RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Washington contre Cuba. Un demi-siècle de terrorisme

Le projet de ce livre est né d’un profond sentiment d’indignation. Un sentiment presque incontrôlable. En décembre 2003, en rédigeant un article sur le scandaleux cas des cinq prisonniers politiques cubains, a surgi l’impérieuse nécessité de réaliser un écrit collectif sur le terrorisme des Etats-Unis contre Cuba et sur l’abjecte condamnation des cinq patriotes cubains.

En janvier 2004, j’ai contacté plusieurs universitaires, intellectuels, écrivains, chercheurs et journalistes de renommée internationale et je leur ai fait part du projet de publier ensemble un ouvrage collectif sur l’un des pans les plus infâmes de la politique
étrangère des Etats-Unis contre Cuba. En moins de deux semaines, les personnes suivantes ont accepté de participer au projet :

- Ricardo Alarcón,
président de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire de la République de
Cuba ;

- William Blum, ancien fonctionnaire du département d’Etat étasunien ;

- Noam Chomsky, célèbre linguiste étasunien considéré par le New York Times comme étant « le plus important intellectuel de notre époque » ;

- Piero
Gleijeses, prestigieux professeur de politique étrangère étasunienne à l’Université Johns Hopkins ;

- Nadine Gordimer, écrivaine sud-africaine et Prix Nobel de littérature ;

- Saul Landau, ancien chercheur du département d’Etat nord-américain et universitaire distingué ;

- Gianni Miná, sans doute l’un des plus célèbres journalistes italiens ;

- Michael Parenti, l’un des penseurs étasuniens les plus progressistes ;

- James Petras, prolifique écrivain nord-américain très respecté pour la justesse de ses analyses ;

- Michael Steven Smith, avocat et écrivain très connu aux Nations unies ;

- Ignacio Ramonet, directeur du prestigieux journal français Le Monde Diplomatique et l’un des intellectuels français les plus respectés ;

- Jitendra Sharma, avocat et Président de la International Association of Democratic Lawyers, organisme qui dispose de représentants à l’UNESCO, à l’UNICEF et dans 96
pays ;

- Wayne S. Smith, l’un des spécialistes les plus expérimentés sur les relations entre Cuba et les Etats-Unis et ancien chef de la Section des intérêts nord-américains de La Havane de 1979 à 1982 ;

- Leonard Weinglass, célèbre avocat qui a défendu Angela Davis, Jane Fonda, Mumia Abu-Jamal,

- Amy Carter (la fille de l’ex-président Carter), et actuellement avocat de
Antonio Guerrero ;

- Howard Zinn, l’un des plus importants historiens nord-américains.


L’objectif de cet ouvrage est de faire connaître la vérité au peuple des Etats-Unis et à la communauté internationale et de révéler les barbaries perpétrées par Washington contre Cuba. Les Nord-américains ont démontré, à de multiples reprises, qu’ils étaient capables de défendre des causes généreuses à condition de pouvoir échapper à la puissante machine de désinformation et d’endoctrinement que constituent les transnationales de l’information.

L’objectif de ce livre est aussi de revendiquer le droit du peuple cubain à être maître de son destin et d’exiger la libération des cinq antiterroristes injustement incarcérés. L’ouvrage est publié aux Etats-Unis par la maison d’éditions Common Courage Press. Une traduction au français est prévue pour septembre 2005.


Quelques réflexions sur le cas des Cinq :

Dans l’histoire des relations entre Cuba et les Etats-Unis, le cas des Cinq
s’inscrit dans la continuité d’une politique criminelle menée depuis le triomphe de la Révolution cubaine en 1959. Cette politique prend ses racines dans les desseins impérialistes élaborés dès le XVIIIe siècle.

L’inique condamnation prononcée à l’encontre de cinq citoyens cubains qui ont risqué leur vie pour protéger celle des autres revêt un caractère exceptionnel, non seulement dans son contenu juridique dans la mesure où des personnes héroïquement dévouées à la lutte antiterroriste ont été traitées comme de vulgaires criminels, mais aussi par le traitement réservé à cette scandaleuse affaire par la presse internationale. Ces deux aspects de la question illustrent malheureusement non seulement le grave déficit d’éthique qui règne dans les relations internationales, mais aussi la superficialité
intellectuelle qui gangrène le monde occidental.

Dans l’histoire du terrorisme international, le cas de Cuba est réellement unique et devrait être étudié et dénoncé par tout spécialiste du terrorisme digne de ce nom. Mais, au contraire, les constantes agressions dont souffrent les Cubains sont occultées et censurées, ou, quand cela n’est plus possible, minimisées par les transnationales de l’information. Jamais une nation n’a été affrontée à une campagne terroriste aussi impitoyable et sophistiquée que Cuba. Elle est menée avec un zèle fanatique par les
Etats-Unis, la plus grande puissance que l’humanité ait jamais connue. Le peuple cubain a été victime de plus de 300 attentats terroristes qui ont coûté la vie à plusieurs milliers d’innocents, parmi lesquels des personnes âgées, des femmes et des enfants. En plus de l’invasion militaire mercenaire de Playa Girón en avril 1961, s’ajoute l’incessante guerre paramilitaire et le terrorisme bactériologique.

Le terrorisme que l’on a coutume de définir comme étant « l’usage de la violence ou la menace de l’utilisation de la violence contre une population civile pour des fins politiques, idéologiques ou religieuses » ne se limite pas à cet aspect militaire et paramilitaire. Il est également économique. Les sanctions économiques étasuniennes imposées au peuple cubain depuis 1960 et condamnées par l’ensemble de la communauté internationale entrent pleinement dans cette définition.

A cela pourrait s’ajouter la campagne internationale de désinformation, d’une violence inouïe, dont souffre la population cubaine. Ce terrorisme médiatique provient également de Washington et il est scrupuleusement relayé par une grande partie de la presse internationale. C’est la raison pour laquelle l’autorité morale dont se prévaut l’actuelle administration Bush dans la « lutte contre le terrorisme » frise le niveau zéro.

Tant que Fernando, René, Ramón, Gerardo et Antonio resteront injustement
incarcérés, la « lutte contre le terrorisme » ne sera que le symbole de la politique fallacieuse et meurtrière destinée à imposer l’hégémonie étasunienne à l’humanité. Tant que les groupuscules terroristes anti-cubains de Floride seront érigés en emblème du combat pour la démocratie, la « lutte contre le terrorisme » restera une expression doctrinale, absurde et dénuée de sens. Tant que le peuple cubain vivra sous un état de siège économique permanent, il sera extrêmement difficile de parler de respect du droit
international et de justice dans le monde. L’ erreur grave commise par Washington est de penser que ce harcèlement arbitraire inhibera la capacité de résistance des Cubains. Les faucons impérialistes de la Maison-Blanche oublient simplement que, pour reprendre les propos du président cubain, « cette Ile s’enfoncera dans la mer avant que le peuple cubain ne consente à être l’esclave de quiconque ».

Salim Lamrani [1]


Pour la libération des Cinq prisonniers cubains


Le 9 août dernier, la Cour d’appel du Onzième circuit d’Atlanta a déclaré nul le procès judiciaire qu’a eu lieu à Miami qui a condamné Gerardo Hernández Nordelo, René González Sehwerert, Ramón Labañino Salazar, Antonio Guerrero Rodrà­guez et Fernando González Llort.


Les soussignés réclament leur libération immédiate :

Wole Soyinka, Adolfo Pérez Esquivel, Nadine Gordimer, Desmond Tutu, Rigoberta Menchú, Noam Chomsky, Oscar Niemeyer, Mario Benedetti, Harry Belafonte, Pablo González Casanova, Ernesto Cardenal, Thiago de Mello, Danny Glover, Eduardo Galeano, Alice Walker, Manu Chao, Atilio Borón, Francois Houtart, Ignacio Ramonet, Luis Sepúlveda, Tariq Ali, Ramsey Clark, Gianni Miná, Frei Betto, Miguel Bonasso, Howard Zinn, Jorge Sanjinés, Rusell Banks, Alfonso Sastre, León Rozitchner, Gianni Vattimo, Belén Gopegui, Jorge Enrique Adoum, Tato Pavlovsky, Pascual Serrano, Juan Mari Brás, James Petras, Adolfo Sánchez Vázquez, Silvia Iparraguirre, Abelardo Castillo, Volodia Teitelboim, Rosa Regás, Ramón Chao, Salim Lamrani, Daniel Ortega, Michel Collon, Eric Toussaint, Emir Sader, Ariel Dorfman, Saul Landau, Theotonio dos Santos, Istvan Mestzaros, Victor Flores Olea, Walter Tournier, Silvio Rodrà­guez, Daniel Viglietti, Victor Heredia, Pablo Milanés, Beth Carvalho, Danny Rivera, Fernando Morais, Keith Ellis, Alicia Alonso, Hebe de Bonafini, Raúl Zurita, James Cockcroft, Giulio Girardi, Paulo Lins, Juan Bañuelos, Marco Martos, Rémy Herrera, Carlo Frabetti, Hernando Calvo Ospina, James Early, Wim Dierckxsens, Joseph Mulligan, Fernando Birri, Roberto Fernández Retamar, Martin Almada, Eusebio Leal Spengler, Amiri Baraka, Amina Baraka, Cintio Vitier, Fina Garcà­a Marruz, Marcos Roitman, Georges Labica, Heinz Dieterich, Pierre Kalfon, Roy Brown, Chiqui Vicioso, Andrés Sorel, Jorge Ruffinelli, Graziella Pogolotti, Richard Gott, Alfredo Guevara, Oscar González, Lisandro Otero, Domenico Losurdo, Eva Forest, Luis Britto, Isabel Parra, Victor Victor, Frank Fernández, Constantino Bértolo, Julio Garcà­a Espinosa, Luciano Vasapollo, Omara Portuondo, Hildebrando Pérez Grande, Schafik Handall, Andy Spahn, Miguel Barnet, Henri Alleg, Roberto Fabelo, Ann Sparanese, Rafael Cancel Miranda, Vicente Feliú, Jane Franklin, Tomás Borge, Tony Word, Gaspar Llamazares, Nora de Izcue, Alex Cox, Edgardo Lander, Coriún Aharonián, Noel Colón Martà­nez, Leo Brower, Faheem Hussain, Paul-Emile Dupret, Jesusa Rodrà­guez, Liliana Felipe, Carlos Gallisá, Raúl Pérez Torres, Osvaldo Martà­nez, Claribel Alegria, Raúl Suaréz, Robert R. Bryan, Juan Madrid, Abelardo Estorino, Diamela Eltit, Jaime Augusto Shelley, Kofi Taha, John Beverley, Ben Treuhaft, Arnoldo Mora, Michael Avery, Fidel Castro Dà­az Balart, Tarek William Saab, Michelle Gross, Jorge Nadal, Edmundo Aray, Francisco Jarauta, Nancy Morejón, Jhannett Madriz Sotillo, Cristián Tattembach Yglesias, Stella Calloni, Gilberto López y Rivas, Manuel Cabieses, Miguel D’Escoto, Fernando Butazzoni, Tubal Páez, Carlos Martà­, Alpidio Alonso, José Steinsleger, Manuel Talens, Beverly Keene, Néstor Kohan, Carlos Taibo, Eric-Holt Gimenez, Hans Otto Dill, Aldo Dà­az Lacayo, Vicente Battista, Ana de Skalon, Luciano Alzaga, Christian Parenti, Arnel Medina Cuenca, Ida Rodrà­guez Prampolini, Adolfo Colombres, Montserrat Ponsa i Tarrés, Claudio Katz, Lee Lorch, Alessandra Riccio, Alcira Argumedo, Julio Fontanet, Alain Lambert, John Saxe Fernandez, Alan Woods, Jesús Orta Ruà­z, Husni Abdel Wahed, Fernando Alonso, Douglas Valentine, Juan Martà­n, Jaime Sarusky, Leo Gabriel, Pedro Rivera, Daniel Vaca Narvaja, Rosita Fornés, Héctor Pesquera Sevillano, Claufe Rodrà­guez, Plinio de Arruda Sampaio Jr, Celina González, Michael Lebowitz, Marta Harnecker, Augusto Boal, Beto Almeida, Noelle Narran, Gennaro Carotenuto, Julio Rodrà­guez Puértolas, Adán Chávez Frà­as, Isidora Aguirre, Kintto Lucas, Marà­a de los Angeles Santana, Francisco "Pancho" Villa, Marta Rojas, Gloria la Riva, Richard Becker, Angel Guerra, Carlos Fernández Liria, Harold Gramatges, Carlos Fazio, Andrés Thomas Conteris, César López, Irene Amador, Isaura Navarro, José Antonio Rodrà­guez, Alan Mills, Esther Borja, Octavio Cortázar, Tunai, Loipa Araujo, Sandra Levinson, Quintà­n Cabrera, Amaury Pérez, Emeka Udemba, Pablo Armando Fernández, Humberto Solás, Verónica Lynn, Marina Minucci, Josefina Méndez, Senel Paz, Horacio Cerutti-Guldberg, Héctor Dà­az-Polanco, Luis Carbonell, Carmen Bohórquez, Carilda Oliver Labra, Guillermo Núñez, Sergio Rodriguez Lazcano, Nelson P.Valdés, Pablo Guayasamà­n, Alfredo Vera, Javier Corcuera, Alejandro Moreano, Saskia Guayasamà­n, Alejandro Torres, Miren Uriarte, Bob Guild, Marcos Reyes Dávila, Steve Brouwer, Ana Esther Ceceña, Arturo Corcuera, Javier Ortiz, Reynaldo González, Antonio Maira, Santiago Alba Rico, Vicente Revuelta, Rosario Murillo, Pablo Marcano Garcà­a, Angel Augier, Eduardo Roca, Chiara Varesse, Alfredo Sosabravo, Luis Rosa Pérez, Richard Egües, Mercedes C. de Meroño, Orlando Núñez, Soledad Bianchi, Ramiro Guerra Suárez, Oscar René Vargas, Anibal Quijano, Marilia Guimarães, Héctor Quintero, Saúl Arana, Carlos Raúl Argüelles, Rogelio Martà­nez Furé, Francoise Lopez, Alberto Méndez, Nicolas Frize, Zenaida Armenteros, Jean Ortiz, Adigio Benitez, Cristy Domà­nguez, Juan Luis Martin, Patricio Pardo, Aurora Basnuevo, Evel A. de Petrini, Maria Antonia Antoine, Armando Soler, Cristine Tarquis, Ricardo Antunes, Jeremy M. Glick, Higinio Polo, Juan Blanco, Roberto Argüello Hurtado, Alejandro Horowicz, Brian Becker, Sarah Guggenheim-Deri, Jean Ives Guezenec, Claude Marks, Eduardo Heras León, Matà­as Bosch, Osneldo Garcà­a, Raúl Fornet-Betancourt, Humberto Tumini, Jorge Ceballos, Felipe Meneses, Electo Silva, Lito Borillo, Hector Santarén, César Portillo de la Luz, Antonio Vidal, Jorge Farinacci Garcà­a, Marcelo Cafiso, Norberto Galazo, Fernando Ramón Bossi, Sara Rosemberg, Estela Fernández Nadal, Francisco Berdichevsky, Cipe Fridman, Mario Hernández, Jorge Beinstein, Milagros Rivera, Beatriz Rajland, Daniel de Santis, Julia Constenla, Osvaldo Gallone, Lucà­a Alvarez de Toledo, Rubén Dri, Andrés Soliz Rada, Luis Fernando Novoa Garzon, Ivana Jinkings, Mano Mell, José Arbex Jr, K. Beeman, Carlos Varea, Jean-Pierre Daubois, José Juan Nazario de la Rosa, Omar Lara, Juana Donoso Casanellas, Justo Soto Castellanos, Sergio Zúñiga Pavio, Julián Sabogal Tamayo, John Walton Cotman, Pablo Guadarrama, Rita Martufi, Mario Sáenz, Raúl Izquierdo Canosa, Daniel del Solar, Eugenio Hernández Espinosa, Guillermo Almeyra, Berta Martà­nez López, Miguel Cruz, Manuel Rodrà­guez, Marta P. de Badillo, Hilda Oates William, Domingo Aragú, Antonio Scocozza, José Loyola, Nayar López Castellanos, Juan Brom, José Ramón Artigas, Domenico Jervolino, José Villa, Alicia Castellanos Guerrero, Ivair Coelho Itagiba, Carlos Padrón, Camilo Soares, Rafael Trelles, Francisco López Sacha, Rogger Tabeada, Enrique González, Yuliana Valenzuela, Cecilia Conde, Claudia Korol, Catherine Murphy, Francisco Alonso, Dario López Desvar, Omar Felipe Mauri, Yamandú Acosta, Manuel Hernández, Orlando Garcà­a, Antonio Alberto Pérez, Gervasio Morales Rodrà­guez, Hebe P. de Mascia, Julio Miguel Llánes, Sarah Peish, Roberto Bullón, Ernesto Agüero, Carlos Tamayo, Juana M. de Pargament, Jorge Hidalgo, Lucà­a Muñoz, Jorge Núñez, Oscar Ugarteche, Rodulfo Vaillant, Marcelo Larrea, Eduardo Tamayo G, John Pateman, Jose Rodena, Iosu Perales, José Mendi, José Manuel Martà­n Medem, Francisco José Pérez Esteban, Elvira de Triana, Mauricio Valiente, Pepe Mejà­a, Raúl Wiener, Miguel Riera, Juan José Tamayo Acosta, René Weber, Teodoro Buarque de Holanda, Arturo Robles Arias, Raquel Arias, Manuel Lidón Medina, Marcello Guimarães, Marà­a Suárez Santos, Luisa Campuzano, Alida Millán Ferrer, Zenobia Marcano, Rafael Pla-Lopez, Mariano Pujadas, Luis Garcà­a Céspedes, Alfredo Diez Nieto, Ricardo Santos Ramos, Beat Dietschy, Juan Camacho Moreno, Roberto Jiménez Maggiolo, Gutenberg Charquero, Ana Luisa Escobar, Mauricio Langón, Adolfo Alfonso, Marelis Pérez Marcano, Alba Carosio, Nelson Guzmán, Jessica Vargas, Alicia Jrapko, Bill Hackwell, Domingo Rafael Ojeda Liendo, Angela Nocioni, Georges Bartoli, Maritza Pérez, Juan Santiago Nieves, Elizardo Martà­nez, Hélène Boulais, Darrel Furlotte, Virginia Fontes, Alberto Rabilotta, Celia P. de Prósperi, Marà­a Elisa H. de Landà­n, Ada F. de Senar, Elsa F. de Manzotti, Marà­a N. de Gutman, Marà­a del Carmen O, Elena S. de Gerbilski, Angel Parra, James Sober, Carmela Prizzi de Lago, Visitación Folgueiras de Loyola, Nadya Ricny, Josefina N. de Paludi, Irene Lizzi de Córtez, Rosa A. de Camarotti, Claudia P. de San Martà­n, Aurelio Narvaja, Lorenzo Osores, Fabio Basilone, Maria José Caramez, Leticia Spiller, Jalusa Barcelos, Olny Freitas, Terezinha Limeira, Judy Wicks, Jesus Chediak, Monica Montone, Carmen Vargas, Geraldo Moreira, José Caramez, Vivaldo Franco, João Grillo, João Braga, Caique Botkay, Paula Nobrega, Andrea Paola, Iedo Ivo, Dalmo Marins, Inês Gomide, Alexandre Brandão, Anne Lamouche, Diane Ladjouzi, Jean-Pierre Marguerat, Juliette Mabille, Patrick Perez Secheret, Juliette Mabille, Roland Labarre, Serge Lengendre, Marc-Olivier Gavois, Aurélien Gavois, Martine Bonmati, Marie-France Fovet, Bruno Drweski, Ivan Lavelle, Louis Michel Bonnemaire, David Lopez, Eric Lopez, Pierre Sahores Nemours, Francis Le Herisse, Jean-Pierre Page, Tania Noctiumnes, Jean-Pierre Neel, Freddy Ernesto Ilanga Ilunga, Danielle Bleitrach, Hiram Guadalupe Pérez, Pedro Varela Fernández, Rita E. Zengotita, Neeltje van Marissing Méndez, Carlos Muñiz Pérez, Madeline Ramà­rez, Marilena Román, Ebenecer López Ruyol, Rodolfo Sandino Argüello, Mariano Barahona, Ramón Leets, à lvaro Ramà­rez, Edwin Castro, Gustavo Porras, Ernesto Aburto, Edgardo Garcà­a, Dora Zeledón, Sixto Ulloa, Roberto González, Nelson Artola, Rita Fletes, Jacinto Suárez, Orlando Sobalvarro, à lvaro Argüello Hurtado, Uriel Molina Oliú, Rafael Aragón, Indiana Acevedo, H. Margarita Zavala, Arnaldo Zenteno S.J, Jeanne Laurent, Alain Matiz, Alfredo Lo Picollo, Annie Boudin, Carlos Ruiz-Eldredge, Claude Vatican, Denis Lemercier, Henri Boudin, Jacqueline Coignard, Jacques Leyrat, Laurence Choko, Luis Diego Romero, Michel Maillet, Mireille Guézénec, Mireille Matiz, Miriam Hernández Salazar, Raquel Zamorano, Roberto Flores Guevara, Stans Choko, Virgilio Ponce, Fernando Garcà­a, Deborah James, Ana Perez, Ariel Golan, Sterling Evans, Shirley Pate, Favianna Rodrà­guez, David Kent Peterson, Lucien Lenoire, Joanne Schwarz, Suzanne Ross, Chesa Boudin, Ann F. Schafer, Anne Marie Lamb, Ronald Margolis, Ed Rimbaugh, Alex Turner, Cindy Domingo, Richard Levins, Dana Kaplan, Morgan Alexander, Francisco Guzmán Pasos, Millard A. Murphy, Và­ctor Winer, Al Campbell, Kirsten Moller, Ivy Meeropol, Thomas Ambrose, Rachel Bruhnke, Sonja de Vries, Karil Daniels, Lydia Howell, Hunter Lenihan, Derrel Myers, Naomi White, Joan Malerich, Tony Prokott, Daniel Alvin, Arturo Roig, Eliézer Meleán, Ivonne Caldera, Orlando Zabaleta Polo, Gilberto Maringoni, Mário Augusto Jakobskind, José Artur Poerner, Elsa Neves Moraes, Eugene R. Murphy, Dee Brooks, Gloria Berrocal, Javier Maqua, Jim Diers, Gaudêncio Frigotto, João Quartim de Moraes, Paulo Tumolo, Fernando Antonio Lourenço, Claudia Nogueria, Dana Lubow, Victor Wallis, Leslie Reindl, Katalina Montero, Gaudêncio Frigotto, João Quartim de Moraes, Paulo Tumolo, Fernando Antonio Lourenço.

- Pour en savoir plus :

Cinq agents cubains emprisonnés : lettre ouverte au Procureur Général des Etats-Unis.

Grande nouvelle depuis les USA : la cour d’appel d’Atlanta demande un autre procès pour les Cinq cubains emprisonnés !

L’ignominie de l’Empire : le cas des cinq prisonniers politiques cubains, par Salim Lamrani.

Le cas des cinq prisonniers politiques cubains et la censure médiatique internationale, par Salim Lamrani.

James Petras propose les Cinq prisonniers Cubains pour le prix Nobel de la paix.



[1Salim Lamrani (dir.) Superpower Principles. U.S. Terrorism Against Cuba (Monroe, Maine : Common Courage Press, 2005). www.commoncouragepress.com ;
www.amazon.fr ; www.amazon.com.
Salim Lamrani (dir.) Terrorismo de Estados Unidos contra Cuba. El caso de
los Cinco (La Havane : Editorial José Martà­, 2005).


URL de cet article 2684
  

Même Auteur
Washington contre Cuba.
Salim LAMRANI
WASHINGTON CONTRE CUBA - L’affaire des Cinq. Un demi-siècle de terrorisme, dirigé par Salim Lamrani. Edition le temps des cerises Textes de : Howard Zinn, Noam Chomsky, William Blum, Michael Parenti, Piero Gleijeses, Ignacio Ramonet, Leonard Weinglass, Wayne S. Smith, Saul Landau, Michael Steven Smith, James Petras, Jitendra Sharma, Ricardo Alarcon, Gianni Mina, Nadine Gordimer. « Les Etats-Unis n’ont jamais annexé Cuba, mais ils en ont fait une colonie virtuelle jusqu’à ce que, en janvier (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si la liberté a un sens, c’est celui d’avoir le droit de dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas envie d’entendre.

George Orwell

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.