Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


L’année ou Macron et Pénicaud ont dormi (séparément) en garde à vue

Le 6 janvier 2016, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, lorgnait vers l’Elysée depuis les salons d’un hôtel de luxe de Las Vegas, devant 500 invités, dont Pierre Gattaz. Muriel Pénicaud, actuelle ministre du Travail, s’était occupée du financement : près de 300 000 euros soustraits au Trésor Public, sans appel d’offres.

Sachant que Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux commencent à avoir des ennuis pour une histoire de fonds libyens qui date de 2007, dites en quelle année viendra le tour du duo Macron-Penicaud et en quelle année Bri-Bri d’amour devra s’expliquer sur ses tenues « prêtées » (sic) par LVMH et sur les 440.000 euros par an qu’elle coûte à l’Etat.

Dites aussi ce qu’il faudrait faire pour accélérer les procédures.

Voyez cette vidéo de 2018 où Rony Brauman explique (à 13mn35) que le bombardement par l’aviation de Kadhafi de son peuple (6000 morts et prétexte à une intervention de l’OTAN en mars 2011) n’a jamais eu lieu.

Voyez aussi un des nombreux articles publiés par Le Grand Soir dès avril 2011 sur ce sanglant bobard : et comparez avec la presse mainstream.

Théophraste R. (Fondateur du Comité pour la Libération des SDF Voleurs de Camembert).

URL de cette brève 5763
https://www.legrandsoir.info/l-annee-ou-macron-et-penicaud-ont-dormi-separement-en-garde-a-vue.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/03/2018 à 12:25 par irae

Peut être à pâques...2145 ou à la trinité. Le renardeau est plus rusé que le rustre prédécesseur. Il a fait garantir ses arrières depuis son passage dans la finance. Il y a eu un appel à candidatures : cherche fossoyeur de grande envergure, carrière et immunités garanties. Il y a eu un seul candidat pourtant médiocre (citer une de ses actions marquantes dans sa vie de banquier ou de ministre svp) aussitôt pris en charge (en dépit ou peut être grâce à ses insuffisances) pour sa mise sur orbite. Affaire rondement menée avec l’aide appuyée des mefias et complice du ps.

#146552 
21/03/2018 à 18:33 par les 56

sarko, hollande, macron... gouvernance ininterrompue de protection / armement de terroristes
à lire, les "56" traitres français à traduire en justice
http://lesakerfrancophone.fr/jean-loup-izambert-56-22

#146565 
21/03/2018 à 19:06 par AF30

Ce que n’ont pas compris certains c’est que Macron n’est pas un homme politique au sens habituel : il ne cherche pas à y faire carrière. La présidence est un temps dans son parcours. Il est par conséquent fermé à tout compromis. Son avenir se poursuivra ailleurs dans une quelconque multinationale car après avoir fait convenablement le boulot pour lequel il a été mis là il pourra récolter les dividendes de sa contribution au capitalisme. Sa fragilité politique ne viendra pas de lui mais de ceux qui le soutiennent et qui devant un danger jugé trop grand pour eux le lacheront. C’est à dire l’inverse de ce qu’ils ont fait quand ils l’ont vendu comme une savonnette.

#146566 
22/03/2018 à 07:43 par calame julia

Ca ira plus vite pour le couple Macron/Pénicaud.
De plus en plus de personnes comprennent.

#146571 
22/03/2018 à 10:01 par Assimbonanga

D’accord avec vous AF30. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. C’était Fillon qui était censé faire le boulot, mais c’est Macron qui s’en acquitte avec le même zèle, la guerre éclair, la Blietzkrieg. Depuis qu’on est passé au mandat de 5 ans, c’est un peu comme si on avait inventé le président jetable après usage. Ceci dit, cela n’empêchera pas qu’on puisse le faire resservir une deuxième fois... Il jouit d’une communication tellement à la mode, fashion, madame porte bien les toilettes LVMH. Peut-être tout ne sera-t-il finalement suspendu qu’à l’aspect de bonne conservation de la première dame en 2022 ? On est bien peu de choses et mon amie la rose me l’a dit ce matin.

#146576 
RSS RSS Commentaires
   
TOUS LES MEDIAS SONT-ILS DE DROITE ? Du journalisme par temps d’élection
par Mathias Reymond et Grégory Rzepski pour Acrimed - Couverture de Mat Colloghan Tous les médias sont-ils de droite ? Évidemment, non. Du moins si l’on s’en tient aux orientations politiques qu’ils affichent. Mais justement, qu’ils prescrivent des opinions ou se portent garants du consensus, les médias dominants non seulement se comportent en gardiens du statu quo, mais accentuent les tendances les plus négatives inscrites, plus ou moins en pointillé, dans le mécanisme même de l’élection. Ce sont (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le prix à payer pour être présenté par les média comme un candidat "responsable et sérieux" est généralement d’être en accord avec la distribution actuelle de la richesse et du pouvoir.

Michael Lerner


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.