Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Enquête bouclée en quelques heures sur les gaz mortels en Syrie

Le Grand Soir « donne à lire », à un lectorat avisé et exigeant, des articles parfois décalés. Pour l’avoir fait naguère à propos de la Syrie (après avoir été en avance pour dénoncer les prisons secrètes des USA qui s’y trouvaient) il a été la cible de Charlie Hebdo, hebdomadaire qui a soutenu toutes les guerres de l’OTAN et tous les mensonges sur les pays en lutte en Amérique latine. Pour Charlie Hebdo, LGS, administré par des « rouges-bruns », faisait partie de « l’extrême-droite qui soutient Damas ».

« Rouges-bruns extrême droitiers », certes, d’autant plus que les administrateurs n’avaient jamais dénoncé non plus la possession par Saddam Hussein d’armes de destructions massives.

Aujourd’hui, contrairement aux médias et à nos ministres (plus prompts qu’une enquête en cours de l’ONU), LGS ne connaît pas l’origine du gaz mortel qui vient de tuer des dizaines de personnes en Syrie. Nous savons que les Russes et les Syriens affirment avoir touché un dépôt d’armes chimiques des « rebelles », qu’un bombardement au gaz sarin, s’il a eu lieu, serait une monstruosité doublée d’une idiotie sans nom (aucun bénéfice militaire, énorme discrédit, prétexte inespéré donné aux ennemis).

Et nous savons aussi que nous devons donner à lire ce que disent un ancien responsable du Pentagone et un expert de la lutte anti-terroriste qui a travaillé pour l’armée britannique. ICI et ICI.

Théophraste R. (Deux oreilles, deux sons de cloches possibles).

PS. Détruisez ce billet après l’avoir lu. On sort d’en prendre.

URL de cette brève 5390
https://www.legrandsoir.info/enquete-bouclee-en-quelques-heures-sur-les-gaz-mortels-en-syrie.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/04/2017 à 16:09 par hf

Et ce pauvre Hamon si désespérément socialiste dans son petit habit de soldat. On retrouve là toute la bravache de la SFIO et du PS, partisans de toutes les logiques de guerres, aux côtés de tous les ultras, des sionistes et des despotes corrompus d’Afrique. Partisans de tous les conflits, à leur palmarès deux guerres seulement qu’ils ne voulurent pas faire, celle à Franco, celle à Hitler. En 2003, il se dit que le pS français s’était excusé par Moscovici auprès de Bush de l’attitude française sur l’intervention en Irak.
Laissons faire une enquête internationale sur ces morts atroces au gaz et attendons les résultats avant d’agir.
Enfin personne ne constate ni ne déplore le viol de la légalité internationale dans cette intervention, la disparition de l’ONU, ni d’ailleurs celui de la légalité US qui devait passer par le Congrès. Le "national libéralisme" autoritaire qui se renforce un peu partout dans le monde n’a pas tardé à montrer sa dimension belliqueuse avec Trump.

#134364 
07/04/2017 à 20:13 par Palamède Singouin

Résumé.

Jour J : les US, bientôt suivis par la France, annoncent que finalement ,en Syrie, il va falloir compter avec Assad.

J+2 : le dit Assad ordonne en personne (Nethanyaou et Lieberman ont les preuves !!!!) de bombarder un objectif (militairement de peu d’interêt) avec des armes chimiques qu’il est sensé ne plus posséder. Est-il suicidaire ?

Jour J+4 : Trump ordonne - en violation flagrante de la Charte de l’ONU - d’attaquer la Syrie. Applaudissements des habituels caniches européens des USA. Israël en profite pour bombarder un peu plus la Syrie.

Question : Ce scénario de série Z digne d’un nanar de Max Pécas est-il crédible ?

#134369 
08/04/2017 à 10:59 par Adel

Au tout début de ce conflit mon beau père, un vieux chibani illettré et a moitite paralysé vivant dans une contrée du Maghreb me disait en voyant à la télévision les rebelles manifestant contre les forces loyalistes : " ils ne valent pas mieux les uns que les autres ". C le drame de ce conflit, il n’y a plus de "gentils"à soutenir. Le pire dans cette guerre c notre intrusion qui génère tant de crimes. La Lybie, l’Irak et le Yémen témoignent des ravages du néo colonialisme Us gb et français. Les russes ont pour eux la légalité internationale puisque invités par le pouvoir syrien. Les autres ne sont que des brigands intéressés par des considérations geostrategiques compatibles avec ceux d’Israël également à la manoeuvre et allié plus qu objectif de la secte des assassins de daech pour morceler le pays et diminuer le nombre d’arabe dans la région.

#134379 
09/04/2017 à 02:59 par Byblos

Pour confirmer les deux références que vous proposez en fin de billet :
https://youtu.be/iWHM1O018_o

#134392 
09/04/2017 à 14:40 par Geb.

C le drame de ce conflit, il n’y a plus de "gentils"à soutenir.

@ Adel.

Le drame, globalement, c’est de classer l’ensemble des acteurs du drame en "gentils" et "méchants" sans appliquer les critères adéquats à ces adjectifs.

En réalité il n’y a que des gens qui vont dans le sens "progressiste" de l’histoire et d’autre à l’inverse.

Comprenant par là que le sens "progressiste" est entendu comme celui qui va dans le sens des intérêts des Masses exploitées en général.

Quant nous soutenons le Gouvernement cubain, (Par exemple), ce ne sont pas des "gentils" que nous soutenons. Nous soutenons un ensemble politique qui a permis à une majorité de sortir d’une exploitation meurtrière par une minorité compradore au service de l’Etranger au pris de multiples vie et privations. Y compris d’éventuelle privation locales de "libertés", (Entendez par là de "libertés" de faire ce qui ne va pas dans le sens des intérêts généraux des masses au bénéfice de leurs ennemis étrangers et intérieurs).

Ca ne signifie pas que le Gouvernement cubain est "gentil" par nature. Ou que ses action sont toujours douce à supporter. Mais qu’il est "gentil" parce que ses résultats atteignent globalement les objectifs que nous, (Et le peuple cubain), voulons atteindre pour le bien être de la majorité des citoyens.

De même les "gentils" peuvent être catalogués "méchants" par nos ennemis, Par exemple parce qu’on limoge un gouvernant félon ou vénal. Ou qu’à l’extrême on l"emprisonne, pour "atteintes aux intérêts du Peuple". Chez nous, dans nos "démocraties" bidons, on appelle ça des "purges" plus ou moins "staliniennes". Ailleurs, dans un pays prenant en compte les intérêts du Peuple on appelle ça un "assainissement de la situation politique".

Personne n’aurait l’idée d’"emprisonner", ou même de "juger" un François Fillon, (Et d’autres), pour ses vols manifestes de l’argent public. En Chine ou à Cuba, il aurait probablement été au moins stigmatisé et destitué, ses biens saisis et probablement aurait été jugé et emprisonné. Et ici on aurait crié aux purges draconiennes des "communistes" et monté un "Comité de Défense de la Démocratie". Y compris ceux qu le condamnent en parole chez nous.

Pour mon compte il n’y a qu’une sorte de "gentils" : Ceux qui vont dans le vrais sens de l’Histoire et des Intérêts de plus fragiles et créateurs de richesse à la sueur de leur front. Ainsi que ceux qui défendent les intérêts de ceux-ci DANS LES FAITS ET RESULTATS. Pas uniquement en paroles ;

Tous les autres sont des "méchants", leurs complices, ou leurs idiots utiles.

#134404 
10/04/2017 à 12:54 par Palamède Singouin

@ Geb
En Chine, Fillon aurait eu beaucoup de chances d’être condamné à mort et exécuté. En France, il prétend au trône de Monarque Républicain !!!! Les Français sont vraiment trop gentils !

#134422 
22/04/2017 à 20:56 par nhammoucha

trump a recu en quelques jours successivement un emir saoudien, al sissi d’egypte et le roi de jordanie , comme par hasard apres quelques jours assad lance une attaque chimique dont il ne peut tirer aucun interet . je suis anti-assad mais ce n’est pas parce qu’on nous prend pour des imbeciles qu’on est des imbeciles .

#134727 
RSS RSS Commentaires
   
Le Krach parfait
Ignacio RAMONET
Crise du siècle et refondation de l’avenir Le capitalisme connaît en moyenne une crise grave tous les dix ans. Mais un séisme économique d’une aussi forte intensité que celui de l’« automne noir » 2008, il ne s’en produit qu’un seul par siècle. Aucun autre cependant, avant celui-ci, n’avait conjugué une somme de menaces croisées aussi alarmantes. Tout le système financier - banques, bourses, caisses d’épargne, agences de notation, normes comptables - a craqué. Et une doctrine a fait faillite : celle du (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Le combattant qui l’emporte est celui qui gagne la campagne de l’information. Nous en avons fait la démonstration au monde : l’information est la clef de la guerre moderne - stratégiquement, opérationnellement, tactiquement et techniquement. »

Glen Otis (Général US)


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.