Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Ben Laden est-il vraiment mort ?

Barack Obama a donc annoncé la mort de Ben Laden tué lors d’une opération menée par des forces spéciales US à proximité d’Islamabad. La disparition de cette créature nord-américaine formée, équipée, financée et armée par la CIA du temps de l’Union soviétique ne nous émeut guère. Pourtant, les conditions de cette mort et la disparition du corps posent question.

Ben Laden vivait dans une « grande demeure » à deux heures d’Islamabad. Il aurait été repéré par les services nord-américains au mois d’août dernier. Les autorités pakistanaises et leurs services secrets ne pouvaient pas ne pas être informés de la présence de Ben Laden sur leur territoire. La CIA aussi. Pourquoi avoir attendu tant de mois avant de déclencher l’opération ?

Ben Laden mort, il ne plus parler. Pourquoi ne pas l’avoir arrêté au lieu de lui placer une balle, une seule, dans la tête, selon la version officielle. Un procès n’aurait-il pas permis d’en savoir en peu plus sur les relations entre le chef terroriste, les services pakistanais et les gouvernants US ?

Le corps de Ben Laden a été immergé en mer, nous dit-on pour éviter les « possibles célébrations ». Si cette version correspond à la vérité, le responsable de tant de morts ne pourra jamais être interrogé et témoigner. Les anciens et actuels gouvernants US peuvent dormir tranquilles à Washington.

José Fort

URL de cet article 13583
   
Histoire et Mystifications. - Comment l’Histoire est fabriquée et enseignée...
Michael PARENTI
Analyste politique progressiste de tout premier plan aux États-Unis, Michael PARENTI, docteur en Sciences Politiques de l’Université de Yale, est un auteur et conférencier de renommée internationale. Il a publié plus de 250 articles et 17 livres. Ses écrits sont diffusés dans des périodiques populaires aussi bien que dans des revues savantes, et ses textes engagés l’ont été dans des journaux tels que le New York Times et le Los Angeles Times. Ses livres et ses conférences, informatives et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où le hasard semble jouer à la surface, il est toujours sous l’empire de lois internes cachées, et il ne s’agit que de les découvrir.

Friedrich Engels


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.