RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Auteur : Michel TAUPIN

Cette misère galopante que fait en France hurler l’hiver

Michel TAUPIN
Je prends souvent le métro, notamment les ligne 1 et 9. Je suis comme vous de plus en plus révolté. Je n'ai jamais autant croisé de personnes dans une détresse extrême. Le froid arrivant, des femmes, des hommes affamés, à qui on ne donne plus d'âge tant ils sont esquintés par la vie, abrutis par les piquettes infâmes qu'ils ingurgitent pour se réchauffer et oublier leur condition, se réfugient dans les stations ou les couloirs du métro... Ces stations où peu à peu, la RATP plus soucieuse de son image que compatissante, remplace les banquettes classiques par des sièges "anti-SDF". Des jeunes femmes, des jeunes hommes, certains errant sur les quais, blancs comme des zombies, bavant, hagards, et qui nous interpellent pour réclamer un euro, un ticket restaurant ou quelque chose à manger. A Nation, chacun peut croiser cette vieille femme à moitié nue, crasseuse, couchée à même le sol, en plein milieu d'un couloir et que nous contournons tous pudiquement... Par sa ruine, toute dignité lui a été retirée. Elle (...) Lire la suite »

Triple peine pour un peuple héroïque

Michel TAUPIN
En plus d'un blocus économique et financier criminel qu'ils combattent avec courage et détermination depuis le triomphe de la Révolution, Cuba et son peuple doivent faire face chaque année au déchainement destructeur des éléments qui, depuis quelques années, en raison du réchauffement de la planète (dont les pays riches sont en grande partie responsables), s'accentue et s'accélère. Si nous y ajoutons le scandale du black-out insupportable de la part des médias occidentaux et singulièrement français, sur les attaques du cyclone et les ravages qu'il a provoqués dans la presque totalité de l'Île, le triptyque est complet. Ce petit pays volontaire et audacieux doit affronter les trois calamités à la fois. Il lui faut donc d'excellentes raisons et de solides convictions pour leur résister et les combattre victorieusement, tout en construisant, solitaire, une société socialiste où l'être humain est la priorité nationale. Le peuple cubain qui, à l'exemple de Fidel, le charismatique commandant en chef de la (...) Lire la suite »

EXASPÉRATION : Combien de temps encore, allons-nous supporter les rodomontades, les éructations, les menaces et les actions guerrières des locataires de la Maison Blanche ?

Michel TAUPIN
Depuis 170 ans, les États-Unis ont entamé leur marche délirante de déstabilisation du monde à leur profit. Je ne parlerai pas de jadis terriblement accusateur pour les USA (génocide indien, accaparement par la force de territoires, etc...), mais de naguère et d'aujourd'hui qui suffisent à condamner leur comportement barbare de missionnaire soudard, la bible à la main, extrêmement dangereux pour toute la planète et la paix dans le monde (2). Depuis la seconde guerre mondiale (la CIA a été créée après la catastrophe de Pearl Harbour), la liste des pays agressés est impressionnante, vertigineuse même (1). Trump en est aujourd'hui l'incarnation grotesque mais pas seulement. Ses prédécesseurs ont tous fait des guerres, la main sur le cœur et la bombe entre les dents, pour partout où ils sont intervenus, "rétablir la liberté" à la mode étasunienne, basée sur le veau d'or du "fondamentalisme du marché", c'est à dire la loi de la jungle, celle du plus fort, du plus féroce avec l'asservissement des plus faibles (...) Lire la suite »

Jean-Paul Delfino, le ré-enchanteur

Michel TAUPIN

Il se trouve que je connais bien Jean-Paul Delfino, écrivain aux multiples talents, plusieurs fois primé en France et à l’étranger. Un temps, nous avons eu le même éditeur.
Merci à Michel Taupin de parler ici d’un de ses livres.
Maxime Vivas.

Les pêcheurs d'étoiles, le dernier livre de Jean-Paul Delfino (Editions Le Passage) Quelle belle idée d'avoir réuni le Blasé Cendrars et l'Esotérik Satie ! L'un poète, l'autre musicien, deux génies sans le sou, bouillonnants et féconds, qui vont arpenter les rues de Paris dans une aventure nocturne baroque où l'amitié se forgera au feu étincelant de leurs rêves. C'est une virée onirique à travers la ville lumière des années 20, une sorte de tango du diable auquel se livrent toute une nuit, deux artistes non-conformistes, que Jean-Paul Delfino nous brosse avec tendresse et rudesse mêlées. Une nuit carrément dingue dans le Paris des années folles. Comme le déclarait Cendrars, la folie est le propre de l'homme, et cette nuit-là, elle n'en manquera pas de coups de folie, de coups de gueule, de coups de cœur, de coups de trop, de coups tout court, aux basques qu'ils sont d'un Cocteau voleur d'opéra et à la poursuite d'une chimère, la femme tant aimée qui obsède Satie, sa fantomatique Biqui. Cette nuit-là, (...) Lire la suite »

Le CAC40 et les banquiers "effrayés" annoncent un "cataclysme" si Mélenchon venait à être élu. Le scénario de la peur de 1981 est reconduit !

Michel TAUPIN
Le CAC40 et les banquiers "effrayés" annoncent un "cataclysme" si Mélenchon venait à être élu. Le scénario de la peur de 1981 est reconduit ! J'attendais ce moment avec une certaine impatience. Il fallait d'abord que JLM approche d'une estimation d'intentions de vote autour de 20 %, pour commencer à faire frémir les marchés et les tenants du libéralisme. Nous y voilà ! Et c'est parti, non pas comme en 14, mais comme en 81 ! Souvenons-nous des "terribles catastrophes" qui allaient s'abattre sur la France si Mitterrand était élu : L'armée rouge défilerait, triomphante, sur les Champs-Elysées, la France subirait le joug de l'URSS, les villages seraient transformés en kolkhozes, l'économie "collectivisée" serait en faillite (ah ! ce mot "collectivisme" que les journaleux et politiques de l'époque prononçaient en faisant claquer chaque syllabe pour effrayer les pauvres gens : KoLLLEK Tivisme !), les usines allaient fermer une à une, les capitaux et "l'élite" de la France fuiraient le pays et le (...) Lire la suite »

Journée Internationale des Droits de l’Homme, MERCI CUBA !

Michel TAUPIN
Aujourd'hui 10 décembre 2016, c'est la journée internationale des Droits de l'Homme ! Les médias dominants soumis aux puissances d'argent vont une nouvelle fois envoyer leurs chiens de garde insulter, calomnier Cuba à longueur de colonnes ou d'antennes, chercher la paille dans l'œil de Cuba pour mieux camoufler la poutre qu'ils ont dans le leur. En réalité, ils n'ont que faire des droits de l'Homme et de la démocratie. Contre le déversement de ces tonnes d'ordures qu'aucune vraie dictature n'a jamais connu, Cuba Si France tient à saluer et féliciter Cuba qui est considérée à juste titre comme la référence du Tiers-Monde en matière de droits humains et qui, sur bien des aspects, n'a aucune leçon à recevoir de la part des pays du Nord qui se gaussent, à tort, d'en être les champions. Alors que ses ressources sont limitées, alors qu'elle est soumise à un blocus féroce et criminel depuis 55 ans, alors qu'elle doit faire face à l'agressivité active et constante de l'Empire à 90 miles de ses côtes, la (...) Lire la suite »

EU : Le Yankee Trump, nouveau chef du capitalisme mondial, à la tête du pays le plus dangereux du monde !

Michel TAUPIN
C'est désolant mais les Yankees ne me surprennent pas. Un pays qui dépense des fortunes démentielles dans les guerres et l'armement (700 milliards $ /an), plus que tous les autres pays du monde rassemblés, un pays qui détient le record du monde des millionnaires (20 millions) mais qui plonge dans la pauvreté déjà près de 46 millions de ses habitants (soit 14% de sa population), un pays dont le nombre d'analphabètes (3,2 millions), augmente impitoyablement, un pays qui vit dans une violence quotidienne inouïe et où la population s'entretue (300 millions d'armes à feu et 30 000 morts par an), un pays dont la dette publique abyssale s'approche des 20 000 milliards de $ (!) et dont le paiement des intérêts représente à lui seul un budget de 450 milliards par an (le second après les dépenses militaires), un pays dont la dette des entreprises privées est de 17 000 milliards et celle des ménages de 13 000 milliards de $, soit une dette totale de 50 000 milliards de $, autant dire une catastrophe géante en (...) Lire la suite »

Les médias : Tu n’as rien vu à Baracoa !

Michel TAUPIN
Après le passage dévastateur de l'ouragan Matthew, on déplore pour l'instant, plus de 300 morts en Haïti, pays où le capitalisme est triomphant et la misère effroyable, et ce malgré l'aide massive de l'armée étasunienne ; grâce au plan gigantesque d'évacuation et de mise à l'abri de la population par la défense civile, aucune victime à Cuba, pays où le socialisme se construit avec le peuple depuis la Révolution et qui, depuis longtemps, a éradiqué la misère, mais qui, étranglé par l'Empire, sait qu'il ne peut compter que sur lui-même. Vous les médias serviles, vous les faux-culs politicards qui ne cessez de calomnier Cuba en l'accusant ignoblement d'être une dictature, par aveuglement idéologique, vous voulez ignorer qu'un dictateur n'aime pas son peuple et ne cherche jamais à le protéger comme le fait aussi bien le gouvernement cubain, mais parce qu'il en a peur, il s'en méfie comme de la peste, et le réprime férocement. Vous n'aimez pas Cuba parce qu'elle s'obstine à contrarier votre crédo libéral (...) Lire la suite »
Fidel Castro : une des plus grosses fortunes au monde d’après Forbes (2006). Et voici que Panama Papers...

Quand le délire anti-castriste se heurte inlassablement à la vérité !

Michel TAUPIN

Les fameux "Panama Papers" n’ont livré qu’une petite partie des salopards qui fuient l’impôt de leurs pays. Constat : il n’y a pratiquement pas dans cette liste d’anglo-saxons. Serait-ce qu’aucun nord-américain, aucun anglais autre que Cameron ne cache sa fortune dans un coffre-fort d’un paradis fiscal comme le Panama ?

Que nenni, la publication des documents du fonds d'investissement panaméen Mossack Fonseca apparait comme une opération politique des États-Unis, d'envergure internationale, avec l'objectif non avoué mais évident de déstabiliser certains pays qui gênent leur dessein. En effet, il faut savoir que les Panama Papers ont été publiés conjointement par l’OCCRP (Organized Crime and Corruption and Reporting Project) et par l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ) qui réunit 370 journalistes et 109 médias dans 76 pays... dont beaucoup ont servi de relais à la diffusion des documents. Et les principales sources de financement de l’OCCRP sont l’Open Society Foundations de George Soros, en partenariat avec l’Agence américaine d’aide au développement USAID, une extension du Département d’État et du Conseil de Sécurité Nationale. Et c'est là où je voulais en venir. Tous les amis de Cuba connaissent de longue date le rôle de l'USAID dans le travail de sape de la Révolution que lui a confié le (...) Lire la suite »

Hallali pour les Gusanos

Michel TAUPIN
Les résidus nauséabonds qui ont fui la révolution cubaine que sont les gusanos Machover, Valdes, Zuniga ou autre Muller, trop lâches pour affirmer alors leur admiration pour Batista, sont venus s'installer confortablement en France et n'ont cessé depuis, de cracher leur bile de frustrés sur les dirigeants historiques de la Révolution cubaine. Plus anti-castristes qu'eux, tu meurs ! Plus obscènes qu'eux tu meurs aussi ! Nous les connaissons bien ces olibrius. Ils ont fait de leur psychose anti-castriste obsessionnelle, viscérale, leur fond de commerce. Ils ne peuvent se prévaloir du moindre soutien du peuple français. Ils auraient pu rester au fond des poubelles de l'histoire si les médias et certains politiques (mairie de Paris dirigée par Delanoë, notamment) n'avaient pris fait et cause pour leur croisade contre la révolution socialiste cubaine tant honnie par l'idéologie ultra-libérale dominante. Autant vous dire que ce qu'ils racontent est tellement grossier et ridicule qu'on finit par en (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10 | 20 | 30