Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes

David Pujadas victime d’un énorme canular au prompteur lors du JT de 20h.

Alors qu’il devait suggérer que le million de signatures de la pétition anti-liquidation du Code du travail était un chiffre bidon car des journalistes indépendants, neutres et objectifs, avaient fait enregistrer plusieurs fois des opposants nommés Karl Marx, Léon Blum ou Jean Jaurès, alors qu’il devait en apporter la preuve en parlant de demi-échec des manifestations du 9 mars, David Pujadas a été victime d’un technicien (en CDD) qui a modifié le texte du prompteur.
Et voici ce que le malheureux a lu : «  Les défenseurs du Code du travail ont-ils vraiment recueilli plus d’un million de signatures comme ils le prétendent ? Ce qui est sûr, c’est que les partisans de la loi El Khomri n’en ont reçu aucune. Zéro. D’autre part, si des jeunes adhérents du PS ont été vus dans les cortèges anti-réforme(assez fournis), aucune manifestation du PS pour la défendre n’est envisagée ».

Bon, j’ai rêvé cette info, mais c’est la clique Hollande-Valls-Macron-El Khomri qui commence à chauchemarder.

  • Théophraste R. (Manifestant sous une pluie qui a rendu les rimes belles : « Le temps est pourri, la loi El Khomri aussi ! »).
URL de cette brève 5008
https://www.legrandsoir.info/david-pujadas-victime-d-un-enorme-canular-au-prompteur-lors-du-jt-de-20h.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
10/03/2016 à 09:42 par Fald

Il y a toujours eu des connards pour signer les pétitions de gauche "Marx" ou "Lénine" en s’imaginant discréditer tous les signataires. Sur les pétitions en papier, c’est dur à détecter, sauf si celui qui recueille les signatures s’en aperçoit tout de suite. Sur les pétitions Internet, c’est quasiment impossible si on n’épluche pas systématiquement toutes les signatures ou si on ne recherche pas spécifiquement les noms fantaisistes.

Le reportage de Pujadas nous renseigne donc d’abord sur lui et son équipe (ou faut-il dire "sa bande" ?) : ce sont des connards.

Doublés d’incultes politiques !

Car qui peut croire que Léon Blum signerait contre la loi-soi-disant-travail ? Lui qui n’a pris des mesures de gauche que parce que le pays était paralysé par les grèves et les occupation d’usines.

Admettons donc que la pétition, au moment du reportage, n’avait que 999 997 signatures valables. Un échec cinglant, en effet !

#122875 
10/03/2016 à 11:51 par Vincent Moret

Challenges, Valérie Xandry, 10-03-2016.
« Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce mercredi à Paris contre le projet de réforme du Code du travail ».
J’en ai plusieurs centaines, moi.

#122876 
10/03/2016 à 15:05 par calame julia

Ouais ! ils n’étaient qu’une poignée ! d’inconscients...
Ouais ! ils n’ont rien compris au projet de Loi !
Ouais ! la poignée de journalistes qui a fait son boulot n’a pas été citée !
Ouais ! Ils étaient jeunes !
Ouais ! Non ?! Ils cliquent plusieurs fois ?
Ben chéri : c’est comme les bulletins blancs pour les élections ? Ils sont comptabilisés ? Non. Aïe chéri !

On vous a bien eus !

#122878 
RSS RSS Commentaires
   
LES CHEMINS DE LA VICTOIRE
Fidel CASTRO
« En ce qui me concerne, à cette étape de ma vie, je suis en mesure d’offrir un témoignage qui, si cela a une certaine valeur pour les générations nouvelles, est le fruit d’un travail acharné. » "• Fidel Castro Dans ce premier tome de son autobiographie, Fidel Castro révèle de façon inédite les coulisses de la révolution cubaine. Il fait part de sa défiance pour l’impérialisme des États-Unis qui asservissait les Cubains par l’entremise de Batista, et interdisait à l’île tout développement. Il raconte le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où règne la civilisation occidentale toutes attaches humaines ont cessé à l’exception de celles qui avaient pour raison d’être l’intérêt.

Attribuée à Louis Aragon, 1925.

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.