RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Élaboration , (Réflexion NdT), sur Macron et les BRICS

Encore une fois, pourquoi Macron et les BRICS ? C’est un fait incontestable qu’Emmanuel Macron est un messager de la famille Rothschild. Même WiKi donne la description des activités de cette famille sur son axe Londres-Paris.

« Les branches britannique et française ont émergé de la Seconde Guerre mondiale avec de nouvelles générations de la famille à la barre. Les liens historiques de partenariat entre les deux branches ont été revitalisés, ce qui a conduit à une fusion complète en 2003 au sein de Rothschild & Co. Les Rothschild ont créé leurs premiers fonds spéculatifs en 1969 et ont renforcé leur position de leader mondial dans le domaine de la banque d’investissement. En outre, la société est une banque privée mondiale qui compte plus de 4000 clients privés dans 90 pays. Rothschild & Co offre une gamme complète de services aux particuliers, aux gouvernements et aux entreprises du monde entier ».

Il s’agit d’une activité financière classique qui consiste à déplacer des capitaux, dont une grande partie est constituée de liquidités. Comme tous les fonds spéculatifs, les fonds Rothschild ont des analystes – nous omettons maintenant leurs problèmes de qualité – qui sont chargés d’évaluer les menaces et les analyses probabilistes destinées à préserver et à faire fructifier le capital. Le fait que Macron demande une invitation aux BRICS n’est pas un acte d’espionnage ou un cheval de Troie, pas du tout, il s’agit d’essayer de négocier en marge du sommet des BRICS le sort des capitaux de Rothschild. La trajectoire de l’Occident combiné est maintenant bien prononcée et la croissance de la volatilité et le déclin radical sont déjà en cours. C’est une situation néfaste pour le capital. L’argent aime la stabilité et le calme.

De toute évidence, la vérité de l’opération militaire spéciale a commencé à être connue de ces analystes et de la famille, et même un observateur non averti peut facilement deviner l’ampleur des changements géopolitiques, qui sont sans précédent dans l’histoire moderne. Il s’agit également d’une question métaphysique : l’argent, même en quantités énormes, ne signifie absolument rien s’il ne repose pas sur les fondations solides d’une puissance militaire et économique massive. Nous n’assistons pas seulement à la fin de l’hégémonie de l’Occident, un changement bien plus profond est en cours : la mort du capitalisme financier et l’exposition de l’argent comme un simple outil, et non comme la substance. La dédollarisation progresse à une vitesse incroyable. Un seul exemple aujourd’hui :

« Trouver des alternatives au dollar américain prendra du temps, mais la domination mondiale du billet vert a « étouffé » de nombreux pays et l’Afrique doit avoir sa propre monnaie, a déclaré George Sebulela, président de l’African United Business Confederation (AUBC), à RT mercredi. Sebulela a déclaré que le fait que les pays africains aient leur propre monnaie faciliterait les échanges commerciaux entre eux et même avec d’autres pays. « Ce que les États-Unis ont fait avec la dollarisation a vraiment étouffé de nombreux pays d’une manière ou d’une autre », a-t-il déclaré. « Si vous ne suivez pas la ligne, vous êtes sous pression parce que vous devez utiliser cette monnaie », a déclaré Sebulela à propos du dollar. Selon lui, la question qui se pose à l’Union africaine est la suivante : « Comment pouvons-nous, en tant que vaste continent offrant tant d’opportunités, commencer à avoir notre propre monnaie afin de faciliter nos échanges commerciaux, même avec d’autres pays ? Il s’agit d’une discussion qui a également lieu au sein du groupe des BRICS, a indiqué Sebulela ».

Un exemple parmi tant d’autres :

« La Russie aurait payé les dividendes des projets pétroliers Sakhaline 1 et 2 en yuans chinois, contrairement à sa pratique habituelle de paiement en dollars, en raison des sanctions occidentales à son encontre. La décision de payer en monnaie chinoise au lieu du traditionnel dollar intervient après que la Russie a été coupée des systèmes de paiement mondiaux dominés par le dollar à la suite des sanctions radicales prises après la guerre en Ukraine ».

Comment pouvez-vous faire cela, demandera-t-on ? C’est simple : parce que vous avez la meilleure armée du monde et une économie qui peut facilement la financer et l’approvisionner, tout en permettant au pays de se développer. Kadhafi n’avait pas cela – il était le dirigeant d’une petite nation arabe avec beaucoup d’argent et une puissance militaire et économique minimale. Il voulait une alternative au dollar américain. Il a été assassiné.

Vous ne pouvez pas faire cela à la Russie, parce que ceux qui essaient – ils sont tués de la manière la plus violente. Et c’est là toute la différence. La Libye ne pouvait pas produire de chars modernes, la Russie en produit plus de 1200 par an, tous à la pointe de la technologie. De toute évidence, la famille Rothschild a fini par comprendre ce fait et tente désespérément de trouver un endroit où garer ses énormes fortunes avant qu’elles ne s’évaporent en raison de l’effondrement de la civilisation de l’Occident moderne.

Macron n’est qu’un simple gardien, rien de plus. D’où sa demande « S’il vous plaît, invitez-moi au sommet des BRICS ».

C’est aussi une tentative désespérée d’attraper les manches de Poutine et de Xi et d’essayer de se faire entendre une minute. Les fortunes de la famille Rothschild veulent être gardées par des S-400 et des T-90M avec des SU-57 au lieu de Patriot PAC3 et de Leopard-2. C’est tout, il n’y a rien de plus.

Source : Reminiscence of the Future

Traduction Réseau International

De Geb. : Lire aussi.

https://reseauinternational.net/moscou-reagit-a-la-demande-de-macron-d...

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source...

»» https://reseauinternational.net/elaboration-sur-macron-et-les-brics/
URL de cet article 38714
  

CHE, PLUS QUE JAMAIS (ouvrage collectif)
Jean ORTIZ
Recueil d’interventions d’une vingtaine d’auteurs latino-américains et européens réunis à Pau en avril 2007 pour un colloque portant sur l’éthique dans la pratique et la pensée d’Ernesto Che Guevara, une pensée communiste en évolution, en recherche, qui se transforme en transformant, selon les intervenants. Quatrième de couverture On serait tenté d’écrire : enfin un livre sur le Che, sur la pensée et la pratique d’Ernesto Guevara, loin du Che désincarné, vidé d’idéologie, doux rêveur, marchandisé, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Croire que la révolution sociale soit concevable... sans explosions révolutionnaires d’une partie de la petite bourgeoisie avec tous ses préjugés, sans mouvement des masses prolétariennes et semi-prolétariennes politiquement inconscientes contre le joug seigneurial, clérical, monarchique, national, etc., c’est répudier la révolution sociale. C’est s’imaginer qu’une armée prendra position en un lieu donné et dira "Nous sommes pour le socialisme", et qu’une autre, en un autre lieu, dira "Nous sommes pour l’impérialisme", et que ce sera alors la révolution sociale !

Quiconque attend une révolution sociale “pure” ne vivra jamais assez longtemps pour la voir. Il n’est qu’un révolutionnaire en paroles qui ne comprend rien à ce qu’est une véritable révolution.

Lénine
dans "Bilan d’une discussion sur le droit des nations", 1916,
Oeuvres tome 22

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.