RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La réindustrialisation virtuelle sans le concret ?

Oui sans le pays, sans ses évidents talents, sans son tissu territorial si dense, sans les savoir-faire supérieurs de la France (dans leurs domaines), etc. Juste des financements…étrangers comme seule réindustrialisation ? Implantations où cela donc ? Nulle part, semble-t-il. Donc ? Juste les déperditions des richesses concrètes du pays. Le circuit de trop : les si superflus investissements étrangers ? Lorsque la France a tout ce qu‘il faut, en interne, afin de réindustrialiser. Ou alors c’est encore la grande Braderie comme en 2018, soit l’offre bradée en direct des richesses du pays. Et sans ses habitants propres. Ce « peuple souverain » que l’on cherche à tant spolier. Un peu nébuleux, vous dites ?

Pas après avoir entendu la vraie histoire ?

— 1) - L’industrialisation 4.0 n’est que pour les esprits superficiels !
..
Face aux investissements étrangers, les États-Unis attendent le ...concret, oui les bâtiments qui sortent du sol, les installations achevées – avant de fournir les aides à l‘installation. Le « choose France » c’est, tout au contraire, l’aberration complète de déverser...à l’avance tant d’argent « public » sans la moindre garantie. Sans aucune prise tangible sur la concrétisation de ces dites réindustrialisations. Seuls les plus mauvais affairistes agissent ainsi, non ? Ceux qui méritent les pires opprobres ! Que ce sera-t-il passé ? Juste des manipulations stupides des finances. Dans les pires conditions en plus : soit sans des engagements « suspensifs » de ces prétendus investisseurs (oui étranges investisseurs qui reçoivent toujours et ne déboursent rien !). Aucunes obligations de résultats. Ils peuvent donc se servir et partir sans laisser d’adresse. Et une partie va le faire forcément. Vous trouvez cela sérieux, vous ? Jamais il n’est parlé du terrain terre à terre et des crues réalités. Ne surtout plus permettre à des financiers de Diriger les pays. Ils sont tellement hors des réalités qu’ils détruisent les probes concrets des pays. Sans même se rendre compte de leurs destructions insensées !

Ne surtout plus permettre à des financiers lunatiques de diriger les pays. Ce que jamais le RN ne critique avec clairvoyance ? Ces non-résidents qui « viennent ôter le pain de la bouche des français » ? Donc pour le RN, pas les françaises et français d’abord, mais les bien les capitalistes anglo-saxons tout d’abord. Et en priorité absolue. Est-ce ainsi que dérivent leurs idées si « restrictives » contre les populations ?

Rappelons que les plus qu’imbéciles délocalisations ont été procédées par les plus antipatriotes du pays. Tout contre la France pourvu que leurs monstrueux égoïsmes soient repus. Résultats ? Plus d’industries alors qu’elles fonctionnaient très bien. A conditions d’augmenter les salaires, vrais créateurs de valeurs. Ces avarices minables coûtent, désormais, une fortune au pays : ne plus jamais croire les milliardaires sur-assistés. Ils ne connaissent surtout rien des réalités du pays. Ils en sont même les pires ennemis. En remerciements de tant d’antipatriotismes ils ont eu toutes les subventions. Dont les résidents loyaux se voient privés. Même aujourd’hui encore avec la fausse réindustrialisation 4.0. Scandaleuses censures et répressions policières du côté des ennemis flagrants du pays. Faut le faire hein ? C’est fait !

2) – Les pires conditions pour que la réindustrialisation profite au pays réel ?

Rendre le pays toujours moins attractif en prétendant rendre le pays plus attractif ? Comment la réindustrialisation, un ridicule machin « marketing », avec le macronisme d’arriération mentale, ne pourra jamais se matérialiser ? Ensuite, voilà où conduit la haine absurde d’un pays par les marcroriens : aucun besoin d’investissements étrangers en France puisqu’il y a du savoir-faire, des très bons ouvriers, des savoirs pratiques solides et des bons citoyens. Là, détruire tout (hôpitaux, Rsa, écoles, retraites, etc.) juste pour follement récupérer des sommes pour « financer » de prétendus investissements étrangers (dont on n’est pas sûr qu’ils tiendront paroles) c’est vraiment être plus cons que la moyenne.

Tout détruire pour virtuellement faire semblant de construire ? En fait, ouvrir la route aux illégitimes profits déraisonnables ! Puisque de la façon la plus nulle existante : voler l’argent public. Alors que l’argent public est sacré !

Qui sont donc les archis cons en France ? Facile, les abrutis macroristes qui ne font que des « détours destructeurs » pour avoir ce dont nous n’avons pas besoin.

Et ne pas valoriser ce que nous avons déjà.

Bref ? Avec un tel cynisme, tout utiliser comme « prétexte » (réindustrialisation, climat, biodiversités, alimentaires, énergie, etc. oui tout !) afin de ne surtout rien améliorer en ces domaines.

Mais de juste installer d’illégitimes pompes à profits déloyaux. Et appauvrir dramatiquement les populations. Et les pays.

Ah bon, ce n’est pas comme cela que vous analysez, vous ?

»» http://imagiter.fr
URL de cet article 38693
  

L’écologie réelle
Guillaume SUING
Des premières aires naturelles protégées (zapovedniki) en 1918 jusqu’au plus grand plan d’agroforesterie au monde en 1948, avant que Nikita Khrouchtchev ne s’aligne sur le modèle intensif américain dans les années soixante, c’est toute une écologie soviétique qui fut jadis raillée par les premiers zélateurs occidentaux de l’agriculture « chimique ». Cette « préhistoire dogmatique », pourtant riche d’enseignements pour l’époque actuelle, est aujourd’hui totalement passée sous silence, y compris dans le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faut s’endurcir, mais sans jamais se départir de sa tendresse.

Ernesto "Che" Guevara

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.