RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Auteur : Arnold AUGUST

Au Venezuela, « l’opposition » dont on ne parle jamais.

Arnold AUGUST
À 35 ans, grand et mince, la démarche assurée de son imposante stature dénote une confiance empreinte de modestie qui ne cède pas à la séduction et au charisme naturel. À titre de député, il est le leader d’un groupe de 55 députés de l’Assemblée nationale du Venezuela. Selon toute vraisemblance, sa personnalité et l’importante position qu’il occupe devraient attirer les médias corporatifs des États-Unis à la recherche de nouvelles à sensation, accrochés au moindre mot et très friands de capture d’images des députés et de leurs sympathisants pour fabriquer une « histoire ». Il y a toutefois un problème, pour eux et pour Washington. Héctor Rodríguez est devenu le leader de ce groupe minoritaire de 55 députés d’allégeance chaviste (Bloque de la Patria) à l’issue des élections législatives du 5 décembre 2015, alors que le parti socialiste au pouvoir [Parti socialiste unifié du Venezuela] perdait sa majorité à l’Assemblée nationale. Rodríguez s’oppose à la majorité dans ce qui est devenu une Assemblée nationale bourgeoise, (...) Lire la suite »

Fidel, le guérillero de 2015-2016 et au-delà (Cubadebate)

Arnold AUGUST
Durant la visite historique d’Obama à Cuba du 20 au 23 mars 2016, je commentais à La Havane l’évènement avec des collègues cubains pour la chaîne de télévision TeleSUR basée à Caracas. Pour les Cubains, l’évènement était assombri par la diplomatie cubaine habilement menée, dans une situation complexe, par le président Raúl Castro et le ministre des Affaires étrangères. Quant à l’Administration Obama, le voyage faisait aussi partie de la diplomatie. Il était toutefois entaché d’une dose massive de discours et d’entretiens faisant la promotion de la politique des États-Unis envers Cuba, laquelle est très opportuniste. La résistance à Cuba, des Cubains et d’autres étrangers, tels que moi, à cette offensive culturelle, politique et idéologique, avait apparemment été reléguée au second plan. Toutefois, quelques jours après le départ d’Obama, soit le 27 mars, Fidel Castro a publié sa réflexion, ironiquement intitulée « Frère Obama ». Elle a eu l’effet d’une bombe sur Cuba et ailleurs dans le monde. Nous l’analyserons très (...) Lire la suite »

Jean-Guy Allard : Un modèle pour les journalistes progressistes œuvrant dans un système capitaliste

Arnold AUGUST
Jean-Guy Allard, né à Shawinigan, au Québec, est décédé le 16 août, dans sa chère Havane d’adoption à l’âge de 68 ans, des suites d’une maladie. Tout comme ses nombreux amis et collègues du Québec, je l’ai visité lui et son fils à plusieurs reprises, dans sa modeste demeure de La Havane. En fait, c’était bien plus que des visites occasionnelles, c’était une sorte de pèlerinage laïc. Il était particulièrement fier du tableau qui ornait son mur, l’encadrement d’un texte de Fidel Castro dans lequel le chef cubain soulignait le travail de Jean-Guy. J’ose espérer qu’il a pu suivre, à la télévision, les activités organisées à Cuba pour célébrer le 90e anniversaire de Fidel, le 13 août dernier. Nos visites chez Jean-Guy étaient toujours un moment solennel, tant sa position de principe contre la soi-disant liberté de presse chez Quebecor nous impressionnait. Cette entreprise, comme tous les Québécois le savent, est l’immense monopole médiatique qui contrôle le Journal de Québec pour lequel Jean-Guy travaillait. Jean-Guy ne (...) Lire la suite »

1er Forum "Notre Amérique" le 8 octobre à Ottawa, Canada

Arnold AUGUST

Intervention d’Arnold August lors du 1er Forum "Notre Amérique" le 8 octobre à Ottawa, Canada, dans le cadre de l’atelier « Les formes de participation sociale, la prise du pouvoir et les organisations communautaires."

Premièrement, la condition préalable pour la prise du pouvoir social et la participation substantielle du peuple est la conquête du pouvoir politique par le peuple. Il y a des formes différentes de lutte qui peuvent permettre la prise du pouvoir politique par le peuple, malgré les imperfections de son exercice tant au commencement qu'au long de son développement. La ligne de démarcation entre le pouvoir de l'élite minoritaire au détriment de l'immense majorité du peuple et le pouvoir du peuple s'établi lorsqu'on défini l'acteur qui exerce le pouvoir politique. Pour clarifier ce point, je tiens à offrir quatre exemples : Cuba, le Venezuela, la Bolivie et l'Équateur, bien qu'il y aie d'autres pays, mais les contraintes de temps m'empêchent d'aborder d'autres exemples. Chacun de ces pays s'est développé dans des contextes différents et a développé des méthodes et formes de lutte adaptées à leurs différentes réalités historiques. Cuba est le pays pionnier de la région. C'est là que s'est organisée la (...) Lire la suite »

Lettre ouverte au président Barack Obama au sujet de René Gonzalez et des Cinq Cubains

Arnold AUGUST

Le 8 octobre 2011 en tant que membre du Comité Fabio Di Celmo pour les Cinq de la Table de concertation de solidarité Québec-Cuba et du Comité international pour la liberté des Cinq, j’ai présenté une lettre ouverte sous forme de proposition lors de un Forum à Ottawa « Notre Amérique : réalité, identité et culture » Près de 100 militant(e)s d’origine autochtone et d’Amérique latine du Canada (de Vancouver, Toronto, Ottawa et Montréal) ont accepté de considérer cette lettre comme faisant pleinement partie des conclusions du Forum ; elle a ensuite été envoyée à M. Obama.

Lettre ouverte au président Barack Obama au sujet de René Gonzalez et des Cinq Cubains Nous, participants au 1er forum « Notre Amérique : réalité, identité et culture », qui s'est tenu le 8 octobre 2011 à Ottawa, Canada, constatons les faits suivants : Cinq Cubains, soient Gerardo Hernandez, Ramon Labañino, Antonio Guerrero, Fernando Gonzalez et René Gonzalez ont été arrêtés en 1998 à Miami, en Floride, alors qu'ils infiltraient des groupes terroristes qui avaient exécuté des attaques à partir de cette ville contre le peuple de Cuba depuis des décennies. Le seul but des cinq Cubains étaient de révéler ces activités terroristes aux autorités étasuniennes afin d'arrêter le massacre et la destruction contre les citoyens cubains et les propriétés cubaines, ainsi que de mettre fin au danger que posent ces activités violentes et insensées sur les vies même des Étasuniens préparées à partir de cette base dans le sud de la Floride. Au lieu d'arrêter les terroristes, les cinq Cubains ont été faits prisonniers par les (...) Lire la suite »

Automne 2010 : Une famille unie contre le terrorisme et pour la justice

Arnold AUGUST
Le Comité Fabio Di Celmo pour les 5 de la Table de concertation de solidarité Québec-Cuba organise des piquets de protestation devant le consulat des États-Unis au centre-ville de Montréal le deuxième jeudi de chaque mois, et ce, depuis plus de trois ans. Cette action s'accompagne parfois de pétitions que l'on remet aux fonctionnaires consulaires afin que ces derniers les transmettent à l'ambassadeur des États-Unis à Ottawa. De plus, des communiqués de presse mensuels font également partie des activités qui sont parfois diffusés par les médias. Ni la pluie ni le froid ni les tempêtes de neige n'empêchent les militants de poursuivre cette activité mensuelle. Au cours des dernières années, des syndicats importants au Québec, des députés fédéraux du Québec au parlement canadien, d'innombrables personnalités et célébrités culturelles ont joint leur voix à cette demande présentée par le Comité Fabio Di Celmo. Le deuxième jeudi de ce mois-ci tombe le 9 septembre, alors que le piquet de protestation fait partie du (...) Lire la suite »

Résultats des élections municipales à Cuba : Notes initiales

Arnold AUGUST
Qu'il s'agisse d'élections partielles municipales ayant lieu tous les deux ans et demi ou d'élections générales se tenant tous les cinq ans (incluant les élections municipales, provinciales et parlementaires nationales), les résultats de ces élections à Cuba exigent une analyse sérieuse et détaillée. Ceci pourra faire l'objet d'un autre travail. Toutefois, ce qui importe pour le moment, c'est de traiter sous la forme de notes la désinformation de certains médias à l'égard des élections municipales qui viennent de se terminer le 19 mai. Dans un article paru le 28 avril 2010 dans le Miami Herald sous le titre de [« Dissidents : Le vote montre la frustration »], l'auteur, Juan Tamayo, a indiqué que ce vote reflétait « le mécontentement grandissant » dans l'île. [1] Il fournit également quelques résultats statistiques et les emploie pour soutenir son affirmation. Dans cet article, j'aborderai tout d'abord le matériel statistique et ensuite, j'examinerai les données de Tamayo quant à savoir s'ils soutiennent (...) Lire la suite »

La déléguée élue et le dissident dans les élections municipales de Cuba

Arnold AUGUST
Le 19 mai dernier, les élections municipales ont pris fin avec l'établissement des assemblées municipales et l'élection par les délégués des présidents et vice-présidents, choisis parmi les délégués nouvellement élus. Avant cette dernière étape, soit entre le 24 février et le 24 mars, des milliers de réunions de mise en candidature ont été tenues et ce, dans les 169 municipalités de l'île. Puis, une élection au suffrage universel effectuée par bulletin secret s'est déroulée le 25 avril afin d'élire les 15 093 délégués de toutes les municipalités parmi plus de 45 000 candidats proposés et nommés directement par les citoyens. Lors de ce dimanche de vote, les candidats - entre deux minimum et huit maximum par circonscription - devaient obtenir au moins 50% des voix afin d'être élus. Le 2 mai, un deuxième tour eut lieu dans les circonscriptions où aucun des candidats n'avait remporté au moins 50% des votes valides. Dans ces cas particuliers, les deux candidats les plus populaires se sont qualifiés pour un second (...) Lire la suite »

Hillary Clinton et la levée du blocus contre Cuba : « Essayez pour voir »

Arnold AUGUST
Le 10 avril dernier, j'ai été invité en entrevue à l'émission Latin Waves, diffusée sur l'un des postes de radio alternative les plus importants de la côte est canadienne, près de Vancouver. On m'a interrogé sur la campagne médiatique actuelle contre Cuba et sur la dernière déclaration d'Hillary Clinton à ce sujet. Stuart Richardson, l'animateur, a lu en ondes une partie des commentaires émis par la Secrétaire d'État le 9 avril dernier, où elle affirme en substance que « Les frères Castro ne veulent pas que l'embargo soit levé ni que les relations avec les États-Unis soient normalisées, car ils ne sauraient plus comment justifier tout ce que Cuba a failli d'accomplir au cours des 50 dernières années. » Je lui ai fait remarquer que ce n'était là qu'une perle de plus dans le flot de mensonges et de désinformation concernant Cuba. En réalité, les leaders Cubain se sont toujours efforcés et s'efforcent encore aujourd'hui de normaliser les relations avec les États-Unis. Pour ne parler que de la période suivant (...) Lire la suite »

Les Cinq Cubains et l’assassinat de Fabio di Celmo : Le double standard de Washington

Arnold AUGUST
Les médias alternatifs dans des pays comme les États-Unis et le Canada font de leur mieux pour continuer à briser le silence à propos des cinq Cubains. Un de ces tels medias est CIBL Radio-Montréal au Québec. L'animateur de l'émission hebdomadaire en français Le Monde cette semaine, André Pesant, m'a invité une fois de plus à discuter avec lui de cette affaire afin d'informer les auditeurs de cette station de radio populaire. André a constamment offert son programme pour donner l'occasion à des invites de dire la vérité sur les cinq Cubains. Il a débuté le programme en présentant les grandes lignes de l'affaire, complétée par ma contribution. Ensemble, nous avons fourni les informations suivantes. Les cinq Cubains ont été envoyés au sud de la Floride dans les années 1990 dans le but d'infiltrer les organisations terroristes qui opèrent contre Cuba depuis des décennies en toute impunité à partir de cette région des États-Unis. Plus de 3.000 Cubains ont été tués et 2.000 gravement blessés par des actes (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10