Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

13 

Discours du transfert des cendres de Philippe Pétain aux Invalides (extraits)

Messieurs les éphèbes musclés et torses nus,
Cher Alexandre Benalla,
Monsieur le Procureur de Paris,
Gens de rien irréformables qui glandent dans les gares au lieu de traverser la rue,
Bandes d’alcoolos-illettrés-fainéants, fouteurs de bordel,
Jeune morveux qui m’appela « Manu » et vieux retraité qui me traita d’escroc,

Voilà donc plus de soixante-dix ans que Philippe Pétain partit pour s’installer à Vichy et devenir le chef d’un peuple de la nuit avant d’être condamné à mort par la France sortie d’un cauchemar…

Comme Simone Weil entra au Panthéon, entrrrre ici, Philippe Pétain, avec ton terrible cortège de ceux qui sont morts abattus par l’ennemi ou fusillés sur tes ordres pendant la première guerre mondiale et ceux que tu fis arrêter, torturer, exécuter, déporter pendant la seconde.

Entrrrre ici, Marrrréchal, pour qui l’ennemi premier n’était pas nazi, mais résistant, communiste, juif, patriote, syndicaliste, républicain.

Entrrrre ici, Philippe Pétain, avant que le peuple ne me sorrrrte, parce que c’est son prrrrrojeeeet.

Théophraste R. ( Analyste prudent du slogan : « Quatre murs pour les pétainistes, c’est trois de trop).

Le discours d’André Malraux au Panthéon pour Jean Moulin est ici.

URL de cette brève 5983
https://www.legrandsoir.info/discours-du-transfert-des-cendres-de-philippe-petain-aux-invalides-extraits.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
10/11/2018 à 12:01 par Xiao Pignouf

héhé, tout le macronisme résumé en une photo... bravo !

#153316 
10/11/2018 à 12:49 par chb

Pas un alinéa pour Paul Ricœur ? Ingrat !

#153317 
10/11/2018 à 13:24 par babelouest

Hé !

C’est( en 1969 que j’assistai, comme à un beau spectacle, à un discours de Malraux en direct. J’étais alors parmi les jeunes gaullistes de gauche (oui, à l’époque cela existait encore), en congrès à Strasbourg. A vingt ans on voit les choses de façon tellement plus simple !

Les applaudissements des 3000 congressistes ont bien fait résonner les voûtes du Wacken, à cette occasion-là.

Je ne suis pas sûr que le grand André apprécierait qu’on utilise sa façon ronflante et inimitable de parler, pour la prêter ne serait-ce qu’un instant à un admirateur des éphèbes ayant déposé sa totote quelques minutes. J’espère que Théophraste ne prendra pas mal ma remarque. J’aurais mieux vu (encore que....) l’héroïne d’une BD œuvre d’un habitant de Loudun que je connais bien. Sans être vraiment adéquat, il y aurait sans doute moins de décalage.

#153319 
10/11/2018 à 15:24 par calame julia

Le triumvirat ? Mais qui est donc César ?

#153324 
11/11/2018 à 00:23 par Georges SPORRI

Il parait que Macron a recasé Benalla : prof d’ auto défense pour femmes battues ...

#153336 
11/11/2018 à 09:28 par mandrin

c’est une suite logique du régime Macron du moins de ceux qui tirent les ficelles, en particulier Attali et son carnet d’adresse et je pense qu’ils ont une idée bien précise quand a la fascisation rampante de la France et de comment y parvenir et pour le cas d’espèce aplanir et lissé voir même banalisé l’action de Pétain le subordonné zélé des nazis en intégrant sa mémoire a la symbolique des invalides.
...rien d’étonnant...

#153343 
11/11/2018 à 11:07 par J.J.

Oh pu.... la belle image, et le beau texte ! Ça fait du bien ! Bravo à Théophraste qui se surpasse !

#153347 
11/11/2018 à 12:38 par Salvador

Franck Lepage ne dit pas que du bien de Malraux dans ses conférences gesticulées... Personne n’aurait visiblement voulu de lui, il était la caution de droite de de Gaulle. Le ministère de la culture est d’ailleurs si ma mémoire est bonne le cinquième qui lui a été proposé... C’est lui qui avait fait les précédentes offres qui lui avaient toutes été refusées... Si quelqu’un a des infos à ce sujet, je suis preneur. De même, si je retrouve les extraits, je transmettrai le lien ici même.

#153357 
11/11/2018 à 13:22 par calame julia

A. Malraux ? Le pilleur de ruines à Ankgor ? Et ministre de la culture en France ?!

#153359 
12/11/2018 à 17:14 par Laurent

Attention : la Simone Weil avec un W est la philosophe et je ne pense pas qu’elle soit au panthéon contrairement à Simone Veil qui vient d’y entrer.

#153381 
13/11/2018 à 12:07 par Salvador

Au sujet de Malraux / 02:13:55.
Dès 01:51:00, Lepage rapporte la conversation qu’il a eue avec Christiane Faure, la belle soeur de Camus, au sujet de "la véritable histoire du Ministère de la Culture’...
https://www.youtube.com/watch?v=vVrCR6wF3LU (Incultures)

#153416 
13/11/2018 à 15:24 par Morvan56
#153419 
13/11/2018 à 16:49 par Roselyne Arthaud

Merci pour le lien extra !!! (incultures)

#153422 
RSS RSS Commentaires
   
1914-1918 La Grande Guerre des Classes
Jacques R. PAUWELS
Dans l’Europe de 1914, le droit de vote universel n’existait pas. Partout, la noblesse et les grands industriels se partageaient le pouvoir. Mais cette élite, restreinte, craignait les masses populaires et le spectre d’une révolution. L’Europe devait sortir « purifiée » de la guerre, et « grandie » par l’extension territoriale. Et si la Première Guerre mondiale était avant tout la suite meurtrière de la lutte entre ceux d’en haut et ceux d’en bas initiée dès 1789 ? C’est la thèse magistrale du nouveau (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921


Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.