Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


C’EST DANS LA RUE QUE ÇA SE GAGNE - En marche contre le désastre - Syndicats

C’est dans la Rue que ça se gagne : En marche contre le désastre

Grève et manifestation

Macron vous refile quelques euros de plus, pour pouvoir attaquer toujours plus, notre protection sociale et enrichir le patronat.

Macron l’enchanteur flatte notre individualisme !

En annonçant à grand renfort de publicité médiatique la hausse du pouvoir d’achat des salariés par la sup-pression des cotisations maladie (0,75%) et celles de l’assurance chômage (2,40%), Macron flatte notre porte-monnaie : Vous allez gagner plus !

Macron augmente la CSG !

Dans le même temps Macron augmente la CSG de 22,66 % ! (la CSG passe de 7,5% à 9,2%). Ce qu’il semble donner d’une main, il le vole de l’autre surtout aux retraités pour lesquels la hausse de la CSG sera d’environ 26% (passant de 6,6% à 8,3%)

La comptabilité Macron : L’Etat c’est moi

Le manque à gagner (un Hold-Up plutôt ?!) pour notre sécurité sociale et l’assurance chômage est de l’ordre de 18,3 Milliards d’euros. La CSG rapporterait quant à elle : 22,5 milliards soit un bonus de 4 milliards pour l’Etat ! C’est toujours vers plus d’étatisation des cotisations sociales que nous nous dirigeons !

Macron Président des riches, donne des milliards au patronat

Il manquerait 8 à 9 Milliards d’euros dans le budget de l’Etat (Un héritage de Macron à Macron selon Michel Sapin !) Pourquoi alors augmenter le CICE de 6 milliards pour 2018 !? La trésorerie des entreprises du CAC 40 atteint 186 Milliards ! Pour les entreprises du CAC 40, plus de 75 milliards de bénéfices en 2016 soit + 32% ! 46% de ces bénéfices sont allés dans la poches d’actionnaires qui n’investissent pas en Europe !

Conséquences pour les malades et les privés d’emploi !

L’assurance maladie sera affaiblie en ne recevant pas les cotisations qu’elle doit percevoir. Elle doit passer par le bon vouloir de l’Etat et du gouvernement, pour recevoir les fonds qui ont transité via la CSG. Il est facile, ensuite, de justifier les dé remboursements et discréditer notre système d’assurance maladie !

Les privés d’emploi vont en prendre pour leur grade : Baisse du taux de remplacement et de la durée d’indemnisation, Hausse des contrôles, Hausse pour la durée minimale d’affiliation. Les employeurs licencieurs ne voient toujours pas augmenter les cotisations chômage Plus la CSG augmente, plus notre protection sociale se détériore !

Avec la CGT, exigeons : 


La fin des exonérations de cotisations sociales et le retour au salaire socialisé

La fin du CICE

Une sécurité sociale à 100%, sans reste à charge

Indemnisation de tous les privés d’emploi jusqu’au retour à l’emploi

On ne lâche rien... Pour un 12 Septembre 2017 Fort, Puissant Et Conquérant, on manifeste partout en France, avec les Syndicats !

»» http://www.orgasociaux.cgt.fr/spip.php++cs_INTERRO++article2694
URL de cette brève 5520
https://www.legrandsoir.info/c-est-dans-la-rue-que-ca-se-gagne-en-marche-contre-le-desastre-syndicats.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
29/08/2017 à 15:00 par JC

Macron Macron Macron... Et c’est la CGT qui va payer les amendes si Macron n’applique pas les GOPÉ, vu qu’elle n’en parle pas du tout ? Pourquoi la CGT n’explique pas qu’on est dans une dictature de l’argent (multinationales, finance, ...) appelée UE, et que Macron n’a pas les mains libres, donc que la CGT doit utiliser son pouvoir de communication pour que les Français votent et militent pour la sortie de cette dictature ? Sinon c’est faire du bruit pour rien. Pour ça, peut-être qu’il faut sortir de la CES et revenir à une logique nationale.

#139134 
09/09/2017 à 00:14 par Szwed

A Berlin à propos du coup d’état social en cours, Macron déclare :
...Je serai d’une détermination absolue et je ne céderai rien,
ni aux fainéants,
les rentiers du CAC 40 ?
ni aux cyniques ,les journaleux réunis de la presse oligarchique et celle du service public vicié ?
ni aux extrêmes, les excités du MEDEF ?.
Aux provocations et aux fanfaronnades, du président de 23% des électeurs, Résistances, Résistances

#139525 
12/09/2017 à 18:02 par UVB76

Le Rétif - L’ouvriérisme - 1910

" Le syndicalisme répondait à tout, pouvait tout, promettait tout. Pour les uns, il allait par de sages et prudentes réformes améliorer sans fracas l’état social. Pour les autres il était la première cellule de la société future, qu’il instaurerait un beau matin de grève générale. Il a fallu déchanter beaucoup. On s’est aperçu - du moins ceux que l’illusion n’aveuglait pas - que les syndicats devenaient robustes et sages, perdaient envie de chambarder le monde. Que souvent ils finissaient par sombrer dans le légalisme et faire partie des rouages de la vieille société combattue ; que d’autres fois, ils n’arrivaient qu’à fonder des classes d’ouvriers avantagés, aussi conservateurs que les bourgeois tant honnis. Enfin, des trouble-fêtes sont venus dire qu’il ne suffisait pas, pour modifier le milieu, de grouper des abrutis, et que quand même ils seraient puissamment organisés ils ne pourraient rien créer qui fut au-dessus de leur mentalité... "

Lien : https://fr.theanarchistlibrary.org/library/le-retif-l-ouvrierisme.pdf

#139655 
13/09/2017 à 11:29 par Assimbonanga

A SIGNALER
Hier soir, mardi 12 septembre 2017, France3 nous a offert un petit film bien jubilatoire : La Loi de Gloria, avec Victoria Abril dans le rôle titre. Un vrai régal qui se termine à la manière d’un livre de Mordillat.
Quand toutes les voies légales et pacifiques ont été tentées : BOUM !
Ah ! Ça fait du bien. Merci France 3. Pour une fois.

#139669 
RSS RSS Commentaires
   
L’horreur impériale. Les États-Unis et l’hégémonie mondiale
Michael PARENTI
Enfin traduit en français. Notes de lecture, par Patrick Gillard. La critique de l’impérialisme made in USA La critique de l’impérialisme américain a le vent en poupe, notamment en Europe. Pour preuve, il suffit d’ouvrir Le Monde diplomatique de novembre 2004. Sans même évoquer les résultats des élections américaines, dont les analyses paraîtront en décembre, le mensuel de référence francophone en matière d’actualité internationale ne consacre pas moins de deux articles à cette question. Signé Claude (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le plus troublant pour moi était la soif de meurtre témoignée par les membres de l’US Air Force. Ils déshumanisaient les personnes qu’ils abattaient et dont la vie ne semblait avoir aucune valeur. Ils les appelaient "dead bastards" et se félicitaient pour leur habilité à les tuer en masse.

Chelsea (Bradley) Manning


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.