Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Commémoration à la mémoire de la Mort de Mahamadou marega.

il y a deux ans que cet homme originaire du mali a perdu la vie, suite à une interpellation de police.

Le 01 décembre 2012 , a eu lieu une commémoration a la mémoire de la mort de Mahamadou Marega.

Mr marega, 38 ans, est décédé le 29 novembre 2010 à colombes, dans les hauts de seines. une interpellation de la police qui aurait mal terminé.
Cet homme, étais sans papier et originaire du Mali.
Il était apparemment un homme sans histoire.

Que s’est t-il passé ?

Ce 29 novembre 2010, Mahamadou Marega se dispute avec son propriétaire.
Pendant la dispute, Mr marega aurait menacé le propriétaire avec un marteau.
La police interviendra.
D’après les témoins présents sur les lieux, il recevra par les policiers du gaz lacrymogène.
Il recevra aussi plusieurs coup de «  tonfa ».
Les policiers auraient asséné à Mahamadou marega, pas moins de six décharges de tasers.
Il sera découvert que l’un des policiers, n’avait plus le droit d’utiliser son taser depuis quinze jours.
Après l’intervention des policiers, à 1h30, il sera retrouvé mort dans un ascenseur.

- La première expertise conclura à une «  insuffisance respiratoire massive par inhalation de gaz, dans un contexte de plusieurs contacts par tir de tasers ».

- La deuxième expertise, conclura ensuite que la victime était atteinte de «  drépanocytose » maladie des globules rouges.

D’après les experts, la victime était porteur de la maladie, sans le savoir.

La famille de la victime, ainsi que leurs avocats, feront une demande d’investigation.
Cette demande sera refusée par le juge le 08 juillet 2011.
La confrontation avec les policiers sera aussi refusée.
Les biens de la victime ne seront jamais remis à la famille, elle disparaîtront.
Le collectif vérité et justice pour Mahamadou Marega a été crée.
Ce collectif lutte pour que la lumière soit faite sur cette tragédie.
Mais surtout que ces policiers, bras armés du gouvernement, soient stoppés.

Malheureusement, cette tragédie n’est pas isolée.
Elle rappelle étrangement celle survenue à Argenteuil, le 09 juin 2009.

Ce 09 juin 2009, Ali Ziri, retraité algérien de 69 ans, sera interpellé par la police.
Il sera placé en garde à vue, et sera retrouvé mort quelques heures plus tard.
L’institut médico-légal de paris avait rendu les conclusions de l’autopsie.
Cette autopsie révélait que Mr Ziri était porteur de 27 hématomes sur le corps et qu’il était décédé suite à «  un arrêt cardio-vasculaire hypoxique, généré par suffocation et appui postérieur dorsal ».
Ces policiers avaient utilisé la technique dite du «  pliage », cette méthode consiste à plaquer le torse du prévenu sur les genoux en exerçant une pression.
Pourtant, cette méthode avait été interdite depuis 2003, suite au décès d’un Ethiopien expulsé du territoire, sur qui la police avait exercé cette méthode.

des similitudes dans ces différentes affaires sont très troublantes :
- les biens des victimes disparaissent.
- plusieurs versions dans les résultats d’expertises.
- les confrontations avec les policiers sont écartées.
- les demandes d’investigation sont refusées.
- et souvent ces «  dossiers » finissent en «  non-lieu ».

Tous ceux qui veulent plus de répression acceptent ce type de comportements.
La police est pour ces gens au-dessus de toutes critiques.

URL de cet article 18522
   
Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.
Ramzy BAROUD
Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas... Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si la liberté a un sens, c’est celui d’avoir le droit de dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas envie d’entendre.

George Orwell


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.