RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Eduardo Manet et Zoé Valdés sont dans un bateau (ou serait-ce une galère ?)

On parle de Cuba et coucou, les revoilou, les anticastristes de service. Fort bien.

Il y a l’incontournable Zoé Valdés, anticastriste comme on les aime, bête et méchante et bien mytho sur les bords. Voilà qu’elle déclare au Figaro (1) : "Savez-vous que (les Cubains) n’ont pu entendre le discours d’Obama ?". Heureusement que les Cubains savent lire, car l’intervention d’Obama fut publiée en intégralité dans la presse cubaine (2)

Et puis il y a Eduardo Manet, plus malin, qui, selon le même article, se trouve "en exil" depuis 1968. On ne demande qu’à le croire, vu qu’il avait aussi déclaré sur France Inter qu’il ne pouvait pas entrer au pays qui l’avait vu naître.

Mais... voilà que dans un documentaire intitulé "Un chevalier à La Havane" - de Serge Sandor et Gérald Thiaville, tourné en 2010 à... la Havane, on remarque dans les images du générique final, à la Havane donc, son passage un peu accidentel et un peu magique devant la caméra... A la Havane, donc. En 2010 (au moins) donc.

Bref. Des anticubains, quoi.

Théophraste R.
Découvreur de nouveaux talents

(1) http://www.lefigaro.fr/livres/2014/12/18/03005-20141218ARTFIG00168-cub...

(2) Cette précision a été apportée dans les commentaires de l’article en question mais n’a pas été publiée par le site. La honte, sans doute ?

URL de cette brève 4437
https://www.legrandsoir.info/eduardo-manet-et-zoe-valdes-sont-dans-un-bateau-ou-serait-ce-une-galere.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
23/12/2014 à 12:53 par Le Poittevin

Entendu sur France-Inter (7-9) au lendemain des déclarations d’Obama et de Castro : Zoé Valdès interrogée affirme avec une voix d’enterrement que le peuple cubain n’a pas eu accès à la déclaration d’Obama. Quelques minutes plus tard, lors des informations de 9 heures, la journaliste française en ligne depuis Cuba raconte que (je ne sais plus dans quel endroit public) est apparu d’abord sur des écrans Raoul Castro et son discours et immédiatement après Obama et son discours. A la fin duquel les gens ont applaudi et envoyé des baisers à l’image d’Obama - ce dont ils auraient pu se passer, à mon avis : gare aux révolutions colorées.....!!!!! J’espère que Zoé Valdès écoutait France-Inter.

#111878 
08/12/2016 à 11:18 par Zoé Valdés

"Bête et méchante", voilà les insultes des communistes comme on les aime. Le discours d’Obama n’a pas été diffusé en direct, ils l’ont diffusé quelques heures plus tard, et publié plus tard dans son intégralité. Si vous avez ce qu’il faut avoir publiez mon commentaire. J’attends toujours que vous me téléphonez pour régler les mensonges et calomnies sur ma personne de l’article de Maîté Pinero. Continuez comme ça.

#130280 
08/12/2016 à 17:37 par Made in Québec

« J’attends toujours que vous me téléphonez pour régler les mensonges et calomnies sur ma personne de l’article de Maîté Pinero. Continuez comme ça. » — Zoé Valdés

C’est l’Humanité.fr qui a publié l’article en question, alors, si vous avez des comptes à régler, c’est par là que ça se passe :
http://www.humanite.fr/contact

Inutile de me remercier, je n’accepte que l’argent comptant et pour vous, je me contenterai d’un maigre 1000000 $ US.

Bien à vous…

#130291 
08/12/2016 à 20:21 par Michel Taupin

Zoé Valdès, votre vulgarité atteint des hauteurs telles que les petites "insultes" dont vous vous indignez apparaissent vraiment comme des caresses. Vous n’aimez pas la vérité, et vous ne pourrez jamais que mordiller les semelles de Fidel. Les médias français vous ouvrent leurs portes parce que le "chœur anti-castriste des médias dominants est féroce" et parce qu’il n’y a que vous avec Manet et Machover pour cracher à longueur d’antennes votre fiel sur l’immense Fidel que le peuple cubain dans sa quasi-totalité a pleuré et honoré. Ah ! ces millions de cubains qui ont salué avec émotion les cendres de Fidel, ça fait très mal aux anti-communistes de votre espèce ; ces femmes, ces hommes, ces enfants vous conchient, vous méprisent, pire ils rient de vous. Aussi, chacun sait bien que vous ne représentez rien, que les forces réactionnaires vous utilisent, que vous êtes une écrivassière débilitante, et que les mensonges les plus gros, les plus éhontés sont les armes de votre misérable petite croisade. Il faut bien gagner sa vie dans ces pays capitalistes qui eux sont entrés, contrairement à Cuba, dans une ère profondément vulgaire et mortifère, c’est pourquoi vous y grenouillez si bien !
Viva Fidel
Longue vie à la Révolution

#130299 
RSS RSS Commentaires
   

TOUS LES MEDIAS SONT-ILS DE DROITE ? Du journalisme par temps d’élection
par Mathias Reymond et Grégory Rzepski pour Acrimed - Couverture de Mat Colloghan Tous les médias sont-ils de droite ? Évidemment, non. Du moins si l’on s’en tient aux orientations politiques qu’ils affichent. Mais justement, qu’ils prescrivent des opinions ou se portent garants du consensus, les médias dominants non seulement se comportent en gardiens du statu quo, mais accentuent les tendances les plus négatives inscrites, plus ou moins en pointillé, dans le mécanisme même de l’élection. Ce sont (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.

Sir Josiah Stamp,
Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941,
2ème fortune d’Angleterre.

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.