Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

12 

La machine ne grince même pas et c’est en silence qu’elle broie

A lire et faire lire en remplaçant simplement « ouvriers » par « gilets jaunes ». Ça marche assez bien aussi.

« Oui, la violence, c’est une chose grossière, palpable, saisissable chez les ouvriers gilets jaunes : un geste de menace, il est vu, il est retenu. Une démarche d’intimidation est saisie, constatée, traînée devant les juges. Le propre de l’action ouvrière des gilets jaunes, dans ce conflit, lorsqu’elle s’exagère, lorsqu’elle s’exaspère, c’est de procéder, en effet, par la brutalité visible et saisissable des actes. » (Jean Jaurès, 1906, discours à la Chambre).

Je cite encore, mais en coupant (1) et triant pour que l’on voit bien (en faisant court) que rien n’a changé car, en face, les belles gens, les parfumés, les énarques, les macroniens n’ont « pas besoin, [eux], pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses… Quelques hommes se rassemblent, à huit clos, dans la sécurité, dans l’intimité…et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclat de voix, comme des diplomates causant autour du tapis vert, ils décident… Ceux qui continueront la lutte seront exclus, seront chassés… Cela ne fait pas de bruit ; c’est le travail meurtrier de la machine qui, dans son engrenage, dans ses laminoirs, dans ses courroies, a pris l’homme palpitant et criant ; la machine ne grince même pas et c’est en silence qu’elle broie » … ».

Et quand ça ne suffit pas, les bien costumés et bien cravatés d’en-haut disposent de forces du désordre pour mater la rue et de juges pour rendre l’injustice.

Théophraste R. Partisan de perquisitions matinales aux domiciles français de Patrick Balkany et Carlos Ghosn (pour commencer).

Note (1). Discours complet (lu par un comédien) ici.

URL de cette brève 5993
https://www.legrandsoir.info/la-machine-ne-grince-meme-pas-et-c-est-en-silence-qu-elle-broie.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
20/11/2018 à 07:07 par François de Marseille
#153613 
20/11/2018 à 08:05 par chb

La machine dit merci : ah, tiens, ça existe encore le direct ? Faudra supprimer cela, trop dangereux, l’info brute ;-) !
Parmi les soutiens aux revendications des gilets jaunes, je note :
http://www.rougemidi.org/spip.php?article10098
« L’extrême droite récupère ? Mais c’est justement parce que le mouvement ouvrier n’est pas à la pointe de ces batailles pour le pouvoir d’achat. Et depuis longtemps. »
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article10616
« La grande importance de la mobilisation d’aujourd’hui indique manifestement que de vastes possibilités de rassemblement existent. »
https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/giletsjaunes-les-mo...
« leur détermination de masse a placé sur la défensive ce gouvernement thatchérien de brutes patronales qui, d’ordinaire, provoque le monde du travail, dénigre le peuple français, gave les super-riches de cadeaux fiscaux, rampe devant l’UE de Merkel et multiplie les mauvais coups contre la France populaire : casse des statuts, de la Sécu, des retraites, du Code du travail, taxation des pensions, augmentation de la CSG, privatisations du domaine public, blocage des salaires de la fonction publique, démolition du bac national et de l’université à la française. »

#153614 
20/11/2018 à 09:41 par Jean-Yves LEBLANC

Excellent ! Merci pour ce petit billet, d’autant que nos médias alternatifs semblent vraiment avoir du mal à parler de ce mouvement ici et maintenant et préfèrent tourner leur regards vers des horizons géographiques et géopolitiques beaucoup plus lointains.

#153616 
20/11/2018 à 09:47 par J.J.

....Et quand ça ne suffit pas, on en rajoute.
http://www.charentelibre.fr/charente/angouleme/
Voir l’article : ANGOULÊME : CASTANER LIE UN DÉCÈS AU BLOCAGE D’UNE AMBULANCE DU SAMU [DÉCRYPTAGE DE CL]
À porter au crédit de la Charente Libre, sa relation objective des faits, ce que l’on ne trouve pas sur certains autres journaux.

#153617 
20/11/2018 à 09:54 par J.J.

En complément : témoignage "brut de décoffrage"d’un "gilet jaune" :
micka1616 20 novembre 2018 09:00
moi j’étais sur le blocage à Champniers. la gendarmerie nous a demandé de faire le passage pour les secours du SAMU qui arrivait escorté par la police. ce que nous avons fait bien évidemment fais 15 minutes après le gendarme nous dit que le SAMU était passer ailleurs que l’ont pouvait rebloquer. paix à son âme, même si cela de source CL n’aurait très certainement rien changer pour cette flamme de 85 ans déjà en arrêt cardio-respiratoire à son domicile. cela fait au moins parler les moutons de l’État. Pas d’intimidation de Castaner les gilets jaunes la lutte continue. mécontent c’est pas grave continuer à subir les gilets jaunes ne partirons pas !!!

#153618 
20/11/2018 à 10:30 par Assimbonanga

Tous ceux qui se débattent ou se battent contre le capitalisme qui détruit des emplois, des terres, des vies, ont affaire à la criminalisation des luttes. Beaucoup de gilets jaunes ne sont pas des "ouvriers" à proprement parler. Leur statut n’est pas toujours le salariat. Ils sont souvent dans l’idée que les-syndicats-les-politiques-tous-pareils-tous-pourris... Beaucoup sont pour l’Ordre. Ils vont faire l’expérience de l’ordre incarné par les gendarmes et les gaz lacrymo...
Ils s’apercevront peut-être alors de toute une strate dont il n’avait même pas idée. Pour eux, les zad, c’est des bobos, point ! Ils verront quand ça va leur tomber sur le coin de la figure ! Parmi ces gilets jaunes, nombreux sont-ils à avoir réclamé des lois répressives "contre le terrorisme" : ils vont se les prendre en retour.

#153621 
20/11/2018 à 10:33 par Assimbonanga

@François. Super la vidéo. Vraiment édifiante.

#153622 
20/11/2018 à 17:52 par depassage

C’est un beau texte. La beauté sent la suie ou elle n’est pas.

#153632 
20/11/2018 à 19:26 par Assimbonanga

La vidéo fournie par François est "désactivée". On ne peut plus la voir. Le mouvement des gilets jaunes va recevoir le même traitement que la zad de NDDL, la même chose que le 1er mai, que la contestation sur la loi travail : il sera discrédité, réprimé. Après avoir critiqué l’impuissance des syndicats, on comprendra peut-être pourquoi ils sont réduits à néant par un implacable adversaire, technocratique et gendarmesque, au service d’une organisation du monde selon le capitalisme le plus froid.
Il faudrait très vite s’apercevoir d’une solidarité, la répression est la même. Déjà, toutes les télés et radios décrètent que "le mouvement s’essouffle", que des éléments se sont "radicalisés". On voit comment les gendarmes intimident les braves gens : on va relever vos plaques d’immatriculation !
A Bure, une pelle à tarte était devenue une arme par destination de façon à faire condamner celui qui l’avait dans sa bagnole. Vous verrez cette technique employée à l’égards des gilets jaunes. Un confetti deviendra un délit. La criminalisation de l’action sociale bat son plein sous Macron.
Il faudrait vraiment une convergence des luttes. Ceux des zad ont une certaine expertise en ce qui concerne le soutien aux inculpés. Ils ont mis au point des protocoles en cas de garde à vue, etc. Parmi eux, des avocats.
Les gilets jaunes, c’est le peuple qui sait tout faire de ses mains. C’est les petits boulots sans quoi les banquiers ou les PDG ne savent pas vivre. Electricité, plomberie, cuisine, livraison, approvisionnement, entretien...
Solidarité, bordel ! Faut en finir avec ces mots clivant : bobos, écolos. Non. Le capitalisme s’attaque autant aux travailleurs qu’aux équilibres de la nature. L’ennemi commun est une multinationale, pas l’Autre que je ne connais pas.
S’intéresser au désastre environnemental n’empêche nullement de se révolter contre l’agression faite au Yémen (je dis ça pour Geb). Les guerres ailleurs , ça n’empêchera pas que notre pays soit un jour aussi le théâtre de pénuries ou bouleversements. Produire de la nourriture et boire de l’eau peut devenir problématique, à brève échéance.
Notre mode de vie actuel n’est pas immuable.

#153640 
20/11/2018 à 22:44 par François de Marseille

https://m.youtube.com/watch?v=bJtnvzfJ40c

France tv pretend que c’est une polemique inutile que le journal se terminait.

#153641 
21/11/2018 à 09:26 par Assimbonanga

C’est bizarre ces casseurs qui surgissent de nulle part pour fracasser des péages auto-routiers et justifier ainsi l’assaut des forces de l’ordre pour déloger les bloqueurs. En a-t-on arrêté quelques-uns ou se sont-ils volatilisés comme par enchantement ?

#153651 
21/11/2018 à 14:33 par Marmaille

Bonjour,
lecteur régulier du grandsoir, je me permets de signaler qu’à la Réunion, le mouvement des gilets jaunes fonctionne extrêmement bien (en même temps avec une route principale qui fait le tour de l’île et 30% de chômage c’est plus simple...). La vie est tellement chère et la différence de salaire entre locaux et métropolitains tellement importante que l’on ne peut que comprendre et partager cette frustration. Les gens se sentent délaissés et pourtant l’île ne manque pas de potentiel de développement.
Ceci étant, on constate de nombreux débordements : incendies, pillages de magasin (sauf les commerces appartenant au groupe Hayot, bien connu dans les DOM des caraïbes), confrontations avec la police.
Ce qui est étonnant, c’est que ce n’est pas vraiment relayé par la presse nationale (libération, lemonde...). J’imagine qu’il y a crainte que cela donne des idées en métropole. Ici tout est bloqué depuis 4 jours : pénurie d’essence, établissements scolaires fermés, les quelques magasins qui ont ouvert se sont fait submerger pour que les gens puissent faire des réserves, impossibilité de se déplacer sans éviter des bouchons monstres. Pour combler le tout, le couvre-feu a été instauré hier jusqu’à la fin de semaine, sans que cela n’apaise la situation... et des renforts doivent encore arriver.
Je sais que ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable qu’on on lit des commentaires, mais je permets de mettre quelques liens vers la presse locale :

Le préfet et les maires
http://freedom.fr/reunion-de-crise-entre-le-prefet-et-les-maires-quand...

Le préfet et le nombre d’arrestations
https://www.zinfos974.com/Emeutes-a-La-Reunion-108-interpellations-16-...

Avis de l’évèque de la Réunion
https://www.clicanoo.re/clicazot/Article/2018/11/21/Les-gilets-jaunes-...

J’espère que cela vous intéressera.
Amitiés

#153661 
RSS RSS Commentaires
   
Une histoire populaire de la Résistance palestinienne.
Mazin QUMSIYEH
20 ans après la signature des Accords d’Oslo, découvrez l’Histoire de la Résistance palestinienne depuis le commencement, avec la lutte contre la domination ottomane, jusqu’à nos jours avec la campagne BDS (Boycotts, Désinvestissements et Sanctions)... Chercheur en génétique et professeur aux Universités de Bethléem et de Birzeit, après avoir enseigné aux États-Unis, le docteur Mazin QUMSIYEH est président du Centre palestinien pour le rapprochement entre les peuples. Figure importante de la résistance (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La liberté de la presse est la liberté que les capitalistes ont d’acheter des journaux et des journalistes dans l’intérêt de créer une opinion publique favorable à la bourgeoisie.

Karl Marx


Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.