Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


« Cremada » de Maïté Pinero

Prix Odette Coste des Vendanges littéraires 2017

Maïté Pinero est née à Ille-sur-Têt. Journaliste, elle a été correspondante de presse en Amérique Latine dans les années quatre-vingts. Elle a couvert la révolution sandiniste au Nicaragua, les guérillas au Salvador et en Colombie, la chute des dictatures chiliennes et haïtiennes. Elle a écrit plusieurs romans et recueils de nouvelles dont « Le trouble des eaux » (Julliard, 1995). Les huit nouvelles de « Cremada », rééditées par Philippe Salus, illustrent parfaitement le ton « Noir » de la collection que lance Mare Nostrum.

Très différentes les unes des autres, elles ont pour cadre, à l’exception de la dernière, la région natale de l’auteur et racontent des destins scellés par le non-dit, l’accident, l’origine, la violence conjugale, le soupçon. Dans un monde rural où les voisins épient, écoutent, font des ragots, les faibles - des femmes et des enfants surtout - sont condamnés au silence et n’ont d’autre échappatoire que la mort ou la vengeance. Les humains ne sont pas seuls en cause. Le réalisme des situations prend soudain une dimension fantastique lorsqu’un arbre, des statues, des animaux s’en mêlent. Maïté Pinero pratique avec le plus grand naturel et sans effet de style l’art de mélanger les genres.

La noirceur des récits est parfois tempérée par des scènes cocasses comme la dispute des saints et des Vierges dans l’église de Serrabone ou la révolte des gargouilles des cloîtres romans exposés en Amérique. Mais c’est surtout aux vies sacrifiées que l’on s’attache : Antoinette entendant sur son lit de mort, les pleurs qui, dans sa jeunesse, brisèrent son cœur à jamais ; la Cremada qui, toujours vêtue de noir et gris souris, si malheureuse qu’elle « aurait souhaité n’avoir ni ombre ni reflet », comprend soudain, à la toute dernière ligne du récit, pourquoi le dentiste l’a prise à son service ; Claire, battue régulièrement par son mari et qui se tait parce que personne au village ne voudrait croire que cette « pâte d’homme » soit un tortionnaire.

L’envers du décor tel que le montre Maïté Pinero laisse un goût de cendre.

Bernard Revel

Editions Mare Nostrum, Perpignan. 168 pages, 13 euros

»» http://vendangeslitteraires.overblog.com/2017/06/nouvelles-brulantes-d...
URL de cet article 32835
   
Même Thème
Figures Révolutionnaires de l’Amérique latine
Rémy HERRERA
Cet ouvrage propose au lecteur sept chapitres consacrés à quelques-uns des révolutionnaires les plus importants d’Amérique latine et caribéenne : Simón Bolívar, José Martí, Ernesto Che Guevara, Hugo Chávez, Fidel Castro et Evo Morales. L’Amérique latine et caribéenne offre depuis le début des années 2000 l’image de peuples qui sont parvenus à repasser à l’offensive, dans les conditions historiques très difficiles qui sont celles de ce début de XXIe siècle. C’est cette puissante mobilisation populaire qui est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"La CIA contrôle tous ceux qui ont une importance dans les principaux médias."

William Colby, ancien directeur de la CIA


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.