RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Défuncter ou *« Que diable allions-nous faire dans cette galère ? »…

Qui de toute évidence n’est pas la notre !, (comprenez celle du peuple français, pour une fois !) et bien que les sociaux-démocrates, très discrets (vous avez remarqué ?) dans l’affaire (le mémorable bordel organisé par le quatuor, Fillon-Juppé-Clopé-sarkozy ; la risée (une bouffonnerie nationale) dépassant très largement nos frontières !), n’en pensaient pas moins…, au contraire !

* la première est une contraction verbale inventée de toute pièce, et la seconde, une réplique emprunté à la célèbre comédie héroïque, « Cyrano de Bergerac », d’Edmond Rostand ; elle apparut pour la première fois en 1654, dans « Le Pédant » de Cyrano de Bergerac, (le personnage historique et sa "collection" de lettres, jamais envoyées à aucun destinataire !), et plus tard (en 1671) dans une comédie de Molière, les « Fourberies de Scapin ». Rendons à César ce qui appartient à Jules !

Les irréconciliables (les divisés, les fractionnés, les éclatés et les scindé en deux, trois voire plus si affinité…)

La rupture, n’est pas forcément celle qu’on croit. La rupture, c’est celle entre le peuple français et le personnel politique (je n’évoque même pas le gouffre entre le peuple et l’"Elite qui vaut (tout autant) son « pesant de cacahuètes » !) Il faudrait être aveugle (et totalement demeuré) pour ne pas saisir l’importance de ce qui se passe (hors tartufferies à rallonge…) dans le camp umpiste !, pas seulement la désintégration du système psychorigide (le commandement vertical ou pyramidal…, un chef, un leader ou un (petit, très…) dirigeant de clan, qui décide de tout et pour tout le monde !…), mais le bordel qui se déroule à l’ump fera (immanquablement) « boule de neige », rattrapera et gagnera tout le personnel politique (les soi-disant "recours") et explosera l’appareil d’état lui-même !…, (et à fortiori les sociaux-démocrates !) Avez-vous remarqué « le silence assourdissant » des dirigeants et des membres du gouvernement ?, tétanisés par la trouille… qu’ils sont. Priant leurs dieux (Hypocrisie et Mépris) de les épargner. « Faites que le merdier umpiste, ne nous éclabousse pas trop ! », « Faites que l’effondrement de l’allié objectif (l’ump), ne nous entraîne pas dans la merde ! », « faites que notre "jumélléité" ne nous porte pas la poisse ! »

N’ayez crainte "chers camarades" millionnaires (et sociaux-démocrates à vos heures ?!), apaisez vos inquiétudes…, vous allez en prendre salement plein la gue…poire !, et vous sombrerez corps et bien dans le merdier ambiant (made in France, bien entendu !), aussi promptement que vos chers confrères et alliés objectifs, soyez en certain-nes !...

* Dont le dernier spécimen, l’ancien locataire élyséen, sarkozy, a (malheureusement) échappé de peu (de très peu) à l’effondrement de l’appareil d’état, il était moins deux !..., mais il ne perd rien pour attendre ! Il y aura forcément des suites judicaires aux turpitudes de môssieu-ex… on ne pardonne, ni n’oublie jamais rien !

Allez, portez-vous bien… et à bientôt sans doute ?

sergio

PS : Petites recommandations utiles au personnel politique : « Si vous ne voulez pas absorber trop de merde d’un coup…, bouclez-la ! » Tremblez politicards de tous bords, votre heure est enfin arrivée ! Défuncter fissa !…

Le plus ennuyeux dans l’affaire, c’est qu’il n’y a pas de relève prévue au cas où… (Un puissant mouvement organisé et capable de chasser tous ces faisans !) Pris au dépourvu le peuple français ?!…, à moins que !

Ah, oui ! une chose encore : L’effondrement de "l’entreprise" France, c’est maintenant !

URL de cet article 18479
  

Laurent Mauduit. Les Imposteurs de l’économie.
Bernard GENSANE
Serge Halimi expliquait autrefois pourquoi il ne voulait jamais débattre avec un antagoniste ne partageant pas ses opinions en matière d’économie : dans la mesure où la doxa du capitalisme financier était aussi « évidente » que 2 et 2 font quatre ou que l’eau est mouillée, un débatteur voulant affirmer un point de vue contraire devait consacrer la moitié de ses explications à ramer contre le courant. Laurent Mauduit a vu le « quotidien de référence » Le Monde se colombaniser et s’alainminciser au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’écart gigantesque entre ce que les dirigeants des Etats-Unis font dans le monde et ce que les habitants des Etats-Unis croient qu’ils font est une des grandes réussites de propagande de la mythologie politique dominante.

Michael Parenti

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.