Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Insurrection armée à Kiev : l’Empire accuse Ianoukovitch.

Une insurrection armée à grande échelle semble se dérouler dans le centre de Kiev. Russia Today recense 7 morts chez les policiers et 11 civils tués. 135 policiers ont été hospitalisés, 35 sont dans un état critique. Un total de 221 personnes ont demandé une prise en charge médicale, et 114 d’entre elles ont été hospitalisées. Les bureaux du Parti des régions de Ianoukovitch ont été incendiés. Les dirigeants de l’opposition réclament une nouvelle Constitution et le départ de Ianoukovitch. Des députés communistes ont été agressés et passés à tabac au Parlement alors qu’ils tentaient de quitter le bâtiment.

Le Haut Commandement Impérial [la Maison-Blanche, qui a déjà reconnu avoir financé l’opposition ukrainienne à hauteur de 5 milliards de dollars] a déclaré qu’il était « consterné » par la violence, déclarant que « la force ne résoudra pas la crise. (…) Afin de rétablir la paix et la stabilité, nous exhortons le Président Ianoukovitch à désamorcer immédiatement la situation et à mettre fin à la confrontation. (…) Nous lui demandons également de redémarrer un dialogue avec les dirigeants de l’opposition dès aujourd’hui. » [Pour les déclarations de leur inénarrable porte-voix français, Bernard-Henry Lévy, voir ici et ici]

Personnellement, je pense qu’aucune des parties ne reculera. Et faites bien attention, par « parties » j’entends d’une part, les Zapadentsy (Ukrainiens de l’Ouest) pro-occidentaux et leurs alliés néo-nazis, et d’autre part, les régions méridionales et orientales d’Ukraine (voir ici). A mes yeux, Ianoukovitch n’est même pas une véritable « partie » dans ce conflit, c’est seulement un homme politique complètement irresponsable et franchement stupide (voir ici, ici et ici), qui porte une énorme responsabilité dans la situation actuelle (il me fait beaucoup penser à Kerenski).

Une guerre civile pourrait-elle encore être évitée ? Probablement, oui, mais seulement par un régime prêt à faire ce que *tout* régime normal ferait : restaurer pleinement le règne de la loi et l’ordre public. Partout et sans condition. Cela impliquerait d’instaurer de la loi martiale dans l’ensemble du pays, de tirer à vue sur tous les insurgés armés, d’emprisonner tous les émeutiers et ceux qui les soutiennent ouvertement : Klitschko (voir ici), Iatseniouk (voir ici), Tyagnibok (voir ici) et tous leurs collaborateurs. Cela impliquerait de faire ce que Stolypine fit en 1906. Hélas, il n’y a pas de « Stolypine ukrainien ». Tout ce que je vois, c’est un idiot boiteux, pathétique et désemparé d’un côté, et un gang de terroristes impitoyables de l’autre. Exactement ce qui s’est passé en 1917. Nous savons tous comment cet épisode s’est terminé...

Tout comme je l’ai écrit en Novembre dernier, les portes de l’enfer s’ouvrent maintenant pour l’Ukraine. En regardant les dernières images de Kiev (voir vidéo ci-dessous), je ne peux que confirmer ma conclusion selon laquelle la Russie doit absolument rester en dehors de ce conflit, à moins que les nationalistes ukrainiens tentent de prendre le contrôle de la péninsule de Crimée par la force. Mais à moins d’un tel développement tout à fait extrême, je pense que la Russie devrait résister à toute pression visant à l’impliquer. Les Ukies voulaient leur indépendance ? Qu’ils l’aient !

Le Saqr

Voici quelques images des combats qui se sont déroulés ce soir à Kiev

Et maintenant, un court message des « Européens ukrainiens »

Cette perle de la BBC et de « Radio Liberty » :

Le Mouvement Ukrainien « Nous sommes Européens » exhorte les participants de leur pays aux Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi, en Russie, à arrêter la compétition en guise de solidarité avec les manifestants, rapporte Radio Liberty.

Neuf policiers sont tués, tous par des coups de feu, et les « Européens ukrainiens » veulent que les athlètes perturbent les Jeux en Russie, en solidarité avec les hommes armés qui ont tué les agents de police.

La chutzpah de ces « Européens ukrainiens » force le respect...

L’ « Ukie » européen de demain…

Articles originaux : http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/02/armed-insurrection-in-kiev-empire.html et http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/02/and-now-short-message-from-ukrainian.html

Traduction : Salah pour Le Grand Soir

Autres articles du même auteur sur l’Ukraine (Français) :

Ukraine : un choix de civilisation et une victoire à la Pyrrhus de Poutine ?

L’Ukraine aux portes de l’enfer ?

Pourquoi la Russie ne doit pas intervenir dans le conflit ukrainien

URL de cet article 24541
   
Même Thème
Ukraine : Histoires d’une guerre
Michel Segal
Préface Dès le premier regard, les premiers comptes-rendus, les premières photos, c’est ce qui frappe : la « guerre » en Ukraine est un gâchis ! Un incroyable et absurde gâchis. Morts inutiles, souffrances, cruauté, haine, vies brisées. Un ravage insensé, des destructions stériles, d’infrastructures, d’habitations, de matériels, de villes, de toute une région. Deuil et ruines, partout. Pour quoi tout cela ? Et d’abord, pourquoi s’intéresser à la guerre en Ukraine lorsque l’on n’est pas même ukrainien ? (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Une baïonnette est une arme avec un travailleur à chaque extrémité. »

Eugene V. Debs


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
118 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.