RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Insurrection armée à Kiev : l’Empire accuse Ianoukovitch.

Une insurrection armée à grande échelle semble se dérouler dans le centre de Kiev. Russia Today recense 7 morts chez les policiers et 11 civils tués. 135 policiers ont été hospitalisés, 35 sont dans un état critique. Un total de 221 personnes ont demandé une prise en charge médicale, et 114 d’entre elles ont été hospitalisées. Les bureaux du Parti des régions de Ianoukovitch ont été incendiés. Les dirigeants de l’opposition réclament une nouvelle Constitution et le départ de Ianoukovitch. Des députés communistes ont été agressés et passés à tabac au Parlement alors qu’ils tentaient de quitter le bâtiment.

Le Haut Commandement Impérial [la Maison-Blanche, qui a déjà reconnu avoir financé l’opposition ukrainienne à hauteur de 5 milliards de dollars] a déclaré qu’il était « consterné » par la violence, déclarant que « la force ne résoudra pas la crise. (…) Afin de rétablir la paix et la stabilité, nous exhortons le Président Ianoukovitch à désamorcer immédiatement la situation et à mettre fin à la confrontation. (…) Nous lui demandons également de redémarrer un dialogue avec les dirigeants de l’opposition dès aujourd’hui. » [Pour les déclarations de leur inénarrable porte-voix français, Bernard-Henry Lévy, voir ici et ici]

Personnellement, je pense qu’aucune des parties ne reculera. Et faites bien attention, par « parties » j’entends d’une part, les Zapadentsy (Ukrainiens de l’Ouest) pro-occidentaux et leurs alliés néo-nazis, et d’autre part, les régions méridionales et orientales d’Ukraine (voir ici). A mes yeux, Ianoukovitch n’est même pas une véritable « partie » dans ce conflit, c’est seulement un homme politique complètement irresponsable et franchement stupide (voir ici, ici et ici), qui porte une énorme responsabilité dans la situation actuelle (il me fait beaucoup penser à Kerenski).

Une guerre civile pourrait-elle encore être évitée ? Probablement, oui, mais seulement par un régime prêt à faire ce que *tout* régime normal ferait : restaurer pleinement le règne de la loi et l’ordre public. Partout et sans condition. Cela impliquerait d’instaurer de la loi martiale dans l’ensemble du pays, de tirer à vue sur tous les insurgés armés, d’emprisonner tous les émeutiers et ceux qui les soutiennent ouvertement : Klitschko (voir ici), Iatseniouk (voir ici), Tyagnibok (voir ici) et tous leurs collaborateurs. Cela impliquerait de faire ce que Stolypine fit en 1906. Hélas, il n’y a pas de « Stolypine ukrainien ». Tout ce que je vois, c’est un idiot boiteux, pathétique et désemparé d’un côté, et un gang de terroristes impitoyables de l’autre. Exactement ce qui s’est passé en 1917. Nous savons tous comment cet épisode s’est terminé...

Tout comme je l’ai écrit en Novembre dernier, les portes de l’enfer s’ouvrent maintenant pour l’Ukraine. En regardant les dernières images de Kiev (voir vidéo ci-dessous), je ne peux que confirmer ma conclusion selon laquelle la Russie doit absolument rester en dehors de ce conflit, à moins que les nationalistes ukrainiens tentent de prendre le contrôle de la péninsule de Crimée par la force. Mais à moins d’un tel développement tout à fait extrême, je pense que la Russie devrait résister à toute pression visant à l’impliquer. Les Ukies voulaient leur indépendance ? Qu’ils l’aient !

Le Saqr

Voici quelques images des combats qui se sont déroulés ce soir à Kiev

Et maintenant, un court message des « Européens ukrainiens »

Cette perle de la BBC et de « Radio Liberty » :

Le Mouvement Ukrainien « Nous sommes Européens » exhorte les participants de leur pays aux Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi, en Russie, à arrêter la compétition en guise de solidarité avec les manifestants, rapporte Radio Liberty.

Neuf policiers sont tués, tous par des coups de feu, et les « Européens ukrainiens » veulent que les athlètes perturbent les Jeux en Russie, en solidarité avec les hommes armés qui ont tué les agents de police.

La chutzpah de ces « Européens ukrainiens » force le respect...

L’ « Ukie » européen de demain…

Articles originaux : http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/02/armed-insurrection-in-kiev-empire.html et http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/02/and-now-short-message-from-ukrainian.html

Traduction : Salah pour Le Grand Soir

Autres articles du même auteur sur l’Ukraine (Français) :

Ukraine : un choix de civilisation et une victoire à la Pyrrhus de Poutine ?

L’Ukraine aux portes de l’enfer ?

Pourquoi la Russie ne doit pas intervenir dans le conflit ukrainien

URL de cet article 24541
   

Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Du vivant des grands révolutionnaires, les classes d’oppresseurs les récompensent par d’incessantes persécutions ; elles accueillent leur doctrine par la fureur la plus sauvage, par la haine la plus farouche, par les campagnes les plus forcenées de mensonges et de calomnies. Après leur mort, on essaie d’en faire des icônes inoffensives, de les canoniser pour ainsi dire, d’entourer leur nom d’une certaine auréole afin de « consoler » les classes opprimées et de les mystifier ; ce faisant, on vide leur doctrine révolutionnaire de son contenu, on l’avilit et on en émousse le tranchant révolutionnaire.

Lénine

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.