Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La Grande-Bretagne et la France préparent leurs plans de guerre

L’Axe du Mal colonialiste prépare l’invasion de la Libye (Answer)

Le décor est désormais planté pour une invasion impérialiste de la Libye. La Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis ont décidé de renverser le gouvernement Libyen.

Frustrés par l’échec de la campagne de bombardements de l’OTAN qui n’a pas donné la victoire aux rebelles anti-Kadhafi, les puissances principales de l’OTAN se préparent à une escalade dans la guerre. Elles espèrent que la menace d’une escalade convaincra Kadhafi et ses amis de quitter le pouvoir tout comme la menace d’une invasion en juin 1999 avait convaincu Milosevic de capituler et permettre aux forces de l’OTAN d’occuper le Kosovo. Une autre alternative sera de procéder à une invasion militaire du pays.

«  … il est impossible d’imaginer l’avenir de la Libye avec Kadhafi au pouvoir, » ont écrit Barack Obama, Nicolas Sarkozy et David Cameron dans un article commun publié simultanément dans le New York Times et plusieurs journaux européens le 15 avril.

Dans cette dernière déclaration publique, le prétexte invoqué initialement de «  protéger les civils » dans la guerre civile Libyenne (Résolution 1973 adoptée au Conseil de Sécurité de l’ONU le 17 mars avec l’abstention de la Russie, la Chine, l’Allemagne, le Brésil et l’Inde) a été substituée par l’intention de remplacer le gouvernement Libyen par un nouveau régime docile dans le pays qui détient les plus grandes réserves de pétrole du continent africain.

«  Aucun accord politique qui maintiendrait en place le dictateur n’est viable. L’Occident et ses partenaires doivent se préparer à exercer une pression politique, économique et militaire jusqu’à son départ, » déclare le New York Times dans un éditorial du 15 avril.

Ne vous laissez pas berner par la motivation antidictateur affichée par le New York Times. Lorsque la CIA et les services de renseignement britanniques ont renversé le gouvernement démocratiquement élu du Dr. Mohammad Mossadegh et l’ont remplacé par la dictature du Chah, le New York Times a écrit dans son éditorial : «  les pays sous-développés riches en ressources ont désormais reçu une leçon sur le lourd prix qu’aura à payer celui qui oserait s’aventurer dans le nationalisme fanatique.  »

Mossadegh avait mérité l’étiquette de «  fanatique » parce qu’il avait osé nationaliser la compagnie pétrolière Anglo-Iranian Oil Company (alias British Petroleum) et consacrer ses revenus à sortir le pays de sa misère profonde.

Toutes les victimes des invasions impérialistes et «  changements de régime » ont fait l’objet d’une diabolisation en bonne et due forme. De l’Iran en 1953, le Guatemala en 1954, le Congo en 1961, la Grenade en 1983, le Panama en 1989, la Yougoslavie en 1999, l’Afghanistan en 2001 et l’Irak en 2003, le processus de diabolisation des dirigeants est un préalable à l’agression. Les motivations des envahisseurs sont pures et nobles. Les bombes larguées sont intelligentes. Elles ne tuent que les méchants et les ennemis de la liberté.

En ce moment, les politiciens corrompus des deux côtés de l’échiquier à Washington, depuis les Républicains du Tea Party jusqu’à la plupart des Démocrates, font taire leurs divergences et joignent leurs voix dans la condamnation du démon tandis que les troupes se préparent, que les avions décollent et que les missiles de croisière s’abattent sur leurs cibles. Ce sont des patriotes fidèles à l’Empire et savent qu’ils peuvent rapidement perdre leur emploi privilégié et choyé de «  représentants du peuple » s’ils s’aventuraient à défier la machine de guerre et son appareil de propagande médiatique. Car eux aussi pourraient se voir diaboliser s’ils franchissaient la ligne.

Le peuple des Etats-Unis ne veut pas de cette guerre. Il veut la fin des guerres en Afghanistan et en Irak - deux autres guerres au service de l’Empire. Il n’est pas dupe des mensonges du gouvernement qui affirme que le pays n’a plus d’argent pour payer des enseignants, des infirmières et autres travailleurs du secteur public et qui dans le même temps mène une politique impérialiste à l’étranger au profit des plus grandes banques et compagnies pétrolières et pour qui il n’y a plus de problème de trésorerie lorsqu’il s’agit d’envahir et d’occuper un pays où vivent d’autres travailleurs.

Brian Becker

Coordinateur national de la coalition ANSWER

http://www.answercoalition.org/national/news/axis-of-evil-invasion-of-libya.html

Traduction "Le journal le Monde titrera-t-il un jour "Nous sommes tous des salauds" ?" par VD pour le Grand Soir avec probablement les fautes et coquilles habituelles.

URL de cet article 13452
   
Même Thème
Libye, OTAN et médiamensonges
Michel COLLON
Les « armes de destruction massive », ça n’a pas suffi ? Le martyre de l’Irak, frappé d’abord par les médiamensonges et ensuite par les bombes, on n’en a pas tiré les leçons ? Non, on n’en a pas tiré les leçons. On sait que les Etats-Unis ont menti sur le Vietnam, l’Irak, la Yougoslavie, l’Afghanistan et Gaza, mais on croit que cette fois-ci, sur la Libye, ils disent la vérité. Etrange. La majorité de nos concitoyens croient encore ce que l’Otan a raconté sur la Libye. Y compris les Arabes car cette fois, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

’’Derrière chaque enfant qui meurt de faim se cache un assassin’’

Jean Ziegler ( Forum Social Mondial de Porto Alegre 2003)


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.