RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher



Pour proposer une blague ou un dessin » CLIQUEZ ICI

Ecole de journalisme

URL de cette brève 6273
https://www.legrandsoir.info/ecole-de-journalisme.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
18/08/2019 à 22:32 par Made in Québec

Il n’y a que des hommes sur cette image, égalité des sexes mon c** ! Journal de mecs !

Asimbonanga dort au gaz…

#161604 
20/08/2019 à 07:37 legrandsoir

Vrai ! quand on voit les présentatrices de la télé, on devine que beaucoup n’ont pas dû renifler que du 5 de Chanel pour être là. C’est injuste de ne pas le montrer dans un dessin.

#161612 
20/08/2019 à 07:48 par Cartésien

On imagine les cris si le dessin contenait des femmes reniflant des c...
On remarque surtout que le message est passé au dessus de votre tête.
PS. Que LGS fasse attention aussi de ne pas publier des photos de femmes grosses, ou laides, ou vieilles, ou en bikini, ou décolletées, ou en short, ou en jean moulant, ou blondes.

#161614 
20/08/2019 à 09:44 par Assimbonanga

Si on veut avoir une attitude journalistique, informée, demandons qui est l’auteur du dessin, et qui l’a envoyé au GS. En revanche, je ne vois pas bien ce que je viens faire là-dedans et pourquoi l’on m’évoque. Deviendrais-je une célébrité, de bénéficier ainsi des avantages de la crucifixion populaire ?
Ceci dit, la photo choisie par l’administrateur pour illustrer l’article sur l’accouchement (par moi envoyé au site) montre bien " des femmes grosses, ou laides, ou vieilles, ou en bikini, ou décolletées, ou en short, ou en leggings moulant"... Les partis pris esthétiques ne caractérisent que ceux qui les font. Parmi les photos fournies par Thierry Deronne sur son blog, pourquoi avoir plutôt choisie celle-là ? Mystère.
Votre toujours dévouée, Assimbonanga. Toujours prête à débusquer de quoi vous améliorer pour l’avenir.

#161621 
22/08/2019 à 16:59 par Autrement

Il y a les "nouveaux philosophes", il y aussi les "nouveaux journalistes", ceux qu’un groupe comme Reworld entend former à sa botte : surtout pas de carte de presse, car cela risquerait de donner "des droits" à ceux qui doivent rester subordonnés, et s’assurer eux-mêmes d’un troupeau de pigistes malléables et aplatis, ou jetables selon humeur d’en haut.
Les plus intéressants à recruter sont les "chargés de contenus" (voir image LGS ci-dessus...). Des "chargés de contenus" !!!

En être arrivés là révèle encore mieux la totale déculturation imposée par les "normes" capitalistes de la mal-information.
Car en totalisant tous ses titres, Reworld est lu, ou plutôt avalé, par des millions de Français.
Ce qui explique en partie beaucoup de résultats électoraux, notamment l’abstention de masse.
Il s’agit d’une modélisation totalitaire du monde, qui emprisonne et barricade les esprits.

Les détails de fonctionnement apparaissent clairement dans un article édifiant de Arrêt sur image,"Reworld, ou le cauchemar de l’avenir du journalisme".
Les principaux et substantiels co-rédacteurs sont les marques commerciales elle-mêmes, dont les pubs, moyennant accréditation sonnante et trébuchante, sont digérées et transformées en "contenus" par les petites mains de la Maison-mère.

En finalisant son rachat de Mondadori France (Grazia, Closer, Science & Vie...), le groupe Reworld Media est devenu, le 31 juillet, le premier groupe de presse magazine français en nombre de journaux détenus. Mais alors que Reworld se présente souvent comme un modèle d’innovation, ses coulisses ressemblent surtout à un cauchemar où rédacteurs délocalisés, robots et "autoentrepreneurs" exploités produisent à la chaîne de la " junk news", emballée dans un sabir de start-up nation.

Les meilleurs "contenus" sont, entre autres, les "événements" organisés par les chargés de recherches ad hoc. Une trouvaille rémunératrice (pour les patrons) sont les "Awards de l’innovation" :

Auto Moto, par exemple, s’est mis à attribuer ses "Awards de l’innovation", récompensant des équipementiers et constructeurs jugés innovants. La subtilité : les marques paient pour concourir. Un ticket d’entrée de l’ordre de quelques milliers d’euros mais qui, multiplié par le nombre de participants, finit par faire du chiffre. La bonne idée a été recyclée à l’infini. Maison & Travaux remet également ses "Awards de l’innovation" (félicitations à Leroy Merlin et Butagaz qui ont remporté la timbale cette année), quant à Marie France, elle remet son "Grand prix du bien-être" - car rappelle-t-elle "ce territoire du bien-être reste toujours aussi précieux pour nos lecteurs et les marques". Pour être sûr de ne vexer personne, Marie France a inventé... 14 trophées différents, allant du "Prix Nettoyant visage" au "Prix Compléments alimentaires"

Avec lien vers le compte-rendu illustré de la cérémonie.
Un journalisme de grande distribution de drogues, en somme, et de l’anesthésie générale durable, aux frais des anesthésiés.

#161672 
RSS RSS Commentaires
   

Pierre Lemaitre. Cadres noirs.
Bernard GENSANE
Contrairement à Zola qui s’imposait des efforts cognitifs démentiels dans la préparation de ses romans, Pierre Lemaitre n’est pas un adepte compulsif de la consultation d’internet. Si ses oeuvres nous donnent un rendu de la société aussi saisissant c’est que, chez lui, le vraisemblable est plus puissant que le vrai. Comme aurait dit Flaubert, il ne s’écrit pas, pas plus qu’il n’écrit la société. Mais si on ne voit pas, à proprement parler, la société, on la sent partout. A l’heure ou de nombreux sondages (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La misère ne rassemble pas, elle détruit la réciprocité.

Wolfgang Sofsky

Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.