RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
Auteur : José FORT
Un livre-enquête documenté et irréfutable

Vive le Che !

José FORT

Notre ami Jean Ortiz (dont LGS s’honore d’avoir publié 150 articles) a écrit un livre indispensable sur le Che, un livre sur une indémodable icône dénigrée par les ennemis des peuples, les bobos à la Souchon (qui commit contre le guérillero héroïque une misérable chanson politique construite sans vérification sur les pires racontars).

Avec « Vive le Che ! » Jean Ortiz, fils d’un guérillero qui se dressa contre Franco, confirme qu’il est un talentueux et rigoureux porteur de vérité.

Le livre est publié avec le soutien financier du Grand Soir. Merci à nos lecteurs-donateurs.
LGS

Le livre-document sur Ernesto Guevara écrit par l'ancien correspondant de l’Humanité à La Havane, Jean Ortiz. Un livre indispensable pour tout comprendre sur l'homme hors du commun qui a marqué le 20eme siècle. Il y aura cinquante ans, le 9 octobre prochain, Ernesto Guevara, dit le « Che » mourrait assassiné sur ordre de la CIA dans une bourgade appelée La Higuera, en Bolivie. Il est désormais au panthéon des mythes de notre temps. On s’interroge encore et toujours sur l’homme, le combattant. Pourquoi Che apparaît-il si moderne ? Pourquoi suscite-t-il tant d’admiration ? N’est-ce pas les qualités de rebelle, de courage, de droiture, d’éthique qui emportent l’adhésion des jeunes du monde entier à ce personnage qui a préféré aux honneurs la lutte anti-impérialiste, au socialisme sclérosé l’action internationaliste, aux sirènes des apparats et des passe-droits la simplicité et l’engagement total ? Vous aurez les réponses dans le livre-événement Vive le Che écrit par Jean Ortiz. Cuba Si France va largement (...) Lire la suite »

Obama à Cuba : libérez les prisonniers politiques nord-américains !

José FORT
Le secrétaire d’Etat US, John Kerry, va séjourner pour la deuxième fois à la Havane. Cette fois, il s’agit de préparer le voyage de Barack Obama à la fin du mois de mars à Cuba. On parlera de tout, dit son entourage, y compris des « droits de l’homme ». Rien de tabou et c’est tant mieux. Mais pourquoi se limiter à la défense des droits de l’homme à Cuba ? Le gouvernement des Etats-Unis ne doit-il pas balayer devant ses portes de prisons pleines à craquer, avec des couloirs de la mort surpeuplés et des prisonniers politiques cachés aux opinions publiques ? Selon Amnesty international, ils se compteraient par « au moins deux cents » et concerneraient particulièrement des militants indiens et noirs. Une longue liste est en cours de rédaction et devrait être transmise au Président Obama. Sans attendre, nous lui soumettons trois cas. Mumia Abu-Jamal Arraché au couloir de la mort en 2011, Mumia Abu-Jamal est très malade. En danger de mort. En1982, quand il est jugé, Mumia n’est pas n’importe qui. Journaliste (...) Lire la suite »

Cancer ? Enquête à La Havane

José FORT

Un vaccin contre le cancer a été découvert à Cuba ! L’information a fait le tour du monde créant espoirs, interrogations, doutes. Nous sommes allés vérifier sur place à La Havane.

A une vingtaine de kilomètres de la capitale cubaine, près de l’aéroport international José Marti, le groupe Labiofam placé sous haute protection n’est pas une destination touristique. Le docteur MV Yobani Gutiérrez Ravelo, directeur adjoint du groupe Labiofam (7637 salariés) et Isbel Gonzalez Marreo, directrice de recherches et du développement ont accepté de nous rencontrer. La plupart des médicaments, des vaccins et des compléments vétérinaires de la Grande Ile sont produits par ce groupe qui rassemble les meilleurs chercheurs cubains. Ils travaillent à partir de plantes médicinales, des espaces entiers répartis dans tout le pays fournissant la matière première. En 1960, après la révolution, plus de la moitié des médecins et des chercheurs ont quitté le pays. Cubavet, l’ancêtre de Labiofam, avait pour objectif le secteur vétérinaire. Les effets du blocus économique US contre l’Ile puis l’effondrement de l’URSS et des pays de l’Est européen suivi à partir de 1990 de la douloureuse « période spéciale » ont (...) Lire la suite »

Ce sont des monstres mais ce sont vos monstres !

José FORT
Les barbares qui ont semé la mort et la désolation vendredi soir à Paris sont des monstres. Personne ne le conteste. Mais s’en tenir à ce constat et à la compassion pour les familles martyrisées ne suffit pas. Ces monstres ont été enfantés par le désordre mondial enclenché par les guerres menées au nom de la "démocratie" par les Bush, Sarkozy, Cameron et quelques autres. Des questions de bon sens n’obtiennent étrangement aucune réponse. D’où vient l’argent ? D’où viennent les armes ? L’organisation terroriste dispose de moyens financiers considérables. L’argent - en partie - provient de plusieurs pays du Golfe alliés de Washington et de Paris, et du commerce du pétrole en direction, dit-on sans obtenir de démenti, de pays européens ainsi que du pillage d’antiquités vendues au prix fort en Occident par des réseaux mafieux. D’où viennent les armes ? Un grand merci au grand Sam et à ses copains de Londres et de Paris. Le matériel fourni aux opposants à Bachar el Assad est passé à 90% entre les mains des (...) Lire la suite »
La révolution cubaine se prépare à digérer les changements

Cuba/Etats-Unis : je t’aime moi non plus

José FORT

« Hijos de puta » (fils de pute), s’exclame Pedro devant son téléviseur près de Vinales dans la province de Pinar del Rio tandis que son fils Marcelo vante les mérites de sa production de tabac aux visiteurs français (1).

Le représentant de Washington à l’ONU « regrette » le dépôt d’une résolution (votée par 191 pays, seuls les Etats-Unis et Israël ont voté contre) demandant la levée du blocus décrété par les Etats-Unis, il y a plus d’un demi siècle contre Cuba. Prétexte avancé : « le respect du processus de normalisation des relations en cours » entre les deux pays. Quelques instants auparavant, Bruno Rodriguez, le brillant ministre cubain des Affaires étrangères, avait rappelé la cruauté de l’embargo dont l’inefficacité contre révolutionnaire a été reconnue par Obama en personne. Pourtant c’est son administration qui vient d’infliger une amende de près de 700 millions de dollars au Crédit Agricole pour avoir effectué des transactions avec la Grande Ile en monnaie US. Pedro n’est pas le seul à insulter « les fils de pute ». A Santiago de Cuba, Antonio, un vieux de la vieille, tient des propos similaires ajoutant : « Ces enfants de Satan nous ont tout fait : terrorisme, guerre économique, idéologique. Ils n’ont pas réussi à nous (...) Lire la suite »

Justice de Classe

José FORT
A quatre heures trente ce lundi matin, dans les commissariats de plusieurs départements proches de Paris, l’alerte était au rouge : rassemblement des policiers, dernier briefing sur la mission, vérification des armes et des gilets pare balles, répartition des personnels dans les véhicules. L’opération était programmée à six heures pétantes. Il fallait faire vite et éviter les témoins. S’agissait-il de terroristes préparant un attentat ? De malfrats impliqués dans de sales affaires ? De voyous en col blancs spécialistes du détournement de biens publics, anciens membres des gouvernements d’hier et d’aujourd’hui, de la droite et son extrême ? D’assassins recherchés ? Vous n’y êtes pas. La rafle de ce matin visait plusieurs salariés d’Air France suspectés d’avoir arraché leurs chemises à des membres de la direction venus annoncer des milliers de licenciements après s’être octroyés, eux et leur PDG, des augmentations de salaires allant de 30 à 70%. L’ancien ministre socialiste Jules Moch s’était distingué en 1948 (...) Lire la suite »

A Marseille et à Ivry, au petit matin

José FORT
Dans la nuit de lundi à mardi, à Marseille, à 1h30, le Raid et d’autres forces de police enfonçaient la porte de Pierre Stambul. Le vice-président de l’Union juive française pour la paix (UJFP) a été frappé, menotté, gardé à vue pendant plusieurs heures puis relâché sans explications, sans excuses. Dans la nuit de mardi à mercredi, cette fois à Ivry sur Seine à 2h30 du matin, c’est au domicile de Jean-Claude Lefort que des forces de police ont tenté d’arrêter le député honoraire. Même procédé qu’à Marseille sauf que l’ancien député se trouvait en province. Il a demandé, lui aussi, des explications et des excuses. En vain. Selon différentes sources, un hacker franco-israélien, vivant en Israël déjà connu pour s’être attaqué à un journaliste du site Rue 99 serait à l’origine des deux affaires. Peut-il agir de propre initiative ? Trois questions viennent à l’esprit. 1/ Les interventions policières sont-elles devenues à la lumières des événements survenus ces derniers jours une pratique « normale ». 2/ Est-il « normal » (...) Lire la suite »

La France réac

José FORT
D’autres plus compétents que moi analyseront les résultats du premier tour des élections départementales. Mais j’ai lu tellement de posts d’espoir incantatoires avant le scrutin, suivis ce matin de messages accablés et désespérés, qu’il me semble utile de rappeler une donnée essentielle : la France était et reste un pays réactionnaire. On brandit à juste titre les moments glorieux de notre Histoire (la Révolution, la Résistance etc…) en gommant souvent le reste. La France c’est aussi entre 1789 et 1799 la Contre-Révolution illustrée par les aristocrates émigrés à Coblence, les penseurs catholiques, royalistes et les chouans ; c’est le soutien des classes dominantes à Thiers pendant les fusillades de la « Semaine sanglante » lors de la Commune de Paris ; c’est le très large soutien populaire au régime de Vichy ; c’est, à la veille de la Libération, le rassemblement autour de Pétain place de l’Hôtel de ville de Paris quatre mois avant que De Gaulle soit acclamé au même endroit ; c’est l’approbation majoritaire des (...) Lire la suite »
11 

Ils sont gonflés ces Yankees

José FORT
Lors des premiers rounds des négociations en vue du rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane, la délégation US a demandé, pardon, a exigé de Cuba « des efforts en matière des droits de l’homme. » Le même jour ou presque, deux débiles mentaux étaient exécutés par injection létale aux Etats-Unis. A Cuba, il n’ y a aucun condamné à mort dans les prisons. Quant à la Convention contre la torture, les traitements cruels, inhumains et dégradants, elle est strictement observée par Cuba, les seuls cas enregistrés sur son sol ayant été commis sur la base US de Guantanamo. Ils sont gonflés ces yankees. Au cours des derniers mois, dans plusieurs Etats des USA, la police a froidement abattu des jeunes noirs sous des prétextes fallacieux. Dans le même temps, la ségrégation raciale a considérablement augmenté. Ce n’est pas à Cuba que des enfants noirs sont tirés comme des lapins. Ce n’est pas à Cuba que des milliers d’enfants couchent dans les rues. Ce n’est pas à Cuba que la population (...) Lire la suite »

Cuba/Etats-Unis : angélisme, pragmatisme, stupidités

José FORT
Au lendemain du rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis et d’une possible amélioration des relations économiques entre les deux pays, deux dérives dans le commentaire sont à écarter : le refus d’une évolution inéluctable sous prétexte d’une « pureté » idéologique khmerrougienne et l’emballement aveugle ressemblant à si méprendre aux supputations médiatiques ayant suivi l’aventure de Bill Clinton donné mort politiquement après avoir été contraint à une séance de contrition publique au lendemain de s’être fait lécher le bas ventre par une stagiaire dévouée. Revenons à l’essentiel. Barack Obama sortirait-il grand vainqueur de cet épisode ? Le président nord-américain en difficulté sur le plan intérieur n’a plus rien à perdre ne pouvant pas aspirer à un nouveau mandat. Pragmatique, il constate que la politique de blocus contre Cuba est un échec. Ce n’est pas par la grâce d’un revirement humaniste qu’il rétablit les relations, mais en misant sur une déstabilisation des autorités cubaines par (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70