Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Je soutiens le Préfet de Nantes qui poursuit un journaliste.

Le préfet des Pays de la Loire, Claude d’Harcourt, porte plainte contre Claude Sérillon (ancien présentateur objectif du 20h00 de France 2 et ancien conseiller apolitique du président François Hollande) qui a tweeté, au sujet de la mort de Steve Maia Caniço : « Une nuit à Nantes parce que la musique était trop forte un préfet de la République a décidé que la vie d’un homme pouvait être effacée ».

Le préfet a raison ! Vouais, la musique n’était pas « trop forte », mais elle n’avait pas cessé à la minute qu’il avait fixée, ce qui justifia l’envoi de keufs, de chiens, un déluge de grenades, des matraquages et 14 jeunes tombés à l’eau, effacés du quai et barbotant dans la Loire en attendant les sauveteurs.

Donc, au nom de la vérité, je soutiens le préfet. Mais si un jour il va en prison, je soutiendrai ses geôliers. Et si ses codétenus le tabassent, je n’entendrai pas à cause de la musique trop forte ou ininterrompue.

Théophraste R. (Versatile apparent, diplômé de Cohérence politique et musicale).

URL de cette brève 6269
https://www.legrandsoir.info/je-soutiens-le-prefet-de-nantes-qui-poursuit-un-journaliste.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
08/08/2019 à 04:09 par babelouest

Ben ouais, Kôâ ! A 3h59 ça allait, à 4h01 le préfet a dit NO (pas niet, on ne le lui a pas appris à l’école). C’est vrai, juste à côté à part le Hangar à Bananes devenu boîte de nuit, il doit y avoir un chat et quelques lézards, plus les anneaux de Buren : plein de riverains, en somme ! Donc le préfet a préfetté, et les teufeurs sont tombés...
Su l’quai de Nantes un bal y fut donné, su l’quai de Nantes un bal y fut donné.

Les préfets ! Cela me rappelle furieusement le film "If....." pratiquement introuvable autrement qu’en anglais, comme si en France il fallait le cacher.

#161455 
JPEG - 172.2 ko
08/08/2019 à 07:08 par jean-marie Défossé

Ben oui Claude Sérillon ! A-t-on déjà vu par le passé de simples vassaux porter ombrage à leur Seigneur et "maître"(voire fort potentiellement Saigneur du sang du peuple) , surtout quand ce dernier s’honore d’un nom aussi prestigieux que celui d’Harcourt.

Pourtant , si une véritable justice existait dans ce pays , ce ne serait pas les Forces de l’Ordre les plus grands coupables de ce meurtre , mais bien les commanditaires , les donneurs d’ordres et donc en pareille occurrence , le Ministre de l’Intérieur Castaner et son sbire du même acabit , le Préfet Mr Claude d’Harcourt .

Mais nous sommes en France , pays des Droits des Seigneurs , de la Liberté tous azimuts pour les Saigneurs du sang du peuple , de l’Egalité d’enrichissement envers et contre tout pour ces castes prétendument supérieures et de la Fraternité indéfectible et immuable de solidarité entre ces mêmes castes de la "Haute Voltige".

A ce jour la justice française est LEUR JUSTICE ; celle qui ferme les yeux par complaisance et ne les ouvre que par facilité sans risque de condamner illico-presto les plus fragilisés .

« Douce France , cher pays de mon enfance ... »

#161457 
08/08/2019 à 07:29 par benzekri

Quel crédit accorder… ?

Quel crédit accorder :
Aux discours d’un soumis sur la liberté ?
Aux paroles d’un pingre sur la générosité ?
Aux dires d’un égoïste sur l’hospitalité ?
Aux mots d’un va-t’en guerre sur la paix ?
Aux larmes d’un criminel sur la souffrance de ses victimes ?
A celui qui affiche son appartenance à « la patrie des droits de l’Homme » et soutien la barbarie d’Israël en Palestine et/ou de l’Arabie Saoudite au Yémen ?

Au mot Liberté dans la bouche du représentant d’un État qui mutile, gaze, défigure, embastille et impose des lois liberticides ?
Au mot Égalité exprimé par un patron du MEDEF ; par un Bernard Arnault...?
Au mot Fraternité prononcé par -l’ordonnateur des crimes contre les GJ- Macron ou par son boucher, Castaner ?
A l’impartialité de l’IGPN, IGA et autres institutions de contrôle liées à l’état ?
…..
Et quelle confiance accorder :
A la formation politique, à la femme ou à l’homme politique qui ne fait pas de l’exigence de justice pour nos éborgnés, nos mutilés, nos défigurés, nos blessés, nos gazés, nos humiliés, nos jeunes agenouillés, nos embastillés... la priorité ?
Quel crédit accorder :
A des élections et des élus sous le règne de la terreur et de l’étouffement des libertés ?
Macron et sa clique sont des criminels qui ont beaucoup de sang sur les mains, la priorité doit être consacrée à une mobilisation générale pour arrêter et faire juger ces assassins.
HB

#161458 
08/08/2019 à 09:47 par Assimbonanga

A ce propos, notez l’enthousiasme d’Anthony Bellanger pour les manifestants honk-hongais. Il adore l’idée que ceux-ci puissent aveugler les keufs à coups de lasers. https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-06-aout-2019 Il trouve vachement émouvant les "« commandos » spécialisés contre les bombes lacrymogènes, d’autres pour évacuer les blessés", ce que je traduis par street medics.
Bellanger par contre ne fera pas le parallèle ! Le "régime orwellien", ce n’est qu’à Honk-Hong, pas à Paris.
Et Bellanger sévit chaque matin sur France Inter, à répandre son idéologie réactionnaire, que les auditeurs doivent prendre pour parole d’évangile... Ca évite de penser, de se faire son opinion, celle de Bellanger est fournie clé en main. Qu’un chroniqueur se solidarise avec des révoltés, quelle meilleure garantie d’humanisme ?

#161461 
08/08/2019 à 14:28 legrandsoir

Qu’un Bellanger puisse sévir ainsi dans plusieurs médias, dont la radio publique France Inter montre jusqu’où la pensée unique noyaute.

#161472 
08/08/2019 à 23:29 par T 34

Facebook a censuré une affiche d’Olivier Long sur le préfet Claude d’Harcourt. Faites là circuler un maximum.

#161486 
JPEG - 75.7 ko
09/08/2019 à 17:13 par bostephbesac

Ce (dit) "préfet" ne supporte pas la vérité, tout simplement . Et merci T 34 pour cet acte de résistance à "fessebouc".

#161498 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Boycott d’Israel. Pourquoi ? Comment ?
Nous avons le plaisir de vous proposer cette nouvelle brochure, conçue pour répondre aux questions que l’on peut se poser sur les moyens de mettre fin à l’impunité d’Israël, est à votre disposition. Elle aborde l’ensemble des problèmes qui se posent aux militants, aux sympathisants, et à l’ensemble du public, car les enjeux de la question palestinienne vont bien au-delà de ce que les médias dominants appellent le "conflit israélo-palestinien". Dans le cadre de la campagne internationale BDS (Boycott (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« La politique étrangère américaine est ignoble car non seulement les États-Unis viennent dans votre pays et tuent tous vos proches, mais ce qui est pire, je trouve, c’est qu’ils reviennent vingt ans plus tard et font un film pour montrer que tuer vos proches a rendu leurs soldats tristes. »

Frankie Boyle, humoriste écossais


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.