RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Demandez le programme !

« Un pur trouve toujours un plus pur qui l’épure. (Ernest Picard).

« [il] refusa l’secours de la thérapeutique,
Parc’ que c’était un All’mand, ô gué ! ô gué !
Qu’on devait le médicament, ô gué ! ô gué !
Il rendit comme il put son âme machinale… » (Brassens).

« Certes, il détestait le cuisinier, mais il fréquentait ce restaurant où la soupe était bonne » (Théophraste R).

« L’imbécile choisit un ennemi concret et secondaire et laisse tranquille l’ennemi abstrait et principal » (Tag).

« Quoi ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? » (Johnny).

« Merci aux lecteurs d’échanger sur le fond et d’éviter la baston » (Modérateur LGS).

Théophraste R. Sous le jupon de la pauvre Hélène/Sous son jupon mité/Moi j’ai trouvé des jambes de reine/Et je les ai gardées.

URL de cette brève 6645
https://www.legrandsoir.info/demandez-le-programme.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
20/11/2020 à 19:13 par charclot--ricolamagouille

Pierre François LACENAIRE
1803 - 1836
Pétition d’un voleur à un roi voisin

Sire, de grâce, écoutez-moi :
Sire, je reviens des galères...
Je suis voleur, vous êtes roi,
Agissons ensemble en bons frères.
Les gens de bien me font horreur,
J’ai le coeur dur et l’âme vile,
Je suis sans pitié, sans honneur :
Ah ! faites-moi sergent de ville.

Bon ! je me vois déjà sergent :
Mais, sire, c’est bien peu, je pense.
L’appétit me vient en mangeant :
Allons, sire, un peu d’indulgence.
Je suis hargneux comme un roquet,
D’un vieux singe j’ai la malice ;
En France, je vaudrais Gisquet :
Faites-moi préfet de police.

Grands dieux ! que je suis bon préfet !
Toute prison est trop petite.
Ce métier pourtant n’est pas fait,
Je le sens bien, pour mon mérite.
Je sais dévorer un budget,
Je sais embrouiller un registre ;
Je signerai : " Votre sujet ",
Ah ! sire, faites-moi ministre.

Sire, que Votre Majesté
Ne se mette pas en colère !
Je compte sur votre bonté ;
Car ma demande est téméraire.
Je suis hypocrite et vilain,
Ma douceur n’est qu’une grimace ;
J’ai fait... se pendre mon cousin :
Sire, cédez-moi votre place.

#175437 
21/11/2020 à 02:50 par Anwen

« Dans cette phase de désinformation chaque fois plus accélérée où nous évoluons désormais, seul le recours aux signes, aux symboles et aux mythes qui nous ont été fournis de façon permanente depuis les origines jusqu’à notre moment existentiel actuel, peut permettre un décryptage nous donnant, à titre individuel - cela ve de soi... car au plan collectif il est bien trop tard ! - les clés de sortie de la crypte-labyrinthe dans laquelle nous galopons sans autre but évident que celui d’accélérer le temps, chevauchée qu’il est désormais possible de définir comme une inéxorable fuite en avant et en aveugle... dans une consommation effrénée : Homo consommatus, et une consumation finale : Consummatum est. » (Nous)

#175447 
21/11/2020 à 11:32 par charclot

@ Anwen
Il était encore possible d’éteindre l’incendie avant de détruire l’Amazone et couronner Amazon....Maintenant, reste dans ta zone...?.

“Gouverner, c’est mettre vos sujets hors d’état de vous nuire et même d’y penser.” Nicolas Machiavel le Prince

#175455 
21/11/2020 à 11:40 par Roselyne Arthaud

Le Grand Georges prendrait-il l’secours de la thérapeutique de big pharma si par bonheur il était encore avec nous ?

#175456 
21/11/2020 à 13:53 par Yannis

Euh, c’est quoi le fond Théophraste ? La forme est un peu confuse, de plus en plus...

#175462 
21/11/2020 à 18:36 par Assimbonanga

Les administrateurs sont-ils en burn-out ? Découragé de l’espèce humaine ? Heu-reu-se-ment, il y a rico-la-déconnade ! Sa réactivité et ses embardées lyriques. Non ?

#175467 
21/11/2020 à 19:21 par echoes

"Certes, il détestait le cuisiner ..."

A porter au fronton de nos édifices publics et à floquer (par souci du budget) sur le drapeau national.

#175474 
21/11/2020 à 19:45 par Vigie rouge et insoumise

@ Yannis
Il y a un message subliminal : "Vous avez lu l’AEC" ?
Mais c’est vrai que Théo a fait un édito abscons pour dire sans le dire : " Attachez-vous plus au programme qu’à la tronche de celui qui vous le présente".
Il pense être lu par des QI "surdimensionnés" (vous me suivez toujours là ? Il y a un clin d’oeil filigrané).

#175477 
21/11/2020 à 20:04 par Théophraste R.

@ Yannis

Euh, c’est quoi le fond Théophraste ? La forme est un peu confuse, de plus en plus...

Yannis, merci de me lire et de lire les autres auteurs. Peut-être devriez-vous partager plus équitablement votre temps de lecture et celui de l’écriture de commentaires. Vous lisez vite, je vois. Trop vite.
Et, puisque on se parle, puis-je vous demander en quelle année vous avez fait un commentaire positif sur un article et un auteur ?
Th.

#175480 
21/11/2020 à 20:53 par charclot

Vomito Ego sum... ça manquait un peu de surréalisme mais là, c’est presque bien...
Epitaphe petit piaf posthume d’un mort décédé

J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé,
Couché avec ton fantôme
Qu’il ne me reste plus peut-être,
Et pourtant, qu’à être fantôme
Parmi les fantômes et plus ombre
Cent fois que l’ombre qui se promène
Et se promènera allègrement
Sur le cadran solaire de ta vie.
Corps et biens, 1930.
Desnos
4/07/1900 11e Paris 8/06/1945 camp de concentration de Theresienstadt,

#175483 
RSS RSS Commentaires
   

Karl Marx, le retour - Pièce historique en un acte
Howard ZINN
Moins de cinq cents personnes contrôlent deux mille milliards de dollars en actifs commerciaux. Ces gens sont-ils plus nobles ? Travaillent-ils plus durement ? N’ai-je pas dit, voilà cent cinquante ans, que le capitalisme allait augmenter la richesse dans des proportions énormes mais que cette richesse serait concentrée dans des mains de moins en moins nombreuses ? « Gigantesque fusion de la Chemical Bank et de la Chase Manhattan Bank. Douze mille travailleurs vont perdre leur emploi… Actions en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Tout le savoir-faire de la politique conservatrice du 20ème siècle est déployé pour permettre à la richesse de convaincre la pauvreté d’user de sa liberté politique pour maintenir la richesse au pouvoir."

Aneurin Bevan (1897-1960)

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.