Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


EXCLUSIF : Hubert Beuve-Mery écrit au Monde.

Colombani, Fottorino, vous avez raison tous deux quand vous écrivez : hier « puissant, redouté, écouté », notre « journal de référence » s’est planté par des « dérapages regrettables » :

« Que de leçons données ! Que de personnalités injustement malmenées, semoncées voire jugées dans nos colonnes ». […] « Nous avons, au fil de nos humeurs apporté notre « soutien inconditionnel à l’Union de la gauche » […] exprimé un « fort penchant en faveur d’Edouard Balladur », été « exagérément favorables à Nicolas Sarkozy […] avant de prendre position pour Ségolène Royal ».

Mais : « Enquêter à charge, accepter d’être l’instrument manipulé et manipulateur d’intérêts obscurs : jamais », osez-vous proclamer alors que c’est « toujours », s’agissant des pays d’Amérique latine qui refusent d’adopter votre : « Nous sommes tous Américains ».

Et pourquoi dites-vous que « Le journalisme, celui que nos lecteurs attendent, est fait d’expertise et d’ouverture d’esprit, d’analyses précises et de hauteur de vue, de nuance, de discernement », sinon parce que vous avez abandonné cela.

Attendent ! A la place, ils voient arriver Alain Minc et les oligarques.

Cessez de vous disputer sur le désastre financier, simple conséquence. Las d’être ballotés, vos clients nauséeux désertent votre boutique avec leur tournis, en titubant parce que vous avez déchiré mon testament qui vous adjurait de « Dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité… ».

Hubert Beuve-Méry, fondateur du Monde (ou Théophraste R. du Grand Soir, les deux sont de mèche).

PS. Je m’abonne au GS, c’est gratuit, en plus. H. B-M.

URL de cette brève 1368
https://www.legrandsoir.info/exclusif-hubert-beuve-mery-ecrit-au-monde.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
14/11/2010 à 10:05 par Pauline

C’est vrai ce que vous dites, la seule chose qu’ils font encore bien au Monde c’est le programme TV, c’est pourquoi j’achète une fois par semaine l’éditin du WE, je jette le journal sans quasiment le feuilleter et je garde le programme TV...

#64834 
14/11/2010 à 10:23 Théophraste R.

Malheureuse ! Elle est hors de prix, l’édition du W-E.

Vous êtes sûre que Télérama (2,30 euros) n’est pas plus rentable ? C’est le même groupe financier de toute façon.

Et vous n’avez personne qui pourrait scanner le programme du Monde pour vous ?

Et vous avez essayé de voler le programme en laissant le reste du journal (nan, je plaisante) ?

Théophraste R.

#64835 
15/11/2010 à 11:00 par pauline

Mais non, c’est 1E40 l’édition du W.E, et oui peut-être que je pourrais regarder Télérama sur internet gratuitement mais j’aime encore le papier...

Bravo pour LGS en tous cas !

#64853 
RSS RSS Commentaires
   
Éric Laurent. Le scandale des délocalisations.
Bernard GENSANE
Ce livre remarquable est bien la preuve que, pour l’hyperbourgeoisie, la crise n’est pas le problème, c’est la solution. Éric Laurent n’appartient pas à la gauche. Il est parfois complaisant (voir ses livres sur Hassan II ou Konan Bédié). Mais dans le métier, on dit de lui qu’il est un " journaliste d’investigation " , c’est-à -dire … un journaliste. Un vrai. Sa dénonciation des délocalisations, par les patronats étatsunien et français en particulier, est puissamment documentée et offre une (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si la liberté a un sens, c’est celui d’avoir le droit de dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas envie d’entendre.

George Orwell


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.