Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Fabius mange son chapeau dans un cimetière syrien

16 août 2012, Fabius tranchait : « Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre » et il ajoutait que « le régime syrien devait être abattu et rapidement ».

Le 12 décembre 2012, il affirmait que le groupe « An-nusrah fait du bon boulot en Syrie » (Même les USA estiment que ce groupe est la branche armée syrienne d’al-Qaida).

En septembre 2013, François Hollande voulait frapper la Syrie et c’est le refus américain de le suivre qui l’avait contraint à y renoncer.

En novembre 2015, Hollande et son ministre des affaires étrangères envisagent une coopération militaire avec Bachar el-Assad.

Fabius a précisé que c’est « dans le cadre de la transition politique » et que celui qu’il appelait naguère le « boucher de Damas » ne devait pas « faire partie de l’avenir de la Syrie ». 

C’est le moins qu’il pouvait dire en mâchouillant les bords de son chapeau devant les tombes de dizaines de milliers de Syriens morts parce que la guerre a fait taire la diplomatie.

Hélas ! en bombardant la Syrie, en armant les fous d’Allah contre un dictateur local, le gouvernement français a fait proliférer les tueurs internationaux.

Théophraste R. (Chef du projet : « Création d’un tribunal international contre les fauteurs de guerres importatrices de terrorisme »).

URL de cette brève 4892
https://www.legrandsoir.info/fabius-mange-son-chapeau-dans-un-cimetiere-syrien.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
28/11/2015 à 09:28 par Palamède Singouin

Ce qui serait bien c’est que Fabius et Hollande ne fassent plus parti de l’avenir de la planète. Ni de celui de la France d’ailleurs.

#120729 
28/11/2015 à 14:57 par gus de nantes

ce qu’il y a de bien avec l’histoire c’est qu’elle démontre la qualité intrinsèque de tout nos politiciens professionnels ,

le retournement de veste façon girouette ...... selon la force et le sens du vent de l’histoire ils s’adaptent avec le meme courage et droit dans leur botte vous parle d’honnêteté d’intégrité .....

comment ne pas devenir fou face à ces coupables professionnels jamais entachés jamais coupable et toujours millionnaires ?

ah oui je sais , l’humour est la politesse du désespoir , faudrait mettre leurs vestes sur des alternateurs , en six mois de politique française on aurait de quoi éclairer l’Afrique pendant un siècle ^^.....

#120734 
28/11/2015 à 16:35 par Aris-Caen

Un des derniers twittes de Fafa :

"La coopération de toutes les forces syriennes, un objectif atteignable seulement dans le cadre d’une transition politique crédible."

Toujours la même obsession. Rien n’a véritablement changé, donc retour au point zéro !

#120735 
28/11/2015 à 16:52 par Pierre

"La coopération de toutes les forces syriennes, un objectif atteignable seulement dans le cadre d’une transition politique crédible."

Attendons le prochain recul sur cette déclaration déjà en recul sur les autres.

#120736 
28/11/2015 à 17:00 par Adel

Je sais pas pour les autres mais nos enfumeurs à nous font du bon boulot. Pour résumer l’allocation de Flamby on a été attaqué parce qu’on veut nous empêcher de faire la fête du coup on va faire la fete encore plus qu’avant, encore plus de concerts et de spéctacles youpi...
Pas un mot sur la politique étrangère atlantiste et néo colonialiste et toutes ces guerres qu’on a declenché, moins fun et surtout moins défendable. En + nos dirigeants ont découvert le 13/11 qu’on était en guerre, sans rire

Ce qui est le plus triste c que les dictatures d’avant se démocratisent et que nos démocraties se dictaturisent

#120737 
29/11/2015 à 01:01 par chb

Encore une fois, Hollande joue les boute en train. (cfDumas, 2013)
Après son passage chez Obama, où il a entendu que la France n’étant que l’un des dizaines d’alliés dans la guerre "contre le terrorisme", n’a aucune influence sur son déroulement, il a été ridicule devant Poutine. Pas même une condamnation des turcs pour le SU-24 abattu !
Comment peut-il prendre encore fait et cause pour l’OTAN, pour Israël, après les révélations du service public radio "daeche l’autopsie d’un monstre" ? ?

#120749 
29/11/2015 à 01:13 par Peuimporte

Assad dictateur ! Rien à faire, une étiquette c’est pour la vie, même quand le monde entier a compris l’agression multinationale, et notamment régionale, que subit la Syrie ; laquelle soit dit en passant est en état de guerre depuis 1948, laquelle a déjà failli passer sous le joug de l’internationale obscurantiste des Frères Musulmans en 1982... Il lui aurait fallu un démocrate comme Sarkozy ou Hollande et un peuple comme les Suisses... En tout cas, nul ne sait comment se seraient débrouillés les Suisses et même les Français s’ils avaient vécu ce que vous savez... C’est dit sans aucune animosité. Pour faire court, voici une article d’octobre 2011. Peut-être que quatre ans après, vous accepterez de le lire en cherchant qui parmi les dirigeants français des temps modernes, autre que De Gaulle, se serait autant battu pour l’indépendance et la souveraineté de son pays, toutes proportions gardées entre une grande puissance comme la France et un petit pays comme la Syrie. Il aurait suffi qu’il plie devant Erdogan, les Qataris et autres roitelets amis de la France... mais il ne l’a pas fait.
Vérité et mensonge en Syrie par Jeremy Salt
https://mounadil.wordpress.com/2011/10/11/verite-et-mensonge-en-syrie/
Cordialement

#120750 
29/11/2015 à 10:14 par Autrement

@Peuimporte. Merci pour le lien ! Je répercute. On devrait republier ça partout...

#120754 
01/12/2015 à 02:31 par Byblos

Vous écrivez : « En septembre 2013, François Hollande voulait frapper la Syrie et c’est le refus américain de le suivre qui l’avait contraint à y renoncer. ».

Si mes souvenirs sont bons, je crois plutôt qu’Obama avait décidé cette frappe contre la Syrie. Le gouvernement français, obtempérant illico, avait pris les dispositions nécessaires pour exécuter les ordres de Washington. Grande fut la déception de ces zélés vassaux lorsque le suzerain, arguant des réticences du congrès US, avait abandonnée ce « projet ».

#120774 
RSS RSS Commentaires
   


Vous avez une minute ?

Laurent Mauduit. Les Imposteurs de l’économie.
Bernard GENSANE
Serge Halimi expliquait autrefois pourquoi il ne voulait jamais débattre avec un antagoniste ne partageant pas ses opinions en matière d’économie : dans la mesure où la doxa du capitalisme financier était aussi « évidente » que 2 et 2 font quatre ou que l’eau est mouillée, un débatteur voulant affirmer un point de vue contraire devait consacrer la moitié de ses explications à ramer contre le courant. Laurent Mauduit a vu le « quotidien de référence » Le Monde se colombaniser et s’alainminciser au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Il y a beaucoup d’ignorance sur ce qui se passe à Cuba et on ne veut jamais rien leur reconnaître. Si d’autres avaient fait ce que Cuba a fait [pour lutter contre le SIDA], ils seraient admirés par le monde entier."

Peggy McEvoy
représentante de UN-AIDS à Cuba de 1996 à 2001


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.