RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Millon ambassadeur de France !?

Charles Millon a été nommé ambassadeur de France à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, à Rome
D’accord Millon a fait alliance avec le Front National, pour se faire élire à la tête de la région Rhône Alpes, et puis il a fait une politique de droite avec du front national dedans.
D’accord Millon n’en a sûrement rien à faire de la faim dans le monde, mais en même temps il n’a été que ministre de la défense et les missiles ça se mange pas, en tout cas c’est peu digeste. Et puis labourer un champ au lance roquette c’est pas une méthode trop répandue.
D’accord Millon est très de droite et aussi il conduit bourré alors on lui a retiré son permis ce qui fait qu’il ne pouvait pas se reconvertir en chauffeur de Le Pen.
Mais il fallait faire de la place pour que le ministre de la justice de classe puisse se présenter sans risque à la municipalité de Lyon.
Au moins les lyonnais sont débarrassés de Millon qui pourra désormais prendre le thé avec Berlusconi qui ne devrait pas tarder à devenir son ami.
A la place les Lyonnais auront Dominique Perben qui est ministre de Sarkozy et parfois de la justice et qui fait des lois interdisant d’avoir des baskets dans les halls d’immeuble. A part ça il est de droite.

Moi j’ai peur que ce gouvernement abuse de ce système et qu’il exile dans des palais à l’étranger tous ceux qui pourraient les gêner.
Ca ne serait pas une très bonne idée de nommer Charles Pasqua ambassadeur à l’ONU pour laisser la place libre à Sarkozy dans les Hauts de Seine.
Ca serait pas une très bonne idée de nommer François Holande ambassadeur aux Pays Bas , pour pas qu’il y ait trop de candidats de droite aux prochaines élections
Ca serait pas crédible de nommer Roland Dumas à la cour internationale de justice, même si c’est pour faire de la place dans les hospices.

Par contre moi, si on ne me nomme pas ambassadeur à Cuba j’irai taguer « mort aux vaches » sur le ministère de la justice.

URL de cet article 985
   
L’ÉCONOMIE MONDIALE A BOUT DE SOUFFLE L’ultime crise du capitalisme ?
Jean Baumgarten
L’économie mondiale à bout de souffle se consacre à l’analyse de la crise qui traverse le monde et est partie des États-Unis en 2007 : elle est loin d’être terminée et va dans les prochains mois prendre de nouveaux développements. L’auteur commence par épingler les économistes « attitrés » qui se sont trompés et continuent de tromper le monde. Il analyse la longue dépression de 1929 en montrant que la crise actuelle en valeur est largement supérieure, et en utilisant la méthode marxiste il démontre qu’il y a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté commence où l’ignorance finit.

Victor Hugo

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
67 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
115 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.