Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

29 

L’Europe, c’est la paix, sauf que…

L’Union européenne, avec l’OTAN, a détruit par le fer et le feu la Yougoslavie, paisible pays d’Europe dont elle a fait des confettis belliqueux : Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Serbie, Macédoine du Nord, Kosovo.

L’OTAN est une armée sous commandement états-unien qui, après avoir coupé la tête du vilain canard communiste européen est allé détruire des pays arabes. L’OTAN est composée du Canada et des pays suivants, presque tous membres de l’Union européenne : Belgique, Danemark, France, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni (en partance), Grèce,Turquie, Allemagne, Espagne, République tchèque, Hongrie, Pologne, Bulgarie, Estonie, Lettonie, Lituanie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Albanie, Croatie, Monténégro.

Bref, depuis des décennies, les pays de l’Union européenne font la guerre sous commandement des USA.

Si la France n’est plus attaquée, c’est qu’elle dispose de l’arme atomique. Elle n’a pas besoin de l’Union européenne pour assurer sa sécurité. Sans l’OTAN, à laquelle elle est militairement assujettie, elle ne mènerait aucune guerre pour le compte des USA. Elle ne jouerait pas à menacer la Russie.

Théophraste R. (Pacifiste, moyennement européiste et auteur du billet : « L’Europe, c’est la paix, sauf que… » dont vous venez de prendre connaissance si vous n’avez pas commencé par la fin).

URL de cette brève 6208
https://www.legrandsoir.info/l-europe-c-est-la-paix-sauf-que.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/05/2019 à 03:07 par Renard

L’Europe c’est la paix sauf qu’avec la Yougoslavie et l’Ukraine ça fait deux pays européens plongés dans la guerre civile en grande partie par l’initiative de ce Saint-empire romain germanique post-moderne qu’est l’union européenne.

#159780 
30/05/2019 à 10:01 par J.J.

Je me demandais, étant enfant, pourquoi on voyait écrit sur certains murs : US GO HOME !
Plus tard j’ai compris.
Si mes souvenirs sont exacts, c’est le "Général"qui avait fait sortir la France de l’OTAN, et la démarche avait été peu appréciée par les étasuniens.
Et c’est bien le petit faitout qui nous a remis la corde au cou, sans nous demander notre avis ?
Je ne pense pas toujours que du bien du "Général", mais au moins on lui devait ça.

#159789 
30/05/2019 à 10:39 par chb

Autre aspect de « la paix » européenne : la guerre économique qui asservit les peuples au profit de quelques oligarques. Notablement : les grecs.
On avait été très choqués quand, lors de la première mouture du sauvetage étouffant dont l’UE a gratifié Athènes, les contrats d’armements – allemands si je ne m’abuse - ont été protégés, et pas les services publics ni les retraites.

#159795 
30/05/2019 à 15:50 par Danael

L’Europe n’a jamais été construite pour la paix et les peuples. Il suffit de lire "Aux origines du carcan européen ( 1900-1960)" de Annie Lacroix-Riz pour le comprendre. Chapitre1 :

C’est donc en plein "choc des impérialismes" que se développèrent les "relations d’affaires", "les ententes financières en Europe et au-delà. "À partir de 1906, les sociétés allemandes renforcèrent leurs intérêts en France, véritable "invasion" via les "créations de filiales" ou "les prises de participation dans les sociétés françaises". Se nouèrent alors , sous le signe des mastodontes bancaires, de la cartellisation et du contrôle capitalistique, les rapports "européens" dont deux étapes majeures furent franchies, à la suite de deux guerres générales : le cartel international de l’acier de 1926 et la communauté européenne de charbon et de l’acier des années 50...

Le dernier chapitre referme la boucle de démonstration bien documentée pour une fois :

Quant à la nature de "l’union européenne" économique dont les racines remontent aux débuts de l’ère impérialiste, le doute n’est pas permis. Qui peut prétendre, à la lumière des fonds originaux, qu’il s’est agi d’un noble projet populaire initial, victime en cours d’application d’une "dérive" corrigible ? Tous "les pères de l’Europe", vieux auxiliaires du capital financier, avaient servi sa ligne de crise et de guerre féroce pour les salaires, pour la démocratie et pour la paix_en France comme ailleurs. C’est en 1950 qu’ils interdirent toute "distorsion dans la concurrence", paravent sémantique de la casse des salaires déguisée en "concurrence libre et non faussée" dans la "constitution européenne" de 2005.

#159809 
30/05/2019 à 16:34 par doucic

Hier, l’Europe c’était la guerre entre les gouvernants par peuples interposés.
Aujourd’hui, l’Europe c’est la paix entre gouvernants pour faire directement la guerre à leurs peuples.
Dans l’histoire, certains sont toujours perdants, et d’autres appellent cela le progrès.

#159810 
30/05/2019 à 16:56 par Yannis

Oui, trois fois oui :
pour sortir de l’OTAN définitivement
pour sortir d’une UE irreformable
pour sortir de l’Euro-Mark et sa politique monétaire catastrophique.

#159811 
30/05/2019 à 17:31 par daniel

Quelle paix en Europe et ailleurs !!!
Des armées pour déstabilisées les pays suspects !!!
De l’argent à tout va pour entretenir des armées belliqueuses !!!
A quand du social pour tous !!!
OTAN=BIDON

#159814 
30/05/2019 à 23:09 par mediacideur

Je crois que "le Général" n’a pas (du tout) quitté l’OTAN mais juste son commandement ? C’est juste une "adaptation". C’est du moins ce qu’il apparaît au vu de ça (longtemps que je l’avais pas vu, Charles, il a vieilli...)

#159821 
30/05/2019 à 23:13 par mediacideur

Si la France n’est plus attaquée, c’est qu’elle dispose de l’arme atomique

Donc merci à nos ami bougn..... euh nord-africains, pour nous avoir permis de l’expérimenter chez eux, au Sahara, et tant pis pour les retombées. De toute façon on s’en tape : les nuages radioactifs nous évitent, c’est connu.

#159822 
30/05/2019 à 23:34 par Chrls

P.....n ! Comment j’ai cru à cette europe dans les années 90 ...Et puis petit à petit la désillusion ,lentement mais surement au fur et à mesure que la manière de s’informer progressait .Maintenant quand je vois la carte qui accompagne l’article je fredonne du Marcel Amont :Bleu,bleu, le ciel d’europe,
Blancs ,blancs les gentils moutons,
Bleu,bleu
Blancs,blancs...

#159825 
31/05/2019 à 10:56 par Assimbonanga

L’Europe est une entité visible facile à accuser mais ce qui ne se voit pas agit en secret. La toile d’araignée invisible des multinationales étend son emprise et personne ne la voit. Le peuple ignorant tape sur les choses visibles mais ne se soucie pas des causes cachées. Ecoutez France Inter demain à 13h, Secret d’Infos, Quand les coopératives agricoles deviennent des multinationales.

La corruption et les ententes dans des salons feutrés. Bolsonaro qui triomphe au Brésil, tout le monde le dénonce, mais alors pourquoi personne ne veut remarquer que Guaido au Venezuela ce serait pareil ? Pourquoi Jadot, pourquoi les journaleux ne remarquent-ils pas que Macron soutient un facho, au nom de l’Europe de surcroît ! On nous enfume à longueur de temps et le peuple s’en prend à des cibles désignées sans voir que la corruption règne entre exploiteurs et gouvernants. https://www.youtube.com/watch?v=K07_I-GGdCU Le peuple aime les choses simples, les ennemis faciles. Le peuple ne veut pas devoir dire les choses plus longues qu’un slogan.

#159833 
31/05/2019 à 12:56 par ozerfil

Assimbonanga,

C’est malheureux à dire, mais le Peuple ne voit d’abord pas plus loin que le bout de son nez en "veautant" et se laisse ensuite (logiquement !) mener par le bout du nez... comme le bétail par les naseaux !!

On lui dit "votez", il vote !
On lui désigne un (pseudo-)opposant extrémiste, en faisant mine de le dénoncer - tout en menant une réelle campagne agressive contre les autres qui représentent un vrai danger pour le Système -, il le vote !!

Et ainsi rien ne bouge car in fine personne ne veut des extrêmes en politique.

#159838 
31/05/2019 à 14:43 par DEADMOCRACY

L’Europe, c’est la Pax Americana, suite aux bonnes grâces de l’ Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord (véritable signification de l’acronyme OTAN), avec ses invasions pacifiques, ses bombardements humanitaires, ses tortures compassionnelles, ses tirs de bienfaisances, son bon droit d’ingérence et ses missions démocratiques salvatrices à coups de missiles.

« Les forces de la Coalition », désormais, traduisez par : les Nazis étasuniens et leurs laquais européens.

#159842 
31/05/2019 à 15:37 par chb

@ Deadmocracy
Diverses nouvelles technologies ont « amélioré » un processus, par lequel les empires assassinaient massivement et spoliaient, d’ailleurs bien longtemps avant le nazisme. L’esclavage n’avait-il pas été entériné par le Vatican – et par le protestantisme, l’islam... ? Le meurtre de masse n’avait-il pas été pratiqué avec enthousiasme dans les Amériques du sud et du nord, en Afrique et en Asie, en Océanie, aux temps où on parlait simplement de conquérir les contrées lointaines pour Dieu et le Roi, pour la Civilisation ? Et ponctuellement en Europe, sous la forme de pillages, pogroms, croisades etc.
Cela peut remettre en cause votre (très juste) condamnation de l’organisation terroriste d’attaque néocon, dans la mesure où défaire l’OTAN ne sera pas suffisant pour éradiquer la guerre. Comme le suggère votre pseudo, y a du boulot.

#159843 
31/05/2019 à 17:43 par J.J.

Danael @ la communauté européenne de charbon et de l’acier des années 50...

Pour ça aussi, il y avait de l’affichage qui dénonçait la collusion avec les "anciens "ennemis, et là je comprenais mieux et flairais le danger : sur l’affiche un casque allemand annonçait la couleur (j’aimerais bien la retrouver).
On nous présentait cependant la fondation de l’unité de l’Europe comme un gage de paix, nous y avons cru....

#159844 
31/05/2019 à 17:47 par Dragon Halluucinai

Si la France n’est plus attaquée, c’est qu’elle dispose de l’arme atomique.

Vous y croyez vraiment ??? J’ai comme un doute... abyssal.

#159845 
01/06/2019 à 16:14 par --gilles--

Tout d’abord, merci aux administrateurs du site pour leur travail de sélection des textes et pour leur mise en ligne et le temps qu’ils passent à modérer les commentaires, néanmoins je trouve dommage que l’on puisse point commenter l’article de Georges GASTAUD du Pôle de Renaissance Communiste en France : « 29 mai 2019 : la seule issue positive à la crise politique française, c’est de construire le frexit progressiste » présent sur ce même site.

D’autres forces politiques très progressistes, comme le Parti Ouvrier Indépendant, le Parti Indépendant et Démocratique, une tendance du NPA : la Tendance Claire, le PARDEM avancent la même idée du Frexit progressiste, d’autres plus ou moins progressistes avancent aussi l’idée du Frexit, la sortie de la France de l’Union Européenne. Nous souffrions déjà à l’intérieur des institutions de la Vème République du faible impact des revendications populaires dans les politiques menées, si on y ajoute les institutions de l’UE nous sommes dépossédés de toute influence par nos mobilisations, ici nous les gens en France ( et c’est pareil pour les autres pays de l’UE ) à changer les politiques dans un sens qui nous soit favorable. Discuter, débattre est nécessaire que les gens des classes populaires s’emparent du sujet et réfléchissent par eux-mêmes des modalités de la sortie de l’UE, de l’euro, des monnaies nationales, du contrôle des capitaux, des taux de change, de la politique industrielle et de la réindustrialisation par une politique prudente de substitution des importations, bref de tout un tas de sujets

Pour ce qui concerne le slogan : « L’Europe, c’est la paix ! » qui est en deuxième analyse : « L’Union Européenne, c’est la paix ! », je suis d’accord avec Théophraste R., nous avons affaire à un slogan mensonger car ce n’est pas la « construction » européenne qui a apporté la paix ( toujours bien circonscrite aux pays membres, mais bien niée quand il s’est agi de la Yougoslavie, de la Libye, de l’Ukraine … ), mais bien la dissuasion apportée par l’arme atomique qui a apporté la paix des armes. Cette paix des armes entre les pays de l’UE est loin d’avoir éloigné toute forme de conflit quand on songe à la guerre économique contre le peuple grec mené par la Troïka UE – BCE -FMI à coups de mémorandum d’austérité.

On me dira : « Oui, mais l’UE et l’OTAN sont deux organismes distincts ! » Affirmation hasardeuse, car toutes deux en germe dans le Plan Marshall ( 1947 ) qui obligeait à ce que les demandes d’aides soient regroupées entre pays européens avant d’être lui être adressées ( germe de l’UE ) et prévoyait un relèvement militaire des pays d’Europe Occidentale pour lutter militairement contre l’Union Soviétique ( germe de l’OTAN ).

Il était vital ( et il est toujours vital pour la domination US ) d’aligner les intérêts civils, c’est à dire économiques, politiques, diplomatiques des différents pays de l’OTAN dans une organisation civile : d’abord la Communauté Économique Européenne, puis l’Union Européenne.

Oui, mais à quoi cela sert-il aux États-Unis d’aligner les intérêts civils des différents pays d’Europe ?

Eh, bien si un pays qui est entré dans une alliance militaire à un temps T parce que ses intérêts civils, économiques était préservés par cette alliance, ce même pays peut très bien vouloir sortir ultérieurement de l’alliance si ses intérêts civils ont changés et réussir à en sortir.

Tandis que si tous ses voisins font partie d’une alliance civile liée à une alliance militaire, les intérêts économiques resteront quand même assez alignés, donc la motivation pour la sortie de l’alliance restera faible et la pression du pays dominant et la pression des pairs rendront extrêmement difficile la sortie de l’alliance militaire .

C’est pourquoi le couplage civil/militaire UE/OTAN n’est pas une chimère brumeuse, mais bien une réalité qui se traduit aussi par le fait que ce couple a ses quartiers généraux à Bruxelles et que l’article 42 du Traité de l’Union Européenne délègue la défense de l’UE à l’OTAN.

« La politique de sécurité et de défense commune [] respecte les obligations découlant du traité de l’Atlantique nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN). »

Quand à l’opinion selon laquelle simultanément : « l’Europe ( évidemment il s’agit ici de l’UE ), c’est bien et les multinationales, c’est mal ! », il faudrait faire l’effort de ne pas se mentir à soi-même et convenir que ce sont bien les institutions de l’UE qui négocient des accords de libre-échange, qui mettent en avant la concurrence libre et non-faussée, qui sont à l’écoute des lobbies des multinationales.

Si certaines personnes voulaient faire l’effort de s’informer, pas par des slogans électoraux, mais bien par des ouvrages documentés, je pense à l’ouvrage du sociologue à l’EHESS, Sylvain LAURENS, aux Éditions Agone : « Les courtiers du capitalisme – Milieux d’affaires et bureaucrates à Bruxelles », ces personnes acquerraient un minimum de lucidité et il leur deviendraient impossible de croire aux fadaises de l’Europe Sociale et autres fariboles.

https://agone.org/lordredeschoses/lescourtiersducapitalisme/

Aussi à lire :
« Faut-il faire sauter Bruxelles ? » François RUFFIN
« L’Europe sociale n’aura pas lieu. » François DENORD – Antoine SCHWARTZ
« L’horreur européenne » préface Suzan George, Frédéric Viale
« L’idéologie européenne » Benjamin LANDAIS, Aymeric MONVILLE, Pierre Yaghlekdjian
« Aux origines du carcan européen ( 1900 – 1960 ) Annie LACROIX-RIZ

#159863 
01/06/2019 à 19:51 legrandsoir

je trouve dommage que l’on puisse point commenter l’article de Georges GASTAUD


Ben si on peut.

#159867 
01/06/2019 à 22:16 par --gilles--

Oui, c’est vrai, désolé, je me demande comment j’avais fait pour ne pas le voir !

#159869 
01/06/2019 à 22:24 par Assimbonanga

@Gilles, je relève juste deux lignes du bouquin que tu signales (Les courtiers du capitalisme) :
"les plus grandes firmes apprennent ainsi à manier le jargon des technocrates pour maintenir leur position, et enrôlent des experts scientifiques pour répondre aux attentes pratiques de tel ou tel chef de bureau."
Et c’est bien ce qu’il me semble : le patronat, les grandes firmes, sont les maîtres du jeu. Il leur suffit d’employer le baratin ad hoc pour dissimuler, plus ou moins bien, leurs directives, celles qui les arrangent. Et ainsi, ils ne rencontrent pas d’opposition frontale.
C’est pas l’idée ?

#159870 
02/06/2019 à 07:04 par legrandsoir

Et Georges Gastaud a été publié 75 fois sur ce site.

#159873 
02/06/2019 à 07:07 par legrandsoir

Et Georges Gastaud a été publié 75 fois sur ce site.

#159874 
02/06/2019 à 19:27 par François de Marseille

C’est moi ou le reportage ci dessous met bien en évidence (malgré lui) le caractère absolument inutile de ces députés européens pour qui il fallait neanmoins absolument voter :
https://youtu.be/SnnOgW_nQRo

#159889 
02/06/2019 à 22:14 par chb

Vu le selfie LFI « Welcome in Brussels » pointé par François de Marseille.
Les brunes sont en goguette, ou en stage Erasmus (ou en colo, comme le dit Manon Aubry elle-même avant de subir un touchant lèse-VIP quand le préposé à l’accueil la prend pour une vulgaire assistante parlementaire) ?
Ahh, tant mieux si les députés LFI ont la pêche pour aller jouer les « forces en puissance » quoique cornaqués par leur groupe débarrassé du Pcf, bâillonnés par le ronron institutionnel, détournés par les lobbies, etc. Critiqueront-ils efficacement le dézinguage des services publics et des législations sociales, la spoliation par l’euro et par le dollar, l’alignement sur l’OTAN, la mascarade de démocratie ?
Mais on peut être sûr que notre joyeuse bande des 6 ne renversera pas la table.

#159893 
03/06/2019 à 00:38 par François de Marseille

@Chb :
C’est clair qu’il ne vont pas renverser la table ou même oublier la cravate. Ils se sentent deja comme chez eux dans ce monstre technocratique, prêts à tout pour s’y adapter, à rien pour le combattre. S’ils font interdir le glyphosate, ce sera le bout de leur petit monde, alors que les militants attendent des modifications profondes de fonctionnement pour certains (ils attendront longtemps), un depart pur et simple pour les autres.
Ces guignols ont trahis cette ligne.

L’analyse de R Guarido : https://youtu.be/GxQC4dUj7uI

J’ai pas du tout suivi cette campagne. Ce que R. Guarido en rapporte m’inquiete. On s’eloigne du plan B. M Aubry a meme déclaré qu’il fallait raviver l’ue. Si c’est comme ça il restera Asselineau et Philippot pour défendre cette ligne claire du Frexit. E Chouard a bien fait de ne pas voter FIFI et j’ai bien fait de ne pas voter. Si cette ligne se confirme je dechire ma carte d’electeur. C’est en voyant JLM traiter un journaliste de larbin que j’etais revenu aux urnes, pas en entendant une gauche molle dire qu’elle veut raviver l’ue.
C’etait dans le film fin de concession de Pierre Carles. Meme si JLM concluait mal cette sequence en disant qu’il ne pouvait rien faire d’autre que tracter, ca m’avait plus. 15 ans après, je constate la limite de la demarche. En s’etendant, le mouvement recupere aussi des bacteries dangereuse qui pourraient bien le devorer de l’interieur (autain, aubry... , peut etre interdire les au...).
Je pense que la FI n’a aucun atout en ce moment pour ramener les abstentioniste, elle ne fait que capitaliser un electorat gagné en 2012 et 2017, mais qui s’effrite petit a petit.

Je l’ai déjà dit, j’espere que la FI va comprendre que la sortie de l’ue est primordiale, sinon ils vont mordre la poussière. Mais ca c’est pas grave pour M Aubry, la seule ombre à son tableau c’est d’avoir ete un instant "rabaissée" au statut d’assistante.

"Crime de lèse vip", j’adore ;o).

#159899 
03/06/2019 à 12:07 par Assimbonanga

J’espère que notre petit groupe LFI restera lui-même c’est à dire complètement décalé, tel un chien dans un jeu de quilles, pas conforme, inadéquat.
Quand on voit leurs têtes, on se dit que c’est déjà un miracle que de tels canards boiteux aient reçu l’onction institutionnelle. Sans élections, comment ces ringards eussent-ils pu être autorisés à pénétrer dans le sanctuaire ?
Je ne pense pas qu’ils puissent obtenir quoi que ce soit par leurs votes mais ils font la première chose attendue : le périscope. Ils nous envoient le reportage. Puissent-ils être notre œil dans le grand clergé international ! D’autre part, ces 6 délégations vont apporter des moyens logistiques, avoir des bureaux, un secrétariat, des budgets pour LFI.

Ils eussent pu être 8 ou 10 si les abstentionnistes n’avaient au contraire décidé de ne surtout pas bouger, une volonté délibérée de ne pas jouer un rôle. Je ne crie pas, je ne n’insulte pas, je ne jette aucun fiel pour autant, mais j’observe que les abstentionnistes s’arc-boutent sur cette attitude nihiliste de critique systématique. Ils n’ont pas lâché prise, ils n’ont pas trouvé de paix. Ils ne viennent pas pour exprimer leur bonne conscience ou le bien fondé tout simple de leur choix personnel mais ils continuent dans la colère.

Que les frexiteurs se mettent en bon ordre, qu’ils fourbissent leurs armes, qu’ils s’organisent. Ce ne peut être qu’une bonne chose pour le rapport de force. Comment gagner un plan A si le plan B n’est pas totalement assumé, fort de ses troupes et crédible ? Frexiteurs, soyez forts, soyez présents et montrez qu’on peut compter sur vous. Vous êtes notre espoir alors, SVP, sortez des accusations et dénonciations : oeuvrez ! Et montrez-nous comme c’est facile de faire ce qu’on dit. Vous avez carte blanche.

#159914 
03/06/2019 à 19:27 par François de Marseille

Demain, c autain publie une tribune dans le monde. Putain, le monde ! Une soi disante insoumise ! Cette vendue sacrifie la FI pour son ego et 6 deputés 100 ℅ inutile. Jlm cautionne a priori le virage. Il faut la virer à coup de pompe dans le cul au plus vite, sinon...
Adieu FI, on t’aimais.
C’est dur de mourir au printemps.

#159927 
04/06/2019 à 19:25 par François de Marseille

Bon ben c’est fait autain a publié son vomis. Trop dans le conflit et l’invective, la FI. Elle veut faire de la FI le ps. 6 ℅ c’est trop pour elle. Elle n’etait pas de la campagne de 2017 , ses conseils elle se les garde !
Mais putain, degage, t’es pas la bienvenue ici ! Vite une consultation internet pour garder ou non autain, chaque fois que je vois une vidéo d’elle, elle se fait defoncer dans les commentaires. Et c’était avant cette tahison, là elle aggrave sévèrement son cas !
Faites revenir Kusmanovic, lui aurait battu macron ! JLM a merdé grave sur ce coup. Je commence a me dire que chasser la politique combinarde chez un politicuen professionnelle, elle revient au galop. Encore une conneries de ce genre et la FI est aux oubliettes, faudra pas chialer après.

#159948 
05/06/2019 à 00:55 par François de Marseille

@Assimbonanga.
"Je ne pense pas qu’ils puissent obtenir quoi que ce soit par leurs votes mais ils font la première chose attendue : le périscope. Ils nous envoient le reportage. "

Ben si c’est ça que vous attendez d’eux, pas besoin d’être10, 1 aurait suffit. PEt vous n’êtes pas déçue.
Moi je n’en attend rien, je ne suis pas déçu non plus.
Pendant qu’ils font le periscope, une troll sert sur un plateau le festin aux medias viscéralement anti FI.
Son ego la devore tellement qu’elle met les raisons de la défaite sur JLM, elle va le dire sur francer inter et l’ecrire dans le monde, sans aucune concertation avec ses camarade.
Le goudron et les plumes, c’est le châtiment le plus gentil que j’envisage pour elle !

#159954 
RSS RSS Commentaires
   
Hélène Berr. Journal. Paris, Tallandier, 2008.
Bernard GENSANE
Sur la couverture, un très beau visage. Des yeux intenses et doux qui vont voir l’horreur de Bergen-Belsen avant de se fermer. Une expression de profonde paix intérieure, de volonté, mais aussi de résignation. Le manuscrit de ce Journal a été retrouvé par la nièce d’Hélène Berr. A l’initiative de Jean Morawiecki, le fiancé d’Hélène, ce document a été remis au mémorial de la Shoah à Paris. Patrick Modiano, qui a écrit une superbe préface à ce texte, s’est dit « frappé par le sens quasi météorologique des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si la liberté a un sens, c’est celui d’avoir le droit de dire à quelqu’un ce qu’il n’a pas envie d’entendre.

George Orwell


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.