Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

13 

A ceux qui ont voté Macron et aux autres

A- Il y a ceux qui ont voté LREM quatre fois : aux deux tours des présidentielles et aux deux tours des législatives.
B- Il y a ceux qui ont voté LREM trois fois : au second tour des présidentielles contre Le Pen et aux deux tours des législatives, pour donner une majorité au Président.
C- Il y a ceux qui ont voté LREM deux fois : aux deux tours des législatives, pour renouveler et rajeunir l’Assemblée nationale, pour donner au Président les moyens de réformer le pays qui piaffe d’impatience.
D- Il y a ceux qui ont voté LREM une fois : au second tour des législatives, contre les partis honnis : FN, LR, PS.
E- Il y a ceux qui n’ont pas une seule fois voté pour le rejeton de chez Rothschild, élevé au biberon en Hollandie, langé par Valls, promené au parc par Gattaz.

Citoyens A, B, C, D, vous commencez à voir qu’on vous a enfumés, et bien comme il faut (le verbe « enfumer » n’est-il pas un euphémisme imposé par la haute tenue de ce billet ?).

Je vous prends en pitié si vous êtes salariés, licenciés sans plus de formalités, chômeurs, malades, retraités, étudiants, petit épargnants, automobilistes, abonnés au gaz et à l’électricité, voyageurs du métro ou de la SNCF, consommateurs d’eau, sensibles aux vaccins et à la pollution…

Par bonheur, vous allez réagir avec vos armes : par la grève pour ceux qui travaillent, dans la rue pour tous. Comme la colère est grande, le préjudice d’une ampleur inédite et la volonté de la Macronie inflexible pour prendre aux pauvres et donner aux riches, la protestation risque d’être vigoureuse et la répression violente.

L’ordre dans les cortèges sera donc étudié de manière à ce que se trouvent à proximité des CRS (dans l’ordre croissant de la distance les séparant des matraques, lacrymos, flashballs dans l’oeil et coups de pieds) :
Les citoyens A,
Les citoyens B,
Les citoyens C,
Les citoyens D.

Quant aux citoyens E, ils filmeront depuis les trottoirs ou les balcons et inonderont les réseaux sociaux de leurs photos et vidéos sur la sauvagerie assermentée, les bavures en uniforme, les blessés ensanglantés (blessés et plus, si Macron s’énerve comme quand il crie « C’est notre prooooojeeeet ! »).

Théophraste R. (« Et Jésus dit : « Que celui qui a allumé l’incendie soit le premier à le combattre. Ils le firent et ils virent que cela était bon » (L’Evangile selon Saint-Théophraste R.).

URL de cette brève 5483
https://www.legrandsoir.info/a-ceux-qui-ont-vote-macron-et-aux-autres.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/07/2017 à 10:03 par irae

Faisant partie de la catégorie F : ceux qui n’ont jamais voté pour pti con et qui en plus l’ont combattu de toutes leurs forces depuis longtemps (signataire de la pétition micron démission) participé à toutes les manifs anti loi esclavail et celle du 18 mars, lutté pied à pied contre ses promoteurs y compris sur ce site mais aussi sur d’autres et après avec les abstentionnistes avoir été traitée de tout je pense aller à plage les autres se filmeront entre eux. Ils ont ce qu’ils voulaient après tout.
Et après ce coup de gueule :
- où sont passés les castors prosélites ? Le débat de la dangerosité-illégalité du parti repoussoir utile des puissants est interrogée par qui ? Certes les insoumis ont fort à faire mais il serait temps d’en finir avec le joujou de la grande bourgeoisie.
- bébé hollande cale ses pas sur ceux de papa, baisse les bras face à l’ampleur des difficultés éco (ou supposées telles) pour le plus grand plaisir de tata angela en piochant dans les poches des pauvres et épargnant soigneusement traders et ex assujettis à l’ISF et fait son kéké sur tous les champs internationaux extérieurs, g20 , théatres d’opérations militaires et même les prétextes dont il se tamponne si ce n’est pour la com genre converti écolo.
- plus qu’à se faire prendre en scooter par les paparazzi ....

#137744 
08/07/2017 à 12:33 par pierreauguste

Tu es injuste"genre converti écolo". Il a quand même pris une sommité en l’espèce(plutôt sonnante et redondante, genre je prends le pouvoir et je vous fais croire au père Noël) qui va bientôt s’occuper ,en 2080 parait il ,du transport routier, et puis en 2210 du transport aérien,tu sais celui qui n’est pas dangereux mais qui pollue plus que tout ,en kérosène et en bruit. D’abord il s’occupe de nous les méchants pollueurs et après on verra pour les patrons flingueurs. Il faut bien que cette flambante société industrielle fonctionne,que diable...Bref à tous ceux, qui ayant une voiture ancienne type avant 1997,je voudrai dire que si vous n’avez pas les moyens de vous en acheter une neuve avec la prime substantielle que l’on va vous donner ,allez donc rejoindre le troupeau des"riens", bandes d’ illettrés et même pas capables d’être millionnaires. Hi ,vous sentez le pauvre ou le sans dent ,comme dirait mon ami"bébé hollande"....(Belle trouvaille.)..Et puis après avoir éradiqués les potes terroristes de nos amis saoudo-israéliens ,nous nous occuperons(mes amis du G 20et moi) des quelques milliers d’automobilistes,dont nombres d’innocents respectueux des règles de conduite,qui se font dézinguer chaque année dans ce beau pays de la bagnole triomphante.....je m’égare,mais c’est juste parce que je fais partie du groupe F,ceux qui rêvent de la tête de quelques uns au bout d’une pique ,comme un 14 juillet d’antan.

#137751 
08/07/2017 à 12:36 par L. A.

Cher Théophraste R.,
Je me permets de vous signaler qu’il manque une catégorie importante dans votre énumération : ceux qui ont voté LREM une seule fois, mais qui pourtant ne font pas partie de votre catégorie D.
Il s’agit de ceux qui, n’ayant pas voté LREM au premier tour de la présidentielle, ont voté contre Le Pen au second tour (le fameux « faire barrage ») en choisissant d’accroître le score de son rival sur injonction des éditocrates et de leurs affidés plutôt que de s’abstenir ou de voter blanc, et qui — une fois la truie fasciste renvoyée à sa bauge et leurs frissons apaisés — n’ont quand même pas ressenti lors des législatives l’impérieuse nécessité de bourrer l’Hémicycle de petits-bourgeois cravatés incultes mais parfumés ou de rejetons de bourges égoïstes et arrogants autant qu’ignares.
Ne serait-ce pas cette catégorie (D’ ou D+) qui reste le plus souvent sur le trottoir ou à son balcon pour prendre des photos ?
L. A. (Sous-fifre de catégorie E, et même pas-fifre-du-tout.)

#137752 
08/07/2017 à 17:16 par Bernard Gensane

En fait, on a tous eu la berlue : François Fillon n’a pas été éliminé au premier tour de l’élection présidentielle, et il a même remporté le second. Il a pu ainsi mettre en œuvre ses principales mesures : attaque contre les protection dont jouissaient les travailleurs par le biais d’une « réforme » du Code du travail, gel du point d’indice des fonctionnaires en attendant, en bonne logique, le gel de leurs carrières, suppression du jour de carence pour ces mêmes fonctionnaires en jouant sur les mots : désormais « absence » est devenu « absentéisme », suppression du tiers payant généralisé suite à la pression des médecins libéraux. La liste s’allonge jour après jour.

#137760 
08/07/2017 à 20:15 par AF30

1 exemple de ce qui s’écrivait contre ceux qui ne voulait pas choisir Macron même si c’était contre l’autre : http://grosse.fatigue.free.fr/causetoujours/spip.php?article903.
C’etait tellement excessif que s’en est comique. Mais par dessus tout ça ce qui est à noter c’est la conclusion du texte :." Parce qu’avec Macron, vous pourrez défiler sans qu’on vous dézingue trop la tronche à balles réelles." car si on comprend bien se faire dézinguer la tronche UN PEU ça va encore alors qu’il ne s’agit pas de degré mais de logique.

#137763 
09/07/2017 à 03:51 par Georges SPORRI

Mine de rien, ce texte pose le problème N°1 = l’hyper répression... Comment ne pas trop se faire éborgner ou éviter les traumatismes crâniens ? En fait il est exact que la toute puissance n’existe pas et que la sécurité absolue est un objectif inatteignable.
Cependant on peut réduire les risques. Dans PARIS, 100 manifestations de 2000 seraient plus difficiles à mater qu’ 1 manifestation de 400 000. 55 000 bagnoles qui tournent autour de Paris suffiraient pour bloquer le périphérique et 30 000 de plus peuvent bloquer totalement la ville et une partie des banlieues. Si les forces de l’ordre essayaient d’empêcher ce coup, ça foutrait un bordel encore plus édifiant.
PROBLEME : la répression peut frapper le lendemain, C’est pour ça que les syndicats et les forces qui ont "pignon sur rue" ne peuvent pas se permettre d’organiser un truc pareil...
A quoi servent les COORDINATIONS ???

#137768 
09/07/2017 à 07:58 par calame juliat

Avec une habitude de lire tout en verlan, j’ai découvert que LREM donnait MERLeu !
Ca fait peur s’il n’est pas blanc...
Qui se prend pour Jupiter quand il n’est qu’un MERLeu !

#137769 
09/07/2017 à 16:55 par UVB76

" Orphelin de guerre mais déterminé, le petit Auguste pris son destin en main en s’évadant d’où qu’il fut, ce qui le conduisit en maison de redressement, puis au bagne pour enfants. Une fois sorti, il se retrouve à la rue et tricard avec pour tout bagage ce qu’on lui a répété : « vous êtes la lie de la société ! ». Se flattant d’être « né dans l’argot », il introduit le verlen en littérature au début des années 50. « Verlen avec un ‘e’ comme ‘envers’ et pas avec un ‘a’, comme ils l’écrivent tous », assurait l’écrivain, ajoutant qu’il faut « avoir connu la misère et la rue pour écrire comme ça. Un détail, ça ne s’invente jamais« . La force du Breton fut de ne rien inventer dans ses polars : il avait presque tout vécu. "

Sur Auguste Montfort, alias Auguste Le Breton ...

#137780 
09/07/2017 à 17:44 par Geb.

MERLeu ???

Tu crois pas que c’est pas d’un "L" mais un "M" dont il s’agit ???

#137781 
09/07/2017 à 19:49 par Szwed

Les électeurs macronistes A B C D restent minoritaires dans ce pays et pourtant ce sont les néo-cons qui sont élus pour gouverner contre l’intérêt général. Coup d’ État électoral avant le coup d’ État social et les guerres

#137782 
10/07/2017 à 04:00 par POTTIER Jean-Claude

Un phénomène social se répand sur la planète : la lutte des classes. La lutte des classes jette de par les rues des légions de travailleurs et la violence augmente, celle de la répression.
Le capitalisme sous le vernis idéologique de la démocratie recourt à ses bons vieux procédés : la matraque.
Dans le même temps, ce même capitalisme répand la violence des guerres et cherche à tout prix à s’accaparer les richesses du sol et du sous-sol.
Dans un tel contexte, nul ne peut prévoir une quelconque évolution des rapports humains. L’antagonisme Capital/Travail semble néanmoins emprunter l’itinéraire historique du socialisme par le moyen des révolutions violentes.
A la limite, rien de bien nouveau depuis Marx et Lénine.

#137785 
10/07/2017 à 08:38 par babelouest

Jean-Claude (de la part de Jean-Claude), la lutte des classes n’existe plus guère, parce que la classe des opprimés a baissé les bras, hélas.

En revanche, entre les vainqueurs sévit à fond la lutte des places, pour avoir la plus belle, près du poële.

#137787 
10/07/2017 à 08:48 par Assimbonanga

Débats état d’urgence et perquisitions abusives : https://www.youtube.com/watch?v=1nul7BGa5g0
Pour monsieur Collomb, 55 demandes d’indemnisation pour un montant de 46 000 €, c’est dérisoire, presque risible.
Je pense pour ma part qu’un prolo a tendance à rechercher un prix modique pour faire réparer sa porte d’entrée, si possible inférieur à 1000 €.
Pour Macron et ses amis, la moindre soirée à Las Végas se monte très vite à 300 000 €...
Deux mondes sans commune mesure.
La rage et la révolte sont difficiles à contenir.

#137789 
RSS RSS Commentaires
   
Cuba. Ce que les médias ne vous diront jamais (prologue de Nelson Mandela)
Salim LAMRANI
En Occident - en Europe et aux Etats-Unis tout particulièrement -, Cuba suscite énormément de critiques et de controverses. Ce petit pays de onze millions d’habitants dispose d’une couverture médiatique disproportionnée par rapport à sa taille et les médias sont unanimes pour stigmatiser la plus grande île des Caraïbes et diaboliser son leader historique Fidel Castro. Les attaques sont virulentes, jamais nuancées et à sens unique. Cuba serait un enfer pour ses habitants avec un système archaïque et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Au Salvador, les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. On les décapite, on place leurs têtes sur des piques et on garnit ainsi le paysage. La police salvadorienne ne tuait pas seulement les hommes, elle coupait leurs parties génitales et les fourrait dans leurs bouches. Non seulement la Garde nationale violait les femmes salvadoriennes, mais elle arrachait leur utérus et leur en recouvrait le visage. Il ne suffisait pas d’assassiner leurs enfants, on les accrochait à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os, et les parents étaient forcés de garder."

Daniel Santiago,prêtre salvadorien
cité dans "What Uncle Sam Really Wants", Noam Chomsky, 1993

Commandos supervisés par Steve Casteel, ancien fonctionnaire de la DEA qui fut ensuite envoyé en Irak pour recommencer le travail.


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.