Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Millon ambassadeur de France !?

Charles Millon a été nommé ambassadeur de France à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, à Rome
D’accord Millon a fait alliance avec le Front National, pour se faire élire à la tête de la région Rhône Alpes, et puis il a fait une politique de droite avec du front national dedans.
D’accord Millon n’en a sûrement rien à faire de la faim dans le monde, mais en même temps il n’a été que ministre de la défense et les missiles ça se mange pas, en tout cas c’est peu digeste. Et puis labourer un champ au lance roquette c’est pas une méthode trop répandue.
D’accord Millon est très de droite et aussi il conduit bourré alors on lui a retiré son permis ce qui fait qu’il ne pouvait pas se reconvertir en chauffeur de Le Pen.
Mais il fallait faire de la place pour que le ministre de la justice de classe puisse se présenter sans risque à la municipalité de Lyon.
Au moins les lyonnais sont débarrassés de Millon qui pourra désormais prendre le thé avec Berlusconi qui ne devrait pas tarder à devenir son ami.
A la place les Lyonnais auront Dominique Perben qui est ministre de Sarkozy et parfois de la justice et qui fait des lois interdisant d’avoir des baskets dans les halls d’immeuble. A part ça il est de droite.

Moi j’ai peur que ce gouvernement abuse de ce système et qu’il exile dans des palais à l’étranger tous ceux qui pourraient les gêner.
Ca ne serait pas une très bonne idée de nommer Charles Pasqua ambassadeur à l’ONU pour laisser la place libre à Sarkozy dans les Hauts de Seine.
Ca serait pas une très bonne idée de nommer François Holande ambassadeur aux Pays Bas , pour pas qu’il y ait trop de candidats de droite aux prochaines élections
Ca serait pas crédible de nommer Roland Dumas à la cour internationale de justice, même si c’est pour faire de la place dans les hospices.

Par contre moi, si on ne me nomme pas ambassadeur à Cuba j’irai taguer « mort aux vaches » sur le ministère de la justice.

URL de cet article 985
   
Les Chinois sont des hommes comme les autres
Maxime VIVAS
Zheng Ruolin (Ruolin est le prénom) publie chez Denoël un livre délicieux et malicieux : « Les Chinois sont des hommes comme les autres ». L’auteur vit en France depuis une vingtaine d’années. Son père, récemment décédé, était un intellectuel Chinois célèbre dans son pays et un traducteur d’auteurs français (dont Balzac). Il avait subi la rigueur de la terrible époque de la Révolution culturelle à l’époque de Mao. Voici ce que dit le quatrième de couverture du livre de ZhengRuolin : « La Chine se (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Citoyens,

Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel. Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

Le Comité Central de la Garde Nationale »

Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris, 25 mars 1871.


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
96 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.