RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

20 

L’armée française pourrait-elle destituer Hollande ?

Participation massive (79,8 %) aux élections présidentielles le 14 avril au Venezuela. Le scrutin a été contrôlé par 173 observateurs internationaux accrédités par le Conseil National Électoral (CNE) dont le Centre Carter (de l’ancien président des USA). Nicolas Maduro a été élu avec 50,75 % des voix, contre le fils à papa Henrique Capriles, qui a obtenu 48,97 %.

Ecart trop mince ? En 1981, François Mitterrand l’avait emporté sur Valery Giscard d’Estaing par 51,76 % contre 48,24%. Et chacun connaît les circonstances de l’élection truquée de George W Bush en l’an 2000 aux USA.

Au moment où j’écris, les manifestations organisées par le vaincu au Venezuela ont fait au moins 7 morts dont un policier et 61 blessés.

Dans le Figaro du 15 avril 2013, Patrick Bèle titre un article  : « Pilier du système, l’armée est en position d’arbitre au Venezuela ».
Il nous apprend que les militaires ont des « réticences face à Nicolas Maduro ».
« Quand Hugo Chavez a choisi Nicolas Maduro comme successeur, la nouvelle a eu du mal à passer chez les militaires ». Et « Henrique Capriles aurait rencontré des représentants de la haute hiérarchie militaire un peu avant la proclamation » des résultats.

Et cela n’émeut pas le Figaro. Imaginons qu’un candidat français à la présidence ait rencontré le chef de nos armées le jour du vote, laquelle armée n’aime pas l’autre candidat, et que des émeutes éclatent. Et ce titre du Figaro : « L’armée est en position d’arbitre en France ».

Moralité : vote, populace, le vaincu invite les baïonnettes à te dire qu’il t’en cuira.

Théophraste R. (Klaxonne, Nicolas Maduro et après, ne freine pas !).

URL de cette brève 3379
https://www.legrandsoir.info/l-armee-francaise-pourrait-elle-destituer-hollande.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
16/04/2013 à 21:28 par Antonio

Le Nouvel Obs : "Plusieurs médecins cubains travaillant dans des quartiers pauvres, dans le cadre de la coopération avec le Venezuela, ont aussi été agressés, selon les autorités".

En 2002, ils avaient attaqué l’ambassade de Cuba à Caracas (mais ils en avaient gardé un mauvais souvenir).

Donc, les médecins dans les centres de santé c’est mieux comme geste pour la démocratie.

#93362 
16/04/2013 à 21:56 par Iyhel

L’armée qui se pose en arbitre en France... comme en 58 ?

#93363 
16/04/2013 à 22:34 par jar1984

Et M. Bèle n’est pas le pire, c’est même -en temps normal- un des moins pires... si l’on compare avec nos chèrs amis socialistes de Libé par exemple. A vomir.

Et de son côté l’Huma, avec ses titres à la noix ne fait qu’amener de l’eau au moulin... Morceaux choisis :
«  Dans l’Humanité ce mardi, le Venezuela de Maduro dans l’incertitude  » Incertitude de quoi ? Parc’ici en France on a une boule de cristal peut-être pour savoir ce qui arrivera demain avec l’ANI ou le marriage pour tous ?

« Venezuela : la corruption, l’insécurité, l’inefficacité ont pesé lourd sur la présidentielle (analyse) » J’espère que ce titre aguicheur n’a pas été choisi par l’auteur, mais par les intelligents de l’Huma-web.

Bon en fait y’a que le Grand Soir qui a compris qu’on ne peut pas "rester neutre dans un train en marche" (comme le dit Chomsky).

#93364 
16/04/2013 à 22:59 par Dwaabala

@ jar1984

L’Huma a des difficultés de trésorerie.

#93366 
16/04/2013 à 23:07 par Christian Forgeot

A jar1984
Je ne sais quelle huma tu lis mais dans le mien les titres et le fond sont tout autres que ce que tu dis ...!!!!
En Une :
"LES DEFIS DE MADURO"

Titre de L’édito page 2 consacré au Venezuela :
"La révolution en tete"

Pages 2 et 3 Titre : sur les 2 pages
"Nicola Maduro élu dans les pas de Chavez"

Sous titre page 3
"Une Victoire saluée dans toute L’Amérique Latine"

Sous titre page 3 de l’ITW De Mario Sanoja :
"Il faut encore construire un imaginaire révolutionnaire"

Après relecture je ne vois rien dans les 3 pages sur le Venezuela Une comprise de L’Huma d’aujourd’hui qui puisse permettre de dire que L’Huma hurle avec les loups , et ce qui la différencie SUR LE FOND de la ligne du grand soir sur cette question

#93367 
16/04/2013 à 23:40 par Dénia

On doit soutenir le Vénézuela et la victoire de Maduro. Hollande reste mutique et donne l’impression de se ranger dans le camp du soulèvement meurtrier de l’opposition. Il faut exiger du pouvoir français qu’il reconnaisse le résultat des urnes. Je souhaite qu’à l’image du rassemblement de Paris, d’autres soient organisés partout dans le pays. A Toulouse, notamment.

#93370 
17/04/2013 à 00:59 par Anonyme

L’Armée renouvelle son appui à Nicolás Maduro

Wilmer Barrientos, chef du Commando Stratégique Opérationnel des Forces Armées Nationales Bolivariennes (FANB) a dit aussi que "La violence s’enracine dans les réseaux sociaux où courrent des messages qui engendrent l’angoisse et le désespoir, créant un climat malsain pour tout le pays"

#93372 
17/04/2013 à 02:40 par erwin

Comme la photo est bien choisie !
On sent Hollande hésitant, prêt à remonter dans l’hélico.
Du grand art, M.Théophraste, bravo !

#93377 
17/04/2013 à 09:09 par Dwaabala

à Christian Forgeot

jar1984 se réfère aux titres de l’Humanité.fr

http://www.humanite.fr/

qui ne ressemble guère à ceux de Le Grand Soir.

#93383 
17/04/2013 à 12:05 par jar1984

@ Christian Forgeot

Camarade, vous pouvez cliquer sur les liens que j’ai mis dans mon commentaire pour vous rendre compte par vous même de "l’Huma que je lis".

Bon allez je suis cool je les remets ici :
« Dans l’Humanité ce mardi, le Venezuela de Maduro dans l’incertitude »

« Venezuela : la corruption, l’insécurité, l’inefficacité ont pesé lourd sur la présidentielle (analyse) »

#93385 
17/04/2013 à 15:04 par calame julia

@ erwin,
oui ! mais avez-vous remarqué que la cravate se porte sur l’épaule gauche ? :-)

#93390 
17/04/2013 à 22:49 par Christian Forgeot

A Dwabala etJar1984
Pour ce qui me concerne je lis le seul HUMA qui vaille l’HUMA PAPIER..
Je persiste et signe...... aucun des titres que vous cité ne figure dans L’HUMA QUOTIDIENNE PAPIER de mardi ou 3 pages don la une était consacrées au Venezuela .et rien mais rien ne différenciait SUR LE FOND la prose de l’huma de celle du grand soir..

Cordialement

#93398 
18/04/2013 à 01:12 par erwin

@ calame julia :
Vous voulez dire comme une arme ou comme l’écharpe de BHL ?

#93401 
18/04/2013 à 16:32 par Kipleft

Comme la photo est bien choisie !
On sent Hollande hésitant, prêt à remonter dans l’hélico.
Du grand art, M.Théophraste, bravo !

Je le trouve presque aguicheur face au fier militaire.....

#93414 
18/04/2013 à 20:00 par Taliondachille

L’armée ne destituera pas Nullande ou Mollande mais si un jour nous avons un Chavez elle rétablira l’ancien régime car nous n’avons plus d’armée populaire. Merci qui ? Merci Chirac.

#93421 
20/04/2013 à 10:31 par CHAMDESIX

il y a des comparaisons qui sont choquantes. L’armée est l’armée point final ! elle n’a pas a se mélanger de politiques. Qu’elle le fasse serait un acte choquant ,défiant et méprisant les lois républicaines,cela signifierait que nous serions dans un énormes chaos. Laissons donc les militaires à leurs places, la France est une DEMOCRATIE, régit par des lois et non par des baionnettes. Les militaires doivent défendre ce pour quoi leurs présences est indispensable c’est à dire qui correspond a l’intérèt de la nation. Je suis convaincu que la majorité du peuple pense comme moi

#93438 
20/04/2013 à 19:22 par erwin

@kipleft :

ahah ! Je n’avais pas vu çà comme çà  !
C’est vrai qu’il y a un côté "tu viens, chéri ?" ou "j’attends ma fessée"...

Désolé de rabaisser le débat et de blasphémer contre Sa Majesté...

#93457 
20/04/2013 à 19:40 par Eric

Tu rigoles, mais quand tout va mal et tout est pourri, l’armée peut remettre les pendules à l’heure.
Rappelles-toi 1958 et De Gaulle.

Si ça se passait en France, et si l’armée destituait tous les représentants qui ne représentent qu’eux même, elle pourrait réecrire la constitution (de la 6eme république) , la faire approuver par référendum et provoquer de nouvelles élections.
Et je suis persuadé que la majorité des Français approuverait.

Ce gouvernement est une farce malsaine pour nous tous. Qu’il disparaisse et le plus vite possible.

#93458 
20/04/2013 à 22:18 par erwin

@éric

Ah mais oui, tout à fait d’accord avec toi, mais n’ayant rien d’utile à écrire en commentaire, je fais dans le futile.
N’oublions pas que nous sommes dans la rubrique de Théophraste !

#93461 
21/04/2013 à 02:01 par Romane

A propos de destitution, Hollande vient de nous destituer de nos droits du travail. Cette nuit, à 1h21, au Sénat, le vote pour l’ANI est confirmé par 172 voix contre 24. #RIP Code du travail. Le partenariat Medef-PS pour le libéralisme est né. Il va bien. Nous, par contre...

#93462 
RSS RSS Commentaires
   

La raison ou le chaos
André Prone
Extrait de la préface d’André Tosel, Philosophe, Professeur émérite Avec La raison ou le chaos André Prone dresse un ultime tableau de sa vaste fresque théorique intitulée « Capitalisme et Révolution », consacrée à une critique des divers aspects du capitalisme mondialisé et à la proposition de ce qu’il nomme un écomunisme combinant l’apport du mouvement communiste d’inspiration marxienne et l’écologisme. Nourri d’une culture fondée sur une connaissance effective des sciences de la nature, attentif à la (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Au Salvador, les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. On les décapite, on place leurs têtes sur des piques et on garnit ainsi le paysage. La police salvadorienne ne tuait pas seulement les hommes, elle coupait leurs parties génitales et les fourrait dans leurs bouches. Non seulement la Garde nationale violait les femmes salvadoriennes, mais elle arrachait leur utérus et leur en recouvrait le visage. Il ne suffisait pas d’assassiner leurs enfants, on les accrochait à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os, et les parents étaient forcés de garder."

Daniel Santiago,prêtre salvadorien
cité dans "What Uncle Sam Really Wants", Noam Chomsky, 1993

Commandos supervisés par Steve Casteel, ancien fonctionnaire de la DEA qui fut ensuite envoyé en Irak pour recommencer le travail.

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.