ) publié par LGS, sur le même évènement.
L’extrême-droite prétend, en temps de crise et de mécontentement populaire être contre les patrons.

http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/tag/novopress/->http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/tag/novopress : Un blog d’attaques tous azimuts contre les intervenants et auteurs de LGS. ( En gros, la polémique (terminée) avec A11). Aucun intérêt.
L’extrême-droite, elle est au parlement européen, ce blogueur se réveille un peu tard.

De plus, les droites nationalistes font elles aussi des choix historiques.
De Gaulle, probablement cagoulard , a fait le bon choix et Jean Moulin l’a suivi.
Plus tard, aux affaires, il a repris Papon...

Ce qui devrait faire la différence, c’est être contre ces guerres d’agression, être anticolonialiste.
Ce battre pour la hausse des salaires et contre la destruction des "conquis sociaux" de Croizat et de Marcel Paul dont parle si bien Michel Etiévent. Conférence de Michel Etiévent : "Guy Môquet"
Car tout est lié.
Mais la résistance n’est pas possible avec des divisions sans cesse agitées.

#73037 
21/10/2011 à 15:44 par act

@moshen & l’ano du 20 (&LGS)
Autant minute que novopress, que l’auteur/relayeur d’AV ne sont pas juste "à droite",
ils sont à son extrême !
Si vous ne la saviez pas, vérifiez par vous même, particulièrement avant de parler de vision étriquée ou de tenter de noyer le poisson en prétendant que rien n’est dit sur l’info elle même,
là n’est pas la question, ou si peu.
Car si LGS jugeait l’info intéressante une autre source ou une "brève maison" vérifiée par téléphone via l’ambassade aurait fait l’affaire, c’est écrit plus haut.

L’info elle même -qui en bref rapporte qu’un premier ministre qui n’est pas juste à droite, prends une mesure dont certains aspects peuvent paraître sympathiques- a t’elle vraiment sa place ici ?
Quand on sait qui est viktor orban j’en doute.
Avec de telles sources indiquées, il est clair que non..

Est-ce le rôle d’un site comme LGS de rapporter des textes, propos ou mesures prétendument anti-capitalistes de l’hyper et l’extrême droite ?
Relisez l’histoire, vérifiez autour de vous, quand la crise frappe les ultra-droites tentent toujours de ratisser à gauche, de semer la confusion.
Parfois avec succès, faut-il vraiment rappeler pourquoi les fascistes Allemands (soutenus par le capital) optèrent pour l’oxymore "national-socialisme" ?
Les rares mesures "anti-capital" agitées par les ultra-réactionnaires ne sont que des leurres,
leur programme concret est un capitalisme féodal/corporatiste de la pire espèce : violent, anti-syndicaliste, anti-social(iste), anti-anarchiste, anti-communiste, raciste, misogyne, homophone et j’en passe.
orban est dans cette lignée très précisément.

Les clivages gauches/droites sont nécessaires à l’exercice de la démocratie,
or aujourd’hui question droite, hyper, ultra et extrême on est servi…
Par contre à gauche…beaucoup estiment que les "clivages", ou la lutte des classes sont des concepts dépassés. Voilà une des plus belles victoire des droites et leurs médias.
Pendant ce temps le camarade warren buffet déclare :
"Bien sûr que la lutte de classe existe, mais c’est ma classe, celle des riches qui la mène et nous gagnons !"
Il ne s’agit pas d’un "nouvel ordre mondial" ourdi par quelques cabales mais d’un système, le capitalisme. Rien de neuf, d’où l’importance d’étudier l’histoire et les classiques.

Pas question de sectarisme, quand il s’agit d’affronter le fascisme, le capitalisme sans son masque démocratique, des alliances éventuelles sont envisageables avec les démocrates en résistance, il en existe parfois dans la droite "modérée".
Mais ici nous sommes sur LGS, pas (encore) dans la clandestinité ou le maquis, les droites ont leurs canaux et non des moindres, et dans ce cas nous parlons d’un info (non vérifiée/complète ?) concernant un premier ultra-réactionnaire rapportée par une chaîne de trois relais toujours plus à l’extrême droite.
Ce qui fait beaucoup, trop.

Si je réponds et insiste c’est précisément parce que j’ai souvent défendu le travail de LGS,
aussi contre ceux qui l’accusaient de semer la confusion.
Le problème est que dans ce cas précis je ne pourrais objectivement pas leur donner tort,
d’où mon incompréhension grandissante.

#73053 
21/10/2011 à 16:34 legrandsoir

d’où mon incompréhension grandissante

Ce n’est pas ce qu’on appelle faire une montagne d’une souris ?

#73054 
24/10/2011 à 16:45 par Anonyme

"Car si LGS jugeait l’info intéressante une autre source (...) aurait fait l’affaire"..

On attend toujours la ou les autres sources... ... ... ... ... De la part des contributeurs qui rejettent celle-ci, bien sûr. Mais des autres aussi, car l’info EST intéressante.

A part ça, Hitler a rendu obligatoires en Allemagne :

- L’interdiction de fumer du tabac
- Le tri des ordures ménagères

Et il a rendu possible l’existence de la Volkswagen (Coccinelle), dont le nom signifie "voiture du peuple".

Est-ce à dire que, du moment que cela a été édifié sous le nazisme, on ne doit même pas en parler ?

D’ailleurs on n’en parle pas...! Circulez, y a rien à voir !

L’interdiction de fumer et le tri des ordures ménagères est on ne peut mieux vus par "la gauche". Laquelle ne sait pas que la première profite à l’industrie pharmaceutique et la deuxième... à qui ? L’opacité sur ceux qui tirent profit du tri que NOUS faisons, braves bêtes, est considérable.... On nous tend bien quelques laines polaires faites avec des bouteilles en plastique pour nous la clore, mais ça ne suffit pas - à certains.

La "voiture du peuple" est ardemment combatture, elle, droite et gauche gentiment confondus, au nom de la pollution, du climat, de la rareté du pétrole, etc. Mais, chut !, on ne dit rien sur l’électricité, à 70% nucléaire, qui fait rouler les ’transports en commun’ si vantés, et avec puce RFID pour complèter le travail.

Donc, quand un gouvernant de l’extrême droite prend une mesure contre les banques, on n’en parle pas non plus.
C’est clair ?
Rompez.

#73130 
25/10/2011 à 16:25 par Geb

Y a ça aussi comme lien.

Pas besoin de lire Minute pour le trouver. Suffit de taper "Hongrie, banques", dans gogole.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=hongrie%20banques&so...

Par contre rien trouvé sur les autres médias français.

Ca en dit long sur la distortion de l’info.

1 ; Tu ne parles de rien sur le sujet dans aucun média. Pourtant j’aurai bien vu une campagne de l’Huma, (Par exemple), sur le sujet. Dans les style : "Exigez de rembourser vos crédits en Francs français".

2. Tu fait commenter le fait uniquement par la source la plus pourrie que tu peux trouver, (Minute).

3. Tu gueule au "Rouge-Brun" dès qu’un zigue s’avise de sortir l’info sur un site alternatif honnête.

G.L.

#73191 
RSS RSS Commentaires
   

Déposséder les possédants - La grève générale aux « temps héroïques » du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)
Miguel CHUECA
Textes de Édouard Berth, Henri Girard, Jean Jaurès, Hubert Lagardelle, Paul Louis, Fernand Pelloutier, Émile Pouget, Georges Sorel et Henri Van Kol Réunis & présentés par Miguel Chueca La grève générale exprime, d’une manière infiniment claire, que le temps des révolutions de politiciens est fini. Elle ne sait rien des droits de l’homme, de la justice absolue, des constitutions politiques, des parlements ; elle nie le gouvernement de la bourgeoisie capitaliste. Les partisans de la grève générale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Parfois sans le savoir, nous gagnons tous les jours. Ailleurs.

Viktor Dedaj

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.