RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

109 

Et la France a plus peur de sa police que de ses voyous

Combien de policiers impassibles (dix, vingt ?) ont assisté dans la rue au passage à tabac de Michel Zecler, producteur de musique, et de ses très jeunes confrères par trois barbares armés payés par nous ?

Est-ce que l’un des dix ou vingt a essayé, au moins de la voix, de calmer les brutes assermentées ? Non. Chacun son job. Les uns tabassent des civils, les autres « sécurisent la zone », c’est-à-dire vont rosser le premier civil qui descendrait de chez lui en criant « Arrêtez ! Vous allez le tuer ! Il n’a rien fait ».

Et pas un civil ne montre son nez. On ne sort pas dans une rue où le pouvoir macronien a lâché sans muselière trois Rottweilers dressés à l’attaque et protégés par dix ou vingt Pitbulls.

Depuis novembre 2018, on a assisté tous les samedis, partout en France, à des lâchers de fauves affamés de gilets jaunes, dressés à mordre les crânes, à arracher des mains et des yeux sans que jamais un klebs de leur chenil ne fasse un geste pour les calmer.

Il faut bien en déduire que tous les keufs de la rue sont des Rottweilers.

Ne venez pas me chanter qu’il y a quelques brebis galeuses molosses enragés qui ternissent l’image d’une police nationale faite de chiens-chiens à sa mémère.

C’est structurel.

La gangrène gagne depuis 2017. Macron en a peur, il n’a plus la force de couper le membre pourri. Les pays étrangers disent que ça schlingue au « pays des Droits de l’Homme ».

Dans les tous premiers jours qui suivront la Libération (2022, j’espère) il faudra que, de haut en bas, les membres des « forces de l’ordre » (sic) comparaissent devant une IGPN restructurée qui établira qui doit comparaître devant un tribunal.

Pour que viennent ces jours heureux, je suis prêt à ne pas gaspiller mon bulletin de vote en considérations oiseuses et superfétatoires sur la couleur de la cravate de qui pourra s’emparer de l’Elysée.

Théophraste R. Poseur de la devinette : Que veut dire ALCA ?

Jean Ferrat et le bruit des bottes : https://youtu.be/sFJ5M6zCFm8

URL de cette brève 6651
https://www.legrandsoir.info/et-la-france-a-plus-peur-de-sa-police-que-de-ses-voyous.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
28/11/2020 à 09:19 par charclot

c’est l’histoire d’une police qui tirait sur les mineurs.
c’est l’histoire d’une police qui s’est reconstruite après la collaboration en reprenant les mêmes.
C’est l’histoire d’une police qui protégeait les ratonnades.
c’est l’histoire et c’est comme ça qu’elle s’écrit : les ténèbres et le sang face au dialogue et l’empathie

#175733 
28/11/2020 à 09:19 par Xiao Pignouf

Dur pour les Rottweilers et les Pitt bulls quand même !

#175734 
28/11/2020 à 10:52 par charclot

@ l’honnorable Xiao Pignouf
ça marche aussi avec celui là...et ce n’est pas le moins dangereux...

#175745 
28/11/2020 à 10:52 par borgognone

Zeclerc ou Zecler ? C’est pas clair !!

#175746 
28/11/2020 à 12:13 par cunégonde godot

Je doute que M. Macron ait peur de sa police.

Je pense au contraire que les méthodes répressives délibérées de la police actuelle sont à l’unisson de la répression culturelle, politique, sociale, symbolique, etc. du système totalitaire d’essence mondialiste. Bref, le s"package" maastrichien...

#175751 
28/11/2020 à 13:00 par Mazig

une question me turlupine et qui nécessite d’être posée :
La situation sociale s’est fortement dégradée et les bavures policières se sont amplifiées sous le mandat de trois ministres de l’intérieur issus de l’immigration : SARKOZY , VALLS, DARMANIN.
Quelle en est la raison ???

#175753 
28/11/2020 à 13:24 par Tassedethe

Les voyous sont au-dessus hiérarchiquement parlant.

pour faire dans l’imagerie populaire :

#175754 
28/11/2020 à 14:29 par taliondachille

Ce n’était pas la peine de marquer "Police", on l’avait reconnue...

#175756 
28/11/2020 à 14:33 par taliondachille

... et d’ailleurs les couleurs du chien, et leur répartition, sont exactement celles de la Dauphine Renault de la police des années 60 !

#175757 
28/11/2020 à 14:38 par legrandsoir

@ borgognone
Zecler. C’est corrigé.
Merci.

#175758 
28/11/2020 à 14:48 par Roselyne Arthaud

Et maintenant "ils" vont s’appliquer à démolir sa réputation (celle de michel )Noam Anouar sur Le Média
#Michel #ViolencesPolicières #Police

#175759 
28/11/2020 à 16:18 par CAZA

Bonjour
Conseil à ceux qui se demandent ce qu’ils font dans la police et qui n’ont pas d’avancement ou de mutation pour rapprochement de conjoint . Démissionnez d’urgence ou faites un stage de mise à niveau en lisant les anales de la police au temps de Pétain car vous n’avez pas l’esprit de corps et votre hiérarchie le sait .
Sauf erreur Pasqua n’était pas immigré ( Bon petit fils de berger corse quand même ) . Il aurait même soit disant été résistant gaulliste à 15 ans ? ( le bonjour à Robert vrai résistant lui )
C’est l’époque où il est ministre de Chirac quand M Oussekine est assassiné dans un hall d’immeuble .
On apprend sur Wiki,, qu’il aurait été viré de Ricard pour escroquerie et que Sarko inaugure des squares à son nom
Darmanin fait petite pointure à côté (Pas de dossiers ,Pas de barbouses , Pas de tailleur libanais )

#175760 
28/11/2020 à 16:41 par irae

La police a peur de la mafia organisée et des trafiquants de drogue mais pourchasse sans merci le non porteur de masque.
Quant à la justice elle envoie en prison ferme des gilets jaunes au casier vierge dont on se demande à présent si les témoingnages policiers n’étaient pas mensongers et laisse en liberté des multirécidivistes, des violeurs et on en oublie.

#175762 
28/11/2020 à 18:37 par irae

Journaleux adeptes de l’amalgame.
Alors que les échauffourées se poursuivent à paris (écrantv) et à Lyon si j’en crois, lci met sur le même plan viry-chatillon (attaque de trafiquants de stupéfiants pas contents de la mise en place de videosurveillance contre les policiers qui pour une fois faisaient leur métier au lieu de coller des prunes pour attestation de sortie mal remplie) et ce qui se passe place de la bastille ou les manifestations de giletsjaunes visant à renverser le neolibéralisme au pouvoir.
Toute attaque contre ce pouvoir est légitime si elle émane des anti-capitalistes et elle est sans faille réprimée avec la plus grande dureté. En revanche pour ce qui est des exactions des bandes de dealers occupant les territoires comme de bien entendu, à part de rares inculpations le business continue as usual.

#175764 
28/11/2020 à 21:36 par RV

Le témoignage d’un journaliste infiltré deux ans dans la policehttps://www.youtube.com/watch?v=dkreN_ONrLA
et le triste constat d’un dirigeant syndical policier :https://francais.rt.com/france/81131-je-suis-libre-donc-je-suis-polici...

#175773 
29/11/2020 à 05:11 par benzekri

Il faut demander pardon au chiens chiens
Le mal est en nous
Normal de dénoncer ces brutalités policières et ce racisme exercés contre Michel ; nous assistons depuis longtemps à une barbarie qui traverse une police/milice aux ordres qui tue, mutile... gaze, agenouille des ados et commente : "bien fait pour leur gueule..."

Pourquoi faire simple quand peut faire compliqué...

S’user à se mobiliser et à se remobiliser pour lutter...
• Contre la dégradation des conditions de vie
• Contre le racket fiscal
• Contre la casse des services publics, hôpitaux, transport...
• Contre la dégradation continuelle du système éducatif
• Contre les réformes à la baisse, des salaires, des retraites
• Contre les licenciements des travailleurs traités comme des kleenex
• Contre le bradage du patrimoine commun des français au profit du privé
• Contre le développement de la pauvreté due à la sape programmée des règles de la solidarité maquillée par l’institutionnalisation de charité
• Contre les lois liberticides
• Contre l’infantilisation des citoyens manipulés pour crier leur haine contre un ennemi imaginaire et imaginé ; citoyens qu’on oblige à porter une muselière, à se confiner, à demander la permission de sortir, de faire des courses, d’amener les enfants à l’école et de revenir les chercher, d’aller voir les parents... sous peine de punitions avec de lourdes verbalisations et si récidives incarcération, 6 mois, voire 3 ans d’emprisonnement !
• Contre cette survie imposée qui pousse certains à la dépression et au suicide
• Contre les règles soufflées -par l’industrie pharmaceutique- à Jean Castex, le crieur public tragicomique.
Ou se lever massivement et TOUS ENSEMBLE pour...
Déloger et juger Macron pour tous les crimes économiques, sociaux et politiques. Macron déchu, tout s’écroulera automatiquement vue le fonctionnement la république monarchique !
La fin de l’impunité est une condition sine qua non pour bâtir une société humaine sur des bases saines.

L’alternative existe avec...

• Un projet de société juste, viable qui assurera le bien être pour tous et le meilleur à chacun(e)
• Un potentiel réel de personnes de sensibilités diverses pour former équipe plurielle soumise au principe de la révocabilité en cas d’incompétence et/ou de malhonnêteté...
Ami(e)s pour le changement, gardons-nous des aventures nuisibles parce que sectaires et/ou solitaires. Méfions-nous des unions des formations de négociateurs de places au détriment de la lutte des classes. Pour nous débarrasser de Macron et du système qu’il défend réunissons-nous autour d’un programme clair (*) et d’une équipe ouverte aux GILETS JAUNES, aux INSOUMIS, aux ANAR, aux REBELLES sans étiquette et aux autres sensibilités réellement anticapitalistes et engagées pour changer vraiment du NPA, du PCF, de LO, du PCRF, du PARDEM, de l’UPR, des ECOLOS...
Sommes-nous conscients que pour changer vraiment il faut en finir avec le système capitaliste ?
Système qui se nourrit des pillages des richesses des peuples, de l’exploitation des femmes et des hommes, de la multiplication des foyers de guerres rentables pour les affaires, de la dégradation de la nature et du développement du terrorisme des états et low-cost confié à des mercenaires -religieux ou pas- , des crises sanitaires et de la propagation de la misère (**) ?
(*) Il est disponible
(**) Nous sommes à plus de 10 millions de pauvres en France dont plus de 3 millions d’enfants selon l’INSEE et l’UNICEF, on se mobilise pour mettre un terme à ce développement continuel du sous-développement ou on continue à jouer aux précieux ridicules, on s’enfonce dans le piège de la division, on laisse passer on laisse faire ; on laisse prospérer le règne des gangsters ?
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=222674452538881&id=100...
HB

#175775 
29/11/2020 à 09:57 par Adrien

Depuis au moins Sarkozy : Les gouvernements ont pris des mesures de plus en plus répressives contre les protestations populaires et la soi-disant liberté d’expression. Bien aidés par les médias Privés au service des milliardaires, et même Publics avec une Direction aux ordres —> élections avec résultat garanti, même avec des taux d’abstention record . Modèle de réussite : le référendum sur le traité de Rome en 2005. On observera que la répression généralisée suit de près la faillite mondiale des institutions financières, qui, en favorisant l’actionnariat (libre-échange, délocalisations, loi travail, CICE ...) comprime le salariat. Les Gilets Jaunes : magnifique mouvement spontané de contestation. Les forces de police ne sont qu’un outil au service du Pouvoir. Inutile de détourner la colère des réprimés contre un outil . Lallement peut être viré, resteront les manipulateurs. Enfin avec la crise covidienne fabriquée, nous avons le
summum de manipulation mondialiste pour nous soumettre. Affaire maintenant très largement documentée pour les historiens du futur .

#175779 
29/11/2020 à 10:15 par Jean-Yves Leblanc

Je m’étonne qu’après 15 commentaires personne n’ait encore relevé un passage du billet de Théophraste lourd d’implications :

"je suis prêt à ne pas gaspiller mon bulletin de vote en considérations oiseuses et superfétatoires sur la couleur de la cravate de qui pourra s’emparer de l’Elysée".

Théophraste est poseur de devinettes. Je tente donc une interprétation. Ces quelques lignes signifient-elles qu’au 2ème tour 2022 il ne faudra pas ’faire barrage à Le Pen quoiqu’il nous en coûte’ comme en 2017 mais ’faire barrage à Macron quoiqu’il nous en coûte’ ? Si c’est bien ce qu’il veut dire, je le remercie.

#175781 
29/11/2020 à 11:30 par alain

C’est vrai que les "collègues" méritent du ferme dans cette affaire, et dans tant d’autres comme avec les GJ. Nous sommes nombreux dans la police à les dénoncer. Ils sont conditionnés à Paris par les gradés qui obéissent aux officiers qui obéissent au commissaires qui obéissent au Préfet. C’est un état d’esprit, on leur dit cette fois allez-y il faut du résultat, l’humain étant ce qu’il est, certains branchés sur Cnews H24 n’attendent que ça pour se payer du bougn, du nègre ...

Le problème n’est pas tant ces 3 pourris que leur hierarchie qui les envoie, sans contrôle, comme des molosses excités pour museler toute contestation, en restant bien à l’abri de toute récrimination. J’aimerais voir ces cols blancs soi disant responsables éclaboussés autrement que par des mutations aux îles, aux antilles ou dans la Creuse. Des révocations d’officiers de commissaires pour qu’ils tiennent les plus enragés et leur interdisent la voie publique, voire les désarme. Comme on a fait avec les radicalisés de la police qui refusaient de faire la bise à leurs collègues féminines, ne se soulaient pas avec leurs collègues ou aimaient être seul, qu’on le fasse avec les racistes, les haineux. Ce n’est qu’en se sentant menacés que les cadres encadreront et réfléchiront à qui ils mettent sur la voie publique. La peur doit changer de camp et les magistrats s’honorerait à ne plus être des chambres d’enregistrement de PV de la police et à chercher vraiment la manifestation de la vérité.

#175782 
30/11/2020 à 00:36 par Le Fou D'ubu

@ Alain
Votre témoignage me donne un infinitésimal espoir (vraiment petit petit). Mais combien êtes vous dans ce cas ? Le syndicat Vigie police représente moins de 1% de votre corporation, est ce à dire qu’il est le reflet total des effectifs conscient de qui ils servent ?. A contrario, "alliance" est-il représentatif de la milice en place ? Car pour en finir avec ces régimes qui protègent le capital on aurait besoin de beaucoup d’entre vous pour que la peur change de camp. En tous cas merci pour ce témoignage, espérant qu’il n’est pas un piège (tout est tellement distordu aujourd’hui) ...

#175787 
30/11/2020 à 08:08 par babelouest

@ Jean-Yves Leblanc

Théophraste est poseur de devinettes. Je tente donc une interprétation. Ces quelques lignes signifient-elles qu’au 2ème tour 2022 il ne faudra pas ’faire barrage à Le Pen quoiqu’il nous en coûte’ comme en 2017 mais ’faire barrage à Macron quoiqu’il nous en coûte’ ? Si c’est bien ce qu’il veut dire, je le remercie.

Justement, en 2017, c’est bien ce que, la mort dans l’âme, j’ai fait, selon le vieil adage : au premier tour on donne sa préférence, au second tour on vote contre le pire.

En 2017, au second tour le pire était macron sans l’ombre d’un doute.

#175792 
30/11/2020 à 09:30 par charclot

Le « Front national de la police » n’est plus l’ « Honneur de la police »... Tant que les puissances économiques auront la main mise sur la désignation de la hiérarchie, comme si l’état était une de leurs succur-sales, rien n’avancera. Depuis le gnome de Neuilly, nous avons des DRH pas des citoyens politisés, et d’ailleurs, depuis une trentaine d’années, nous n’avons plus de citoyens mais des conso-mateurs !
@Jean-Yves Leblanc
Ni blanc ni rouge, noir et vert

#175794 
30/11/2020 à 11:03 par daniel

@Jean-Yves Leblanc @babelouest
En 2017, c’était deux pires, je suis resté à la campagne.

#175798 
30/11/2020 à 11:19 par Assimbonanga

Les questions que l’on peut désormais poser suite à l’exemple flagrant filmé par la caméra située à l’intérieur du studio de Michel Zecler :
- combien de cas de fausses dépositions de la part des agents de police ?
- combien de personnes innocentes inculpées et condamnées sur la foi des flics, sans preuves ?
- la grenade lancée chez Zineb Rédouane était-elle accidentelle ou délibérée ?

#175802 
30/11/2020 à 12:39 legrandsoir

Je peux répondre par du vécu. J’ai déjà raconté ça sur LGS
Mon jeune fils a été retenu en GAV en mai 2019 et est passé au tribunal à Toulouse en comparution immédiate (c’est craignos) sur la base d’un rapport à 100% inventé par un voyou de la BAC. Il a échappé à la prison par un alignement des planètes rare :
- Un comité de soutien actif a manifesté devant la commissariat et a médiatisé l’affaire (FR3, La Dépêche...).
- Le comité de soutien a fait intervenir les politiques (conseiller régional LFI, NPA...) et les GJ.
- Des élus nationaux LFI ont protesté.
- L’avocate (commise d’office) a fait une plaidoirie éblouissante.
- La salle d’audience était pleine, du public n’a pu entrer.
- Un copain de mon fils, présent lors de son arrestation, tabassé et laissé libre, est venu témoigner.
- La comparaison de son témoignage, dans les moindres détails, correspondait à ce que mon fils a dit dans son box au juge (ils ne s’étaient pas vus, mon fils étant en GAV).
- Bien habillé et bien peigné, même pas un piercing (si vous cherchez un gendre...), très modéré dans ses propos (son avocate lui avait demandé de ne pas dire un mot contre la BAC), bavard a minima, la jouant grand seigneur en déclinant la proposition de parler en dernier (droit au dernier mot), il a impressionné le juge.
- Le tribunal a pu aussi ne pas apprécier de voir entrer dans la salle d’audience trois policiers quand l’audience pour mon fils a commencé (parmi 5 autres). La pression !
Vous vous demandez ce que la BAC lui reprochait ? Jet d’un projectile sur les Keufs. Un commissaire de police qu’on a fait sortir de commissariat nous a confirmé l’avoir vu et avoir été victime.
La vérité : mon fils a poussé vers le caniveau un palet de grenade (23 grammes).
Je ne sais pas ce que veut dire ACAB.
M. VIVAS

#175812 
30/11/2020 à 11:53 par Xiao Pignouf

En 2017, au second tour le pire était macron sans l’ombre d’un doute.

Sans l’ombre d’un doute, sans l’ombre d’un doute, c’est vite dit ! Encore un peu et on pourrait croire que, comme JYL, vous pousseriez à voter Le Pen...

Comment croyez-vous que l’extrême-droite aurait gérer la révolte des Gilets jaunes ?

Comment croyez-vous qu’elle aurait gérer le covid ?

Croyez-vous que les 4 flics qui ont passé Zecler à tabac auraient eu plus de scrupules à le faire ?

Moi, je crois que cette ratonnade nous donne au contraire une très bonne idée de ce que serait la police sous un gouvernement d’extrême-droite ? Les coudées encore plus franches, la tonfa encore plus leste, le doigt encore plus lourd sur la gâchette du LBD.

La question n’est pas de se demander ce qu’on ferait en cas de duel entre Macron et Le Pen (si on en est là, alors c’est qu’on est bel et bien foutus), mais plutôt comme faire pour l’éviter.

#175804 
30/11/2020 à 11:54 par ozerfil

Babelouest pose une très bonne question...

Que fait-on en 2022 si nos compatriotes nous rejouent le même désolant scénario qu’en 2017 ?

On ne l’espère pas mais ce n’est pas du tout à écarter devant l’amnésie récurrente de nos concitoyens et l’ambiance dans ce pays...

Devrait-on voter pour la réac ou le banquier... sachant qu’en dehors des "valeurs" nationales vs mondiales, ils sont en fait très proches ?!!
De ces deux maux, quel serait le moindre ?
La dernière fois, je me suis abstenu et ai donc ouvert en grand la voie à Macron : devrais-je le refaire sachant que je laisserais alors encore voter les autres pour moi ?
Cela fait deux fois maintenant que nous nous trouvons dans ce cas de figure, que je m’abstiens parce ne pas aimer (politiquement...) Le Pen ne m’a pas fait plus aimer Sarkozy ou Macron, et, les deux fois, malhonnête, l’élu a fait comme si le score était un plébiscite pour lui alors que c’était un rejet de l’autre...

Franchement, je ne saurais plus quoi penser et faire !!

Je sais ce qu’on va me répondre : "pas de défaitisme ! ", "on y croit !! "...

Mais... ne dit-on pas "jamais deux sans trois " ?

#175805 
30/11/2020 à 12:07 par Théophraste R.

@ Jean-Yves Leblanc.

J’ai écrit :

Pour que viennent ces jours heureux, je suis prêt à ne pas gaspiller mon bulletin de vote en considérations oiseuses et superfétatoires sur la couleur de la cravate de qui pourra s’emparer de l’Elysée.

Lourde d’implications cette phrase ? Elle pourrait suggérer de s’accommoder de la cheffe du parti fasciste ?
Ben, pour penser à ça il faut ne pas avoir lu "jours heureux" et cravate. Ni tout ce que j’écris ici depuis des années.
"Jours heureux" évoque un moment précis de notre histoire et "cravate " est un accessoire masculin.

#175808 
30/11/2020 à 12:29 par Xiao Pignouf

@ozerfil

Franchement, je ne saurais plus quoi penser et faire !!

Moi, si : plutôt crever.

Plutôt crever que d’avoir contribué à ce que ma gamine ait 18 ans sous un gouvernement d’extrême-droite.

#175811 
30/11/2020 à 12:45 par Paolo

Je remets ici le lien d’un article qui date déjà de 2 ans mais qui dit assez bien qu’il n’y a pas de fumée sans feu :
L’info est à prendre avec des pincettes mais fait réflechir sur la "lâcher-prise" des "forces de l’ordre"

#175815 
30/11/2020 à 14:13 par CAZA

Bonjour

Les députés de droite ont voté la loi il me semble RN y compris
Tiens je ne sais pas pas ce qu’on fait les girouettes du modem !!
Donc au 2ème tour vous pourrez aller promener en campagne si c’est encore légal
Puisque qu’on parle de répression un mot sur Kéziah le Guadeloupéen qui a agressé la police et dont le sang s’est retrouvé dans le caniveau . Sur le chlodécone il y a tout un dossier dans Reporterre
Là comme pour le Médiator l’exécutif a eu des problèmes à l’allumage ( plusieurs années quand même )
Comme il n’y avait de lobby pour graisser la patte le cas de l’hydroxyCL a été plus facile à trancher

#175818 
30/11/2020 à 14:53 par ozerfil

@ Xiao Pignouf,

Oui, bien sûr, mais Macron m’est insupportable !!

Je prie que ce NON-choix ne répète pas : je me vois mal faire autre chose que m’abstenir... ce qui ne sert à rien !

#175819 
30/11/2020 à 15:13 par benzekri

On n’attend pas 2022 ; je ne cite personne mais qui prend l’initiative politique pour mettre le pouvoir en échec une fois sur la défensive... Pourquoi ne pas réunir les victimes de la répression et leurs proches devant l’assemblée nationale en présence de députés européens, des organisations des droits humains en invitant la presse internationale et exiger justice pour les victimes... le jugement des responsables des crimes... La fin de l’impunité. Mobiliser aussi dans une action d’une grande légitimité !

Au-delà du racisme...

Je reproche à des policiers le fait d’user de leur statut, de leur « force » et des armes à leur disposition pour...
• nous faire peur, pour nous faire taire...
• nous « prothéser » au lieu de nous protéger
• nous insulter en nous traitant de tous les noms, sale nègre, sale arabe, racaille, voyou...
• nous mutiler et se glorifier de leurs exploits : « bien fait pour leurs gueules »
• nous humilier en nous agenouillant, nous trainer par terre, nous gazer, nous verbaliser
• nous reprocher le fait de nous tenir debout pour exiger notre droit à la liberté, au bonheur pour tous et au meilleur pour chacun(e) ; le fait de refuser de nous plier à un pouvoir autoritaire au service du grand capital qui paupérise, réprime, infantilise et dévalise la république.
Je leur reproche le fait de se dire « républicains » alors qu’ils passent leur temps à salir les valeurs de la République...
• Est-ce républicain d’obéir aux ordres d’un pouvoir protecteur des grands fraudeurs, des malfaiteurs, des assassins ; être au service des capitalistes qui se nourrissent des guerres, des destructions, du vol organisé, de la propagation des maladies, de la pauvreté et de la misère
• Est-ce républicain de légitimer le fait de tuer, de mutiler, de tabasser, de gazer...
• Est-ce républicain de tabasser des innocents jusqu’au sang
• Est-ce républicain d’être et de se sentir à l’aise « dans le même camp » que celui de Lallement
• Est-ce républicain de montrer ses muscles devant de petits délinquants, des collégiens, des lycéens... et de se faire tout petit devant les mafieux, les grands fraudeurs et tous les véreux à la tête de l’état hors-la-loi. Etat qui protège des malfaiteurs qui vont jusqu’à usurper votre nom comme l’a fait Ben Alla, l’ami de votre président... Macron vous a défiés en vous lançant à la figure : « qu’ils viennent me chercher » et vous avez tout avalé ; vous vous êtes couchés !
• Est-ce républicain de violer vos collègues femmes sur le lieu de travail, de faire des affaires avec des prostituées et des dealeurs
• Est-ce républicain de fracasser jusqu’aux journalistes (Ameer Al Halbi...) témoins de vos méfaits et de mentir pour vous protéger montrant ainsi votre faiblesse et votre lâcheté
• Est-ce républicain de chercher à cacher ses crimes
Mercenaire, milicien au sein de la police, vivez avec votre racisme comme bon vous semble, vivez utilisés salement par vos maîtres, vivez déconsidérés par la société et rabaissés aux yeux de vos proches mais arrêtez de vous défouler sur les amoureux de la liberté ; de sortir votre haine contre :
• « L’étranger » qui vous complexe par sa vie simple, décomplexée et qui vous révèle votre comportement étrange et qui peut-être vous dérange... Songez alors à vous faire soigner !
• Le gilet jaune libérateur des consciences endormies qui vous a démasqués aux yeux du monde entier. On connaît aujourd’hui le niveau de votre barbarie policière : des yeux crevés, des mains arrachées, des visages défigurés... et Zineb et Steve et Cédric...
• La femme rebelle et l’homme debout qui vous met face à votre image de brutes, de chasseurs de primes -primes tâchées de sang- et serviteurs zélés d’un pouvoir soumis aux lobbies de la finance, de l’industrie pharmaceutique, de l’armement, de gangsters qui donnent la vie aux profits et l’arrachent aux humains...
Même si les 3 brutes sont révoquées, Lallement et Darmanin limogés, les problèmes des gens ne seront pas réglés... Pour changer vraiment, Macron -le donneur d’ordres- doit être arrêté et jugé pour mettre fin à l’impunité et partir sur de nouvelles bases afin de bâtir une société saine, fraternelle et humaine !
Merci de partager sans modération HB

#175820 
30/11/2020 à 15:28 par Jean-Yves Leblanc

"Jours heureux" évoque un moment précis de notre histoire" (Théophraste 30/11/2020 à 12:07)

C’est bien vrai ça !
"Les Jours heureux" était le programme du CNR.
Le CNR était composé des représentants des 8 mouvements de résistance, des 2 représentants de la CGT et de la CFTC et des représentants des six principaux partis politiques de la Troisième République :
André Mercier pour le PCF,
André Le Troquer pour la SFIO,
Marc Rucart pour les radicaux,
Georges Bidault pour les démocrates-chrétiens,
Joseph Laniel pour l’Alliance démocratique (droite modérée et laïque),
Jacques Debû-Bridel pour la Fédération républicaine (droite conservatrice et catholique)

Autrement dit, les jours heureux était le fruit d’une alliance consentie par le PCF avec des forces (SFIO et radicaux) qui avaient saboté le Front Populaire, voté l’interdiction du PCF en 1939 et les pleins pouvoirs à Petain en 1940 d’une part et des partis de droite et d’extrême droite d’autre part. De Gaulle étant lui même un homme d’extrême droite.

Il est vrai qu’à l’époque, le PCF était très influent. Il était soudé au peuple. Il connaissait la sueur de l’atelier, le sang de la Résistance et le prix de la Nation. Pour en avoir souffert plus que tous, il ne parlait pas de fascisme à tort et à travers. Son anticapitalisme authentique subordonnait l’objectif final à l’analyse de la situation réelle et aux nécessités immédiates du peuple. Rien à voir avec nos intellos citadins de "gauche" d’aujourd’hui, rebelles en paroles mais dociles au système et coupés de la France d’en bas.

#175822 
30/11/2020 à 16:21 par Olivier RUBENS

Bonjour,

Pour une fois, je suis en désaccord avec Théophraste. Non avec l’essentiel de l’article qui,
dans le contexte précis d’aujourd’hui, a raison de ne pas s’encombrer des nuances qui pourraient
être ajoutées à un moment plus calme.

En revanche, rabattre sur l’élection présidentielle et laisser entendre :

- d’une part que les solutions à la crise politique actuelle peuvent et doivent
être trouvées dans le cadre des institutions de la V° République,

- et d’autre part qu’une telle élection, pour laquelle la totalité des candidats, ou presque, accepteront les traités européens est
susceptible de présenter une alternative aux politiques néolibérales dont la dérive autoritaire est une conséquence,

me semble constituer une grave illusion.

Fraternellement à vous,

Olivier

#175825 
30/11/2020 à 18:56 par charclot

il était une fois...Non j’déconne , il était plusieurs fois mais là j’en raconte qu’une et en plus y m’en est pas arrivé tant que ça...
C’était un soir, dans les rues de cette charmante cité bordelaise connue dans le monde entier pour la rougeur de son commerce (qu’il soit nègre ou de pampre, il exploite sans vergogne le sang des pauvres) . Je baguenaudais , gracieux et léger dans la nuit étoilée entre Saint Jean et Saint Augustin (en fait je venais de me faire larguer et je rentrais chez moi) ... Tout joyeux dans ce périple nocturne (tu parles ...) je remarquis un attroupement au début de ma rue... Je m’approchis et vis deux jeunes hommes plein de cette force virile de la jeunesse étendus prés de leur motocyclette en compagnie de quelques joyeux agents de police. "ah me dis je ces charmants agents sont en train d’aider ces braves garçons..." Faisant fi de la cohue , j’allais passer mon chemin quand, brusquement à brûle-pourpoint. d’un seul coup d’un seul, j’entendus le bruit caractéristique d’une gifle assénée avec moult force et précision... Il faut dire que, dans leurs jeux, ces charmants chérubins avaient attachés leurs deux amis dans le but certain de les convier à une nuit tout à fait amusante dans leurs locaux de Castéja pour les aider à retrouver les clés de leur motocyclette qui, il est vrai, avec ses fils pendouillants, faisait un peu désordre... N’aimant pas les jeux violents, je me tournais vers l’agent pour l’houspiller de manière totalement inhabituelle pour moi puisque d’une extrême courtoise... Quand je dis, extrêmement, je pense que la logorrhée qui précède peut donner un aperçu de quand je veux je peux... La réponse n’a pas tardé " Occupes toi de tes affaires" " je suis d’accord monsieur mais vous n’avez pas à frapper un homme menotté" " Allez, dégages, enculé !( je ne sais pas où il est aller ce terme d’un telle grossièreté mais sa maman aurait du lui laver la bouche avec du savon plus souvent)" "Non, il est répréhensible de la part des forces de l’ordre de faire violence..." Bon, j’ai pas eu le temps de finir ma phrase que le gars veut me faire tomber... J’ai pratiqué quelques années ce sympathique sport au ballon ovale en tant que talonneur et pilier... Du coup, je restais debout en rigolant un peu et en expliquant pourquoi c’était pas bien de taper sur les gens...Voyant qu’il n’arrivait à me faire tomber, ses collègues sont venus lui prêter mains fortes... et pieds aussi. Finalement , je me réche et fais des bisous au trottoir...Et, du coup, comme y voyaient que j’aimais faire des bisous au trottoir et ben y m’ont aidé deux ou trois fois ... étranglement avec la matraque, insultes, bref un vrai rassemblement de boys scouts voulant attraper la culotte jetée à un concert de Madonna.
Bon menottes, poste, déposition, convocation, tribunal.... J’arrive dans le plug géant (pour ceux qui connaissent pas- http://www.chambres-hotes-morin-salome.fr/Mod-Rogers-1998.html) les flics ayant déposés plainte avec ITT de 2 jours... J’attend .. L’audience arrive .... Avocate commise d’office... Personne ; les plaignants sont absent. Du coup, la juge prononce un non lieu... Au revoir à la prochaine... Et c’est là, qu’en fait, ça devient vraiment drôle... Un an passe. Je reçois une convocation du tribunal. Le parquet fait appel de la décision... Retour dans l’autre partie du tribunal , la néo-classique, ... Dans le dossier, rien ou pas grand chose... Les flics toujours aux abonnés absents... Mais, par principe, c’est le procureur qui le dit, je suis condamné pour rébellion... Rien d’autre, juste ce mot écrit dans mon casier.... Avec le recul, la même chose aujourd’hui, je prend 2 ans pour agression de personne dépositaire de l’autorité, entrave à l’exercice... Bon ben j’ai ben été content de partager cette anecdote avec vous... Vous avez déjà été viré d’un squatt à 2 heures du mat à coups de lance à incendie et de bombes lacrymos par des gros cons hilares qui vident vos sacs dans la merde..., Non ? C’est vraiment charmant...!

#175828 
30/11/2020 à 19:31 par Assimbonanga

On remarque que le seul truc qui a stoppé cette expédition punitive contre Michel Zecler, c’est le cri de "Caméra !" La peur de se faire prendre !
Ca ne s’invente pas et, dès lors, on comprend encore mieux ce besoin urgent de faire des lois qui empêchent les gens de diffuser ce qu’ils ont vu. C’est gros !
On assiste depuis à une montée au créneau de toutes les forces communicationnelles policières, les pires arguments de mauvaise foi comme le "bashing". On préférerait les voir s’indigner du comportement des collègues à la dérive. On aimerait qu’ils acceptent de voir la vérité et qu’ils réclament une refonte, pour l’honneur de ceux qui ont conservé une déontologie.
Alexandre Langlois quitte la police : https://www.youtube.com/watch?v=LL-jx5alSCM
Noam Anouar quitte la police : https://www.youtube.com/watch?v=RM4GctICow0
Mais ces deux cas remarquables ne sont pas les plus nombreux sur les radios et télévisions. Il existe peut-être une omerta... La coupe n’a pas encore tout à fait débordé. Que leur faudra-t-il de plus ?

#175829 
30/11/2020 à 19:32 par cunégonde godot

Entre Macron et un autre candidat stature deuxième tour (pas seulement Le Pen) au pouvoir y aurai-t-il une différence ?

Non, le pouvoir suprême en France ne s’exerce plus à Paris, mais depuis Berlin et Washington.

Seul un candidat rassembleur, populiste et souverainiste, anti-mondialiste, anti-européiste et incarnant résolument le renouveau de l’Etat-nation France – ce que n’est absolument pas la has-been Le Pen et d’autres has been à gauche – peut battre Macron l’euromondialiste en 2022.
Bref, un personnage politique au passé non maastrichien et déterminé.

Sauf si d’ici là, un puissant mouvement social et souverainiste ringardisait sans ménagement toute la classe maastrichienne de gauche comme de droite...

#175830 
30/11/2020 à 21:04 par Francois de Marseille

@ Ozerfil : "Je prie que ce NON-choix ne répète pas : je me vois mal faire autre chose que m’abstenir... ce qui ne sert à rien !"

S’abstenir de voter pour macron au second tour contre lepen, c’est un argument tangible pour démontrer que macron n’est pas représentatif. Voter pour macron c’est le légitimer. Comment prouver que le vote macron est en fait un vote anti lepen, il n’y a aucun argument pour le démontrer.

E. Todd a montré que le vote lepen est dès le premier tour un vote anti lepen. Pour être plus précis, il a demontré qu’il existe un coefficiant de corrélation proche de 1 entre la répartition des votes lepen 2012 et ceux des votes macron en 2017, ce qui montre que les variables sont liées.

S’abstenir de voter au premier tour c’est un argument qui va dans le même sens, car pour qu’un candidat utile se dégage du premier, il faudrait que la Fance soit à gauche, que les médias n’existent plus et que l’on ait des observateurs d’une ONG non véreuse qui viennent surveiller la régularité des élections.
Et si ça passe quand même, il y a le second tour et les même écueils, mais avec une intensité démultipliée.

#175832 
30/11/2020 à 22:07 par chb

Le gouvernement prend prétexte de la présence de ces casseurs à la fin de manif parisienne pour sauver et imposer quand même son article 24.
Après des mois de stratégie de la tension, les très opportuns blackblocs transformeraient un fiasco notoire en urgence absolue.
Si le procédé aboutit, les castagneurs auront-ils un Nobel de la SécuritéGlobale, une Légion d’horreur, ou juste une citation occulte devant le non moins secret Conseil de défense macronien ? Et un CDI, en même temps ?
Merci @ Irae, qui s’interroge avec Noam Anouar (op.cit.) sur la réalité des délits imputés aux Gilets Jaunes actuellement en cabane.

#175837 
30/11/2020 à 22:25 par pro vocations

EN vérité je vous le dis les amis, si il y a un duel Marine Manu, il faut élire Marine.

On aura la même politique mais sans l’excuse de dire nous faisons pour lui éviter d’accéder au pouvoir. Aurait elle pu faire pire que Manu contre les GJ ? je ne crois pas. Contre les musulmans (pas les islamistes) ? Je ne crois pas. Contre LFI avec les perquisitions et les procès staliniens ? Je ne crois pas. Contre nos libertés (sécurité globale, loi avia, anti terroristes) ? Je ne crois pas.

J’en viens à ce constat même si tout m’oppose à elle car il ne faut pas se tromper d’ennemi, ceux qui dirigent appliquent son programme avec plus de facilité qu’elle l’aurait fait. Nos journalopes seraient plus mal à l’aise pour défendre le RN qu’ils ne le sont pour Lrem (cnews excepté, eux avec zemmour ils ont de l’avance).

Ca c le plan B, le plan A c que LFI arrive à passer et passe le karcher sur cet océan de merde qui a recouvert la France

#175838 
01/12/2020 à 06:23 par Xiao Pignouf

@CG

Seul un candidat rassembleur, populiste et souverainiste, anti-mondialiste, anti-européiste et incarnant résolument le renouveau de l’Etat-nation France – ce que n’est absolument pas la has-been Le Pen et d’autres has been à gauche – peut battre Macron l’euromondialiste en 2022.
Bref, un personnage politique au passé non maastrichien et déterminé.

Vous vous lancez dans les devinettes ?

Ma réponse = absolument personne n’a ce profil dans le paysage politique français.

#175842 
01/12/2020 à 08:19 par chb

Pour la devinette de cunégonde :
le bolcho-bonapartiste mari de Nisa Chevènement ? Non maastrichien OK, il est en outre lettré et fin connaisseur :
de la réa,
de l’islam (contre la reconnaissance du Kosovo, il a présidé la fondation de l’islam de France contre l’avis de Darmanain),
de l’Europe (souverainiste, il a aussi dit non au traité de 2005 et à celui de Lisbonne, et il attribue la crise GJ aux choix de l’UE),
de la Russie (sa seule décoration il l’a eue de Poutine),
du nucléaire contre les GES,
de la police de proximité et des sauvageons...
Autant à droite qu’à gauche, il n’a qu’une douzaine d’années de plus que l’autre léonin JLM. 
S’il ne fait pas la maille, alors sauvons-nous nous-mêmes.

#175847 
01/12/2020 à 12:37 par Yannis

Le concert des vierges qui se lamentent d’avoir participé à l’élection de Macron, c’est aussi dans Mediapart avec la tribune des 33 intellos qui se sont bien fait avoir malgré tout leur cursus et leur blabla esthétisant et moralisant. Et qui viennent demander l’absolution publique, c’est pathétoc. Les commentaires sont beaucoup plus drôles, je recommande leur lecture :
https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/221120/monsie...

Je recommande aussi celui de Cunégonde : dans sa radicalité et sa simplicité, elle énonce le vrai. Quand les Français se sentiront à nouveau de dimensión européenne (et non des startupers mondialisés de droite ou des révolutionnaires de salon de gauche), ils pourront enfin remettre en question l’UE de Maastricht-Schengen-Lisbonne et se confronter au bloc ultralibéral de l’UE, mené par l’Allemagne, la Pologne et la Hollande et le CAC40 bien français.

L’UE est une machine à tuer la démocratie et à favoriser les cartels et lobbies de la pire espèce pour que tournent les affaires, que les plus rapaces s’enrichissent effrontément et sans payer d’impots ; au contraire, en aspirant les aides publiques (nos impôts, le sang du petit peuple) tout en s’appuyant sur la force de persuasión des structures étatiques, dont l’Exécutif et la Justice, ou institutionnelles dont les médias.

Mais on aime bien se convulsionner dans les forums à défaut de pouvoir manifester désormais en sécurité, ou de voir des positionnements politiques francs au sujet de l’UE, à gauche : un mal pour un bien, non, finalement l’UE c’est pas si bien (ben oui, c’est la matrice de nos problèmes depuis 30 ans qu’elle est en place, mâtinée de particularismes locaux-nationaux comme l’autoritarisme policier en France). Il serait temps de tirer les conséquences de l’avancée indéfectible et sans remise en question - excepté en 2005 - dans les sables mouvant eurobéats et consensuels. Notre pays n’y laissera pas que des plumes, mais son âme, son organisation sociale et son particularisme historique révolutionnaire (chose qui fit trembler toute l’Europe des rois et des curés en son temps).

L’UE ultralibérale-illibérale "en même temps" nourrit le repli sur soi, la peur omniprésente, la déresponsabilisation et les pires perversions sous prétexte de libéralisme sociétal, mais aussi de dictature financière. Également les querelles politiques byzantines de troisième ou quatrième degré, on ne va pas débattre ainsi en public du bienfait de l’Euro et de la Banque centrale européenne qui n’a de compre à rendre à aucun électeur du continent européen et qui sert surtout les multinationales quand même !!

l’UE est le problème, pas la solution. l’Europe c’est de l’histoire, de la politique, des peuples aux cultures différentes ; pas un monde virtuel qui diffuse depuis le Luxembourg ou París l’adoration du Veau Euro.

Que de convulsions encore pour arriver à ces conclusión évidentes (et non, Hitler me reviendra pas, il.est bien mort dans son búnker. Par contre les fantômes du nazisme sont bien de retour). Que de questions ou de propositions confondantes de naïveté, feinte ou réelle...

Allez la Gauche, allez Jean-Luc et Manon, encore un effort !!

#175854 
01/12/2020 à 13:12 par Yannis

Aussi ce lien. Décidément le Club de Médiapart reste une mine aux trésors, le participatif a quand même du bon, même si ce billet qui encourage à plus de radicalité à gauche et chez les jeunes, restera relativement confidentiel comme beaucoup de perles de LGS également :

https://blogs.mediapart.fr/glorieux/blog/291120/l-insurrection-ne-viendra-pas

#175856 
01/12/2020 à 15:04 par Tavernier

Bonjour,
je me suis abstenu au deuxième tour 2017. Mais n’aurait-il pas mieux valu Mme Le pen à Macron car je pense qu’elle n’aurait eu aucune majorité à l’assemblée et qu’elle n’aurait pas pu faire autant de dégâts que Macron. Me trompe-je ?

#175859 
01/12/2020 à 16:04 par Jean-Yves Leblanc

Je lis 3 excellentes remarques qui résument la situation politique présente et future proche.
Les deux premières sont de Cunégonde Godot :
Rq1

Seul un candidat rassembleur, populiste et souverainiste, anti-mondialiste, anti-européiste et incarnant résolument le renouveau de l’Etat-nation France – ce que n’est absolument pas la has-been Le Pen et d’autres has been à gauche – peut battre Macron l’euromondialiste en 2022.

Rq2

Sauf si d’ici là, un puissant mouvement social et souverainiste ringardisait sans ménagement toute la classe maastrichienne de gauche comme de droite...

Et la troisième est de Xiao :
Rq3

Ma réponse = absolument personne n’a ce profil dans le paysage politique français.

Rq2) n’ouvre que peu d’espoir : Après tout, le mouvement des Gilets Jaunes fin 2018 aurait pu être cela. Mais il a été vaincu. Par la repression et les LBD, certes, mais surtout parce que ceux qui auraient dû être ses alliés naturels (la majorité des organisations syndicales et politiques de gauche) ne l’ont pas relayé..
L’actuelle dictature sanitaire qui s’installe offrirait aussi l’occasion d’une explosion. Mais le silence de toute la classe politique sur les pires turpitudes liberticides du pouvoir vient efficacement seconder la propagande terrorisante des média.
Quant aux luttes sociales, l’exemple de Bridgestone et de la raffinerie de Grandpuits vient montrer que désormais les syndicats, CGT comprise, sont prêts à négocier des plans "alternatifs" de fermeture et de licenciements.

Rq1) + Rq3) laissent peu d’espoir d’échapper en 2022 au scénario présidentiel du 2ème tour 2017. Que faire dans ce cas ?

S’abstenir est de moins en moins tenable. L’abstention vertueuse qui croit délégitimer le mal élu est une fiction. L’abstention égoïste ’moi, je ne me salis pas les mains’ (que j’ai pratiquée en 2017) ne tient plus lorsqu’elle se reproduit à chaque élection.
Il reste donc le choix du ’moins pire’ qui n’est autre qu’une stratégie par défaut pour avancer quand même ou ne pas trop reculer.
La similitude avec les élections américaines met en évidence 3 facteurs à prendre en compte et qui, à mon sens, plaident pour un vote RN = anti-Macron = anti-système dans ce cas de second tour :
- Quelle élites capitalistes sont derrière chaque finaliste ?
Les Démocrates/Biden/Macron sont soutenus par les multinationales du numérique et de la finance et ses milliardaires mondialistes. Ils n’ont besoin que de Golden Boys et d’esclaves délocalisés.
Le Pen (et LR), comme Trump, ont la sympathie du capitalisme industriel de production à base nationale et des petites entreprises. Pingres et exploiteurs, ils sont malgré tout ceux qui créent l’emploi.
- Qui dirige le Système au XXIème siècle ?
Les mondialistes. Leur candidat était Clinton en 2016. La victoire de Trump les a ulcérés et ils l’ont combattu par tous les moyens depuis le premier jour de son mandat. En France en 2017 leur candidat, fabriqué par eux, était Macron. Pas Le Pen (ni Fillon). Victorieuse, ils auraient probablement pourri son mandat même si elle leur avait obéi en tous points.
- Qui vote pour qui aujourd’hui ?
Les Démocrates/Macron ont pour clientèle cible les élites et classes intermédiaires. Trump/Le Pen ont les voix des petites gens, délaissés par la gauche, ignorés par le pouvoir et qui reviennent sur la scène politique par ce vote. Parfois, le vertueux "faire barrage au fascisme" a pour but réel de faire taire le petit peuple dont les revendications contreviennent à la bienpensance des élites..

#175861 
01/12/2020 à 17:37 par cunégonde godot

@M. Leblanc :

D’accord avec vous sur le fond. Mais l’inconvénient de votre succincte analyse est qu’elle est figée, sans perspective, et quelque peu décourageante.
Par ailleurs, la France n’est pas l’Amérique – pas encore.
Le peuple français a aujourd’hui toujours les mêmes ennemis historiques, mais surtout il commence à s’apercevoir qu’il a surtout de faux amis à "gauche" : les maastrichiens. Le piège qui lui sera tendu en permanence : les bêlements petit-bourgeois de l’écologisme "collapsologique", entre autres niaiseries.
Pour autant, la colère monte et la classe moyenne commence un peu à réfléchir. Surtout les jeunes, surexploités pour des clopinettes quand ils arrivent à trouver du travail. Cela peut aller très vite et socialement exploser. C’est là que le besoin d’une grosse personnalité rassembleuse qui n’aura pas peur de prendre des coups, de se faire abreuver d’insultes venant de tout bord, et pas assez bête pour ne pas se faire que des ennemis des flics (les blacks blocks utiles au pouvoir, à la gauche et l’extrême-gauche, "en même temps" car la haine des flics est idiote et rend idiot et facilement manipulables ceux qui s’y laisse aller), ce besoin donc se fera sentir.
Qui vivra verra...

#175865 
01/12/2020 à 17:58 par Assimbonanga

@30/11/2020 à 18:56 par charclot
Deux jours d’ITT ? Et le flic qui a entendu les criements de Mélenchon pendant la perquisition en a eu pour 7 jours... Disproportion de l’Homme. Mais quelle idée de faire la leçon à des flics ! Courage ou inconscience ? Qui aujourd’hui oserait se permettre ? Le délit d’outrage ratisse large.

Si, par le plus grand des miracles, Mélenchon venait à être élu, il faudrait faire vite. Il y a intérêt à fixer dès maintenant deux ou trois objectifs précis et prioritaires car la "réaction" aurait vite-fait de nous couper les vivres. Revoir l’idéologie chez les poulets semble urgent et nécessaire. Mais pour une opération si difficile, après des acquis sous Sarko-Hollande-Macron, comment revenir en arrière ? Comment déloger cette ambiance d’extrême-droite ? Le lynchage de Michel Zeclerc évoque tout à fait la ségrégation aux USA, le Ku-Klux-Klan.
Pour mener à bien une telle refonte, il faut une proportion de gens d’accord. La police semble avoir basculé. Ils se sentent forts et pensent avoir raison...
Pour que Mélenchon fasse l’unanimité, il y a loin de la coupe aux lèvres. Les élections européennes ont montré la faiblesse des convictions. Les électeurs ne se mobilisent pas vraiment. Tout le monde semble résigné, fataliste, ainsi va le monde et on ne peut rien changer. On n’est plus en 1936. La classe ouvrière ne fait plus masse. On peut bien accuser les cadres des partis ou des syndicats, le problème c’est que la mayonnaise a coulé.

#175866 
01/12/2020 à 19:12 par René

Tout va bien. On peut donc lire sans honte dans LGS un appel à voter RN au second tour ? Lire autant de conneries m’effraie.
Pour info, je me suis abstenu à tous les seconds tours, et ce dès 2002.

#175868 
01/12/2020 à 19:15 par CAZA

Bonsoir

Premier Jugement dans l’assassinat de l’éleveur Laronze en 2017 harcelé par la maréchaussée pour une histoire de subventions agricoles .
Tué par balles dans le dos en fonçant sur les gendarmes
Un récap complet dans le Reporterre du 27 Novembre
Plusieurs vidéos sur Ternet de France 3 Bourgogne

#175869 
01/12/2020 à 19:19 par charclot

@Yannis en lisant le texte lié, je pense aux anciens du mouvement punk qui aujourd’hui, comme moi, ont du bide mais travaillent dans des agences de pub ou autres lieux flous du conditionnement collectif... Bonne lucidité en tout cas... mais , comme j’ai toujours un Mai, je crois que l’avenir est un plus sale futur que celui sous entendu et pour les jeunes et pour les vieux... On recrute beaucoup dans les agences de maintien de l’ordre privées, et c’est pas dit qu’ils n’aient pas fait leurs premiers pas dans le bloc...!
Thanks

#175870 
01/12/2020 à 19:48 par irae

https://youtu.be/IYEvbunowiU comment ajoute-t-on un événement numérique ? Merci

#175871 
01/12/2020 à 20:30 par irae

Propagande flicarde gouvernementale en plein dans ta g****e !
Intrusion sur mes texto du gouvernement qui dans un long blabla sirupeux anésthésiant dont le méprisant a le secret, me suggère de télécharger la CONNERIE oui c’est grossier et assumé mais moins que la maneuvre, stopcovid mes biiiiip.
Poubellisation directe et s’il y avait moyen d’attaquer en justice ce serait fait.
Combien de bêêêlant vont s’y laisser prendre ?

#175872 
01/12/2020 à 22:47 par Palamède Singouin

@ Tavernier

Je me pose la même question depuis 2017.

La possibilité de voir Le Pen disposer d’une majorité absolue au Parlement est quasiment nulle.

Par contre la probabilité d’avoir un gouvernement de coalition appuyé par des députés RN, LR, une partie de la foule des opportunistes LREM (plus quelques traitres comme savent en produire à la pelle MODEM, PS et EELV) est importante.
Cette situation aurait au minimum le mérite de faire tomber les masques en mettant clairement en évidence quels sont ceux qui veulent vraiment faire barrage à l’extrême droite. Elle peut également déboucher sur une crise institutionnelle majeure susceptible d’entrainer la convocation d’une Constituante.

Pour ce qui est d’une très hypothétique victoire de Mélenchon, je partage l’opinion d’un Frédéric Lordon : il ne faudrait pas 15 jours pour qu’il soit mis échec et mat par l’UE, la finance nationale et internationale, comme un vulgaire Tsipras sans même que le parrain étasunien n’ait à froncer un sourcil.
En dehors de l’insurrection, obligatoirement internationale, il n’y a pas de solution.

#175875 
02/12/2020 à 00:56 par THOT

un témoignage en passant ( récupéré sur un site lambda ) :
Des gamins de 10 ans visés par des mitraillettes :

Ces violences policières aveugles de la part de personnes qui n’ont STRICTEMENT RIEN À FAIRE dans la police ne sont pas nouvelles.

Mi septembre 2005, mon épouse, enseignante, était assise sur un banc public et écoutait distraitement des ENFANTS (même pas ados, ils étaient sans doute en 6ème) qui parlaient de leurs difficultés SCOLAIRES quelques jours après la rentrée des classes.

Puis les « brigades de la mort » ont débarqué sous la forme de 3 « robocops » qui les ont mis en joue avec leurs mitraillettes (???) pour un « contrôle d’identité »…
Ils ont traité ces jeunes comme des sous-merdes, les tutoyaient et les insultaient copieusement.

Faire ÇA à des gosses !!!

Mon épouse est intervenue calmement en souhaitant leur expliquer que ces jeunes ne faisaient QUE discuter de problèmes scolaires.

L’un d’entre eux lui a mis le canon de son arme à feu sur le ventre et lui a dit texto : « Toi, la vieille, fermes ta gueule ou on t’embarque au poste ».

Puis ils l’ont contrainte à s’allonger sur le sol ventre à terre le temps qu’ils finissent de tyranniser ces gosses.

À ce moment là, mon épouse a été prise d’une panique énorme et a pensé que ça finirait très mal.

Quelques jours plus tard, il a a eu l’incident tragique de ces jeunes qui fuyaient sans doute un contrôle « respectueux », je ne sais pas.

Depuis cette époque, ils ne se contentent plus de terroriser des « futures racailles » (avec de tels traitements il ne faut pas s’étonner si les jeunes le deviennent) mais s’en prennent de plus en plus à toute la population.

Je hais les VRAIES racailles.

Par contre je ne comprends pas qu’on se comporte de la sorte avec des personnes (surtout des gosses) qui n’ont strictement rien fait.

Et désormais, tout individu qui commet le délit de « sale gueule » ou ne respecte pas la discipline imposée par « nos » élites » risque de se retrouver confronté à ces types violents qui feraient mieux de s’attaquer aux VRAIS délinquants mais ne le font surtout pas : Ils pourraient se retrouver avec la monnaie de leur pièce par des types tout aussi violents qu’eux.

#175877 
02/12/2020 à 03:29 par charclot

@Assimbonanga
Le courage est souvent une forme d’inconscience...Je ne suis pas sûr qu’aujourd’hui avec ce qui nous reste des témoignages des déportés et de l’impact que cela peut avoir sur l’inconscient collectif que beaucoup se lèveront quand reviendra l’horreur, car, c’est un chose certaine, elle reviendra parce que nous sommes bien trop orgueilleux pour y croire !

#175878 
02/12/2020 à 04:14 par Le Fou D'ubu

@Assimbonanga
Peut être un début de réponse à la 3eme question de votre post de 11h19 ; https://youtu.be/CZfvM2T510E

#175879 
02/12/2020 à 06:42 par Xiao Pignouf

@Tavernier

Techniquement, ce que vous dites est vrai.

Mais dans les faits, on aurait la peste ET le choléra : le RN à l’exécutif et LAREM au législatif. On serait bien arrangés, tiens !

@René

Il est difficile de trouver pire qu’un vieux coco qui tourne casaque, j’entends qui pousse à voter à l’extrême-droite. Et il faut appeler un chat un chat : le terme « Rassemblement national » faisant partie de l’arsenal frontiste visant la "dédiabolisation", mieux vaut parler de parti d’extrême-droite, fasciste, prompt aux saluts nazis, fricotant avec la bourgeoisie catho la plus réactionnaire, les royalistes, nostalgique du 3ème Reich et on-ne-peut plus européiste. Si on bouffe déjà du musulman à tous les repas sous Macron, comme sous Sarkozy, avec l’extrême-droite, les rats sortiront de leurs tanières, et les ratonnades comme celle dont Zecler a été victime, ce sera tous les jours. Les figures comme les Communistes, les Insoumis ou les Gilets jaunes seront réduites au silence...

Les journalistes ? Ils s’adapteront, ça ne les changera guère de leur attitude de carpettes actuelle. Les vrais, eux, rejoindront l’opposition dans les cachots ou les musulmans dans les tombes.

La police est prête pour cela si on réalise bien le pourcentage d’entre eux qui votent déjà pour le clan Le Pen.

Je l’ai dit : je crèverai plutôt que d’y prendre part.

#175880 
02/12/2020 à 07:25 par cunégonde godot

palamède :
Pour ce qui est d’une très hypothétique victoire de Mélenchon, je partage l’opinion d’un Frédéric Lordon : il ne faudrait pas 15 jours pour qu’il soit mis échec et mat par l’UE, la finance nationale et internationale, comme un vulgaire Tsipras sans même que le parrain étasunien n’ait à froncer un sourcil.
En dehors de l’insurrection, obligatoirement internationale, il n’y a pas de solution.

M. Tsipras n’a pas été mis échec et mat par l’UE. C’est faux ! Pour être battu encore eût-il fallu qu’il essayât de gagner. M. Tsipras, comme tout maastrichien, a livré un combat virtuel contre un réel qu’il a préalablement choisi : l’ "Europe".
L’ "insurrection internationale" maastrichienne est en cours, celle des GAFA et l’ubérisation "internationale". Les maastrichiens (de gauche comme de droite) ont été, sont et seront toujours les soutiers du tanker mondialiste, quand bien même seraient-ils autorisés de temps à autre à prendre l’air sur le pont – la nuit debout p.ex...

#175881 
02/12/2020 à 08:08 par ozerfil

@ François de Marseille,

Pardon si j’ai laissé à penser qu’on pouvait se passer de voter au premier tour car j’estime au contraire que c’est le seul vrai vote où chacun peut affiner et affirmer son choix profond ; ses convictions.

C’est - malheureusement pour nous qui en sommes la plupart du temps écartés... - plus la question de quel vote second tour qui se pose et se discute...

Tant qu’il y a eu la pseudo-gauche socialiste, le choix s’imposait plus ou moins - avec de moins en moins d’illusions au fil des mandats...
Mais quand on se retrouve à "devoir" voter pour le moins pire de droite (si tant est que les socialistes aient encore quelque chose de Gauche !), que faire et lequel est-ce ?!!

Je me suis, par deux fois, réfugié dans l’abstention avec cette terrible impression de n’avoir rien fait de ma voix...

#175882 
02/12/2020 à 08:49 par ozerfil

@ Pro vocations,

Oui, devant des Macron, Sarkozy et Hollande ou leur(s) clone(s) à venir "sortis du chapeau" par l’infame Système, la tentation est GRANDE de donner "un coup de pied dans la fourmilière", mais...

ATTENTION cependant à ne pas sous-estimer la CAPACITE DE NUISANCE de l’extrême droite !!

Son discours est enjôleur, presque logique car il s’appuie sur la dénonciation d’évidences, presque social car il cherche une assise populaire, or il cache un fort ancrage à droite avec des intentions sociales et sociétales * malveillantes...
Révisez l’Histoire et voyez comment se finit TOUJOURS leur gouvernance : dérégulations sociales, autoritarisme, "chasse aux sorcières ", restriction des libertés voire dictature pure et simple, et des guerres.

Je suis bien d’accord que depuis Sarkozy "nos" Présidents n’ont fait que ça, mais le pire est toujours possible : je croyais avoir tout vu avec Sarkozy justement... et Macron m’a démontré que je n’avais encore rien vu !!

Alors, aller plus loin dans ce sens ne me rassure pas du tout...

* les "déviants institutionnels" me fatiguent avec leur prosélytisme (remarquez comme ils ont étrangement voie au chapitre médiatique pendant que ceux qui revendiquent pour une meilleure qualité de vie, moins mercantile, plus humaine, sont bannis...) MAIS ils ne me dérangent pas, je ne leur veux aucun mal et leur accorde le droit d’être et faire ce qu’ils veulent !
Pas sûr du tout et même pratiquement certain que ce soit le cas de tous...

#175883 
02/12/2020 à 09:44 par Paolo

"La possibilité de voir Le Pen disposer d’une majorité absolue au Parlement est quasiment nulle."
c’est marrant, j’y ai cru, aussi un instant, en 2017 que Macron n’obtiendrait pas la majorité absolue avec 4 candidats aux environs de 20% au premier tour des présidentielles. Je pensais voir un résultat en partie similaire. Hélas pour nous ce n’est pas ce qui c’est passé.
Je serais bien en peine de faire des pronostics.
J’ai voté blanc au 2ème tour, pour moi ces 2 là c’était déjà bonnets blancs et blancs bonnets (cest un article trouvé je ne sais plus où qui m’avait ouvert les yeux) et tout me la confirmé par la suite y compris l’article que j’ai mentionné plus haut dans le fil....

#175884 
02/12/2020 à 10:21 par Yannis

Finalement on a des leaders de gauche tellement mauvais qu’il faudrait s’appuyer sur les fachos pour changer le monde avec un vote "RN-anti-Macron"...

Ça devient délirant ces hypothèses périlleuses et srratégies à 4 bandes. Faites gaffe JLL, les renifleurs macronistes-mondialistes sont partout, ils pourraient même essayer de tirer un avantage de votre plan diabolique pour rester au pouvoir.

Un vote "anti" n’a jamais changé quelque chose. Parlez-en à Chirac, cet escroc en col blanc (mais droit dans les bottes républicaines bleu blanc rouges) qui a fait le job de la droite franco-européenne et vieillit sans être inquiété par la Justice.après tous des coups tordus pour acceder à l’Olympe.

#175885 
02/12/2020 à 10:55 par Jean-Yves Leblanc

Cher René,
Je ne pense pas que LGS soit une église dans laquelle le nom du diable ne doit jamais être prononcé. Dieu merci (!) ce site est un espace qui permet aux gens soucieux de socialisme (ou simplement de soulager la population) de réfléchir sur la situation et les stratégies, d’échanger et essayer d’anticiper.
Cela dit, je comprends parfaitement votre remarque. J’ai longtemps été comme vous. J’ai vendu l’Huma au porte à porte pendant longtemps et j’étais viscéralement hostile à tout ce qui était "de droite". Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Ceux qui parlaient nationalisations en 1978 ont autant ou davantage privatisé que les "réacs" ou sont aussi (voire plus) européistes et mondialistes aujoud’hui. Mon camarade ministre de la fonction publique en 1983 a initié la fin de l’échelle mobile des salaires mise en place sous le droite en 1952. Ma CGT est à la CES et mon PCF et au PGE. La France pauvre ne vote plus à gauche. La FI pour laquelle j’ai voté en 2017 fricote avec les indigénistes et les communautaristes. Et aujourd’hui, sur certains sujets brûlants, France Soir ou le Figaro disent moins de "conneries" que l’Huma. J’essaie donc, comme pas mal d’anciens du Parti, de réfléchir à un processus rassembleur (Théophraste parlait des ’jours heureux’) au-delà des clivages comme l’évoque Cunégonde et, en attendant, aux choix électoraux les moins mauvais pour les classes populaires.

#175886 
02/12/2020 à 11:31 par charclot

J’ai trouvé la réponse nananère c’est moi ké le kdo lalala !!

Par contre, eux, y z’ont po l’air de vouloir en faire
https://www.monde-diplomatique.fr/index/sujet/zlea

Et sans vouloir blesser personne, dans NSDAP, il y a socialisme... les mots, c’est comme le ketchup, on en met partout, même si c’est dégueulasse...surtout en fait.

.

#175888 
02/12/2020 à 11:34 par babelouest

Je crains, hélas ! et compte tenu de tout ce que nous savons, nous qui avons la chance d’en parler sur LGS et parfois ailleurs :

si nous voulons en sortir, il faut virer cette clique immonde et nombreuse AVANT 2022. D’ailleurs je me suis fait cette réflexion : de quels bas-fonds putrides et inconnus ont pu surgir ces candidats parlementaires, qui comme par hasard ont été "élus" en masse alors qu’ils étaient tous inconnus ? La connivence a dû être énorme entre des politiciens, des financiers, des personnels futurs élus et déjà triés prêts à servir, sur le seul critère d’accepter tout ce que dira le chef même si c’est incohérent. La cellule très spéciale de gestion des élections place Beauvau a fait le reste dans une transparence de "corps noir". Quand la malhonnêteté la plus systématique est au pouvoir, seule la force peut l’en extirper. Aussi longtemps que ce Système sera là, les urnes ne seront que le prétexte à ce que tout continue.

Ce n’est pas pour rien que l’Association Pour Une Constituante avait depuis longtemps préconisé de remplacer la présidentielle par la mise en place d’une Assemblée constituante. Seule difficulté : par rapport à cette époque-là, il y a six ou sept ans, la situation générale s’est tant dégradée sur beaucoup de points, qu’une Constituante n’est pas possible à réunir même d’une façon complètement indépendante du pouvoir en place : la liberté de réunion est de fait complètement bafouée sous des PRÉTEXTES sanitaires. Il faut donc faire place nette avant toute autre initiative, on n’a même plus le choix qu’entre cela, et NE RIEN FAIRE.

Je déplore que certains en soient encore à penser dans une perspective marxiste : nous avons tellement dépassé ce stade, où les autorités avaient encore un peu d’éthique pour maintenir un semblant de légalité, que désormais ils ne se cachent même plus. Le Reich de 1936 maintenait encore un semblant de légalité. Ce stade est dépassé. Nous en sommes là ? Oui, à mon avis nous en sommes là. Cela ressemble, je le crains, à la situation en Allemagne de 1944. Seule différence, apparemment : ce n’est plus UN homme qui a fait sauter les plombs, mais toute une classe politique, pseudo-intellectuelle, "journalistique" (ouf, les toilettes ne sont pas loin), "philosophique" qui a complètement perdu le sens des réalités, parce qu’elle a décrété que la réalité, c’est elle.

Reste à prendre toute cette réalité en compte, et à agir en conséquence. Pour nos aînés, qui ont fait ce qu’il fallait, parfois au prix de leur vie. Pour notre descendance à laquelle, je pense, ceux qui ont compris doivent se dire qu’ils ne vont pas léguer cette chienlit pestilentielle. Ne nous trompons pas de combat ! Il reste, malgré toutes les apparences, un combat de classes. Sauf que ce n’est pas celui de 1871, ni celui de 1936, ni même que celui de 1945. C’est nouveau. Il va falloir presque tout réinventer. Cela fait peur ? Oui.

#175889 
02/12/2020 à 11:50 par Palamède Singouin

@Yannis

Un vote "anti" n’a jamais changé quelque chose.

Avez vous déjà vu quelque part la "démocratie représentative" au suffrage universel accoucher d’autre chose que d’un statu-quo ?
Petite exception pour quelques pays sud-américains pour lesquels la "reprise en main" par les USA et ses vassaux européens ne s’embarrasse pas de grands principes démocratiques.

"Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d’imprudence" Jacques Brel

#175891 
02/12/2020 à 12:02 par Assimbonanga

@02/12/2020 à 03:29 par charclot. Si tu lis le témoignage de THOT le 02/12/2020 à 00:56, tu t’aperçois que l’horreur, elle est déjà revenue ! Non seulement les flics s’en sont pris aux collégiens mais également à l’épouse de Thot, qui -elle- intervenait en tant que citoyenne et en tant qu’enseignante et ils l’ont maltraitée, violentée.

@papa Razzi (01/12/2020 à 21:45 ) Théo c’est un gars à qui les flics ont enfoncé dans l’anus une matraque sur 10 cm de pénétration. Il est handicapé à vie. Est-ce la fonction de la police d’infliger des sévices physiques préliminaires à des jugements de justice ? Et cela quelque soit le motif de votre détestation : antifas, blackblocks, rappeurs, dealers, délinquants multirécidivistes, étrangers en situation irrégulière, squatteurs. Seules comptent les faits et délits pour une arrestation.
Vous dites « Si les flics ne savent pas exactement pourquoi ils bastonnent, ceux qui se retrouvent au poste avec une tête au carré en connaissent presque toujours les raisons. » Croyez-vous que Théo connaisse la raison de la matraque qu’on lui a enfoncée dans le cul ?

#175892 
02/12/2020 à 12:13 par Assimbonanga

DIXIT Jean-YVes Leblanc : « La FI pour laquelle j’ai voté en 2017 fricote avec les indigénistes et les communautaristes.  »
Je constate que la propagande et le sale coup qui a été fait à Danièle Obono, quasiment pour sa première interview en tant que députée fonctionne à merveille ! Le cliché idéal. Le ragot monumental. Le préjugé à succès. Aucune source précise, un halo imprécis, une allégation, une phrase extraite parmi mille autres, sortie du contexte et voilà D.Obono repeinte en indigéniste, ça en fait une de moins. On lui a fait sa réputation. Et les gens qui aiment ça le likent avec gourmandise.

Je partage et reprends le com de René. Tout va bien. On peut donc lire sans honte dans LGS un appel à voter RN au second tour ? Lire autant de conneries m’effraie.

On a vraiment l’impression que de nombreux adeptes ou convertis à l’extrême-droite viennent ici faire un travail de sape.
Dans la mesure où on hait les socialo qui sont devenus de droite, il semble qu’on puisse faire encore mieux : devenir d’extrême-droite !

#175893 
02/12/2020 à 12:14 par ozerfil

@ Yannis,

Ce n’est pas tant que "les leaders de Gauche sentent tellement mauvais " mais surtout que nous ne croyons plus vraiment à la Victoire... et que nous envisageons donc tous les scénarios possibles.

Quant à compter sur plus à droite... pour corriger la politique de droite, avouons que c’est d’une logique renversante !!

Malheureusement, il faut se rendre à l’évidence, les Français sont individualistes et de droite dans leur mentalité - il faut dire que le PS a beaucoup fait, par ses incessants revirements et reniements, pour discréditer l’idée d’une REELLE alternance de Gauche...
On peut aussi citer Syriza en Grèce et Podemos en Espagne, soi-disant de la Gauche Radicale, qui ont effectué de sérieux changements de caps... pas de nature à rassurer et motiver l’électorat de Gauche européen !!

Le problème, bien qu’ayant abandonné les idées de Gauche, c’est que le PS est encore situé, dans les esprits, à Gauche, ce qui nuit beaucoup à la crédibilité du camp progressiste !

#175894 
02/12/2020 à 12:38 par Tavernier

@ xiao pignouf " Mais dans les faits, on aurait la peste ET le choléra : le RN à l’exécutif et LAREM au législatif. On serait bien arrangés, tiens !"
C’était le deuxième volet de mon questionnement caché derrière : si Le pen avait été élue, quel aurait été le comportement des électeurs aux législatives ? n’y aurait-il pas eu un "sursaut" ?

Sinon, à tous, je précise qu’en aucun cas , mes propos sont un appel à voter FN. Si tel est le ressenti à la lecture, vous m’en voyez franchement désolé.

#175895 
02/12/2020 à 14:32 par charclot

@Assimbonanga

ne confonds pas le bruit et l’odeur et la réalité... Ce ne sont que les prémices, pas le viol !

#175898 
02/12/2020 à 14:43 par Xiao Pignouf

@Tavernier

C’était le deuxième volet de mon questionnement caché derrière : si Le pen avait été élue, quel aurait été le comportement des électeurs aux législatives ? n’y aurait-il pas eu un "sursaut" ?

Donner le pouvoir à l’extrême-droite, c’est prendre le risque de ne même plus avoir de législatives. Donner le pouvoir à l’extrême-droite, c’est donner les clefs de la bergerie aux loups.

Sinon, mon com précédent de vous visait pas.

Je me réjouis de voir que Leblanc (dont on peut se demander si c’est son vrai patronyme ou bien une boutade) avance enfin à visage découvert, mais c’est de courte durée quand se révèle dans ces colonnes une vraie lepénisation des esprits. A tous ces tentés par les fausses promesses d’une union sacrée rouge-brune, vous vous foutez le doigt dans l’oeil jusqu’au coude et vous vous préparez une nuit des longs couteaux suivie de jours sombres dont on ne verra pas la fin. Au moins avec Mc Rond, il nous reste ces foutues élections. Le confinement vous a vraiment retourné l’intellect ou alors c’est un abus de Youtube et de merdias...

Voilà comme Leblanc conclut son dernier com en parlant de ses appels à peine dissimulés au vote d’extrême-droite :

J’essaie donc, comme pas mal d’anciens du Parti, de réfléchir à un processus rassembleur (Théophraste parlait des ’jours heureux’) au-delà des clivages comme l’évoque Cunégonde et, en attendant, aux choix électoraux les moins mauvais pour les classes populaires.

L’extrême-droite au pouvoir, le choix le moins mauvais pour les classes pop ? Même pas en rêve, mais au moins, vous auriez pu avoir l’honnêteté de préciser : les classes populaires "blanches"...

#175899 
02/12/2020 à 14:48 par Le Fou D'ubu

@ Babelouest
Entièrement d’accord avec vous ... Pourtant les bottes font plus de bruit que les pantoufles, mais le déni est puissant ...Que de temps perdu qui risque de nous être fatal au final ...

#175900 
02/12/2020 à 14:54 par CAZA

Bonjour

Un article sur les violences policières est devenu sur le fil des commentaires un comparatif des mérites et des vices cachés respectifs de JLM , l’abstention ou le vote luciférien Lepéniste , les chances de victoires , de défaites etc
Sur Macron ou LePen on peut dire que ce sont les deux voies du capitalisme pour atteindre ses buts comme c’est le cas aux US avec démocrates et républicains .
On avait en France une vraie base électorale de gauche je dirais jusqu’à Maastrmachin en 1992 .
Après il semble que la droite mondialiste ait gagné grâce a la propagande des merdias des milliardaires et avec l’aide des handicapés de la dialectique Hue ou Jospin
Pour sortir de l’UE et de ses crédits bancaires ( Mitterrand pariait qu’ils ne seraient pas remboursés ) les français devraient se retrousser les manches et là ce n’est pas sur qu’ils en aient envie
Je reviens sur les violences policières :
Le procureur de la république de Paris aurait dit que les policiers cabosseurs ( et leurs complices ) de Michel étaient bien notés par leur hiérarchie
Essayons de comprendre : Ils font ce qu’on leur demande .Bien Ils le font bien et ont des bonnes notes bien
CQFD : Donc en rentrant de cabossage on arrose ça entre nous et le ministre nous félicite ( en off )
Là , par contre , ça se présente mal car il y a un film et pour cause d’article de loi les merdias après avoir léchés nous lâchent .
Alors le proc pour se rattraper :<< Oui mais ce Michel son châtiment ne l’aurait il pas mérité ! Qu’y avait il dans sa besace !
Et ces policiers ne sont ils pas la main de la ( in ) justice

#175901 
02/12/2020 à 15:42 par CAZA

RE
Petit mic-mac avec 2005 et la constitution européenne
Certains proches me disent de faire attention à mes couillonnades

#175904 
02/12/2020 à 15:57 par cunégonde godot

Le vote du deuxième tour à la présidentielle 2022 comme répétition de 2017 n’a aucune importance. Vous pouvez ne pas voter ou joué ce vote aux dés ou à la roulette. Ceux qui font semblant de ne pas encore l’avoir compris sont ceux qui n’assument pas leur responsabilité maastrichienne. Le vote pour le Traité de Maastricht a de facto démonétisé tous les votes nationaux.
Vous le savez. Alors assumez !
Le seul vote important d’une présidentielle aujourd’hui, et depuis 1974, qui implique le second, c’est évidemment celui du premier tour. A la condition absolue que se présente un candidat souverainiste frexitard, car aujourd’hui comme hier le premier critère du progressisme est la souveraineté du peuple et l’indépendance nationale.
Si vous tremblez encore rien qu’en lisant l’expression Etat-nation souverain, appelez Maduro, Xi Xinping, Poutine, Arce, Morales, Diaz-Canel, et d’autres. Je suis certaine qu’il prendront la peine de vous l’expliquer...

#175906 
02/12/2020 à 17:32 par latitude zero

charclot,

J’ai trouvé la réponse nananère c’est moi ké le kdo lalala !!
Par contre, eux, y z’ont po l’air de vouloir en faire
https://www.monde-diplomatique.fr/index/sujet/zlea

Question bonus :
C’est quoi l’ inverse de ALCA ?

#175907 
02/12/2020 à 18:47 par pierreauguste

"la FI fricote,le "brexit "peut lui seul nous sauver,seul un candidat incarnant le renouveau,les leaders de la gauche sentent mauvais".
Et chacun y va de ses supputations,de ses "analyses". Il n’y a plus que ça à faire ,semble t’il :Blablater en attendant la démolition totale (du vivant,de la nature,des relations,de l’esprit,du corps......)et comme l’écrit si merveilleusement Evelyne Pieiller dans le dernier "diplo",allons gentillement ,avec ces réflexions, vers" une conception nouvelle du citoyen". Macron vous accompagne.Ça se masturbe benoîtement,en songeant à un vote Le pen au second tour,ben voyons,quels fins politiciens.Je crois que j’ai plus peur de ça que des pauvres couillons qui votent le pen.Comme quoi ,le rouge brun,pas si faux....
J’ai envie de vous redire ,boursicoteurs de la "Praxis","terreurs du Web", l’urgence,au delà de toutes les idéologies qui appartiennent à chacun et que l’on peut dire ici,c’est de se débarrasser au plus vite de ceux qui font Macron et Le pen ou tous autres individus leurs ressemblant ,et il y a en a légion, en votant,et d’ici là en lui préparant de façon adulte des propositions pour l’après, pour le seul susceptible de répondre intelligemment au chemin suicidaire des 2 autres susnommés.Même si il n’est pas la panacée,s’il est maastrischien(comme si c’était le problème.S’il ne l’est pas il est mort en 15 jours comme le dit Lordon)) votons pour celui qui ressemble à quelque chose plutôt que pour tromp ou bidon...Bonne nuit

#175909 
02/12/2020 à 21:08 par Walter Rizotto

@ Palamède Singouin :
Les morts en déportation (entre autres) de la 2e guerre mondiale se retrouvent tout heureux à vous lire d’avoir contribué à faire tomber les masques.
Ca console.
Etait-il inévitable d’en arriver là ? Un ange passe au-dessus de la Rhénanie réoccupée et de la République espagnole.

#175911 
02/12/2020 à 21:12 par Walter Rizotto

@Tavernier :
Le problème, quand on va au fond de la piscine pour se propulser à la surface, c’est qu’un jour on ne remonte plus.

#175912 
03/12/2020 à 07:20 par ozerfil

@ Pierreauguste,

"(...) se débarrasser au plus vite de ceux qui font Macron et Le pen ou tous autres individus leurs ressemblant ,et il y a en a légion, en votant, et d’ici là en lui préparant de façon adulte des propositions pour l’après, pour le seul susceptible de répondre intelligemment au chemin suicidaire des 2 autres susnommés. Même si il n’est pas la panacée, s’il est maastrischien (comme si c’était le problème. S’il ne l’est pas il est mort en 15 jours comme le dit Lordon)) votons pour celui qui ressemble à quelque chose plutôt que pour tromp ou bidon... "

Je crois que nous sommes ici tous d’accord, malgré quelques réserves sur lui, pour voter JL Mélenchon et écarter les deux autres malfaisants !!

Mais ce n’est pas nous qu’il faut convaincre !

Et comment y arriver ?

#175916 
03/12/2020 à 09:39 par charclot

@ ozerfil
Remplacez les tous, Dieu reconnaîtra les chiens !

Coluche se défend (1985) sur youtube

#175920 
03/12/2020 à 09:55 par cunégonde godot

pierreauguste :
J’ai envie de vous redire ,boursicoteurs de la "Praxis","terreurs du Web", l’urgence,au delà de toutes les idéologies qui appartiennent à chacun et que l’on peut dire ici,c’est de se débarrasser au plus vite de ceux qui font Macron et Le pen ou tous autres individus leurs ressemblant ,et il y a en a légion, en votant,et d’ici là en lui préparant de façon adulte des propositions pour l’après, pour le seul susceptible de répondre intelligemment au chemin suicidaire des 2 autres susnommés.Même si il n’est pas la panacée,s’il est maastrischien(comme si c’était le problème.S’il ne l’est pas il est mort en 15 jours comme le dit Lordon)) votons pour celui qui ressemble à quelque chose plutôt que pour tromp ou bidon...Bonne nuit

« se débarrasser au plus vite de ceux qui font Macron et Le pen ou tous autres individus leurs ressemblant, et il y a en a légion »

Un candidat de la gauche maastrichienne n’a absolument aucune chance de se débarrasser de M. Macron au premier tour de la prochaine présidentielle. Pourquoi ? Parce la gauche maastrichienne est la génitrice politique de M. Macron, qui est la chair de sa chair en quelque sorte. Dès lors, Macron reste le meilleur candidat de la gauche maastrichienne (presque toute la gauche). A quoi servirait un premier tour entre européistes ? A rien. Maastrichien = Macron = LePen. Seul un candidat complètement en dehors du casting européiste, un candidat résolument souverainiste peut battre Macron, mais aussi LePen...

#175921 
03/12/2020 à 10:02 par charclot

@latitude zero
Je sais, Je sais,Je sais Je sais .... Attends attends attends sisisisisi siiiii Je sais C’est AB LA ou l’inverse, mais sans habla no life...
Bon à moi de faire un jeu rigolo :
Qu’’est ce qui va se passer demain et qui s’est aussi passé le 11 novembre 1887 ?
Y’a un portable à la clé quand même, faut pas cracher sur une chaîne électronique gratuite !

#175922 
03/12/2020 à 11:12 par Palamède Singouin

@ Walter Rizotto

1° Evitez SVP de tomber dans le travers qui consiste à faire dire aux autres ce qu’ils n’ont pas dit.
2° La référence à la Shoah quand il s’agit de Le Pen n’est pas sérieuse.

Le Pen au pouvoir, ça donnera du Orban en Hongrie ou du Salvini en Italie. Auschwitz est encore loin.
Ce que je dis, c’est qu’en cas de victoire, déjà peu probable, de Le Pen, le RN serait dans l’obligation de trouver des alliés. Et c’est là qu’on verra où sont passés les « castors ». Des surprises sont à prévoir, les castors s’accommodant fort bien d’un Darmanin, véritable taupe du RN au gouvernement.

Je vous rassure, je ne contribue à rien ; je me suis retiré le droit de vote essentiellement parce que je pense qu’il faut le retirer aux plus de 60 ans et accessoirement parce que je constate qu’aucun changement important ne peut sortir des urnes.

#175928 
03/12/2020 à 12:33 par Assimbonanga

Pour changer un peu.

Et un deuxième tour Mélenchon/Macron ?

Même si Macron gagnait haut la main, ça changerait des choses. Au lieu qu’il se tire la bourre avec le Ramassis National (vous voyez leurs tronches de gestapo lorsqu’ils investissent les plateau-télé, avec leur look bien dégagé derrière les oreilles), Macron serait alors en compétition avec des idées gauchistes. Il y en a marre de ce climat de surenchère sur la sécurité, des flics ou des soldats partout, kalachnikov à l’épaule, la délation tout le temps, la surveillence, la suspicion, et les peines, sanctions, répression, tabassage, LBD, gazages, nasses et l’ambiance Blanquer à l’école avec son fond catho-réac et le dénigrement de "l’administration". Etc. Macron, ce serait bien de le booster avec autre chose. Pendant 5 ans.
Mais pour ça, faut pousser Méluche en avant.

#175932 
03/12/2020 à 13:14 par charclot

En attendant Godot de Samuel Beckett
Ne perdons pas notre temps en vains discours. (Un temps. Avec véhémence.) Faisons quelque chose, pendant que l’occasion se présente ! Ce n’est pas tout les jours que l’on a besoin de nous. Non pas a vrai dire qu’on ait précisément besoin de nous. D’autres feraient aussi bien l’affaire, sinon mieux. L’appel que nous venons d’entendre, c’est plutôt à l’humanité tout entière qu’il s’adresse. Mais à cet endroit, en ce moment, l’humanité c’est nous, que ça nous plaise ou non. Profitons-en, avant qu’il soit trop tard. Représentons dignement pour une fois

de charclot
en attendant cunégonde godot
Et ben, voila ce qui fo po dire aux réunions de FI... C’est pas dans les vieux pots qu’on fait les bonnes soupes c’est avec de bons légumes (là je crois qu’en terme de légumes on a déjà ce qu’il faut mais bon) des os avec plein de viande autour (parce que l’humanité, pas le journal, est composée de putains de charognards) et plein de bonnes épices venues des quatre coins du monde ( c’est pas pour faire chier marine parce que j’aime bien la marinade ( la vrai...) mais c’est que les épices sont le sel de la terre et que c’est encore là qu’on habite) Quand tout le monde a bien mangé bien bu bien baisé bien dormi... mais tout le monde hein, pas juste les élus ; on recommence le lendemain... Le truc c’est comment y arriver sans que personne ne regarde dans l’assiette de son voisin ou cherche à le persuader que la cuillère c’est à gauche et la serviette pas sur les genoux ... Ah les fins de repas de familles, entre le grand père communiste et le cousin gaulliste, ça s’était sportif !

https://monoskop.org/images/f/f5/Beckett_Samuel_En_attendant_Godot_1957.pdf

#175933 
03/12/2020 à 13:44 par ozerfil

Pour faire un grand retour en arrière et revenir à ce qui aurait dû être le principal sujet des commentaires du billet de Théophraste, les Forces de l’Ordre, il y a longtemps que j’ai détourné une chanson de Bernard Lavilliers pour les décrire :

"de n’importe quel pays, de n’importe quelle couleur, la haine est un cri qui vient du Ministère de l’Intérieur. "

B. Lavilliers parle de "musique qui vient de l’intérieur "...

La conversation a dérivé pour passer à la future élection présidentielle, j’estime que ce n’est pas grave car c’est le propre des sujets vivants, de la liberté d’expression et la divagation (positive !) des idées de ne pas se cantonner à ne discuter que d’UN sujet, dans un cadre imposé et strict.

Encore une qualité de LGS : ailleurs, nous nous serions vertement faits taxer de "Hors Sujet " !!

#175935 
03/12/2020 à 15:21 par Assimbonanga

@Cunégonde G DIXIT :

Seul un candidat complètement en dehors du casting européiste, un candidat résolument souverainiste peut battre Macron, mais aussi LePen...

QUI ? Merci de cracher votre Valda, à force.

#175940 
03/12/2020 à 15:34 par Yannis

Ça phosphore par ici.

Petit rectificatif, je voulais dire les leaders de gauche sont mauvais et non sentent mauvais. Et je le redirai autant de fois qu’on présentera Mélenchon comme un espoir solide, fédérateur et unique espoir de la "vraie" gauche.

Puisque ça phosphore, je poste ce lien, un texte impeccable d’Alain Badiou.

https://qg.media/2020/12/02/a-propos-de-la-conjoncture-actuelle-par-al...

D’obédience communiste, ce grand penseurs n’évoque ici ni un renouveau du PC, ni JLM. Les partis traditionnels sont dépassés par la trajectoire de l’Histoire qui se fait chaque jour. Et LFI est déjà un parti traditionnel, pris dans le moule d’institutions complètement décrédibilsées. En jouant le jeu policé, jeu de dupe, jeu de la belle réthorique qu’exigent ces institutions, et en délaissant sa radicalité, sa combativité réelle, sur le terrain (faute des militants bénévoles joyeux et volontaires des premies temps), la LFI s’est décrédibilisée. Les lieutenants de JLM (qui évite depuis un moment de prendre le premier rôle sur la scène AN et à Marseille où il est député) servent juste de mouche du coche à la macronie, qui va encore plus vite à droite toute et dans une forme de dictature avouée.

#175941 
03/12/2020 à 15:35 par Assimbonanga

@papa DIXIT : "Mettez-vous dans la peau des FDO qui, comme les pompiers, sont insultés, caillassés, menacés chaque jour en banlieue et font ensuite le constat amer "

Retour : Mettez-vous dans la peau des jeunes qui se font contrôler, humilier, coincer, mettre à l’épreuve, recevoir d’abord un rappel à la loi puis toute une série pour des vétilles et qui savent qu’ils ne sortiront jamais du cercle vicieux. J’aimerais que les pompiers glissent un peu moins sur leur versant militaire et un peu plus sur l’humanitaire.

La crispation est à son comble des deux côtés, il règne un climat camp contre camp, un climat de guerre. Les prises de position ultra-sécuritaires actuelles n’arrangeront surement rien. Ça va au contraire s’aggraver. Le rôle joué en haut lieu envenime les rapports, Macron, Lallement, Castaner, et le pire de tous Darmanin, vicieux et impitoyable, juste préoccupé par sa trajectoire personnelle.

LGS ne devait pas "modérer" la présence paparazienne, au fait ? L’argumentaire facho/Zemmour peut s’exprimer ailleurs qu’ici, non ? Cette forme de haine détruit notre moral. On ne vient pas sur LGS pour lire de pareilles obsessions. Mettre les antifas et les blackblocs dans le mêmes sac que les dealers et les délinquants, c’est une preuve de haine à leur égard, soit par méconnaissance, soit (ce que je pense) délibérément, pour les disqualifier. Or, ces jeunes ont une valeur idéologique indéniable. https://paris-luttes.info/a-propos-de-la-manif-contre-la-loi-14536

#175942 
03/12/2020 à 15:40 par cunégonde godot

La gauche maastrichienne et "insoumise" concentre sa haine sur Macron pour éviter de la retourner contre elle-même. Jusqu’à quand ?...

#175943 
03/12/2020 à 15:41 par Assimbonanga

@02/12/2020 à 14:32 par charclot
Généralement j’aime bien tes réparties désopilantes, mais sur le sujet de Théo, c’est pas parce qu’on peut utiliser dans une seule phrase les mots cul, matraque, enfoncer dans, que c’est rigolo.
Non, impossible de faire de l’humour. Il ne s’agit pas d’un viol, mais d’un acte de torture, un sévices corporel entraînant des séquelles à vie. Il s’agit de barbarie. Par des personnels en charge de protéger les citoyens. C’est eux qui devraient subir le sort subi par Dreyfus, dégradé publiquement puis condamné au bagne.

#175944 
03/12/2020 à 19:31 par latitude zero

charclot,

Bon à moi de faire un jeu rigolo :
Qu’’est ce qui va se passer demain et qui s’est aussi passé le 11 novembre 1887 ?

Merci de m’avoir fait connaître le Black Friday originel, entre l’exécution de deux militants socialistes et anarchistes et l’obscène journée de surconsommation capitalistique d’aujourd’hui , l’écart est stratosphérique !

#175953 
03/12/2020 à 19:51 par charclot

@assib
je ne pense pas que tu veilles vraiment accepter que ce ne sont que les prémices d’un viol... Crois le ou non je comprend... Aucun acte n’est plus dégradant ni plus avilissant... Me faire défoncer la gueule par les comdés m’est moins humiliant que de me faire traiter d’enculé, d’une part parce que c’est vrai et que je ne l’ai pas choisi, et d’autre part, s’il y a un enculé c’est qu’il y a un enculeur et celui là peut se vanter en toute impunité, je reste la lope...et lui l’expression mâle et virile qui se doit à sa brutalité pour ne pas perdre la face devant ses condé-générés Il s’agit bien là de la base à la fois brutale et cynique du fascisme : celui ou celle qui est victime devient aussi l’objet de raillerie jusqu’à l’objetalisation complète, moment où il/elle n’intéresse plus le/les bourreau/x qui se cherche/nt une nouvelle victime plus réceptive à briser. De plus, je n’ai pas écrit ; enfoncer une matraque dans le cul, ce qui était fréquent dans ma batifolante jeunesse et qui renvoie à une autre forme d’éducation total-hitler, les faux frères des écoles catho mais « ne confonds pas le bruit et l’odeur et la réalité... Ce ne sont que les prémices, pas le viol !.... »
Bref ,ce qui s’est passé ce soir là, chez le gars Zecler n’est juste qu’un amuse gueule comparé à la fantasmatique fasciste d’une partie des tenanciers de l’ordre... Ce sont : pour eux, des préliminaires : si ils l’avaient pu, ce soir là, sans camera, sans rien, ils seraient descendu dans la cave, auraient défoncé les gamins qui s’y trouvaient, appelé leurs potes, les auraient remonté par les cheveux pour les faire redescendre les pieds et les mains lies par de menottes et tout ça en riant...
Ce n’est pas encore le viol , juste les prémices...qui devraient être condamnés en vertu de la charte de Rome article 7 alinéa f et article 28

PS : pour ceusses que le langage dérange il y a une différence entre être enculé et pratiquer la sodomie passive... J’espère que tout le monde comprend la nuance parce qu’il serait peut être temps d’appeler un chat un lapin...

#175954 
03/12/2020 à 23:54 par Gege

@ cunegonde Godot : » La gauche maastrichienne et "insoumise" concentre sa haine sur Macron pour éviter de la retourner contre elle-même »

Putain d’analyse politique !!! C’est un concentré de matière grise à l’état pure. Comme dit l’autre « C’est un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité » . C’est tellement Freudien que ça ne manquera de faire parler dans les salons . Il semble bien malheureusement , que certains n’ont rien d’autres choses à faire pour occuper leur vie , quelle tristesse !

#175958 
04/12/2020 à 09:42 par charclot

@latitude zero ya pad

c’est le matin y fait bo les noizos chantent...
Bon pour memoire
https://wikirouge.net/Massacre_de_Haymarket_Square

en laissant réécrire l’histoire nous perdons droit de cité !

#175963 
04/12/2020 à 16:22 par Assimbonanga

@ricolamagouille-charclos. Les séquelles sur Théo sont physiques et à vie. Il s’agit de torture, de déchirement des chairs. Les mots cul, matraque et enfoncer dans, c’est moi qui les avais employés et donc je ne trouvais pas judicieux que tu y répondes par de l’humour, fut-il noir.
Evidemment, tu fais bien de souligner la blessure de l’humiliation morale, autre préjudice mais la hiérarchie des valeurs se fait en fonction des douleurs ressenties. Tant qu’il t’en cuit et que tu ne peux pas t’asseoir, j’imagine que la honte passe au second plan. Quoique...

#175989 
04/12/2020 à 16:31 par Assimbonanga

Violences policières, une nouvelle pièce à verser au dossier. C’est une vidéo de Médiapart qu’on n’aime pas trop ici, mais quand ils produisent un travail sérieux, on va quand même pas s’en priver ?
https://www.youtube.com/watch?v=jmZsxFRFS2w

#175990 
04/12/2020 à 19:38 par charclot

@assim
Ratonnade.... c’est la que j’ai grandi.... Jusqu"à ce qu"est treize ans la torture c’était au quotidien, physique mentale et émotionelle... J’ai une jambe plus courte que l’autre ; de grandes difficultés de concentrations probablement du à une encéphalopathie traumatique chronique, une terreur panique des voix fortes... alors probablement oui s’assoir sur un tabouret ça peut faire mal mais beaucoup moins que le déni...

https://felina.pagesperso-orange.fr/doc/bfeuil/primolevi.htm

#176000 
05/12/2020 à 09:20 par Assimbonanga

Les douleurs de Théo n’ont pas été décrites. S’agit-il de douleurs chroniques, en flash, irradiantes, un handicap physiologique. Si ce n’était qu’une gêne à s’asseoir, on n’aurait pas des "séquelles à vie". Peu importe mais ne pas en faire un sujet de blague ou vouloir les minimiser parce qu’elles sont situées à un endroit siège de la moquerie, de l’humiliation, des allusions graveleuses. Cette zone appartient au tube digestif, elle participe au transit, quotidiennement, ce n’est pas juste une zone sexuelle ! Faut arrêter d’être con.

Tu confirmes que le cas médiatisé de Théo en contient des centaines d’autres, non "visibilisés". C’est tout le problème. (Qu’est-il arrivé à ta jambe ?)

#176015 
05/12/2020 à 16:47 par charclot

@ assimbanga
1/ Faire de l’humour en parlant de violence est aussi thérapeutique quand c’est à l’intérieur de ton corps aussi....
2/ Je te raconterai l’histoire complète quand on sera en enfer... C’était pour éviter de me faire violer par mon cousin alors j’ai fait un truc un peu con mais j’avais 7 ans alors ....

Bref tout ça pour dire que la thérapie passe aussi parfois par la monstruosité du cynisme (dans son sens grec, non c’est pas tous des e.....)
Et y a un truc dans l’humour une fois c’est drôle la deuxième ça arrête de l’être et à la la dixième ça le redevient....

#176037 
06/12/2020 à 12:07 par Assimbonanga

@char clos.
Tu choisis bien le style que tu veux et je n’ai pas à t’en faire remontrance, c’est vrai. Tu peux faire de la dérision, surtout lorsqu’il s’agit de ta propre histoire. Chacun se débrouille comme il peut en pareil cas. Je vais t’expliquer pourquoi moi, je fais le choix inverse en ce qui concerne l’affaire Théo. En fait, dès qu’on parle de trou du cul, le réflexe c’est la rigolade. Tant que ça reste des plaisanteries graveleuses, ce n’est pas important. Là où ça devient grave, c’est au passage à l’acte, c’est la barbarie, c’est le crime commis par ces flics débridés. Il ne s’agit plus de propos dégradants, il s’agit d’actes.
Le trou du cul n’est pas un "trou" abstrait. Il convient de sortir de la bêtise, de l’ignorance de ces flics en errance. Le corps humain est une mécanique complexe mais fragile, ne dit-on pas que la chair est faible ? Elle l’est, au sens premier. L’anus et le rectum sont des organes de la digestion. Il faut sortir des représentations mentales de la gaudriole.

#176068 
06/12/2020 à 21:42 par charclot

@assietc.
c’est bien ce que je pense, le rire vulgaire utilisé à bon escient est souvent plus destructeur pour les bourreaux que l’admonestation polie... Le mieux, ça serait de retrouver une justice, mais c’est un mythe

#176096 
07/12/2020 à 11:33 par Assimbonanga

Assi etc ? Je vois que tu as envie de trafiquer mon pseudo. Si ça te fait plaise !
Le rire destructeur pour les bourreaux ? N’aurais-tu pas disjoncté, ou déconnecté du thème ? La destruction, c’est Théo qui y a eu affaire. Le rire vulgaire, c’est les flics qui en ont fait usage dans une scène sadique et criminelle. Je trouve que tu barjaques, tu déparles. Tu te montres parfaitement désinvolte à l’ égard de la victime, tu n’en as rien à foutre, à dire vrai.

#176113 
07/12/2020 à 13:38 par charclot

@Assimbonanga
en matière de dérive thématique tu devrais relire l’article parce que Zecler !!!!
Ensuite si tu ne l’as pas encore compris, dans mon rectum c’est pas une matraque qu’on a rentré de force et pas de mon plein grès non plus.... La reconstruction, qu’elle soi physique ou mentale ça prend du temps souvent beaucoup et c’est pas la compassion dégoulinante qui aide le mieux à s’en sortir... le moment où tes potes peuvent te traiter de tafiolle et que ça te fait rire c’est que t’es déjà beaucoup mieux Après chacun son voyage... ;
Une petite anecdote :
Je devais avoir 19 20 ans et j’essayais de commencer à prendre une position intellectuelle. Donc, comme j’avais choisi les idées de mon grand père cheminot STO communiste, je traînais avec les groupes anarcho-syndicalistes. Un soir , où on avait quand même bien tiser, en parlant avec un groupe de harpies, pour la première fois de ma vie, j’ai parlé de mes viols (ceux que j’ai subi) ... D’un seul coup, levée de bouclier et en conclusion "c’est bien fait pour ta gueule tous les mecs devraient se faire violer..."
Là , tu vois, j’oblige personne à me croire mais ça m’a replongé dans le mutisme pendant près de 25 ans... Du coup les leçons, je te répondrais comme à certains psy : commences par les comprendre !

#176123 
08/12/2020 à 09:32 par Assimbonanga

@charclos (ricolamagouille précédemment)
Je vois que tu bifurques vers un autre thème, intime, personnel. Il est temps pour moi de sortir car je ne suis pas assez costaude pour t’apporter grand chose à ce niveau. Je m’en tiens au thème des violences policières et du cas particulier de Théo. J’en ai dit suffisamment.

#176159 
RSS RSS Commentaires
   

Banque du Sud et nouvelle crise internationale
Eric TOUSSAINT
En pleine crise du subprime, dont les conséquences n’ont pas fini de se faire sentir dans l’économie mondialisée, sept pays l’Amérique latine lancent une Banque du Sud qui pourrait jeter les bases d’une autre architecture financière internationale. En combattant inlassable, Eric Toussaint propose dans ce livre une approche claire et synthétique, destinée à des non-spécialistes, de l’état des résistances au néolibéralisme, du contexte économique international contemporain ainsi que des principaux défis que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il y a bien une grande différence entre les articles publiés dans les médias institutionnels et les articles publiés dans les médias alternatifs (comme Le Grand Soir) : les leurs vieillissent super mal alors que les nôtres ne font que s’améliorer avec le temps.

Viktor Dedaj

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.