Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


France bordélique et maison de tolérance

De Gaulle avait lâché : « La réforme, oui ; la chienlit, non ! ». Une autre fois, il s’en était pris à « tout ce qui grouille, grenouille et scribouille », tandis que Raymond Barre, Premier ministre de Giscard d’Estaing, avait une idée : « Les chômeurs n’ont qu’à créer leur entreprise ». On peut désapprouver sur le fond, pas sur la forme.

Hélas, hélas, hélas ! le langage politique déchoit quand Macron s’en prend aux « illettrées » aux « fainéants  » qui « ne sont rien » et complète l’affichage de sa grossière intolérance en fustigeant « ceux qui foutent le bordel ».

« La tolérance, il y a des maisons pour ça ! » avait ironisé Paul Claudel.

Les mots de Macron indiquent qu’aucune n’est sise au 55, rue du Faubourg-Saint-Honoré. Le Palais de l’Elysée n’étant donc pas un lupanar, inutile d’y chercher un (trop) jeune maquereau débutant et une vieille mère maquerelle. Quiconque en douterait sombrerait dans le travers des attaques ad hominem et insulterait Manu et Bribri, serviteurs du peuple, comme elle le dit dans « Point de Vue, journal des familles royales ».

Théophraste R. (Branleur de première cherchant emploi dans maison close).

URL de cette brève 5570
https://www.legrandsoir.info/france-bordelique-et-maison-de-tolerance.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
05/10/2017 à 20:30 par Palamède Singouin

Au train où il va, ses commanditaires vont finir par s’inquiéter d’avoir misé sur un encore plus con que Sarkozy.

#140397 
06/10/2017 à 02:32 par babelouest

Il y a une différence entre la France d’aujourd’hui et les bordels : eux étaient bien tenus. Et si on cherche du côté de la cour du roi Pétaud, la comparaison risque fort de n’être pas flatteuse pour le 55 rue machin.

#140402 
06/10/2017 à 12:39 par irae

Serviteurs du peuple certes. Du peuple des banquiers, des ultra-riches, des élites dans toute la splendeur de leur reproduction oui forcément.
D’ailleurs ses injures vont toujours aux mêmes. Ceux de sa tribu eux ne sont que modernisme, ouverture, progrès et futurisme.
Et tous ceux qui s’opposent à cette vision lumineuse ne sont que des ringards passéistes.

#140416 
06/10/2017 à 15:15 par Assimbonanga

Comment font-ils ? En déplacement dans la Creuse, tous les membres de la délégation gouvernementale portaient le même costard que le PR. Du moins, c’était la même tonalité de noir-anthracité-bleuï, sans doute un nouveau coloris du nuancier d’un grand couturier parisien. Étant donné toutes les chaînes d’information en continu, toutes les heures dédiées à l’information, à l’investigation, et tous les flots de personnels recrutés pour ces missions, j’aimerais que l’un d’eux nous fournisse la clé : qui est ce couturier ? Et quel est le prix de ces articles ? Combien de temps nos dirigeants consacrent-ils à leurs emplettes de représentation et aux essayages de leurs beaux habits neufs ? Est-ce le PR qui choisit le premier, dans la version premium bien sûr : tissu le plus luxueux, le plus confortable, à la tenue irréprochable, avec toutes les finitions en option ? Ou alors ? C’est Louis Vuitton qui offre au PR tout en sachant que les courtisans iront ensuite s’acheter le même (ou approchant) ce qui amortira l’investissement du magnat du luxe, Bernard Arnaud ?
En tout cas, le résultat est frappant : une très belle start-up en marche, filière pompes funèbres.

#140426 
07/10/2017 à 03:37 par Georges SPORRI

Pour résoudre le problème du chômage Macron propose de le masquer ... Formations ! Apprentissage ! Raconte t’il aux media serviles qui font semblant de croire ces sornettes ... Décodage : 1- Formation = piège à cons ( surtout dans les départements et régions sinistrées où trouver un nouvel emploi est plus difficile que gagner le quinté + . 2- Apprentissage = esclavage (il s’agit de fournir aux patrons une main d’œuvre sous payée) . Pour faire baisser les chiffres du chômage Macron veut aussi rétablir le service militaire pour masquer le chômage des jeunes . Il va sûrement essayer d’instaurer les petits boulots payés 1 euro de l’heure, comme ses modèles rosbifs et boches ... Mais voilà, si on additionne tous les projets de ce PR et de sa majorité ( réduction des prestations assurance chômage, retraite à point ...etc.) on voit se dessiner un avenir avec 13 ou 15 millions de pauvres, rien d’autre .

#140437 
07/10/2017 à 08:54 par Palamède Singouin

Il me semble que le fameux « tout ce qui grouille, grenouille et scribouille » ne s’adressait pas aux "veaux" (les Français) en général, mais plus particulièrement à la presse.

#140438 
07/10/2017 à 15:25 par Assimbonanga

@Georges. Comme je ne fais aucune confiance à ce gouvernement, je me méfie d’à peu près toutes leurs inventions. J’ai vu plusieurs fois au JT de France 2 des reportages dans des "formations" en usine. On apprend aux nouvelles recrues comment faire un geste dédié seulement à un produit technologique toujours identique. Ce n’est pas, selon moi, de la formation. C’est juste l’acquisition d’un automatisme, et répétitif de surcroît. Donc j’espère juste qu’on ne va pas faire financer par l’éducnat ce type de procédé afin de soulager le patronat de ce coût !!!
Bon d’accord : peut-être je vois trop le mal partout. Mais avec ces gens, y a de quoi. Vu récemment : https://www.youtube.com/watch?v=soATlYqIPls Bruno Lemaire a le culot d’utiliser une de leur vieille tirades éculées : la xénophobie anti Allemands ! Ces gens n’ont aucune limites dans la bêtise méchante.

#140445 
07/10/2017 à 15:40 par Assimbonanga

(Au risque de me répéter.) Je crains fort que les veaux ( les Français) n’aient pas vraiment conscience qu’ils sont en train de se faire confisquer le principe de la sécurité sociale pendant qu’on leur fait miroiter cette carotte : l’augmentation de leur pouvoir d’achat.
Ah ! L’augmentation du pouvoir d’achat ! Et quand la ligne "cotisation salariale" aura disparu de la feuille de paie, plus personne ne voudra y revenir ( car baisse de salaire). Mais c’est le salaire différé, fraction du salaire à vie : retraites, prise en charge de la santé, ass chômage.
Sarkozy est aujourd’hui poursuivi pour divers babioles en tant que Bismuth, mais c’est pour conflit d’intérêt qu’il faudrait le mettre en examen, pour avoir initié l’obligation des complémentaires de santé privées alors que son frère est propriétaire de Malakoff-Mederik, dont on nous vante les deux m à la radio d’état, France Inter !
Et les retraités qui ont cotisé toute leur vie vont devoir payer une pénalité pour compenser cette embrouille. C’est inadmissible. Ce gouvernement est vraiment dans la droite ligne idéologique de la droite éternelle !

#140446 
RSS RSS Commentaires
   
Maxime Vivas : le gai Huron du Lauragais
Bernard GENSANE
C’est sûrement parce qu’il est enraciné dans les monts du Lauragais que Maxime Vivas a pu nous livrer avec ce roman une nouvelle version de l’ébahissement du Candide face aux techniques asservissantes censées libérer les humains. Soit, donc, un Huron né à des milliers de kilomètres de l’Hexagone, sur l’àŽle Motapa, d’une mère motapienne et d’un père parisien. A l’âge de 25 ans, ce narrateur décide de voir Paris. Motapa est une île de paix, de sagesse, de tranquillité. La lave de son volcan charrie (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je n’ai aucune idée à quoi pourrait ressembler une information de masse et de qualité, plus ou moins objective, plus ou moins professionnelle, plus ou moins intelligente. Je n’en ai jamais connue, sinon à de très faibles doses. D’ailleurs, je pense que nous en avons tellement perdu l’habitude que nous réagirions comme un aveugle qui retrouverait soudainement la vue : notre premier réflexe serait probablement de fermer les yeux de douleur, tant cela nous paraîtrait insupportable.

Viktor Dedaj


CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.