Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher



Pour proposer une blague ou un dessin » CLIQUEZ ICI

La France, tu l’aimes ou...

URL de cette brève 5158
https://www.legrandsoir.info/la-france-tu-l-aimes-ou.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
27/08/2016 à 00:15 par latitude zero

Allez les gars , y en a encore tout un paquet à expulser du coté de Marne La Vallée , leur chef il s’appelle Mickey !

#126825 
27/08/2016 à 13:09 par Sheynat

Très amusant et à point nommé !
Sauf qu’on ne compte plus les années de présence de cette ostensible opposition à notre vieille culture française, comme c’est bizarre...

#126834 
27/08/2016 à 18:05 par Autrement

Bravo latitude zéro ! Dehors les Mickey ! Le tien me rappelle un sujet vu au JT de Fce2. Un nouveau territoire annexé par les adeptes du Dieu-dollar : "Ici, vous êtes en territoire américain", disait un moniteur beau comme un héros de Western, en accueillant un groupe d’enfants. Il s’agissait d’un camp de vacances (privé sans doute, et/ou par qui autorisé ?) dans un petit coin d’Ardèche, où les enfants étaient censés apprendre par la pratique, avec d’autres moniteurs anglophones de souche, l’anglo-machin : c’est-à-dire la langue de Mickey et d’Hillary, plutôt que celle de Steinbeck. Comme tout le monde était gentil, comme on nous les montrait heureux, ces jeunes sans méfiance, eux et leurs parents fortunés ! Le prix de pension était discrètement passé sous silence ; mais, même pas trop cher, on sait que les zétazuniens ont des Foundations assez richement dotées pour s’approvisionner un peu partout en futurs Young Leaders, ou en tout cas, pour circonvenir une nouvelle génération de jeunes, qui auront bien compris que ce sont les USA qui ont libéré l’Europe en 1945. Occasion de constater que nous sommes agressés par une autre provocation vestimentaire, tellement évidente, que personne – et surtout pas les autorités – ne semble la voir ni s’en émouvoir : la prolifération de Tee-shirts, blousons, pulls, et autres bermudas bon marché (sans même parler des jouets – tout ça très populaire), décorés avec les figurines de Walt Disney ou avec des slogans tous plus Love les uns que les autres ; au point que dans certains magasins pour enfants, il est presque impossible de trouver autre chose. Ces vêtements sont pourtant manifestement en rapport avec les fanatiques du Groupe God bless America, et portent ainsi gravement atteinte à la liberté de conscience des enfants.Transformés en enfants-sandwiches (et d’ailleurs parents et autres usagers aussi), ils exhibent les signes ostensibles de la colonisation de notre pays par une religion étrangère. Alors quand est-ce qu’on les verbalise, tous ces sectateurs de Grand Satan ?

#126837 
27/08/2016 à 20:21 par babelouest

Autrement, je connais des défenseurs de la belle langue française contre le Globiche, à qui on fait des tas de misères. Eh oui, la langue est nécessairement le véhicule d’une culture (ou de ce qui en tient lieu parfois). C’est pourquoi dans les boutiques, on ne voit plus que des mots qui se disent anglais sur les pancartes. Imprégner, imprégner à toute force ! Malheur à qui s’y oppose ! Malgré les lois.....

#126839 
27/08/2016 à 22:09 par Sheynat
#126842 
RSS RSS Commentaires
   
La Machine de guerre américaine
Peter Dale SCOTT
« J’avais dit du précédent livre éblouissant de Peter Dale Scott traitant de ce sujet, (Drugs, Oil and War) "qu’il faisait passer la plupart des explications journalistiques et universitaires concernant nos interventions passées et présentes pour une propagande gouvernementale écrite pour les enfants’. Son dernier ouvrage est encore meilleur. Lisez-le ! » - Daniel ELLSBERG, « l’homme qui fit tomber Nixon », auteur de Secrets : A Memoir of Vietnam and the Pentagone Papers Ce livre stimulant et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.

Martin Luther King


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.