Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Des cons sidérés, dit-il...

Pour ce qu’on sait du livre à paraître « Lettre à un jeune flic » de Frédéric Péchenard, l’ex-directeur général de la police nationale, il s’agit d’une longue plainte pour manque de moyens, déconsidération, surmenage, suicides.

Espérons que la « déconsidération » y occupe un chapitre central.

Si tous les samedis depuis novembre 2018 la rue hurle que « Tout le monde déteste la police », ce n’est pas à cause de la vétusté des uniformes, des fourgons, gyrophares, commissariats, mais à cause du sur-investissement en grenades lacrymogènes (qui asphyxient sans discernement), grenades de désencerclement (qui arrachent les mains) LBD (qui éborgnent), tonfas (qui ouvrent les chairs). C’est à cause des blindés et des canons à eau, des tabassages autorisés sous l’œil des caméras, des gardes à vue injustifiées, des faux témoignages devant la justice, des injures lancées à la foule, de la mort de Zineb Redouane et de Steve Maia Caniço.

Une police dont le peuple a peur, une police soutenue, quoi qu’elle fasse, par son ministre, absoute par la Justice, couverte par l’IGPN, adulée par les médias des milliardaires est forcément déconsidérée.

La France a compris que la meute, gangrénée par l’extrême-droite, fait peur aussi à Macron.La police le tient. Il ne lui reste que l’armée, en dernier recours. A supposer qu’elle soit, elle, républicaine.

Théophraste R. Auteur du livre d’humour (inachevé) : «  Quand Renaud a embrassé un flic avant d’aller se cuiter avec eux dans un fourgon grillagé au plancher taché de sang ».

URL de cette brève 6340
https://www.legrandsoir.info/des-cons-sideres-dit-il.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
02/10/2019 à 11:43 par Georges SPORRI

Nous venons d’apprendre que les sites classés "Seveso" ne sont pas équipés de cannons à eau pré-positionnés...Alors Castaner doit immédiatement envoyer tous les canons à eau de la police et de la gendarmerie autour de ces usines !

#162908 
02/10/2019 à 15:34 legrandsoir

Ha ! Ha ! Et 90 000 policiers pour pisser dessus et Schiappa pour y baver. Alors, ça pourrait le faire.

#162914 
02/10/2019 à 21:07 par Serge F.

Ce n’est pas possible que des gars qui ont été formés par un sosie de Jean-Pierre Marielle ne puissent pas être aimés par la population :

https://www.youtube.com/watch?v=I7nXZGxWusU

Ecoutez l’humour décapant du formateur :

« On est solidaire, avec un d, pas avec un t. (...) Vous êtes là parce que c’est l’aventure les mecs. Y’a pas de routine. Y’a pas, tiens qu’est-ce que je vais manger ce soir ? Qu’est-ce que la grosse elle va m’avoir préparé ? »

#162919 
04/10/2019 à 06:24 par benzekri

Hitler était un beau bébé...

• Hitler était -pour ses parents- un beau bébé à sa naissance, les Frankenstein ont en fait un monstre... La question est : qui sont les docteurs Frankenstein ?
• « Si le policier a tué ses collègues c’est parce qu’il s’est radicalisé en se convertissant à l’Islam » raconte déjà le pouvoir par le biais de sa propagande ; la question est : est-ce que les barbares « civilisés » qui éborgnent, arrachent des mains, défigurent, répriment sauvagement, gazent même des enfants, agenouillent des adolescents, violent jusque dans les locaux de commissariats et... sont des musulmans ?
• Mussolini, Franco, Hitler...étaient chrétiens européens et le ramassis d’assassins à la tête d’Israël de Bégin à Netanyahu en passant par Sharon... étaient ou sont juifs. La question est : peut-on dire que les chrétiens sont des assassins et confondre un sioniste raciste et criminel avec un juif ?
• Sous le règne Macron les barbares « civilisés » répriment sauvagement... tuent, se tuent et s’entre-tuent... La question est : est-ce l’impunité totale sous le règne Macron qui leur a fait péter les plombs ?
• Qui sont les Frankenstein qui ont fait de Macron le criminel dangereux qu’il est ? Et face à cette inquiétante réalité en France, peut-on rester silencieux ? HB

#162953 
05/10/2019 à 17:38 par Serge F.
#163011 
05/10/2019 à 17:56 par Assimbonanga

Le reportage de Gaspard Glanz, par ses soins. Bienvenue chez les flics.
On voit qu’ils cherchent quelque chose à lui reprocher. Bure ou Bar-le-Duc ? Ceux qui font Bure ou Bar-le-Duc sont fichés, c’est pratique. Mauvaise pioche, Glanz n’y est jamais allé. Ils trouvent autre chose pour l’enquiquiner.

#163013 
RSS RSS Commentaires
   
Éric Dupont-Moretti : "Condamné à plaider"
Bernard GENSANE
Il a un physique de videur de boîte de nuit. Un visage triste. De mains trop fines pour un corps de déménageur. Il est toujours mal rasé. Il sera bientôt chauve. Parce que ce ch’ti d’origine italienne est profondément humain, il est une des figures les plus attachantes du barreau français. Il ne cache pas sa tendance à la déprime. Il rame, il souffre. Comme les comédiens de boulevard en tournée, des villes de France il ne connaît que les hôtels et ses lieux de travail. Il a décidé de devenir avocat le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le journalisme devrait être plus proche de la science. Dans la mesure du possible, les faits devraient être vérifiables. Si les journalistes veulent préserver une crédibilité à long-terme envers leur profession, c’est dans cette direction qu’il faut aller. Avoir plus de respect pour les lecteurs.

Julian Assange


Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.