RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La clope, la picole, Libération et Charlie Hebdo, j’arrête quand je veux.

Les ventes de Libération sont passées en dessous de 100.000 exemplaires en décembre 2013. Le quotidien d’Édouard de Rothschild et du promoteur immobilier Bruno Ledoux (oui, Sartre et mort) a vu ses ventes en kiosques baisser de 28 %.

Les ventes de Charlie Hebdo s’effritent malgré un recours massif au pipi-caca-bite-cul et des sursauts éphémères dus à des « coups » où Mahomet est instrumentalisé. Les éditions Rotative (éditrices de Charlie Hebdo et Hara-Kiri) dont le gérant est Charb ont du plomb dans l’aile. Le bilan comptable notait en 2012 : « La situation financière de l’entreprise présente des éléments de fragilité ». Pour 2013 : « La situation financière de l’entreprise est fortement dégradée ».

En 2000, Charlie Hebdo et Libération avaient noué un partenariat pour des échanges d’encarts publicitaires. A ce jour, Laurent Joffrin (ex-vacancier avec Jean-Marie Le Pen) n’est plus à Libération (labellisé « de gôche » par Charlie Hebdo), mais au Nouvel-Observateur (propriétaire de Rue89). Qui se ressemble...

Nos fidèles lecteurs n’ont pas oublié comment Libération truqua naguère des paroles de Chavez pour en faire un antisémite (1) et comment Charlie Hebdo s’est livré à la même attaque ignominieuse contre Le Grand Soir (saloperie relayée par Rue89).

Faut-il se réjouir de la santé précaire de quelques-uns de ces calomniateurs ? Que non ! Manquerait plus qu’ils défuntent sans avoir confessé au Grand Prêtre de la Vérité Imprimée certains petits mensonges…

Théophraste R.(ex-fumeur-buveur-acheteur de journaux. Sevré à ce jour : corps sain, âme saine, idées claires).

(1) http://www.legrandsoir.info/Chavez-antisemitisme-et-campagne-de-desinf...

URL de cette brève 3925
https://www.legrandsoir.info/la-clope-la-picole-liberation-et-charlie-hebdo-j-arrete-quand-je-veux.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/02/2014 à 08:43 par résistant

J’ai bossé au Nouvel Obs il y a une quinzaine d’années. Place de la Bourse, ça ne s’invente pas...
En superficie, Ce sont les deux régies publicitaires qui prennent le plus de place...
Et puis j’ai vu comment les journalistes travaillent... on aurait tout aussi bien pu les installer en face, à l’AFP, de façon à ce qu’ils puissent directement recopier ce qui sortait des téléprompteurs...
Pour la pub, la superficie, pour les articles, le superficiel...

Et puis le groupe Nouvel Obs, c’est aussi Challenges, premier magazine économique français, ultra-libéral bien entendu.
Alors, oui, c’est vrai, les recettes viennent plus de la pub que des ventes, mais si les ventes baissent, les annonceurs payent moins et se font rares.
Donc dans tous les cas, arrêtez de donner vos sous à ces médias de propagande. Envoyez plutôt quelques ronds au Grand Soir ;)

#103800 
07/02/2014 à 09:33 Maxime Vivas

Donc dans tous les cas, arrêtez de donner vos sous à ces médias de propagande. Envoyez plutôt quelques ronds au Grand Soir ;)

Alors ça, c’est bien dit ! D’autant plus qu’on racle les fonds de tiroirs pour financer des projets 2014 dont l’ambition est proportionnée à votre générosité. Et donc à nos moyens.

#103803 
07/02/2014 à 10:27 par marie goller

Cher Théophraste, merci encore merci pour la lucidité, la franchise, le courage de dire la vérité ce qui est tellement rare dans la presse. Je vous remercie pour votre humour et la légèreté de votre style concis qui va droit au but. Je vous salue amicalement. marie goller

#103805 
07/02/2014 à 17:01 par Scalpel

Li(B)érotsc(H)i(L)d...Charlie Bidochon...
La question est de savoir si la "démocratie" se porte mieux avec ces deux leurres que sans.
J’ai ma réponse.

#103814 
07/02/2014 à 23:18 par babelouest

Pas d’illusion, Théophraste. Ces feuilles de cagoinsses préfèreront claquer la bouche ouverte, plutôt que de convenir qu’elles se sont trompées, et/ou nous ont trompés. Elles sont persuadées d’avoir raison, au nom du Grand Manitou qui trône au milieu de papiers verts, et de ses prêtres en costume trois pièces qui ne connaissent pas le coût de la baguette de pain et des sardines en boîte de chez Lidl.

#103824 
RSS RSS Commentaires
   

Un futur présent, l’après-capitalisme, de Jean Sève
Michel PEYRET
Une façon de dépasser le capitalisme Le livre de référence L’essai de l’historien Jean Sève intitulé Un futur présent, l’après-capitalisme (La Dispute, 2006). Ce livre propose une interprétation du mouvement historique actuel dans le sens du dépassement possible du capitalisme. Il énonce ce qu’il envisage comme des preuves de l’existence actuelle de « futurs présents » qui seraient autant de moyens de ce dépassement du capitalisme déjà à l’oeuvre dans le réel. Sur la question économique, la gauche est (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si vous avez déjà accordé de l’importance à ce qui se diffuse pendant un journal télévisé, si vous vous êtes déjà intéressé à ça pendant, disons, plus de 30 secondes, c’est que vous êtes soit un de ces étudiants en comm’ qui y croit encore, soit un de ces journalistes qui voudrait nous y faire croire encore, soit vous étiez malade et alité devant la télé. Sinon, vous avez un sérieux problème de perception.

Viktor Dedaj

Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.