Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Commémoration à la mémoire de la Mort de Mahamadou marega.

il y a deux ans que cet homme originaire du mali a perdu la vie, suite à une interpellation de police.

Le 01 décembre 2012 , a eu lieu une commémoration a la mémoire de la mort de Mahamadou Marega.

Mr marega, 38 ans, est décédé le 29 novembre 2010 à colombes, dans les hauts de seines. une interpellation de la police qui aurait mal terminé.
Cet homme, étais sans papier et originaire du Mali.
Il était apparemment un homme sans histoire.

Que s’est t-il passé ?

Ce 29 novembre 2010, Mahamadou Marega se dispute avec son propriétaire.
Pendant la dispute, Mr marega aurait menacé le propriétaire avec un marteau.
La police interviendra.
D’après les témoins présents sur les lieux, il recevra par les policiers du gaz lacrymogène.
Il recevra aussi plusieurs coup de «  tonfa ».
Les policiers auraient asséné à Mahamadou marega, pas moins de six décharges de tasers.
Il sera découvert que l’un des policiers, n’avait plus le droit d’utiliser son taser depuis quinze jours.
Après l’intervention des policiers, à 1h30, il sera retrouvé mort dans un ascenseur.

- La première expertise conclura à une «  insuffisance respiratoire massive par inhalation de gaz, dans un contexte de plusieurs contacts par tir de tasers ».

- La deuxième expertise, conclura ensuite que la victime était atteinte de «  drépanocytose » maladie des globules rouges.

D’après les experts, la victime était porteur de la maladie, sans le savoir.

La famille de la victime, ainsi que leurs avocats, feront une demande d’investigation.
Cette demande sera refusée par le juge le 08 juillet 2011.
La confrontation avec les policiers sera aussi refusée.
Les biens de la victime ne seront jamais remis à la famille, elle disparaîtront.
Le collectif vérité et justice pour Mahamadou Marega a été crée.
Ce collectif lutte pour que la lumière soit faite sur cette tragédie.
Mais surtout que ces policiers, bras armés du gouvernement, soient stoppés.

Malheureusement, cette tragédie n’est pas isolée.
Elle rappelle étrangement celle survenue à Argenteuil, le 09 juin 2009.

Ce 09 juin 2009, Ali Ziri, retraité algérien de 69 ans, sera interpellé par la police.
Il sera placé en garde à vue, et sera retrouvé mort quelques heures plus tard.
L’institut médico-légal de paris avait rendu les conclusions de l’autopsie.
Cette autopsie révélait que Mr Ziri était porteur de 27 hématomes sur le corps et qu’il était décédé suite à «  un arrêt cardio-vasculaire hypoxique, généré par suffocation et appui postérieur dorsal ».
Ces policiers avaient utilisé la technique dite du «  pliage », cette méthode consiste à plaquer le torse du prévenu sur les genoux en exerçant une pression.
Pourtant, cette méthode avait été interdite depuis 2003, suite au décès d’un Ethiopien expulsé du territoire, sur qui la police avait exercé cette méthode.

des similitudes dans ces différentes affaires sont très troublantes :
- les biens des victimes disparaissent.
- plusieurs versions dans les résultats d’expertises.
- les confrontations avec les policiers sont écartées.
- les demandes d’investigation sont refusées.
- et souvent ces «  dossiers » finissent en «  non-lieu ».

Tous ceux qui veulent plus de répression acceptent ce type de comportements.
La police est pour ces gens au-dessus de toutes critiques.

URL de cet article 18522
   
Missions en conflit
Piero GLEIJESES
Cet ouvrage présente un récit haletant de la politique cubaine en Afrique de 1959 à 1976 et de son conflit croissant avec les États-Unis. L’auteur conduit le lecteur des premiers pas de Cuba pour aider les rebelles algériens combattant la France en 1961, à la guerre secrète entre La Havane et Washington au Zaïre en 1964-65 — où 100 Cubains menés par le Che Guevara ont affronté 1 000 mercenaires contrôlés par la CIA — et, finalement, à l’envoi héroïque de 30 000 Cubains en Angola en 1975-76, qui a stoppé (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est très dur d’être libre lorsqu’on est acheté et vendu sur le marché. Bien sûr, ne leur dites jamais qu’ils ne sont pas libres, parce qu’alors ils vont se mettre à tuer et estropier pour prouver qu’ils le sont. Pour sûr, ils vont vous parler, et parler, et parler encore de droits individuels. Mais lorsqu’ils voient un individu libre, ça leur fout les jetons.

Jack Nicholson, dans le film "Easy Rider"


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.