RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Auteur : Vincent VAUCLIN

BankRun777 : les 3 dates qui vont faire trembler la Banque

Vincent VAUCLIN
C'est une tradition au théâtre : juste avant la représentation, 3 coups sont frappés pour attirer l'attention du public, et faire ainsi débuter solennellement la pièce. Dans la tragédie de notre monde contemporain, celle qui se joue devant nos yeux et dont l'intensité dramatique n'a d'égale que son caractère factice, nous avons décidé de rajouter un nouvel acte de notre composition. Nous faisons le choix d'organiser l'effondrement bancaire en privant la Banque des maigres liquidités dont elle dispose encore. Dans la lignée du BankRun du 7 Décembre 2010, puis du dernier BankRun du 15 Septembre, nous allons frapper trois grands coups, consolidant ainsi la riposte populaire contre la domination bancaire, celle devant laquelle les politiques de tout bords s'agenouillent au mépris de l'intérêt général et des souverainetés populaires. Ainsi, le 7 Octobre, le 7 Novembre, et le 7 Décembre, nous invitons tous les citoyens Français à se rendre à leurs agences pour clôturer leurs comptes et livrets bancaires, (...) Lire la suite »

Instituer la « règle d’or » : Abattre l’arbre des possibles

Vincent VAUCLIN
La « règle d'or », c'est quoi ? C'est le projet du gouvernement et de Nicolas Sarkozy d'inscrire dans la Constitution une obligation de limiter les déficits publics. Plus précisément, il s'agirait d'instituer des « lois-cadres d'équilibre des finances publiques », qui s'appliqueraient autant au budget de l'État qu'à celui de la Sécurité Sociale. Derrière tout un jargon technique volontairement obscur, ce projet est l'une des plus graves atteintes à la souveraineté de la France qui soit, puisqu'il s'agira ni plus ni moins que de soumettre constitutionnellement l'ensemble des politiques publiques à des impératifs d'équilibres budgétaires. C'est d'un cynisme incroyable : après avoir artificiellement endetté notre pays durant des décennies (cf. Loi du 3 Janvier 1973, relative à la privatisation de l'émission monétaire), l'oligarchie se sert désormais de cette Dette comme d'un prétexte pour instituer une règle constitutionnelle qui obligera tous les gouvernements à appliquer une politique de « rigueur » pour « (...) Lire la suite »

Le malthusianisme moderne, corollaire naturel du capitalisme

Vincent VAUCLIN
Une vieille idée, remise au goût du jour, et aussi insidieuse qu'abjecte, tend à contaminer les esprits : l'accroissement de la population mondiale et la diminution des réserves de ressources naturelles menacent de concert l'équilibre planétaire. En d'autres termes, la planète va mal, et cela est le résultat d'une surpopulation mondiale. Cette idée n'est pas neuve, et fût pour la première fois formulée par le britannique Thomas Malthus, à la fin du XVIIIème siècle. Les récentes préoccupations écologiques ont redonné de l'actualité à cette idée qui tend à devenir un axiome populaire, malgré son caractère dangereux. A l'origine, Thomas Malthus est un économiste, et développe cette théorie selon laquelle la pauvreté et la malnutrition ne sont pas liées à un système de protection sociale défaillant mais à une surpopulation qui devrait être régulée en fonction de la capacité de chaque individu à assurer sa subsistance. Dans son Essai sur le Principe de Population (paru en 1798), il écrivait ainsi : « Un homme qui (...) Lire la suite »

L’Appel du 20 Juillet : pour une Dissidence Française

Vincent VAUCLIN
La ruine de la nation Française, et son déclin évident, n'est pas le fruit d'un hasard, ou d'une quelconque malédiction. Les divisions de son Peuple, la malhonnêteté de sa classe politique et les manoeuvres d'une véritable oligarchie participent à cet effondrement historique que nous peinons pour le moment à cerner en totalité. Partout la frénésie de l'idéologie du chaos s'abat, et partout nous en constatons les conséquences. Nous voyons combien notre économie, et l'ensemble des structures sociales qu'elle sous-tend, s'abîme dans une logique importée : celle de la concurrence de tous contre tous, celle du productivisme, celle de l'exploitation sans limite, celle de la dictature de la dette. Nous constatons combien notre patrimoine culturel, moral et éthique, s'érode sous les assauts répétés de nouveaux principes véhiculés par l'idéologie dominante, ceux de l'individualisme et de la superficialité, ceux d'une anomie qui désagrège les piliers fondamentaux de notre société. Nous percevons la profonde dérive (...) Lire la suite »

Le Projet Spartacus : Insoumission locale & Libération nationale

Vincent VAUCLIN
Face au Système, il y a ceux qui votent, et pensent que « cette fois c'est la bonne », omettant au passage que l'oligarchie contrôle les partis, leurs financements, les médias, le Ministère de l'Intérieur (qui « organise » les élections). Face au Système, il y a aussi ceux qui manifestent, et suivent les mots d'ordre des centrales syndicales, omettant que ces mêmes syndicats sont financés par l'Etat ou noyautés par l'oligarchie, et n'organisent finalement que « la canalisation de la colère » pour faire avaler les « réformes » néo-libérales. Face au Système, maintenant, il y a une dissidence qui s'organise. S'organiser, cela veut dire analyser le Système objectivement dans ses mécanismes de domination, et préparer une riposte aussi méthodique que systématique. C'est aussi refuser le jeu des partis ou des idéologies, et chercher le rassemblement pour un seul objectif : en finir. Aujourd'hui, nous franchissons un cap décisif, et lançons le « Projet Spartacus - de l'insoumission locale à la libération (...) Lire la suite »

Message aux forces de l’ordre

Vincent VAUCLIN
Les forces de l'ordre assurent quotidiennement un travail considérable, malgré des coupes permanentes dans les crédits qui leur sont alloués, malgré les suppressions massives de postes et le non-remplacement des départs en retraite. Mais la dérive du régime politique Français doit aujourd'hui interpeller ces fonctionnaires, qui incarnent le dernier échelon du dispositif de domination oligarchique. Car ce qui motiva leur engagement au service de l'Etat est aujourd'hui ce qui devrait les motiver à lui désobéir, dans l'intérêt général. Un certain nombre de fonctionnaires de Police et de Gendarmerie appliquent déjà une résistance passive, que ce soit dans le cadre de la répression routière ou dans la dispersion des manifestations. On se souvient d'ailleurs de ce 23 Mars 2010, à Melun, où une dizaine de Policiers, courageux, tournèrent le dos à Nicolas Sarkozy quand ce dernier entrepris de faire son discours lors de la cérémonie en hommage à un brigadier-chef tué durant son service. Aujourd'hui je m'adresse (...) Lire la suite »

Laïcisation, athéisme et consumérisme : d’un culte à un autre.

Vincent VAUCLIN
L'exigence, il y a un peu plus d'un siècle, de la séparation de l'Église et de l'État dériva rapidement vers une volonté pure et simple d'extraire la société française des carcans religieux qui étaient les siens depuis des siècles. Mais à mesure qu'émergeait la société de l'athéisme radical qui devait constituer le terreau de la République laïque, une autre tendance commença à se développer et à s'approprier cet « espace spirituel » laissé vacant : le consumérisme. Ce constat semble à première vue assez exagéré, mais la réalité nous montre tous les signes d'un phénomène qui n'est plus seulement économique ou social, mais qui tend à devenir religieux tant la société apparaît imprégnée d'une ferveur quasi-mystique, bien qu'encore latente. Si l'on s'intéresse de plus près à l'étymologie même de l'athéisme, on comprend davantage le glissement qui a pu s'opérer : athéisme c'est l'absence de theos, de Dieu. Mais cela ne veut pas dire l'absence de religion. Ainsi, au bout d'un processus long de plusieurs décennies, la société (...) Lire la suite »
14 

Vive le Peuple !

Vincent VAUCLIN
L'irresponsabilité totale manifestée par le gouvernement et Nicolas Sarkozy, face à une situation plus tendue que jamais, ne peut que nous révolter. La dérive de notre pays est tellement criante, le quotidien tellement injuste, l'avenir tellement sombre, qu'il est devenu essentiel pour chacun d'entre nous d'agir pour débarrasser au plus vite notre pays de cette oligarchie qui neutralise la Démocratie. La situation est claire : ce Système n'est plus tenable. Que ce soit sur le plan politique, social, ou économique, sur le plan écologique ou international, il est aujourd'hui évident qu'il faut purement et simplement en finir avec cette mascarade. Tout semble verrouillé : les médias dominants cultivent et alimentent le conditionnement social, limitant l'Homme à une « ressource humaine », juste bon à remplir sa double fonction de producteur et de consommateur. Les partis politiques jouent le jeu du Système en se divisant sur des faux-débats, en alimentant des polémiques absurdes, en nourrissant les (...) Lire la suite »

Le dernier siècle

Vincent VAUCLIN
Frank John Fenner est un éminent scientifique australien, qui fut notamment à l'origine de l'éradication de la variole. Dans une interview datée du 16 Juin 2010 à The Australian, il livra sa vision de l'avenir de l'Humanité : l'extinction. Ainsi, selon lui, l'espèce humaine aura disparu dans un délai d'un siècle, notamment du fait de la généralisation du mode de production capitaliste à l'ensemble de la population mondiale, population par ailleurs en augmentation permanente. Ce constat, je le partage, et je le décrivais dans mon ouvrage paru en 2009 en ces termes : "Le réchauffement climatique s'autoalimentera, menacera et fera alors disparaitre à court terme (moins d'un siècle) une grande partie des espèces vivant sur Terre (celle-ci ne pouvant subsister car un changement aussi rapide et brutal ne leur laisse pas le temps de s'y adapter)." (Le Moment est venu p.89) Je faisais alors référence au dérèglement climatique et au Désordre Environnemental, conséquences directes du capitalisme. Il ne (...) Lire la suite »

Le Manifeste contre l’Europe Totalitaire : rendre le pouvoir aux Français !

Vincent VAUCLIN
Porté par la succès de la Campagne contre l'Europe Totalitaire, le Manifeste contre l'Europe Totalitaire en est sa finalité politique, son essence originelle. Ce texte résume en effet les buts de cette grande campagne, et l'on pourrait le résumer ainsi : Rendre aux Français leur pouvoir, rendre à la République ses prérogatives, donner à la France les moyens de se libérer et de se relever ! Il est donc impératif que chacune et chacun d'entre vous diffuse ce texte, l'imprime, le distribue, en parle dans son entourage. Parce que la question de la souveraineté de la France n'est pas une question secondaire, ni un problème partisan, c'est la clé de l'existence même de la République ! C'est d'ailleurs pour cette raison que cette question est la plupart du temps éludée du discours médiatique, qui se contente de traiter ceux qui prennent la peine de l'évoquer de souverainistes, de nationalistes, bien entendu minoritaires et en voie d'extinction. Mais la réalité est toute autre : une écrasante majorité des (...) Lire la suite »
afficher la suite 0 | 10