Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


L’année ou Macron et Pénicaud ont dormi (séparément) en garde à vue

Le 6 janvier 2016, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, lorgnait vers l’Elysée depuis les salons d’un hôtel de luxe de Las Vegas, devant 500 invités, dont Pierre Gattaz. Muriel Pénicaud, actuelle ministre du Travail, s’était occupée du financement : près de 300 000 euros soustraits au Trésor Public, sans appel d’offres.

Sachant que Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux commencent à avoir des ennuis pour une histoire de fonds libyens qui date de 2007, dites en quelle année viendra le tour du duo Macron-Penicaud et en quelle année Bri-Bri d’amour devra s’expliquer sur ses tenues « prêtées » (sic) par LVMH et sur les 440.000 euros par an qu’elle coûte à l’Etat.

Dites aussi ce qu’il faudrait faire pour accélérer les procédures.

Voyez cette vidéo de 2018 où Rony Brauman explique (à 13mn35) que le bombardement par l’aviation de Kadhafi de son peuple (6000 morts et prétexte à une intervention de l’OTAN en mars 2011) n’a jamais eu lieu.

Voyez aussi un des nombreux articles publiés par Le Grand Soir dès avril 2011 sur ce sanglant bobard : et comparez avec la presse mainstream.

Théophraste R. (Fondateur du Comité pour la Libération des SDF Voleurs de Camembert).

URL de cette brève 5763
https://www.legrandsoir.info/l-annee-ou-macron-et-penicaud-ont-dormi-separement-en-garde-a-vue.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/03/2018 à 12:25 par irae

Peut être à pâques...2145 ou à la trinité. Le renardeau est plus rusé que le rustre prédécesseur. Il a fait garantir ses arrières depuis son passage dans la finance. Il y a eu un appel à candidatures : cherche fossoyeur de grande envergure, carrière et immunités garanties. Il y a eu un seul candidat pourtant médiocre (citer une de ses actions marquantes dans sa vie de banquier ou de ministre svp) aussitôt pris en charge (en dépit ou peut être grâce à ses insuffisances) pour sa mise sur orbite. Affaire rondement menée avec l’aide appuyée des mefias et complice du ps.

#146552 
21/03/2018 à 18:33 par les 56

sarko, hollande, macron... gouvernance ininterrompue de protection / armement de terroristes
à lire, les "56" traitres français à traduire en justice
http://lesakerfrancophone.fr/jean-loup-izambert-56-22

#146565 
21/03/2018 à 19:06 par AF30

Ce que n’ont pas compris certains c’est que Macron n’est pas un homme politique au sens habituel : il ne cherche pas à y faire carrière. La présidence est un temps dans son parcours. Il est par conséquent fermé à tout compromis. Son avenir se poursuivra ailleurs dans une quelconque multinationale car après avoir fait convenablement le boulot pour lequel il a été mis là il pourra récolter les dividendes de sa contribution au capitalisme. Sa fragilité politique ne viendra pas de lui mais de ceux qui le soutiennent et qui devant un danger jugé trop grand pour eux le lacheront. C’est à dire l’inverse de ce qu’ils ont fait quand ils l’ont vendu comme une savonnette.

#146566 
22/03/2018 à 07:43 par calame julia

Ca ira plus vite pour le couple Macron/Pénicaud.
De plus en plus de personnes comprennent.

#146571 
22/03/2018 à 10:01 par Assimbonanga

D’accord avec vous AF30. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. C’était Fillon qui était censé faire le boulot, mais c’est Macron qui s’en acquitte avec le même zèle, la guerre éclair, la Blietzkrieg. Depuis qu’on est passé au mandat de 5 ans, c’est un peu comme si on avait inventé le président jetable après usage. Ceci dit, cela n’empêchera pas qu’on puisse le faire resservir une deuxième fois... Il jouit d’une communication tellement à la mode, fashion, madame porte bien les toilettes LVMH. Peut-être tout ne sera-t-il finalement suspendu qu’à l’aspect de bonne conservation de la première dame en 2022 ? On est bien peu de choses et mon amie la rose me l’a dit ce matin.

#146576 
RSS RSS Commentaires
   
Impérialisme humanitaire. Droits de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ?
Jean BRICMONT
Jean Bricmont est professeur de physique théorique à l’Université de Louvain (Belgique). Il a notamment publié « Impostures intellectuelles », avec Alan Sokal, (Odile Jacob, 1997 / LGF, 1999) et « A l’ombre des Lumières », avec Régis Debray, (Odile Jacob, 2003). Présentation de l’ouvrage Une des caractéristiques du discours politique, de la droite à la gauche, est qu’il est aujourd’hui entièrement dominé par ce qu’on pourrait appeler l’impératif d’ingérence. Nous sommes constamment appelés à défendre les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

Aimé Césaire


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.