Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


49-3 : nos lecteurs ont du talent et de l’humour

C’est un commentaire d’un lecteur qui signe modestement "Personne" sur notre article d’annonce du livre "grandsoiriste"  : LES DECHIRURES.
Nous écrivions : "Des docteurs Diafoirus prétendent avoir inventé la pipette pour instiller le poison du stress à doses milligrammées".

"Personne" rebondit ainsi :

"En première intention, le bon docteur Diafoirus préconise : « seignare, purgare et clysterizare ».

Si le malade refuse son traitement, le même recommande : « mentirare, trahirare et in fine legiferare ».

Si, malgré ces louables intentions, le refus persiste : « 49.3 suppositoirum mettrare, gazerare et reprimare cum felicita ».

Normalement, le malade est alors en état de supporter : « reseignare, repurgare et reclysterizare ».

« Candide épouvanté, interdit, éperdu tout sanglant, tout palpitant, se disait à lui-même : « Si c’est ici, le meilleur des mondes possibles, que sont donc les autres ? »’’(chap. VI).

’’Quand nous travaillons aux sucreries et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ; quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe ; je me suis trouvé dans ces deux cas : c’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe.’’ (Chap. XIX, Candide, Voltaire).

"Personne" (Expulseur de Théophraste. R).

PS, non, NB : "Les déchirures" : http://www.legrandsoir.info/les-dechirures-de-maxime-vivas.html

URL de cette brève 5076
https://www.legrandsoir.info/49-3-nos-lecteurs-ont-du-talent-et-de-l-humour.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
17/05/2016 à 10:21 par Sheynat

Wouha... bien trouvé ! :-)
Espérons que ça restera dans les annales.

#124355 
RSS RSS Commentaires
   
L’Histoire m’acquittera
Fidel CASTRO, Jacques-François BONALDI
L’Histoire m’acquittera (en espagnol : La Historia me absolvera) est un manifeste d’auto-défense écrit par Fidel Castro en octobre 1953, à la veille de son procès (il est jugé pour avoir attaqué la caserne de Moncada le 26 juillet 1953, en réaction au coup d’état de Batista). Fidel Castro est diplômé en droit, il manie la plaidoirie, exercice qu’il connaît bien, avec aisance : il y explique ses actes et son implication dans le soulèvement contre Batista mais surtout, il y développe ses différentes thèses (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Si les gens devaient découvrir ce que nous avons fait, nous serions pourchassés dans les rues et lynchés"

Président George H.W. Bush (père)
cité par Sarah McClendon (reporter à la Maison Blanche) dans sa lettre d’infos datée de Juin 1992.


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.