Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


La preuve de l’innocence de Bruno Le Roux

Bruno Le Roux ministre de l’Intérieur n’a pas pu signer 24 contrats à l’Assemblée nationale pour un total de 55 000 euros à ses deux filles alors qu’elles étaient mineures (dès l’âge de 15 ans et 16 ans).

La preuve : il a déclaré sur RTL le 25 janvier dernier à propos de l’emploi (?) par Fillon d’une attachée parlementaire membre de sa famille que « ce genre de pratiques devaient être interdites ». Et : « Il devrait y avoir une règle simple dans ce cas de figure qui est que ça ne devrait pas être autorisé ».

Si ce n’est pas une preuve de sa probité, ça ? s’exclame Candide, cousin de Lou Ravi qui a pour beauf un adhérent du PS, adversaire de la finance, partisan de Myriam El Khomri et vieil ami de Jérôme Cahuzac.

Théophraste R. (Auditeur de France Inter, « Le téléphone sonne ». Ce soir : « Faut-il recruter les assistants parlementaires dans les maternités et les crèches ? »).

URL de cette brève 5368
https://www.legrandsoir.info/la-preuve-de-l-innocence-de-bruno-le-roux.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
21/03/2017 à 15:23 par yapadaxan (JC POTTIER)

Il arrivait autrefois que les hommes politiques de haut rang, surpris les doigts dans le pot de confiture, se suicidassent, incapables de survivre au déshonneur. Aujourd’hui, de telles mœurs sont passées de mode. Observons, même, que tout homme politique d’envergure ne devient véritablement homme politique d’envergure que lorsqu’il a été mis en examen. Et c’est un minimum. Ce n’est plus une honte, c’est un brevet d’aptitude. Un galon, un titre de gloire.
On recommence la décadence de l’empire romain. Et d’ailleurs, pour forcer le trait et enfoncer le clou, n’assiste-t-on pas au retour des barbares, non pas nordiques, mais basanés, bien sûr ?
Un ministre de l’Intérieur ? Ca rappelle Maupassant...

#133872 
21/03/2017 à 16:34 par va savoir

Le Roux est le pendant de Fillon.

C’est ultra simple : on démolit la campagne électorale du candidat de droite mais c’est tellement grossier qu’il faut démontrer/prouver que la JUSTICE FRANCAISE frappe aussi bien à droite ... qu’à gauche.

Il est certain que Le Roux a été (ou sera) grassement remercié, d’une façon ou d’une autre.
Suivons son cursus pour en apprendre +

#133875 
21/03/2017 à 22:00 par François

C’etait qu’un petit job d’été d’assistant député pour se faire un peu d’argent de poche, rien de mal :)

#133884 
22/03/2017 à 07:22 par ozerfil

Encore un de ces innommables élus qui estiment que les Français ne travaillent pas assez et sont trop payés mais qui rémunèrent leurs enfants comme des cadres supérieurs pour de simples stages d’observation où ils les occupent à des bricoles !!

Pendant ce temps, les enfants du Peuple, filles et fils des "gueux" et "sans-dents", doivent batailler pour décrocher des stages de formation non rémunérés pendant lesquels ils vont travailler dur dans l’espoir de bien se former pour avoir un jour un emploi à mille et quelques petits euros qui les fera tout juste vivoter !!

Et ce sont ces mêmes gens du Peuple qui vont voter en masse pour ces esclavagistes...

Je l’ai déjà dit, je le redis et je le redirai : on a le sort qu’on mérite.

#133893 
23/03/2017 à 09:14 par va savoir

Difficile de "dire mieux"

Emmanuel Macron ne dit pas autre chose : "Je ne donne pas de leçon de morale mais l’exemple de Bruno Leroux montre que la responsabilité existe en politique". En Deux minutes face caméra, Emmanuel Macron exécute François Fillon avec une gourmandise qu’il a du mal à dissimuler. Le Parti socialiste et Emmanuel Macron, dans un bel ensemble, invoquent Saint-Bruno Leroux démissionné en 22 heures chrono, devenu victime expiatoire qui par son sacrifice condamne François Fillon.


http://www.europe1.fr/emissions/l-edito-politique2/le-ps-et-emmanuel-m...

#133936 
RSS RSS Commentaires
   
Tais toi et respire ! Torture, prison et bras d’honneur
Hernando CALVO OSPINA
Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Quelques Colombiennes et Colombiens se regroupent à Quito pour faire connaître la violence et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsque l’on tente, comme ce fut le cas récemment en France, d’obliger une femme à quitter la Burqa plutôt que de créer les conditions où elle aurait le choix, ce n’est pas une question de libération mais de déshabillage. Cela devient un acte d’humiliation et d’impérialisme culturel. Ce n’est pas une question de Burqa. C’est une question de coercition. Contraindre une femme à quitter une Burqa est autant un acte de coercition que l’obliger à la porter. Considérer le genre sous cet angle, débarrassé de tout contexte social, politique ou économique, c’est le transformer en une question d’identité, une bataille d’accessoires et de costumes. C’est ce qui a permis au gouvernement des Etats-Unis de faire appel à des groupes féministes pour servir de caution morale à l’invasion de l’Afghanistan en 2001. Sous les Talibans, les femmes afghanes étaient (et sont) dans une situation très difficile. Mais larguer des "faucheuses de marguerites" (bombes particulièrement meurtrières) n’allait pas résoudre leurs problèmes.

Arundhati Roy - Capitalism : A Ghost Story (2014), p. 37


Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.