Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Costa Rica : détails des listes des navires étasuniens

Comme le nombre de navires cités dans les articles costaricains parait tout de même assez incroyable pour des opérations antinarcos nous sommes allé directement consulter les transcription des discussion du Parlement du Costa Rica.

Les débats ont eu lieu sur deux jours le 30 juin et le 1er juillet, elles sont disponibles au format pdf (Acte 15947 et Acte 15949). Y apparaissent deux listes transmises dans les notes diplomatiques n° 062 et 063 par l’ambassade des USA au gouvernement du Costa Rica.

Ces listes étant un peu longues 99 navires sont listés, nous avons fait un petit "digest", mais les deux listes sont publiées telles que trouvées sur le site du Parlement du Costa Rica, seules les types des navires ont été ajoutés (frégate, démineur, porte-avion, etc.). Une correction a toutefois été apportée en ce qui concerner le navire hôpital USNS COMFORT, en effet il apparaît deux fois.

Résumé :
Le navire hôpital USS COMFORT étant en double[1] il y a 98 navires distincts pouvant participer à ces opérations.

Seul l’USS COMFORT n’est pas armé, 76 navires comportent des aéronefs[2], il y a en tout 221 hélicoptères, dont 23 blackhawks et 10 avions harrier. Un personnel de 9331 hommes au maximum, dont 1194 officiers, 7789 hommes[3] et 348 civils[4].

Sources du décompte :
liste issue de la note diplomatique n° 062.
liste issue de la note diplomatique n° 063.

http://www.primitivi.org/spip.php?article368

URL de cet article 11061
   
AGENDA
mardi 21 novembre 2017
mercredi 22 novembre 2017
jeudi 23 novembre 2017
vendredi 24 novembre 2017
samedi 25 novembre 2017
jeudi 30 novembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
vendredi 1er décembre 2017
samedi 2 décembre 2017
vendredi 15 décembre 2017
DEPUIS LA NUIT ET LE BROUILLARD - FEMMES DANS LES PRISONS FRANQUISTES - de Juana Doña
traduit par à ngeles Muñoz avec la collaboration de Sara Albert Madrid, février 1939. La Guerre d’Espagne touche à sa fin. Leonor va connaître l’exode, la torture, la condamnation à mort, et les longues années de prison... L’horreur quotidienne de l’univers carcéral franquiste tel que l’ont vécu des milliers de femmes et d’enfants est décrite ici par Juana Doña avec un réalisme sans concession et sans complaisance. Ce livre est son témoignage. Écrit en 1967, publié seulement après la mort du dictateur, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La pire chose qui soit jamais arrivée au peuple juif, après l’Holocauste, c’est la création de l’état d’Israël.

William Blum - juin 2010


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.